1 août 2021

HomeOffice vs Startup HomeOffice vs Home mes solutions matos (et les vôtres ?)

Dans mon monde d’après j’ai 3 vies en une semaine : un job sur 3 jours, un projet sur 2 jours (et 3 nuits), et le reste du temps c’est le weekend (dont le samedi où ma commerçante tente de travailler entre confinements, couvre feux et les ventes sur internet). Afin de bien cloisonner mes 2 sphères professionnelles et la vie personnelle, pour être bien concentré et efficace dans chaque, il fallait que je dédie plusieurs choses à chaque sphère, en bon geek commençons donc par le matériel :

  • un Macbook
  • un iPhone
  • un bureau
  • du cloud
  • quelques logiciels

Mais aussi :

  • un cahier et un stylo (et je sais que c’est plus pour la forme, pour noter pendant un rendez-vous par exemple, pour griffonner, pour dessiner 4 idées qui se combinent, je n’écris pas dans un cahier).
  • des lunettes (ouais, j’ai eu la vue qui a baissé d’un coup entre les deux premiers confinements, maux de tête, erreurs, des difficultés à lire le matin et le soir, bref j’ai des lunettes pour lire/écrire…).

Avant j’étais plus du style BYOD et donc tout était mélangé. C’est encore plus vrai quand je regarde mon bureau et mon dossier téléchargements, encore plus vrai quand je scroll dans mes photos. Cela fait des années que mon iCloud Drive est rempli de docs perso-pro et que dans mes bibliothèque de photos c’est très mélangé. Alors rajouter une activité en démarrage, cela me semblait courir à la catastrophe.

Je voulais éviter de ne pas couper, ne pas être concentré à chaque sphère. Le temps et la bande passante seront limités pour chaque activité et il va me falloir accélérer au début pour utiliser au maximum les possibilités. Très concrètement avec 2 jours par semaine je ne compte pas perdre du temps à lire des emails perso ou pro, recevoir des notifications dans tous les sens etc.

Ok et ce Macbook ? J’ai donc choisi un MacBook Air M1 « de base » et d’une couleur différente (le gris sidéral) à ce que j’ai déjà en perso (un vieux MacBook Pro Retina de 2013 qui fonctionne encore très bien) et en pro

  • L’autonomie, l’autonomie, l’autonomie, c’est très important
  • Le clavier est fantastique, l’écran est mieux que ce qu’il faut
  • La puissance est ébourriffante, et il ne chauffera pas, il ne bugguera pas parce qu’il chauffe, il ne fera pas un bruit stressant de ventilateur quand il chaufferait, Intel is no more. vive Apple Silicon M1.
  • Le design est juste parfait
  • Il est léger et ça c’est important et je le sais il n’est pas fragile.

Mais trois choix résultent du choix du MacBook Air M1 :

  • Intel outside : la puce M1 c’est se dire qu’il n’y a plus d’Intel dedans, donc au revoir windows en Boot Camp, au revoir les machines virtuelles et autres émulations natives, et logiciels exotiques etc. NORMAL tout ça c’est de la bidouille et pour ça il me reste sur mon temps perso la possibilité de triturer mes Mac Intel comme le MacBook Pro ou… le Mac Pro, un vieux Mac mini par exemple.
  • 256 go de stockage ou 8 go de ram : c’est suffisant. 1000€ c’est suffisant et abordable. Si j’avais voulu faire fort et durable et investir beaucoup plus j’aurais bien sûr pris 16go de ram et 1to de stockage, mais aussi un écran plus grand. Finalement j’ai ce stockage avec le cloud, toujours disponible, sur iPad, sur iPhone, sur un autre Mac. 8 go de ram ça permet de tout faire fonctionner. Un écran plus grand, j’ai si besoin (vous allez rire). J’ai réussi à acheter et faire fonctionner sur ces machines 2 (deux) moniteurs Apple Cinema Display 30 pouces (THE BIG ONE), et j’ai bien sûr le clavier, souris, trackpad qui vont bien pour ce type de moniteur. Pour le moment c’est branché sur le Mac Pro du musée (quelle machine!) et le Mac mini M1 perso (quelle machine!).
  • Et puis je recherchais l’ultra portabilité et cette machine l’est grâce à son autonomie et son poids plume. Je ne me vois pas travailler sur mon projet 12h d’affilée derrière une chaise et un grand écran.

Enfin et c’est totalement irrationnel. Je suis un fervent supporter d’Apple et je suis ultra fan de l’idée même qu’Apple ait pris ce virage à concevoir ses propres puces mais qui vont tout de suite au delà de ce qui existe. C’est le même choix de l’Apple II dans les années 70/80, le choix du rachat de NeXT dans les années 90, le choix de l’iPhone ou l’iPad dans les années 2000/2010. En 2021, ce MacBook M1 est une petite révolution. Donc validé.

Deuxième item, l’iPhone, le truc à notifications. Pour l’iPhone c’est très simple, j’avais un iPhone fourni par le job que je n’utilisais plus car je le trouvais dépassé. J’avais très vite pris des modèles à plus grand écran, et important beaucoup plus grande batterie et surtout meilleures capacités photos/vidéo. Dépassé mais qui va reprendre du service (un vieil iPhone 7 qui fera largement l’affaire vu que j’ai maintenant des lunettes son écran me redevient utilisable), cela permettra de n’avoir que sur cet iPhone toutes les notifications pro. Par ailleurs j’étais sur un iPhone 11 Pro Max qui a une batterie incroyable, mais il faut que je l’avoue pas assez de stockage et 64 go les applis n’arrêtaient pas de se désinstaller ou bien se ralentissaient lorsqu’il fallait accéder aux photos/vidéo dans le cloud, parce qu’elles étaient toutes très vite dans le cloud. J’ai donc franchi le pas et pris un iPhone 12 Pro Max même si je sais que c’est une version intermédiaire et qu’un remplaçant plus performant arrivera en fin d’année. Pourquoi ce modèle ? Grand écran (très grand), meilleures photos (très légèrement), autonomie maintenue, et surtout du stockage. Très content. Une déception quand même sur cette coque Apple « Magsafe » qui n’est plus compatible avec les anciens chargeurs sans fil (clap clap Apple…). Et pour le prendre en main en mode « déjà dans le monde d’après » je n’ai rien installé d’applis ou configurations de mon job pro, et très peu de perso. Reste la ligne téléphonique, je ne me vois pas avoir un 2e ou 3e téléphone dans la poche, je ne me vois pas juste gérer une 2e ligne avec On/Off, je pense prendre une esim d’une 2e ligne pour détacher ce qui est perso de pro/mon projet mais bien avoir tout sur le même téléphone.

ET non pas d’Android, faut être sérieux. Même si cela peut paraitre irrationnel à ceux qui m’objecteront que le prix d’un Android blah blah. Il n’y a pas iOS sur Android. Ce n’est pas la même chose. Les applis sont mieux sur iOS. C’est mieux intégré et je me sens mieux avec cette ergonomie. J’ai essayé Android et c’est non. Ça vieillit, je ne peux pas m’attacher à ces marques, je ne comprends pas le principe de distribution des modèles Google, tout devient vite obsolète et je ne peux pas recycler ça dans ma famille ou placer dans mon musée.

Pour le bureau ce n’est pas encore fait donc je n’en parle pas pour le moment. J’ai au mois de mai un peu de bricolage pour effectuer la séparation et réorganisation de mon espace. Pour le moment un coin de table de la salle à manger me va très bien.

Reste le cloud et là je n’ai pas de solution car sur un iPhone, un iPad et être relié à un Macbook c’est un seul compte iCloud. Je suis preneur de vos avis et recommandations (un Dropbox ou autre via une appli, du onedrive, du google cloud?).

Car mon cloud c’est pour tout ça :

Enfin à court terme reste les logiciels… et là j’ai 3 types de besoins :

  • productivité / gestion
  • design graphique et vidéo
  • développement web

Productivité : En déballant le MacBook Air, on récupère l’essentiel par Apple : Keynote (équivalent PowerPoint), Numbers (équivalent Excel), Pages (équivalent Word), mais voilà même si j’adore ces logiciels que j’ai trituré dès leurs premières versions, il faut bien avouer que pour travailler avec d’autres ce n’est pas évident. les convertisseurs qui tournent à l’ouverture d’un document Microsoft ou à la sauvegarde/exportation font le job, mais ça abime un peu les formats (que ce soit en provenance de windows ou de Mac). Aussi je pense qu’à terme, je vais prendre l’abonnement Microsoft Office 365 ou faire un achat d’une licence petite entreprise. Microsoft a d’ailleurs fait un excellent travail d’optimisation pour les puces M1, les applications fonctionnent bien (idem sur iPad) et j’espère bien voir la partie collaboration à plusieurs sur un même document.

Pour justement travailler à plusieurs sur un document il y a aussi d’autres solutions, comme Google Docs, notamment Slides. Même si cela m’embête d’avoir des documents chez Google, leurs outils sont vraiment bien faits et je déteste le mode « révision » de Microsoft. J’avoue ne pas avoir vu l’équivalent de docs.google.com si c’est le cas n’hésitez pas à me démontrer le contraire ou m’indiquer des solutions plus performantes.

Enfin il me faudra des outils de gestion (contacts, comptabilité).

Design graphique et vidéo

Vidéo : depuis longtemps j’ai acquis Final Cut. Cette licence me suit depuis des années et Apple upgrade et optimise FinalCut et le met à disposition gratuitement à tous ceux qui ont acquis la licence… Merci. C’est pour moi l’assurance de pouvoir faire un montage vidéo simplement, de façon professionnelle, très vite (car les performances sur un M1 sont incroyables). Besoin de faire un tournage ? l’iPhone Pro est là, pas besoin de cartes et d’appareils couteux. Je pense éventuellement compléter sur un Dji mobile si je vois une petite promotion.

Design graphique : j’ai acheté dès la première version PixelMator, c’est un petit photoshop. j’ai donc tout naturellement acheté PixelMator Pro. je pense que je n’aurai pas besoin de plus. Seul Illustrator me manque. Je suis preneur de conseils sur les alternatives « pas cher » à Illustrator (Inker, Affinity Designer, Sketch, Inkscape, autres) sur Mac et sur iPad Pro.

Développement Web

J’ai vite téléchargé : Commander One, Microsoft Visual Studio, Bracklets, Espresso qui remplace mon feu CSSEdit et je suis très tenté de tester Nova le remplaçant de Coda par Panic, mais je l’avoue, je me sens très has been, le design wysiwyg d’un dreamweaver me manque (et des souvenirs d’Adobe Pagemill ou autres sont remontés). Bien souvent je me débrouille avec les modes développeur de Safari et Chrome. Mais le vieux que je suis ne sait pas trop quels sont les outils actuels. idem pour gérer les versions, les sources, les sauvegardes.

Il faut aussi que j’arrive à me former à un logiciel de 3D comme sketchup pour faire des montages que je ne sais pas faire dans Photoshop/PixelMator.

Voilà, j’ai un mois pour compléter mon setup, n’hésitez pas à me partager vos logiciels Mac ou solutions web préférées.

3 réflexions sur « HomeOffice vs Startup HomeOffice vs Home mes solutions matos (et les vôtres ?) »

  1. Hello Jean-Marc,
    Effectivement les Macs M1 ont perdu la capacité de lancer Windows, mais qui aurait cette idée saugrenue… et ils ont en revanche gagné la possibilité de lancer les applis iOS, ce qui dans certains cas est très intéressant. A présent je peux contrôler mais flashs de studio depuis le Mac, alors qu’avant il n’y avait jusqu’alors aucune possibilité autres que depuis un smartphone ou une tablette.
    Ma contribution à la constitution de ce « Setup de travail idéal » est deux achats que j’ai réalisés pour améliorer mon confort de travail et que je ne regrette pas du tout après 18 mois d’utilisation (ce n’est pas toujours le cas !).
    D’abord un fauteuil de bureau extrêmement confortable et beau, le MerryFair Wau 2 https://www.youtube.com/watch?v=dRYsBqPfP9w dont l’une de particularités et de disposer d’accoudoirs totalement réglables, ce qui permet d’avoir un repose-bras pour manier sa souris qui, la transition est toute trouvée, est dans mon cas une Logitech MX master 2s https://www.youtube.com/watch?v=lDpK-944VTM . Cette souris est à recommander pour tous les utilisateurs réguliers de logiciels graphiques, elle offre plein de possibilités de réglages, et peut même passer d’un ordinateur à un autre, et surtout la position de la main (pas verticale, mais intermédiaire) évite les douleurs consécutives à de longues séances d’utilisation.
    Bonne semaine à tous (j’ai peur de casser ma tirelire mardi soir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *