C’est moi ou bien j’ai l’impression que l’on ne parle plus d’Apple ?
Depuis début Janvier (et les 3 annonces de MacWorld qui n’ont pas bouleversé les fans ou analystes – bon à part le 17″ mais qui ne rejoint pas les rangs des disponibles) et les résultats financiers (qui étaient très bons malgré la crise), on ne voit pas trop ce qui va se pointer. En plus je sais pas pourquoi mais je pensais que Snow Leopard c’était pour l’hiver, cet hiver où on a de la neige d’ailleurs. Pas de big bang dans la roadmap.

Même si au fond de moi je sais qu’Apple aime bien « laisser du temps » à un produit pour s’installer dans son marché et une fois la grande innovation produite il n’y a pas de grosse révolution mais des évolutions par petites touches, j’aimerai bien des nouveautés. Pourtant il y a un boulevard : entre ce qui pourrait être fait sur l’iPhone (avec une version 3) , le mac mini à revamper et à vraiment positionner comme mac media center (pas mis à jour depuis des lustres), l’apple tv à « ouvrir » sur internet, l’iMac à… (non il est bien), mais aussi les attentes des clients au sujet des netbook (pas comblées par le macbook air, pourtant une superbe machine). Franchement pour la gamme Apple, tout le reste n’est que mise à jour, unification, rentabilisation, la passion est ailleure. Ce qui (continue à me) fait(re) rêver c’est la rupture d’usage (de la technologie) qui est dans iPhone (et les services associés).

En même temps pour moi tout ça devient nécessaire dans nos/les relations à Apple, surtout que maintenant que « tout le monde » achète des iPhone il nous faut « le truc d’après ». Oui tout le monde achète des iPhone, non pas de la faute d’un mix entre désir et longue attente mais parce que tout le monde en a un (oh je peux pousser avec les Macbook aussi)… Tout ceci quitte à oublier les vertus d’autres smartphone : vrai push, visio, enregistrement vidéo et j’en oublie, ou à renier leurs sentiments envers iTunes, les iPod, les prix… ou encore Apple en général (une marque vraiment « détestée » en France) et même oublier toutes les critiques lues, entendues, apprises par coeur (le son du téléphone est nul, pas de mms, pas d’autonomie, fermé, pas de changement de batterie, etc). Bref…

Je reviens sur l’iPhone v3, 2 ans et demi après la première présentation, donc 3 ans après les premiers « vrais » design, vous la voyez pour quand et comment ? présentée « comme ça » n’importe quand ? ou bien d’abord aux développeurs ? (pour cela il faut des avancées techno ou soft bien concrètes – comme la 3G/GPS et le kit de développement et AppStore) puis un lancement commercial dans la foulée, simple évolution ou révolution ? Je ne reviens pas sur ce que l’on souhaite tous comme évolutions de l’iPhone, je vous fais confiance pour avoir une liste plus longue que la mienne, espérons qu’ils fassent les choses bien. Mais quand et comment ?

« Et + », pourquoi ne pas retrouver des technos iPhone dans le reste de la gamme (pas comme sur iPod, qui n’est qu’un iPhone tronqué)., pourquoi ne pas réfléchir à l’après iPhone tel qu’on le connaît. Parce que souvenez vous personne n’avait pu deviner le design, les fonctionnalités ou ce qu’il y avait dans l’iPhone.

Je reviendrai prochainement sur les applications iPhone et le(s) modèle(s) économique(s) autour de l’iPhone. Depuis le départ où j’ai un iPhone (US) j’y ai installé des applications. Depuis l’évolution d’Apple, j’ai acheté pas mal d’applications ou de jeux sur iPhone, j’ai aussi téléchargé des applis gratuites, d’autres financées par de la pub, tout ça avec un marché qui s’est construit à toute vitesse et qui peut impressionner par les chiffres, mais quid de la qualité. Et enfin, 2 ans après est-ce qu’iPhone a une place en entreprise (à part ceux que nous achetons et amenons et utilisons).

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis