24 juillet 2021

Flash – un avenir qui passe par le multi plate-forme et une plus grande ouverture

Flash est absent d’un nombre considérable d’appareils connectés existants ou à venir. Flash est une technologie internet qui n’a pas su obligatoirement prendre un virage en dehors du navigateur. On le trouve pourtant dans des lecteurs multimédia comme quicktime ou real, mais on ne sent pas une total compréhension qu’internet n’est pas que le navigateur.

L’équipe de Macromedia (Société appartenant maintenant à Adobe) devrait donc travailler sur cet aspect le plus rapidement possible, pour une bonne et simple raison : les ressources de développement pour un jeu en Flash n’ont rien à voir avec le budget. Il faut donc par exemple que Macromedia travaille avec Sony pour que soit intégré Flash au navigateur de la PSP et qu’il ne soit pas oublié de la PS3 qui sortira l’année prochaine. A coup sûr ce ne sera pas possible de travailler avec Microsoft qui développe un concurrent.

Quand à tous les autres équipements mobiles connectés, Macromedia continue à développer son offre Flash lite, mais je ne vois pas beaucoup sa présence dans les spécifications des lecteurs mp3, pda ou téléphones. Et il faudra cesser d’oublier Linux.

Par la même occasion, le virage de la production simplifiée de contenu flash doit être travaillé avec les éditeurs de logiciels qui ont des fonctions de création. On peut « faire » du flash avec OpenOffice et Keynote, mais on sent que cela tient de la bidouille, or à ce niveau ce serait accessible à tout le monde.

Mise à jour : et je parlais de ça sans savoir que Microsoft allait annoncer ça !

Technorati Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

in my cloud

Back to the past