Je n’avais pas vu au mois de Février qu’une version Mac de SongBird était sorti.

Songbird

A essayer comme alternative à iTunes et votre navigateur web pour lire la musique (attention ce n’est pas un produit fini), joli design d’application et encore une application open source cross platform développée avec le Mozilla foundation XUL Runner – utilisé notamment par FireFox, Thunderbird, Joost. Ca a l’air de fonctionner avec beaucoup de choses (lecteurs mp3, lecteurs réseau, video etc…).

Découvrez une partie des possibilités en vidéo (avec de la bonne musique et de l’humour). J’aime bien le graphisme de leur mascotte et j’aime beaucoup le mode de découverte de la musique en surfant (l’interface se scinde en 2, le web au dessus, la musique en dessous !).

Au passage ça semble bouger chez Joost : site refait (avec un très beau « header en flash à 100% en largeur (bravo !) et le blog évoque de nouvelles chaines et… plein de nouveaux serveurs).

Apple TV, voilà un produit pré-annoncé par Apple, pas encore disponible et qui va décevoir.

Tout d’abord 2 remarques sur les ces produits apple « autour de l’iPod » :

iPod HI-FI qui faisait partie de la famille iPod est « déclassé » et ne fait plus partie de la navigation sur le site d’Apple. Ce bon produit grand public d’Apple fait encore partie des pages iPod puisqu’on le trouve… à coté du Kit iPod / Nike.

Apple TV dont je présumais qu’il rejoigne la famille iPod n’a pas été nomme comme un iPod (lorsqu’on parle d’iPod on ne parle plus « Apple ») mais fait partie de la famille iPod ! Les iPod sont toujours en retrait par rapport aux attentes et encore plus depuis que l’on a vu l’iPod qui se cache dans iPhone !

Bref on sent qu’Apple tâtonne vraiment avec cette gamme.

Mon avis sur Apple TV :

Apple TV est un produit « à la iPod » : limité. Apple positionne le produit à mi chemin des hub que sont les Xbox 360 et PlayStation 3 (et on peut pousser jusqu’au Mac Mini) et au même prix que la Wii (Nintendo). Mon avis est très négatif sur ce produit. Je ne me sens pas du tout client.

Il suffit de comparer et surtout de sortir du contexte des USA, seul pays à faire bénéficier les cliens d’iTunes Store de films à la demande. Permettre de regarder des clips payants mal encodés et des podcast est insuffisant : un iPod peut faire ça avec le cable AV, un Mac aussi. Si il faut reconnaître une chose à Apple TV : il évite de devoir bouger son mac et le connecter au système AV pour pouvoir bénéficier d’une interface « à la FrontRow » (nom de la solution de media center d’Apple) ET apporte la prise HDMI (mais tous les Mac actuels ont du DVI et la conversion DVI > HDMI ne coûte pas cher. Apple a fait le pari de la dépendance complète d’Apple TV avec un itunes (qu’il soit ouvert sur un Mac ou un Pc sur le réseau).

Tout comme iPhone, Apple TV ne permettra pas de capter du contenu sans devoir le faire par iTunes. Etonnant !

Les 2 grands concurrents d’Apple TV chez Apple sont donc FrontRow et iPod. Au delà de cette concurrence directe, les « box » adsl (freebox HD, neuf Box par exemple) sont des concurrents « gratuits » d’Apple TV. Enfin une console nouvelle génération est concurrente directe et apporte les fonctions de jeux où d’ouverture sur le net (portail, fonctions météo, navigateur) que n’offre pas Apple TV.

Heureusement, comme toujours, Apple a laissé une place à l’évolution (ou à l’espoir… qui pourrait être contrarié…) : le coeur d’Apple TV est fourni par Intel, il y a un disque dur, le réseau (par exemple pour les bandes annonces) pourquoi ne pas y placer du logiciel qui apporte vraiment un petit Mac OS X on TV et notamment l’indépendance de fonctionnement ? D’ailleurs ce serait plutôt l’OS X mobile d’iPhone qui aurait sa place sur Apple TV et non OS X complet.

Etonnant Steve Jobs – avec lui, tout sera possible chez Apple

toujours en rebond, toujours captivant, qui mûrit toutes ses actions et qui nous a fait une iPhone Keynote en lieu et place d’une Apple Keynote ou MacWorld Keynote. Transformant Apple encore et toujours, mettant l’innovation au coeur de l’entreprise au même niveau que la finition exemplaire des produits, Steve Jobs met Apple sur de nouveaux rails, aujourd’hui.

Cette Keynote de Macworld 07 de Steve Jobs à san Francisco est historique car elle annonce une évolution très profonde du métier d’Apple. Au passage on notera que cela a entièrement éclipsé le Mac (pour une fois). D’ailleurs Apple change de nom et passe d’Apple Computer, Inc à Apple, Inc. C’est un jour énorme. Apple cible de tous nouveaux clients, un tout nouveau marché, l’ultra mobilité et la téléphonie à valeur ajoutée. Mais j’y reviens après.

Tout d’abord premier produit qui marque l’évolution du métier d’Apple : Apple TV

La moitié d’un Mac Mini comme Hub Media Center. Moitié prix, moitié des fonctionnalités, moitié de hauteur. Depuis sa pré-présentation, Apple Tv a gagné un disque dur indispensable pour assurer une qualité de stream et stocker.

Je suis déçu de cette première version, alors qu’il y aura à peu près tout d’un Mac à l’intérieur ce sera un énième produit passif et peu interactif. Pas de lecteur RSS, pas d’effets iTunes graphiques pour la musique, pas d’achat en ligne simplifié, pas de dashboard pour la meteo ou des petits jeux, pas de version jeux ipod… un simple hub video pour lequel nous aurons en définitive que peu de contenus. Un Mac mini peut être plus amusant (même pour jouer) et une adsl box permet tout ça (freebox par exemple) avec une interface utilisateur améliorable.

Nouvelles bornes Wifi Apple Airport Extreme qui permettent de partage un disque dur… Ok, super.

Attaquons le vrai bon morceau qui fait plaisir, l’iphone. Enfin !!!

iPhone : wifi + gsm + ipod + OS X : du délire.

Le tout n’étant pas un produit bridé.

Iphone-Dashboard Iphone-Interface-Saisie-1 Iphone-Google

Apple ose se lancer sur le marché du téléphone musical et intelligent, avec panache, pas mollement. Et contrairement à l’iPod qui a toujours été limité sur des fonctions basiques (lire de la musique, lire de la video), là la connectivité permet tout. C’est iPod mobile, OS X mobile, le tout sur 4 ou 8 giga.

Apple évolue et tue un des derniers tabous et joue LA carte pour se venger de l’aventure Newton. On ose à peine prononcer le mot PDA qui n’existe plus, Steve se moque du mot smartphone, et apporte l’utilisabilité réelle.

Enfin, la conjonction que Steve attendait est là (attente du marché, technologies, maturité, effet porteur ipod, maturité offre mac, intel), avec le bon angle, après avoir probablement résisté à tenter de multiples projets moyens : Apple attaque sur un terrain où les constructeurs ont du mal à faire du logiciel et ceux qui font le logiciel n’osent pas faire le hardware… D’ailleurs on regardera à peine ce qu’il y a dans ce téléphone. On fera confiance parce qu’un Mac ou un iPod ça marche, mieux.

Une attaque sur le marché haut de gamme

Iphone extension du marché iPod, pénétration sur le marché du smartphone/pda « à disque dur », ultra mobilité connecté. C’est donc comme un iPod haut de gamme et pro et en même temps l’ultra mobilité qui a toujours fait défaut dans la gamme Apple / Mac sans trop de diminution des usages : mail, sms, google earth/maps, safari et surtout un écran qui permet de basculer dans une toute autre type d’interface pour un téléphone ou un iPod. On remarquera qu’en parlant de Newton, Apple n’a pas sorti Inkwell qui est la partie reconnaissance d’écriture pour ne pas être attaqué là dessus et parce que tout le monde sait qu’un clavier c’est le meilleur moyen de saisir. Le clavier virtuel tactile multi touche résout tous les problèmes de design. Inkwell arrivera peut être après, mais avant il y aura de la manipulation à l’écran, tout simplement.

iPhone c’est probablement le vrai iPod II et le newton qu’aura toujours voulu faire Steve Jobs lorsqu’il s’était rapproche de Palm – même si Apple le place en dehors de la famille iPod sur son site, c’est la convergence logique entre OS X et iPod.

iPhone absorbe un iPod et met enfin un Mac dans un téléphone. C’est donc bien plus qu’un ipod phone. c’est l’esprit Mac moderne dans un téléphone.

Passionnant !

Une continuité au bénéfice des utilisateurs d’iPod :

D’abord iPhone reprend 2 éléments essentiels d’iPod pour la continuité : la prise Jack 3.5mm Stéréo ET le dock connecteur. Vous avez investi dans un casque que vous adorez et un dock audio, tout va bien.

Ensuite vous n’avez que des gains :

Une nouvelle interface iPod et OS X

Apple tue en même temps l’interface de l’iPod. Il y aura un avant et un après iPhone dans plein de domaines. iPod devra évoluer, ne serait-ce qu’en incorporant la navigation coverflow. Il est étonnant de voir que le graphisme de la partie ipod de l’interface est très éloigné de l’interface ipod d’origine.

En même temps Apple a du lever le voile sur les secrets à venir d’OS X. Les zooms et effets font penser à ce que pourrait être OS X dans quelques mois sans changer les applications ! Il doit y avoir de la R&D de Leopard là dessous.

Vous gagnez une intéractivité sans limite (via les widgets et Safari) et une offre logicielle déjà riche.

Des partenaires logiciels

Apple part accompagné de grands, très grands : google et Yahoo (et probablement aol avec ichat) que des anti MS…

Un hardware au service de l’expérience utilisateur

Ne cherchez pas le clavier il est virtuel et si vous connaissez un peu l’histoire d’Apple, il suffit de se dire que Steve vient de s’inventer un nouveau tabou après la souris à 2 boutons : la notion de « vrai » clavier de l’iphone 🙂

Je suis très curieux de voir comment a été « virtualisé » la molette (click wheel) et comment cela va se positionner avec les molettes concurrentes (RIM BlackBerry, Sony Ericson).

L’engin est bourré de fonctionnalités et de petits détails, comme les détecteurs de mouvement pour par exemple tourner l’écran sans avoir à le faire par un clic ou bien réduire la luminosité de l’écran et bloquer la sensitivité lorsque vous portez le téléphone à l’oreille. Bluetooth et synchronisation wifi, écran tactile multi touche (on va pouvoir taper avec 2 doits au clavier virtuel), os multi tâche (stable !).

D’énormes différences avec le monde actuel des smartphones : Apple va apporter le plaisir de la simplicité d’interface et le confort de l’efficacité dans l’utilisation du monde ipod et mac au monde de la téléphonie. Un pas de géant qui signe un bilan de windows mobile peu glorieux si ce n’est en part de marché.

Un tout petit regret sur la partie Mail, il n’est pas fait mention de push mail et d’interçage aux serveur d’entreprise : ce n’est pas la cible je sais, mais pourquoi ne pas licencier une partie de la techno RIM comme l’a fait Sony je crois.

J’allais oublier, c’est un des premiers téléphones à permettre de disposer des médias légalement achetés : clips, films, musique, livres audio.

Le prix, la dispo (500 ou 600 dollars, milieu et fin d’année si tout va bien). C’est pas grave. Au passage Apple a gagné des concurrents aigris, pas certains que leurs ventes se maintiennent du fait d’une attente programmée pour l’iPhone.

Bravo Apple. Avoir placé OS X, DashBoard, Safari, le wifi au coeur de l’ipod phone, iPhone, est stratégique et verra l’apparition de plein d’applications, par exemple FireFox et donc des applications comme google Docs et spreadsheets.

Grande question, quels seront les opérateurs en France, innovants, qui coupleront l’iPhone à de nouveaux types d’abonnements mixant gsm, data, wifi outdoor et pourquoi wifi phonie indoor (le tout à prix raisonnable).

Iphone

Mais

On aura noté l’absence d’annonces attendues :

– Pas d’iTunes 8 alors que ce soft majeur de la part d’Apple souffre d’une interface qui a besoin d’être revu et des fonctionnalités à compléter (rss, podcast, lyrics). Personnellement je n’accroche pas vraiment à l’interface d’iTunes, je préfère celle d’ipod et FrontRow.

– Pas d’iLife 07, c’est la première fois depuis 4 ans qu’il n’ya pas de mise à jour d’iLife.

– Pas d’iWork 07, alors que tout le monde attend cette mise à jour pour voir ce qu’Apple prépare pour compléter un Microsoft Office qui baisse les bras et ne suit plus du tout la roadmap de la version Windows.

– Le plus inquiétant, pas de mise à jour sur ce que l’on sait de lepoard, et pourtant c’est un enjeu majeur, à quelques jours de la sortie mondiale de Vista pour tout le monde. Même pas une date.

– Pas d’annonces autour des nouveaux processeurs Intel

Steve jobs aime aller à contre courant des attentes. iPhone va au delà des attentes.

Faire le soft et le hard en même temps : très fort et en continuité totale avec l’histoire d’Apple. Laisser rêver aux multiples possibilités, merci. En attendant Microsoft fera la même chose avec Zune, il y aura une riposte car Microsoft a tout le code nécessaire, mais n’a pas

une bonne guerre où Apple démontre son style et la capacité d’innovation réelle

Enorme.

Technorati Tags: , , ,

Mon penchant pour les produits techniques et design me fait lorgner sur la PS3 parce que nous avons déjà une PS2.

La PS3 a raté le virage (ou l’arrivée) des fêtes de fin d’année et toute l’Europe en a été privé, tandis que les USA et le Japon ont eu ce qu’il fallait ou presque (pas suffisamment). Tandis que la Wii sortait, comme prévu et a bénéficé du report d’achat, mais pas que ça, elle est abordable et change la façon de jouer et donc potentiellement la cible.

J’ai vu personnellement l’effet des boites Wii dans 2 magasins qui en avaient un peu plus que prévu, le prévu étant ceux qui avaient réservé 6 ou 3 mois avant (vagues d’inscription) et l’expression  » se vend comme des petits pains » est tout à fait adaptée à l’effet produit.

Pourquoi ?

Nintendo a changé de braquet et n’est pas rentré dans la course technophile (Pas de HD, pas de nouvelle génération de lecteur DVD, ), NI dans une folle flambée des prix, Nintendo a plutôt revu complètement le système de jeux, tout se passe entre « les manettes » et l’interactivité produite par notre représentation à l’écran, et tout simplement parce que ce ne sont plus des manettes, mais des extensions de nos bras et tout suit nos mouvements qui sont reproduits très vite à l’écran tout en nous faisant bénéficier de légers retours (sons, vibrations). De nouvelles « manettes » arrivent (club de golf par exemple) et une manette classique existe pour les jeux de la gamecube (qui fonctionnent dessus) ou toute une offre de jeux émulés de vielles consoles.

Après avoir essayé Wii sports chez des amis (coucou !) et notamment le le jeu de boxe, je peux vous dire que cela peut être physique, à 2 notamment. Une manière ludique et cocoon de se mettre au sport ?

Avec un peu de recul c’est un produit un peu comme un ipod que l’on connait depuis 5 ans, simple, beau et qui fait très bien ce pourquoi il a été conçu, sans vouloir « tout faire » (même si la connexion wifi va lui permettre plein de choses, elle embarque par exemple un très bon browser web opera + flash).

Le graphisme a l’air moins riche que sur les consoles nouvelle génération (allez dans un magasin et comparez avec une xbox 360, elles sont souvent cote à cote), mais le plaisir de jouer est peut être « retrouvé ». Tant que vous êtes dans le magasin, regardes la vidéo de démonstration qui donne une bonne idée de ce qui est « jouable » et regardez les prix : les jeux sont toujours aussi chers (il y aurait pu y avoir un peu d’innovation de ce coté là…).

Très bon produit, bravo Nintendo (et ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas fan de cette marque). Cela fait bien longtemps que je ne suis plus « un joueur », mon petit garçon par contre adore ça. A contrario il n’a pas du tout accroché sur les jeux EyeToy, basé sur la reconnaissance visuelle des mouvements par la caméra vidéo branchée sur la PlayStation. Par contre la Wii il en rêve et ce sera la récompense d’une année scolaire avec de bons carnets.

Steve Jobs a présenté iTV comme sa solution élégante de maillon entre internet, son offre de vente de contenu en ligne (iTunes Store), nos Mac ou PC (et oui…) et notre salon (audio video), sous la forme d’un tout petit boitier avec ou sans fil. Good. Mais Apple a un coup à jouer avec iTv : offrir par la même occasion… une borne Airport Extreme Video ! Tout simple, même principe que Airport Express : le port ethernet sera la liaison avec le réseau IP et son wifi 802.11n intégré sera « ouvert » aux ordinateurs le supportant. On en voulait tous une, on voulait tous aussi une borne audio temps réel, ITV répondra à la demande, mais ce serait tellement bien si c’était aussi une borne.

Tout simplement parce qu’iTV est vraiment en concurrence avec les box des fournisseurs triple play et leur intégration de solutions media center sans fil (exemple Freebox HD + VLC ou Homeplayer), mais aussi les Xbox 360 (surtout) et PS3. Et racheter un router sans fil uniquement pour iTV… moyen comme stratégie.

Un dernier truc : pour l’adhésion de tous ce serait vraiment bien qu’une offre internationale des contenus vidéos arrive en même temps ! Steve si tu me lis avec google translator…

Ps : comme le dit Apple « * iTV is the project’s internal code name and will not be the final product name. » Pourquoi pas Air Video après Air Tunes ?

Les 2 produits annoncés, le Mac Mini Intel et ipod Hi-fi, démontrent qu’Apple vise de plus en plus votre relation avec les pièces de la maison, notamment « le salon » et récupère le slogan « small is beautiful ».

Le Mac Mini devient un vrai media center (il a été FrontRowisé), celui que l’on attendait, un an après que les fans aient déjà transformé la précédente version. Petit, silencieux, à partir de 650 euro, il est maintenant doté en standard de : FrontRow (le logiciel « media experience » d’Apple, qui se voit rajouté des fonctions « réseau »), la télécommande infrarouge, les entrées et sorties audio optique, le tout complété par le wifi et bluetooth en standard. Ce « media center player » est HD de base (720 et 1080), DVI ou video et son lecteur de DVD/graveur de CD peut être remplacé par un Graveur de DVD lors de la commande. Pas taillé pour les jeux ou le graphisme compliqué il ne concurrence pas l’imac. Il ne reste qu’à lui greffer un tuner tv ou une entrée video par l’usb ou le firewire (elgato fait ça très bien).

iPod Hi-fi est une sorte de SoundDock (Bose) mais fait par Apple, avec 2 évolutions majeures : la portabilité (car l’engin incorpore des piles-batteries) et une entrée son autre que l’ipod. Apple fait de plus en plus d’apparitions dans le monde très lucratif des accessoires à valeur ajoutée. Apple innove ? Pas vraiment. Pas de fonction réseau et au niveau design je préfère Bose.

Salon-Apple-Style-Engadget

Mais sur le site d’engadget et iLounge on voit le concept style d’Apple appliqué au salon minimaliste en photo, le tout étant branché sur un écran LCD de salon. Apple commence à aller de plus en plus sur les niches de marché d’acteurs « ancestraux » comme Sony par exemple.

A noter que si on assemble ces 2 nouveaux produits, que l’on complète par un ipod nano et que l’on ajoute un écran Apple, on constate qu’Apple offre une gamme end to end pour l’équipement d’un résultat d’hybridation ou croisement entre un home theater et un bureau assez simple et surtout terriblement efficace (transformer son bureau en home theater ou bien faire autre chose qu’être passif devant son home theater) !

Apple continue sa bonne stratégie et place ses pions tout en répondant aux attentes des clients, avec probablement une fausse note si la carte video intégrée du Mac Mini s’avère être limitée, sinon c’est très… fort.

Technorati Tags: , , , , , ,

Canalplay1

CanalPlay (de Canal + dont je pensais du mal pour la version web) et Free viennent enfin de nous créer un vrai vidéo club à domicile. On dirait un iTunes Movie Store : bande annonce, affiche et résumé du film et « one click » pour acheter et voir le film immédiatement, sur la freebox.

Pendant longtemps le visionnage de films à la demande reposait sur le fait d’ « acheter » (avoir un décodeur satellite connecté au téléphone) un jeton pour une séance particulière. Là on achète quand on le veut dans un catalogue interactif un droit de visionnage de 24h et on peut enregistrer sur un magnétoscope. Le catalogue de lancement est un peu maigre mais doit bien couvrir 6 mois d’actualité des DVD (tiens pas de films adultes…).

Avantage par rapport aux chaînes « cinéma » : pas de logo incrusté et une avance dans le temps en se calant sur les dates de lancement des DVD dans le circuit de la location DVD et la vente de DVD. Désavantage par rapport à un DVD de location, la qualité du son (pas de DTS ou 5.1), pas de bonus, etc… J’attends de voir lorsque les séries TV vont être en vente sous cette forme. Fonctionnellement cela se comporte comme un DVD à distance. Ça doit numériser à tout va. Le prix 1.9 euro pour le lancement, en espérant que le prix final n’explose pas.

A voir comment Microsoft intègre l’iPod dans sa doc commerciale de la Xbox 360, on sent que Microsoft est quand même bien contraint de faire avec le succès de l’iPod. Mais je me demandais pourquoi Microsoft ne rentre pas dans la bataille ? enfin à sa manière, par exemple en rachetant Creative… ?

Je vous mets l’image de la doc un peu plus tard.

Technorati Tags: ,

 Img Psp

Je vous laisse découvrir CoverBuddy : c’est un serveur web qui permet de piloter iTunes depuis un client web sur son réseau local.

Idéal pour se servir de la PSP et son navigateur web pour piloter iTunes qui distribue le son par AirTunes. La navigation est simplifiée au maximum et se fait via les pochettes. J’aime beaucoup le slogn « party approved ».

J’écrirai cet article au fur et à mesure pendant le week end. Le titre résume bien ce que je pense de l’ipod que je teste dans tous les sens.

Stay tuned.

Ipod-Tgv

L’iPod vidéo a un TRES bon écran. Pour en profiter il faut bien sûr régler le retro éclairage pour qu’il ne s’éteigne pas (c’est automatique), c’est ce qui va générer le problème d’autonomie, en clair vous pouvez simuler l’autonomie d’un ipod video sur votre ipod photo ou couleur lorsque vous demandez à ce que le retro éclairage soit actif tout le temps.

L’iPod vidéo a la possibilité de restituer la vidéo sur un écran pal ou ntsc. Le câble AV de l’ipod photo fonctionne très bien. Ce câble est de bonne qualité, très proche de la qualité des cables Monster. Le Dock universel a une prise S-video et une prise line-out (jack 3.5). Pas de sortie optique. La prise line out est compatible avec le cable AV de l’ipod photo ce qui permet de n’avoir qu’un câble en sortie vers votre ampli AV ou votre TV (en prise directe via les 3 prises ou avec un adaptateur RCA vers peritel).

La qualité de la restitution vidéo ou photo est impressionnante en pal notamment, digne d’une platine DVD mpeg 4 de salon (il me semble améliorée en projection diaporama photo ou j’avais quelques scintillements sur les premières versions (ipod photo, je n’avais pas testé avec le color).

Les vidéos de l’itms (clips en 320×240) sont tout à fait visualisables sur grand écran, si on est éloigné (que ce soit sur l’écran de votre mac (ça passe bien sur mon 22″) ou sur votre tv). Le principe de compromis visuel repose sur le même principe que pour les films en mpeg4 ou divx, les noirs posent problème dès qu’on scrute l’image, les zônes « planes » aussi, mais si on est à distance raisonnable on « voit » correctement le film, on touche du doigt le compromis du mpeg 4 mobile. On est donc très loin de la qualité HD (tout de même plus proche des DVD lorsqu’on augmente la résolution de la video), vu les ressources nécessaires pour la HD ce sera pour d’autres produits.

Point très important : Vos propres vidéos peuvent être lues sur l’ipod (en .m4v ou en .mp4), il faut pour cela les convertir (videopod a l’air de faire tout ce qu’il faut ainsi et surtout que Handbrake pour un travail spécifique sur les films). On peut tout convertir, j’ai essayé avec une présentation keynote, des films de mon appareil photo, un film dv et un DVD, ceci grâce à imovie bien sûr. Le principe est simple, beaucoup de logiciels génèrent des videos aujourd’hui, importez les dans imovie et bénéficiez de ses capacités d’exportation, cela fait économiser un quicktime pro.

J’avoue que comme 2 formats sont compatibles (mpeg4 et H264) il va falloir faire des essais sur écran ipod et sur TV/autres (il faudra aussi regarder à faire des fichiers compatibles avec les platines de manière à ne pas doublonner) pour avoir la meilleure qualité. J’ai fait un essai avec un film perso et sight depuis imovie et c’est impressionnant (H264). idem depuis un DVD perso (avec Hanbrake cette fois). Et pour le moment je penche plutôt pour le format mpeg-4 que le H264, notamment parce que c’est beaucoup plus rapide à encoder et que mon autre essai en H264 « baseline » est infructueux (je n’arrive pas à le faire fonctionner sur l’ipod). Autant le format « pré fabriqué » d’Apple est limité en terme de résolution de video, autant l’export d’un logiciel de compression mpeg-4 comme handbrake est entièrement paramétrable.

Ainsi, contrairement à ce que le format de l’itms laisse sous entendre ainsi que les specs affichées, l’ipod vidéo peut surtout tout à fait véhiculer des vidéos de plus grande taille que 320×240 même si son écran est en 320×240, la puce et la sortie video permettent sur un écran av d’avoir une image de 640 ou 706 pixels de large.

Ce qui le positionne au même niveau que tous les concurrents et les platines DVD et mpeg-4, sauf que là on peut avoir ça dans le creux de la main !

Même si tout cela existait chez les concurrents comme Archos depuis longtemps, chez Apple c’est une petite révolution (avec tout ce qui va avec).

L’incrustation des indications dans la video est très propre.

Le piqué de l’écran le rend brillant, ce qui est très agréable.

Les menus sont réactifs.

La lecture d’une vidéo bénéficie du système de maintien de la lecture pendant les mouvements puisque il y a bien une prélecture.

Le dock est bien. il est lourd, stable et bien adapté à la forme de l’ipod grâce à l’adaptateur qui est fourni avec l’ipod alors que le dock embarque tous les adaptateurs pour les autres ipod sauf celui de l’ipod video. Il aurait pu intégrer une alimentation et être fourni avec le cable nécessaire…

Seulement un petit regret : lorsque le dock est branché sur une borne airport express (sur le port usb) il intercepte et interprète un signal pour l’ipod qui lui fait croire qu’il est connecté à un iTunes et on ne peut alors plus manipuler les menus mais se recharge. Il faut donc véritablement un chargeur externe pour charger l’ipod pendant son utilisation sur le dock. Dans tous les cas on doit utiliser le cable usb vers dock connecteur. A noter que le dock n’a pas obligatoirement besoin d’alimentation externe pour fonctionner, il peut être alimenté par l’iPod : il est alors utilisable avec la télécommande.

Apple n’a pas fait d’effort sur la partie restitution visuelle de l’audio de l’ipod lorsque connecté à un ampli AV via le dock ou cable AV : toujours aucune restitution video des pochettes et des indications (ou d’effets) ! C’est dommage, pour y arriver il faut bidouiller un album photo de sa playlist : laissez tomber. Le réglage du son avec la télécommande est utile, là aussi dommage il n’est pas affiché sur l’écran video, alors que c’est le cas pour les autres modes (photo et video). Espérons qu’Apple fasse évoluer ça un jour, Apple Style oblige, par exemple avec des effets video sur la musique.

La télécommande en mode video est un bonheur, avance et retour rapide dans les videos sans desynchronisation image et son, pause, réglage du son, le tout avec des barres d’indication en incrusation video. Juste à noter que pour arriver à lancer la video il faut utiliser les menus SUR l’ipod : gros regret de ne pas pouvoir utiliser la fonction menu et les touches de la télécommande pour naviguer dans les menus de l’ipod à distance…

Surtout le fameux ‘Apple Style’ frappe encore et toujours. Elegant cet ipod est une étape très importante pour Apple. Il est beaucoup plus fin que les 4 générations précédentes d’iPod, avec un écran plus grand et plus lumineux et plus contrasté, une nouvelle « click-wheel » développé en interne, une autonomie et ne souffre en rien de ce travail d’évolutions techniques. Il suffit de l’avoir dans la main, de regarder le calendrier (.ics), un ou deux jeux, une fiche d’un contact (.vcf), un podcast chapitré et illustré, un diaporama de photo avec toutes les transitions possibles et enfin une video pour comprendre que le travail d’Apple est dans l’expérience utilisateur, le logiciel, plus que la technique, qui elle est masquée mais bien présente.

Le seul regret ? la connectivité réduite à l’USB2 et la connectique autour de la prise casque qui limite le nombre d’accessoires. En abandonnant le firewire, on ne peut plus utiliser l’ipod comme un disque de démarrage pour Mac (à moins qu’Apple ne lève la limite se situant dans MacOs pour démarrer sur de l’usb). On peut toujours utiliser l’ipod comme un disque dur (il monte sur le bureau), que ce soit sur un mac ou un pc, c’est un volume à part entière. Contrairement à la PSP aucun service en ligne de mobilité n’est envisageable car l’iPod n’a toujours pas de connectivité Wifi.

J’ai testé l’autonomie aujourd’hui, la fameuse barrière des 2 heures : Après le chargement d’un film de 2h25, le film est lu en entier sur l’écran de l’iPod, l’iPod tient 2h30. Je pense qu’en restitution sur une TV il doit tenir plus longtemps, l’écran étant alors beaucoup moins utilisé.

Il est super beau et j’ai un peu peur qu’il souffre en transport. Penser à une housse, même si l’étui donné par Apple protège un peu.

Technorati Tags: , , , , ,

Et voilà, Apple débarque sur un marché, sans publicité, à part un keynote « one more thing » et une option dans iTunes, résultat ? :

« Selling one million videos in less than 20 days strongly suggests there is a market for legal video downloads… Our next challenge is to broaden our content offerings, so that customers can enjoy watching more videos on their computers and new iPods. » – Steve Jobs.

Excellent. C’est sans compter que nous remercierons aussi l’ingénieur(s) qui a choisi la puce Broadcom dans l’ipod qui permet d’afficher de grandes vidéos, visiblement plus grandes (en taille d’affichage) que ce qui est annoncé dans les specs… Le marketing viral non officiel va avoir son effet aussi.

Technorati Tags: , , ,