12 mai 2021

France Telecom = la machine a innover enlisee

il est tout à fait probable que le pilotage de France Telecom repose sur quelques managers qui ne veulent pas toucher au prix (jamais) à cause de la concurrence

Et bien ils devraient (se remettre en question) :

D’après un rapport de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), France Télécom perdrait, chaque semaine, 10 000 clients ou abonnés. Ces clients annulent leurs contrats avec l’opérateur historique pour s’engager chez un opérateur alternatif qui propose les services Internet, téléphonie et télévision.

Lequel ?

Wanadoo serait-il en passe de devenir une sorte de prestataire de luxe de l’internet Français ? 
Le pionnier (qui n’a jamais fait du gratuit) a vraiment du mal vis à vis des concurrents:
Internet Adsl (34.90) pour du 8 mbits + 3 euro de LiveBox + 7 euro de “ma ligne tv” + l’abonnement au bouquet (11 euro minimum) + le pack téléphone illimité (10 euro) + bien sûr l’abonnement téléphonique (13 euro), sans compter les filtres spam et antivirus mail payants (4,5) = une ardoise de 83 euro, là où la concurrence est à 29 euro.

On peut donc innover par le prix, mais pas à service égal.

Les publicités pour une installation gratuite ou à 1 euro pourrait faire changer les choses sur les nouveaux accédants à l’adsl, mais pas sur le marché existant… une hotline gratuite pourrait tout changer également.

Ps : ça rassure je ne suis pas seul (je me sens moins seul avec ma ligne téléphonique qui n’en est plus vraiment une… !

Technorati Tags:

4 réflexions sur « France Telecom = la machine a innover enlisee »

  1. Petit complément, FT perd 10000 clients par semaine mais en récupère une partie au bout d’un an ou deux, en effet beucoup partent parce qu’ils ne sont pas content du service ou du prix mais à terme reviennent quand ils ne trouvent pas mieux. Sorte de réactionnisme consumériste.

  2. Oui, France Telecom a diffusé des publicités dans ce sens pour essayer de freiner l’érosion de sa clientèle. Mais c’est moins simple que prévu parce que sa clientèle était pour une partie une clientèle qui subissait le monopole. Dans toute clientèle il y a bien sûr une partie qui saura payer pour une meilleure qualité (mais le facteur prix est très difficile à contre balancer, Apple le sait). France Telecom regagnera « ceux qui sont partis » et qui ont rencontré des problèmes d’installation ou d’infrastructure. Mais les 10000 qui choisissent le dégroupage total, sont complétés par 5000 en dégroupage partiel. C’est sans compter ceux qui ont choisir un autre opérateur sur des lignes France Telecom louées au prix de gros (par les opérateurs sans infrastrcuture ou dans les régions où il n’y a pas de dégroupage).

  3. un abonné FT de moins pour ma ligne FT perso (sauf ma ligne pro):elle va bientôt être résiliée. Je bascule sur jaja pour mes communications téléphoniques par internet. Je vais aussi arrêter Tele2 pour mes communications nationales et locales. Télé2 que j’ai adopté dès leur lancement en début 98.
    Pour le net, je reste fidèle à Noos, bien que plus cher que Free, mais pas avec la même qualité de service: 43 eur pour 1Mo de BP et une mélange de chaines TPS/canal Sat.

  4. Et pourtant seul France Telecom pourrait développer le potentiel qui existe entre les offres Internet et téléphone mobile / wifi : il suffirait d’inventer un forfait qui nous suit, global.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *