29 juillet 2021

Podcast de Radio

De en plus de radios mettent à disposition des podcast de leurs émissions. Je pense maintenant que c’est probablement l’avenir court terme de la radio, voilà pourquoi :

  • La technologie employée correspond bien à notre génération de consommation (gratuit) et « d’archiviste » (terme employé par jean-Michel Jarre à propos des stockages numériques que nous n’arrêtons pas de pratiquer)
  • La techno permet aux auditeurs de retransmettre les émissions et développer des liens viraux et pour la radio c’est aussi mettre à dispostion sans retransmettre ou rééemmetre, donc sans bloquer de plage horaire
  • Sans avoir d’antenne radio, de processus d’enregistrement, en quelques clics on peut avoir son émission de radio dans son ipod, sans le perdre
  • Apple s’évite de greffer une radio fm à ses iPod et greffe ainsi une antenne fm mondiale
  • Pour la radio c’est encore l’occasion d’illustrer (photos, videos) les propos, pusque l’on peut synchroniser des images avec des moments clés du fichier son ou bien avoir une video en lieu et place du fichier son.
  • Elle peut aussi utiliser des liens affiliés et gagner de l’argent sur les ventes en ligne de titres

Les 2 dernières raisons étaient pour moi le chaînon manquant indispensable à un écosystème de la musique numérique, Apple l’a fait. On va le voir, les radios vont toutes s’y mettre, enfin pas toutes en même temps.

Allez, promis, je vais en faire un petit peu. Tiens BFM va s’y mettre : ça va cartonner.

Technorati Tags:

2 réflexions sur « Podcast de Radio »

  1. La question que je pose est celle de la simplicité d’utilisation d’une radio FM par rapport à un podcast. Est-ce que le grand public va s’y mettre alors que c’est beaucoup plus « compliqué » de récupérer un flux et de le mettre dans son ipod, plutot que de « simplement » allumer une radio. La question qui vient ensuite est donc celle de la cible. Ma réponse la même.
    Autre réflexion, Apple est sur un marché de niche, plutôt haut de gamme. Il veut concurrencer Microsoft et récupérer ses clients, mais le gros des clients des PC ne sont pas sur le haut de gamme, mais sur des produits d’entrée de gamme, en France client Leclerc, Carrefour etc… qui achètent une machine au prix le plus bas et vont tous faire pour la remplir de « gratuit » La clientèle qui va switcher est donc plutôt la clientèle de Sony par exemple, ce qui réduit beaucoup la part de marché visée. Et à ce moment là la duel entre Apple et Sony est loin d’être gagné, surtout quand on voit la structure Sony par rapport à Apple, en terme de maintenance par exemple. Et donc on comprend peut être pourquoi Apple se concentre sur les très grands centres urbains pour ouvrir ses Apple Store.

  2. iTunes est gratuit, pas bête Apple.
    La cible du podcast est : haut débit (quand même), mac/pc et le pod de ipod.
    La cible d’Apple au niveau machine c’est « iLife sans soucis »
    Microsoft réussit l’exploit de vendre le même produit aux clients de chez Leclerc et à celui du site de Dell. Au final quel est le plus gros vendeur ? Dell.
    Là où Apple veut aller, c’est sur le marché de Dell.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *