Avant on achetait des téléphones pas chers, ça nous semble certain, enfin surtout on en changeait moins souvent qu’aujourd’hui, enfin dans mon cas. Donc on ne regardait pas trop. Depuis iPhone (bon allez peut-être des smartphone en général mais vraiment plus depuis l’iPhone) la question du prix réel de l’iPhone et du prix en réabonnement a me semble-t-il été vraiment mise en lumière et sous 2 aspects : l

  • le réabonnement/réengagement alors que vous êtes juste « plus engagé » en mettant sur un pied d’égalité les abonnés depuis 12 mois et ceux depuis 12 ans
  • ou bien alors que vous êtes encore engagé pour quelques temps, genre 1 mois ou 2, en mettant à la poubelle l’effort qui avait été fait un ou deux ans avant.
  • bien évidemment à mettre en parallèle des années de fidélité ou prescription ou même réengagement multiplies et augmentation du total des factures vis à vis du même opérateur (par exemple dans mon cas, au moins 10 ans chez Bouygues et finalement 4 ans chez Orange). Une fois devant les prix c’est le malaise… des différences énormes. Un nouvel abonné va payer 199 euros, un ancien abonné 499 euros par exemple, fini la subvention opérateur. C’est comme si il y avait un message subliminal « Pas grave, allez chez un autre opérateur pendant 12 mois, vous reviendrez chez nous dans 13 mois… » ?

Finalement on se retrouve à payer des forfaits plus chers (indéniable, j’étais un consommateur mobile light, de petits abonnements et des petits dépassements (genre 15/20 euros), et je suis passé à un abonnement du type 59 euros), pour finalement avoir la désagréable surprise de la question du prix du mobile plus cher alors que vous êtes client, comparé à si vous étiez un nouveau client (alors qu’au fond de vous, vous savez qu’acquérir un client ça coute de l’argent, beaucoup d’argent et que la fidélité des clients c’est important). Ça vaudrait quand même le coup de se pencher sur la question. Visiblement SFR a senti le truc et promet un prix, je vous avouerai que je n’ai pas un feeling particulier avec cet opérateur et qu’à chaque fois que je vais sur leur site, je me retrouve avec des prix de forfaits 59 ou 79 euros. bref…

Bref j’en ai eu un peu assez de devoir me fâcher (j’ai horreur de ça) auprès du service client qui chaque année après discussion sur la valeur de la fidélité faisait un effort pour booster les points fidélité pour réduire le prix de l’iPhone et me faire prendre un abonnement légèrement plus cher (ah c’est sur 12 mois ben c’est plus cher). Là j’ai acheté l’iPhone au prix fort et pris l’abonnement le moins cher 19 euros (chez le même opérateur, très intelligent la migration sans douleur de Orange à Sosh), mais dès que je le souhaite je peux passer sur une autre offre et pas besoin d’attendre 6 mois pour déprotéger l’iPhone. Je ne me suis pas lancé dans des calculs incroyables et une perte de temps certaine. Du coup cela vaudra un petit post sur Sosh.

C’est Lemonde qui le dit : En pratique, et dès que l’ordinateur, l’assistant de poche ou le téléphone portable repère le signal « Paris_Wi-Fi » du réseau Paris, il suffit d’ouvrir son navigateur Internet pour se connecter au réseau des réseaux avec un débit pratique qui peut atteindre les 8 Mbits/s suivant le nombre de connectés sur la borne. Après le passage par une page d’accueil du réseau, la navigation est totalement libre, précise la Mairie de Paris. De même, un système de contrôle parental permet d’empêcher la consultation de sites interdits aux mineurs. Ce service, qui sera accessible à tous de 7 heures à 23 heures « dans la limite des horaires d’ouverture au public des sites municipaux équipés ».

Bravo, enfin (et ça évite de se coller au McDo) !
La coté utile du site de la ville de Paris consacré à ce réseau.

Ps : oui je sais j’ai du mal à reprendre le rythme pour bloguer…

Et si Apple, pilotée par Steve Jobs, n’avait pas tué la division Newton qui a quand même marqué son temps ? Je suis foncièrement convaincu qu’Apple aurait abordé la mobilité autrement. Steve Jobs a très vite renoncé car il n’était pas à l’origine, aussi simple que ça, puis a placé ce domaine dans la liste des tabous.

Mais iPod serait comme il est aujourd’hui ? Aurions nous une alternative face à windows CE et windows mobile (dont le succès est incontestable, mais pas l’appréciation des utilisateurs), des smartphone, des tablet ?

L’approche iPod « simpliste » est un petit pas pour S. Jobs dans ce domaine, va-t-il franchir sa ligne et se lancer dans les grandes enjambées un jour avec un i-smart-phone qui sera la réunion de l’ipod, de la téléphonie, des fonctions pda et les mac portables seront-il un jour un outil plus simple, réellement mobile ? Je suis certain que cela fonctionnerait… au moins sur la base de clients « Apple / iPod ».

Une petite réflexion que j’ai eu chez ma belle mère en découvrant avec le macbook au moins 10 réseaux wifi (un lundi en soirée) : il y a un manque dans les normes wifi qui est tout simplement un moyen de connaître le propriétaire d’un réseau ou de rentrer en contact avec lui… pour se connecter au réseau.

Ps : incroyable de voir le macbook capter aussi bien autant de réseaux alors qu’un powerbook aluminium n’en voit aucun…

Du wifi dans l’ipod ? Vous connaissez mon avis, cela manque cruellement à l’iPod qui sur certains plans s’est fait complètement dépassé par des produits comme la PSP de Sony et parce qu’en 2006 sortir ses câbles pour synchroniser 2 ou 3 titres et un podcast cela n’a pas de raison de continuer.

Apple devrait donc lancer un ipod wifi. Enfin !

Pourquoi ? Surtout parce que Microsoft est rumeuré pour le faire à la fin de l’année.

Mais tout de même on pourrait aussi imaginer que l’iPod devienne réellement un produit sans attache, qui pourrait aller chercher ses musiques ou vidéos directement sur le net, comme le fait presque entièrement la PSP. On peut l’imaginer aussi un peu plus interactif et non plus statique, ou apportant la radio par wifi (netradios) et la synchronisation et pourquoi pas un peu plus, un SIP phone, un client mail (écran tactile) ou ichat audio…

Apple devrait donc aboutir sur l’abandon de ce énième tabou.

Dommage que ce soit fait après les autres. Apple devrait donc essayer de la faire « mieux ».

Technorati Tags:

Boom, amazing !

Iliad, maison mère de Free, annonce que les 1.600.000 freenautes pourront désormais accéder au réseau WiMax de IFW (ex-Altitude Telecom), une autre filiale du groupe.

« Concrètement, l’abonné Free Haut Débit, équipé d’un terminal compatible avec le réseau IFW, pourra bénéficier d’un service d’accès à Internet sans fil dans les grandes villes métropolitaines. » explique le groupe dans un communiqué, sans rentrer dans les détails de l’offre.

Apparemment inclus dans le forfait classique de Free, l’accès internet sans-fil devrait atteindre les 2 Mb/s… à condition de pouvoir se procurer une carte PCMCIA Wimax 802.16d chez des équipementiers comme Alvarion.

via l’excellent NetEco.

J’ai fait le choix d’offrir une PSP à notre petit garçon de 6 ans et aussi… un peu pour moi sans que je sois un joueur. J’ai fait ce choix principalement parce que c’est plus simple que d’emporter une console complète pendant les grandes vacances et surtout que ce n’est pas tout à fait qu’une console portable. Une PS2 a déjà remplacé une PSOne, mais c’est difficilement transportable et ça squatte la TV.

Pour quoi faire ? Ça lui servira d’ipod, d’ipod photo et d’ipod video : quelques musiques qu’il aime bien, quelques photos de lui et ses copains et de la famille, de temps un temps un ou deux dessins animés pour des voyages ou une soirée. Instinctivement la manipulation de la vidéo ou de la musique par les commandes de jeu se fait naturellement sans avoir à expliquer quoi que ce soit, ils sont forts chez Sony. L’interface pour accéder aux musiques ou aux vidéos est « sommaire » (pas de classement) mais tellement belle et efficace que c’est exactement ce qu’il fallait. La carte de 1 go est obligatoire (ou les cartes), si possible 2 go. Finalement avec la baisse des prix. Pour restituer le son en dehors de ce qui est intégré (mais un peu faible), on peut brancher les écouteurs et la télécommande fournis (blancs) et brancher des enceintes. Le port infra rouge devrait être utilisé pour télécommander ou être télécommandé.

Les jeux : l’offre est vraiment incomplète. De grandes améliorations pour noël (Harry Potter, Star Wars : idéal car ils adorent), mais ce n’est pas assez, ça viendra, l’offre est clairement taillée pour les ados et les trentenaires… (qui scotchent devant/dessus). L’autonomie est tout à fait suffisante pour les capacités d’attention d’un enfant et comme pour une console normale et un ordinateur, limitez le temps d’utilisation très vite avec des règles à respecter. Idéal pour ponctuer un voyage en train ou des journées froides ou pluvieuses.

Ça lui sert aussi de connexion internet portable, « comme nous » avec nos portables, en wifi. Certes limitée (on peut que browser/lire) mais entièrement fonctionnelle. Contrairement à Macos il n’y a pas de restriction parentale sur les sites sur lesquels on peut se connecter. Par contre on peut créer les signets à l’avance et à son âge taper une adresse complète via le mode de saisie de la PSP, il n’en est pas encore à rechercher « sexe » dans google. Si on pousse plus loin, on sait que l’on peut réorienter la navigation vers un intranet d’accueil comportant tous les liens nécessaires. C’est la partie qui m’a le plus intéressée car le navigateur fonctionne très bien et il y a un mode intelligent de « compression » de l’écran qui permet d’avoir une mise à l’échelle de la page pour que cela soit compatible avec la largeur. Sur ce point c’est très largement supérieur à la version de Internet Explorer de Windows CE/mobile 2005, très largement. Une photo du site Brocanteo.com qui fonctionne intégralement sur la PSP (« ouah génial t’as mis le brocanteo.com de maman dans la psp ».

Je m’attaque à la video dès que possible et surtout la synchro et la transformation de medias vers la PSP.

Finalement nous n’avons pas pu avoir de version « blanche » et tant mieux. La version européenne noire est très classe et rappelle les derniers ipod (nano et video). Nous avons pris la toute dernière « giga pack », qui est la value pack avec une carte d’1 go et pas de pixels morts et non les jeux sur UMD ne sont pas lents. L’écran est vraiment fabuleux, l’ensemble est léger, les commandes sont bien placées pour un enfant.

Les regrets (mais oui je râle tout le temps) = Dommage que l’on ne puisse y connecter un appareil photo en USB pour y mettre les photos de l’appareil directement parce que l’appareil photo ce sera un prochain cadeau logique vu les prix très bas que l’on peut trouver. Dommage que l’écran ne soit pas tactile ou qu’il n’y ait pas de clavier comme sur certains smartphone, dommage que Sony bride le lancement d’applications tierces (parce qu’il se développe beaucoup de logiciels « homebrew » comme des émulateurs de vieilles consoles).

Technorati Tags: ,

Ipodnano - ipod mini killer Ipod-Nano-Tout-Petit-Beau Ipod-Nano-Cou

iPod nano : une nouveauté ?

4 ans après le premier iPod (l’iPod 5go lancé avec le slogan de 1000 chansons dans la poche), Apple s’ose réussit à sortir le même produit ! Enfin presque le même produit, pas tout à fait, quand même… enfin si, non, ils ont réinventé le produit encore une fois. iPod nano est beaucoup plus fin, plus petit, plus beau, avec un écran couleur, et au même prix que l’iPod d’origine !

Ipod-Poche-Jean Ipod-Nano-Sjobs

La nouveauté n’est pas là bien sûr, enfin si : Apple insiste, encore, attaque avec son arme favorite la résistance : le design appeal.Et intègre une solution de mémoire flash au lieu du disque dur ce qui dégaine 2 armes terribles :

14 heures d’autonomie, 42 grammes !

Comme l’ipod shuffle, il peut se porter autour du cou et est donc prévu comme ça, la prise casque est « à l’envers » des ipod usuels. Le produit est lancé pour les ventes de la rentrée et les ventes de Noêl, effet garanti, le produit est magnifique. Attention à la comparaison avec la Sony PSP quand même, dans la gamme des 400 euro avec un jeu et un memory stick d’1go et le mpeg4.

Ipod-Mini-Rose

Dans la vie de gamme iPod, il y a un mort : le chouchou des actifs urbains disparaît, l’iPod mini disparaît. Dommage, le modèle à mini disque dur faisait un malheur et était très résistant.

4 ans après ce n’est pas non plus la nouvelle version d’iTunes, la 5, mais alors… ?

Rokr-Iphone

C’est bien l’iTunes Phone la nouveauté stratégique. Le premier téléphone qui va permettre d’accéder au leader incontesté de la vente de musique en ligne, iTMS. Détail d’usage, lorsque le téléphone sonne, ROKR (c’est le nom du premier téléphone fait avec Motorola) suspend la lecture de la musique pour vous permettre de répondre (en utilisant le casque aux écouteurs blancs (yes), casque qui intègre le micro dans le fil : génial).

Apple ne le fabrique pas, ne le vend pas, doit juste toucher une royaltie pour iTunes et un % sur chaque vente de musiques. Mais pourquoi s’aventurer alors sur le marché du mobile et surtout de la musique « mobile ».

Itunes-Phone-Sjobs-1

Pour moi ce produit est logique, normal, surtout quand on voit dans la rue l’ipod shuffle autour du cou à coté du téléphone : un casque de trop ! Encore plus logique quand on sait que l’iPod n’est pas connectable à un réseau de communication.

Et puis stop, c’est Motorola qui y va (ainsi que les opérateurs), pas Apple. Apple par contre impose un peu plus son interface iTunes, son magasin iTunes Music Store, son graphismes, son ambiance, son état d’esprit, tout ça sur le sol d’une amérique qui a inventé Napster, et bientôt un peu partout. Je suis curieux de voir quand cela sera dispo en France car cela me réconciliera avec les téléphones mobiles.

Technorati Tags: , , , , ,

Avec une incisive publicité comparative (SFR/Orange – télévision 3G), ou une publicité « mea culpa » sur le thème « France Telecom j’y reviens après eté voir ailleurs » (!!), FranceTelecom met de l’anglais partout dans sa communication et lance plein de produits autour de la ligne fixe, dont une que je cite parmi tant d’autres le LivePhone, un téléphone bluetooth (ou wIfi j’ai pas trop compris) qui permet d’appeler via la livebox, mais aussi de recevoir des infos pc éteint, de synchroniser ses contacts (ouah… comme avec isync) etc…

Si on fait le bilan des 6 derniers mois, il faut bien avouer que FranceTelecom a bien compris qu’il fallait innover pour résister à la lente errosion de ses parts de marché. Pour regagner ses propres clients, FT innove à la fois sur le plan technologique et sur le plan commercial. La convergence des technologies pour l’utilisateur est clairement énoncée et le mot « illimité » apparaît dans plusieurs forfaits (cf forfait fixe et mobiles illimité et le forfait 3G/Edge/GPRS/Wifi illimité).

Mais est-on prêts ? Pourquoi annoncer autant d’innovations d’un coup ? Qui depuis le démarrage de la 3G a fait une visio entre un mobile, wanadoo messenger et un combiné de visio sur ligne visio ? Est-ce que les « early adopters » ou « power users / geeks » (qui ont fait la fortune des débuts de wanadoo et de l’adsl) sont encore clients de France Telecom ?

Technorati Tags: , ,

MacAlly, Belkin et Logitech se sont penchés sur le couple iPod et Bluetooth pour trouver des solutions pour la musique sans fil et les résultats sont très innovants puisque cela couvre à la fois la musique mobile mais également la musique sans fil dans un salon par exemple :

Bluewave-Macally-Bluetooth

Tout d’abord MacAlly avec son système BlueWave, produit méconnu pour lequel ma préférence ira, un produit pour la maison innovant : un casque bluetooth haut de gamme doté d’une prise de sortie qui sera également une base et peut être relié à un ampli : 2 produits en un. L’ipod (toutes générations !) pilote alors la diffusion de l’audio et les morceaux. Chaque élément a des piles.

Tunestage-Belkin-Bluetooth

Belkin avec le mystérieuxtuneStage: un dock de salon ou bureau. L’pod pilote une diffusion, à vous de brancher le dock tuneStage à l’ampli.

Logitech-Bluetooth

Et surtout Logitech qui devrait raffler la mise des solutions mobiles en devançant Hp, avec un casque bluetooth dotées de commandes de l’ipod intégrées au casque ! L’iPod restant au fond du sac ou de la poche.

Dans tous les cas un petit appendice est à connecter à l’ipod (que j’avais bien identifié dans mes open source ideas) et on est aux alentours des 150 euro, sans compter les piles…

[composed and posted with ecto]

Technorati Tags: , , , ,

Global-Diagram-1

Après Free pour le FreePlayer qui s’interface avec la Freebox grâce à VLC, c’est google qui choisi VLC comme lecteur connecté à google video (et ouvre son code) ! VLC après avoir fait le bonheur des premiers utilisateurs des premières versions de MacOS X (en 2001, entre autres plate-formes puis windows) pour offrir un lecteur de video universel et fiable, s’impose donc comme plate-forme de client efficace pour la video en réseau, et assure un avenir à la plate-forme Mac pour assurer une alternative (ouverte aux développeurs indépendants) aux grosses solutions (Microsoft par exemple).

Technorati Tags: , ,

Orange-Pc-Card Installer une Carte 3g (pcmcia mac ou pc même si la carte s’appelle « PC-Card ») sur son ordinateur portable, mais pourquoi faire ?

On pense que la 3G n’est utilisable sur un téléphone mobile car les publicités mettent surtout en scène des amis qui se disent où ils sont (vous en avez beaucoup vous des amis sur 3g ?) – sans préciser qu’il faut une oreillette pour bien faire de la visio sur mobile, ou nos opérateurs voudraient bien que l’on paye pour regarder la télévision, qui est d’habitude gratuite.

Aujourd’hui et c’est historique, installer une carte 3g permet d’avoir un internet sans fil « partout ». Et c’est Orange qui vient de fixer le prix :

Orangepc-Intense 50 euro par mois, pour ce prix là, la combinaison gagnante est : 3g + Edge + gprs et Wifi si proche d’un hotspot Orange (ou autres car Orange et Sfr ont des accords de roaming). Bon pour ce prix là c’est on peut donc avoir son internet sans fil un peu partout (avec différentes vitesses selon les zônes de couverture). Mais… on ne peut pas téléphoner !!! Il faut en complément un autre abonnement et un téléphone.

Personnellement je trouve ça plus attractif (mais je ne suis pas un utilisateur nomade) que les offres 3g « traditionnelles » où il fallait faire usage de son téléphone pour accéder à Internet, donc sans wifi. Allez encore un effort et on va avoir un couple téléphone-carte et un seul abonnement. Même si au final les hotspots ne seront pas fréquemment utilisés, alors que le réseau GPRS oui, ça fait cher du bas débit dans la rue, mais ça devrait aller en s’améliorant.

Technorati Tags: , ,

Bonjour wifi network

Lors de la sortie de Tiger, apple a mis à disposition des utilisateurs de Windows un petit bijou auparavant intégré uniquement à iTunes windows : Bonjour pour windows.

Bloqué par un bug dans virtual pc d’un logiciel n’existant pas sur Mac, je me demandais comment imprimer depuis notre pc réactivé pour l’occasion vers notre imprimante Laser partagé en wifi par le port usb et la borne Airport Express : en effet nativement windows ne reconnaît pas du tout ce type de réseau… allez… « moderne »… !

Apple a donc mis à disposition (gratuitement) des PC (windows à partir de la version 2000) « bonjour« , la technologie de réseau local sans configuration auparavant cantonné à iTunes pour permettre de partager les bibliothèques sur réseau local., et je peux vous certifier que cela fonctionne parfaitement, c’est très impressionnant, comme sur MacOs, et … open source.

Apple le précise sur sa page dédiée à « bonjour », tout en bas, je vous mets en gras la petite touche de supériorité entre MacOS et Windows : « Désormais, tout utilisateur d’un PC peut également bénéficier gratuitement du confort que procure Bonjour. Grâce à l’Assistant d’installation de Bonjour, l’installation d’une imprimante sous Windows est maintenant aussi simple que sous Mac OS X (pour l’esthétique, maheureusement, nous ne pouvons rien). Bonjour for Windows comprend un plug-in pour Internet Explorer, qui vous permet d’installer un périphérique adapté à Bonjour sans connaître son adresse IP. Vous pouvez même imprimer sur des imprimantes connectées par USB à une Borne d’Accès Airport Extreme ou à Airport Express. Si vous êtes un fana de l’Open Source, vous pouvez télécharger le code source de Bonjour et créer des applications pour à peu près n’importe quelle plate-forme.

Très très bien.