13 mai 2021

Et si…

Et si Apple, pilotée par Steve Jobs, n’avait pas tué la division Newton qui a quand même marqué son temps ? Je suis foncièrement convaincu qu’Apple aurait abordé la mobilité autrement. Steve Jobs a très vite renoncé car il n’était pas à l’origine, aussi simple que ça, puis a placé ce domaine dans la liste des tabous.

Mais iPod serait comme il est aujourd’hui ? Aurions nous une alternative face à windows CE et windows mobile (dont le succès est incontestable, mais pas l’appréciation des utilisateurs), des smartphone, des tablet ?

L’approche iPod « simpliste » est un petit pas pour S. Jobs dans ce domaine, va-t-il franchir sa ligne et se lancer dans les grandes enjambées un jour avec un i-smart-phone qui sera la réunion de l’ipod, de la téléphonie, des fonctions pda et les mac portables seront-il un jour un outil plus simple, réellement mobile ? Je suis certain que cela fonctionnerait… au moins sur la base de clients « Apple / iPod ».

2 réflexions sur « Et si… »

  1. Le vrai problème du Newton, au départ, était que l’ensemble de la reconnaissance d’écriture, qui était le seul mode de saisie de l’engin, ne fonctionnait pas ou mal. A l’inverse, l’iPod fonctionnait parfaitement dès le premier jour. Je pense que si le Newton avait parfaitement fonctionné, Steve Jobs n’aurait pas éjecté le produit de John Sculley aussi facilement.

    Aujourd’hui le Tablet PC est l’aboutissement du Newton, mais ce dernier au mal à s’imposer, il ne fait d’ailleurs pas vraiment rêver, ce n’est jamais la machine favorite des fans d’informatique…

    Steve Jobs est revenu vers la mobilité avec les portables, Apple est devenu un acteur de choc avec par exemple les Pismo. Cette voie est bien tenue depuis, les standards wireless bien intégrés, ne manque qu’un MacBook Pro mini, peut-être.

    Aujourd’hui, il y a la voie OQO (PC miniature, aboutissement du Titanium), la voie Smartphone (OS dédié à un PDA GSM, potentiellement Wi-Fi), la voie iPod (média player sans système de saisie, pouvant évoluer vers une fonction téléphone).

    L’iPod est le bon axe pour Apple, car le produit s’est déjà imposé et beaucoup d’utilisateurs suivront Apple, pourvu qu’il fonctionne parfaitement. Il peut facilement évoluer vers un .mac mobile, ce qui le rend OQO en bonne partie, il peut lire les données de type PDA, s’il fait téléphone, il sera possible de saisir quelques données aussi…

  2. Pour le newton, la combinaison du prix avec ce qu’il y avait comme attente autour de la reconnaissance d’écriture n’a pas fonctionné : trop cher, je l’ai pensé dès le premier jour, pourtant l’objet m’a toujours fait envie, mais quitte à rajouter un peu d’argent j’ai toujours préféré un powerbook. La même chose simplifiée (et pas plus performant) a fonctionné et a inventé un marché réel : palm. Microsoft a suivi, en déclinant ce qu’ils savaient faire, un ecosystème autour d’un OS.

    Tablet PC est un échec : je ne vois pas S.Jobs y faire quoi que ce soit.
    OQO est un échec, les UPMC ont rejoint OQO mais… cela « marche » ?
    A contrario les smartphones à base de windows mobile sont un succès indéniables et windows CE se cache dans plein de produits (gps).

    Ce que je voulais exprimer c’est qu’en tuant le newton rapidement, apple s’est tout de même éloigné du marché de l’ultra mobilité et… de l’attente des clients.

    Entièrement d’accord sur l’ipod, même si on peut soupçonner S.Jobs de toujours vouloir faire un produit simple (idem itv). au fond une de mes réflexions c’est qu’une partie de la clientèle attend vraiment trop de fonctionnalités de la part d’Apple sans les voir venir et se tourne vers des solutions de substitution (smartphone, ultra portables, pda/gps), en trainant les pieds, parce que pourquoi ne pas faire des produits aussi bien qu’un ipod dans ce domaine.

    Enfin, sur le domaine du portable Apple a encore de longues luttes pour s’imposer encore plus, notamment sur les prix, les grandes autonomies (un domaine en friche chez Apple), le coté mini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *