Chronique pour enviedentreprendre

A quelques jours près, 4 ans après les premiers pas de la boutique en ligne et 2 ans après la boutique physique (oui bientôt l’anniversaire, stay tuned disais-je), l’intégration du volet technique du nouveau site était terminée, mais… pas testée, pas remplie (et oui…), pas migrée, pas optimale même par rapport à tous les besoins réunis et l’existant « tient » et « sert » toujours.

Ainsi, parfois le temps nous joue des tours, disons que « ça » va plus vite quand on se réveille le matin et lorsque l’on a des trucs importants à faire (en même temps tiens). Et parfois on joue nous même  des tours au temps, avec nos distractions matérielles ou organisationnelles. J’avais écrit il y a quelques temps ce qu’il « me » fallait pour bien travailler (ici avec une mise à jour récente décrite ici). J’ai tenté de me l’appliquer sur quelques jours de congés et j’ai presque réussi à m’y tenir. Cela a bien fonctionné pour tenir les délais que je m’étais fixé (10 jours avec beaucoup de breaks). Presque (arf twitter…)

Travailler sur un site internet nécessite quand même d’être connecté, de lire, de chercher des solutions, de suivre des pistes, d’interagir. Et d’avoir de l’énergie créatrice. Avec le recul d’une année qui est passée à toute vitesse, je ne peux que constater que ce n’est pas facile d’avoir tout ça après une journée de travail bien remplie et une vie familiale que l’on se refuse à mettre entre parenthèses. Donc du coup avec quelques jours « off » ça devait coler et cela m’a fait effectivement le plus grand bien. Mais… le quotidien nous rattrape vite, on zappe, j’ai redécouvert ce que cela voulait dire d’être chez soi et tenter d’y travailler (tâches ménagères/familiales compressées en fin de journée ou le samedi qui d’un coup viennent perturber le nouveau rythme, les pauses café qui sont plus agréables, le chien à promener, les courses à faire, etc…). Mais « c’est » presque là. Le plus consommateur en temps reste à faire. Ce serait vraiment bien de pouvoir avoir plus de temps. En rentrant de congés, je me disais que c’est ce qui m’a manqué.

Nous avons aussi réussi à faire que nous prenions du temps pour 2/3 trucs de bricolage à la boutique (peinture, électricité, rangements pour la cave, améliorer la circulation, revoir l’implantation de marques), sans perturber l’activité (le matin, le soir) et même un peu de bricolage à la maison ! Cela fait toujours du bien de passer du coté « intellectuel » au coté « manuel » et vice versa. En tout cas en me replongeant dans ces outils je me suis vraiment rafraichi sur le sujet, j’ai réappris des choses, et je sais qu’il faut parfois piloter par les délais et faire des choix ou se faire aider, 2 manières d’investir dans cet outil. Une solution simple aurait été de tout soutraiter, sans que nous ayons vraiment trouvé la solution adaptée. C’est un peu tôt pour en parler puisque ce n’est pas terminé, mais donc c’est en bonne voie, ce ménage de printemps (qui finit bientôt, le printemps).

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis