29 juillet 2021

Mpeg 2 et Mpeg 4 sont dans un bateau et nos DVD dans la cale

Vous avez peut être déjà essayé de regarder le contenu d’un DVD sur votre lecteur de DVd de votre ordinateur, mais vous n’avez pas pu le copier. Il existe 4 protections généralisées sur les DVD du commerce qui empêchent toute copie directe d’un DVD sur un DVD vierge :

  • La zône, elle est difficilement recréable, l’enlever génère un DVD “toute zône” car sans zône. Nous sommes en France/Europe en zône 2.
  • Le macrovision, c’est une encryption à des positions aléatoires qui empêchent de copier un DVD sur une VHS par exemple mais aussi de DVD à DVD avec un enregistreur de DVD, elle se trouve dans le signal video.
  • Le CSS ou RCE, c’est une protection supplémentaire, la plus dure.
  • La quatrième protection est toute simple : les DVD du commerce peuvent atteindre 9 go (ils sont double couche depuis longtemps). Ainsi jusqu’avant l’arrivée des DVD vierges double couche et surtout les graveurs, il fallait “faire le ménage” dans les fichiers extraits du DVD.

Quand on a un DVD du commerce et que l’on veut en faire une copie (par exemple pour en mettre une copie personnelle dans les mains des enfants qui sont de très bons rayeurs de DVD ou pour prêter ses DVD sans crainte de les voir revenir rayés ou pas du tout), il y a 2 stratégies possibles (les plus simples) selon le support d’origine et ce que l’on veut en faire :

  • Le copier en autre DVD au format DVD Mpeg2 en conservant les menus, les options, les langues. La plupart des DVD sont compatibles avec les DVD-R (Media le plus simple qu’on écrit qu’une seule fois), beaucoup moins avec le DVD-RW (media plus cher sur lequel on peut réécrire plusieurs fois). Je n’ai pas connaissance de lecteur de salon compatible avec les DVD-R double couche.
  • Le compresser en Mpeg 4 (Divx plus particulièrement) afin de le lire soit sur un ordinateur soit en le mettant sur un CD sur une platine DVD compatible. On ne garde que le film (et une langue). Il existe des possibilités de garder les sous titres et 2 langues mais cela devient très complexe. C’est la stratégie la plus longue et celle qui dégrage le plus à la fois l’image (mais cela peut être perceptible) et le son (qui passe en mp3), mais permet de stocker jusqu’à 6 films complets sur un DVD vierge par exemple.
  • Il existe d’autres possibilités mais elles sont peu compatibles avec tous les lecteurs (fichiers mpeg 2 complets, SVCD, etc…).

Pour recréer un DVD : 2 à 3 étapes sont nécessaires.

  • Ripper le DVD sur un disque dur (prévoir 30 à 45 mn) : copier tout le contenu du DVD en enlevant les 3 protections ceci afin d’en obtenir une copie utilisable par votre ordinateur. Une fois cette étape effectuée si votre dossier obtenu fait moins de 4.4 go vous pouvez alors passer à la troisième étape. On comprend vite que cette étape repose sur des procédés qui décryptent des procédés de protection universels alors ne vous attendez pas à trouver ces logiciels dans le commerce. Ces méthodes de décryptage sont contenues dans les logiciels des platines DVD et des lecteurs DVD logiciels de vos Mac et PC. Les logiciels à utiliser sont DeCSS 1.21 sur windows et Linux et MacTheRipper sur Mac, tous se basent sur le code open source d’un norvégien qui fait tout le reverse engeniering nécessaire pour avoir un logiciel de décodage sur le CSS. Une fois l’opération faite il est possible de contrôler la qualité en utilisant VLC pour lire le DVD qui est maintenant sur votre disque dur.
  • Recompresser le contenu du DVD (Mpeg 2 vers Mpeg2 pour l’image) en le nettoyant du superflu (par exemple des pistes audio exotiques ou les bonus encombrants). (prévoir 45mn à 1h).Une fois l’opération faite il est possible de là aussi contrôler la qualité en utilisant VLC (VideoLanClient – open source) pour lire le DVD recompressé qui est maintenant sur votre disque dur. Les 2 très bons logiciels sont DVDOne (qui a ma préférence) et DVDRemaster. Vous pouvez également utiliser des outils open Source, mais ils sont difficiles à manier.
  • Graver le dossier recompressé qui est un DVD sans zône, sans protection et qui tient sur un DVD vierge par exemple en utilisant les commandes de gravure d’un logiciel comme Toast ou bien celles du Finder sur Mac et Easy Creator ou Nero sur Windows. Le temps de traitement dépend du DVD vierge et du graveur. Prévoir de 15 à 30 mn.

Depuis peu Roxio a lancé un logiciel qui fusionne les 2 dernières étapes : PopCorn sur Mac et Esay DVD Copy sur Windows.

Pour recréer un DVD au format Divx/Mpeg 4 : de 1 à 2 étapes sont nécessaires.

  • On utilise un logiciel qui fait tout en seule étape, par exemple Handreake (Open source) ou Forty-Two (Payant) sur Mac ou DVDRip sur Windows qui va décrypter le DVD et le compresser en Mpeg 4 en même temps. Il faut se préparer à un temps de travail de 5 à 6 h selon le DVD d’origine.
  • Ou bien on conserve la première étape “Ripper le DVD” sur son disque dur et on demande aux logiciels de compression d’utiliser le dossier produit (cela va parfois plus vite et cela ne monopolise pas le DVD dans l’ordinateur) pour en compresser un fichier Mpeg4/Divx. Un fichier Divx est un fichier video (Avi) dans lequel la piste video est encodée en mpeg4 video (FFMPEG) ou Xvid et la piste audio en Mp3 (le plus souvent en 128 kbps). A ce jour il n’existe pas de platine qui soit “full-mpeg4” (son en AAC), alors que des logiciels ou quicktime sont compatibles. La raison est assez simple, la partie video du mpeg4 est gratuite, la partie audio requiert un versement de royalties. Les parties Mpeg 2 et Mpeg1-layer 3 (mp3) font déjà l’objet d’autres royalties payées par ailleurs. Mais il est clair que cela arrive très bientôt avec à la fois les nouveaux formats de DVD (HD DVD) et la TVHD (TNT par exemple).
  • En bout de traitement on peut graver sur un CD si on a bien spécifié une taille inférieure ou bien dépasser ces limites et graver sur un DVD vierge (on peut alors mettre jusqu’à 6 films ou fichiers de 700 mo).

Avec l’une ou l’autre des stratégies et sans vouloir démarrer de polémique il se trouve que j’ai été à la fois très bien guidé par quelques sites d’infos Mac et surtout par les logiciels. J’ai pas mal tâtonné pour choisir les logiciels. Mais j’ai eu très peu d’erreurs. Ce n’est pas le cas de mes collègues sur PC qui au delà de l’échec se retrouvent avec des logos Divx, des spyware, des adwares etc… Ceci n’est pas donc pas un tutorial pour y arriver sur PC, et ma conclusion sera comme souvent “get a Mac”. Au final il faut retenir que l’on ne peut pas avoir mieux que le support d’origine et que l’on aura donc au mieux du 720×576 et du DTS pour un DVD ou bien une image plus petite et du mp3 pour du Divx. Où est le problème ? du temps et la première étage qui est donc de “ripper” le DVD est la plus problématique pour l’industrie cinématographique.

Conclusion et perspectives : Au delà de cet archivage, ce qui est presque plus intéressant est de mettre ses propres videos sur un support DVD, ainsi que des images organisées, ou même de la musique (mp3, wav). C’est surtout un support formidable de stockage et de diffusion de notre univers personnel numérique. Personnellement je grave mes photos avec iDvd qui me permet d’habiller une interface pour accéder aux photos (en s’interfaçant avec iPhoto) et d’adapter les photos à la résolution d’une TV, tout en conservant la possibilité de mettre à disposition sur le DVD les photos d’origine haute définition (visionnage et stockage). J’avoue qu’arriver à produire soi même ses DVD est un pur bonheur, je n’ai malheureusement jamais pris le temps de dérusher toutes mes K7 dv, mais je le fais pour mes photos. Nous allons faire numériser quelques films 8mm et Vhs pour les conserver et se les diffuser (cela fera l’objet d’un autre article).

5 réflexions sur « Mpeg 2 et Mpeg 4 sont dans un bateau et nos DVD dans la cale »

  1. on se fou de notre geule ! on voulait juste savoir comment faire et quel logiciel utiliser, le reste on en a rien a carré, en plus c est du petit chinois pour nous !!!
    la prochaine fois, demander moi, je vous expliquerais ce qu il n,e faut pas faire !

  2. Ce texte a été écrit en 2004, et effectivement plutôt pour des mac, mais aussi en donnant des indications pour PC. Si vous avez mieux, écrivez les ici. Je sais qu’il y a DVDshrink qui fonctionne très bien mais je ne suis pas utilisateur.

  3. Bonjour,

    comment faire pour compresser un fichier MPEG 4 afin de diminuer la taille du fichier.

    merci d avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *