11 mai 2021

Faut-il interdire les PC ?

Aujourd’hui quelle est l’image réelle d’un PC ?

• Universel : tout le monde en a un (ou presque)

• Accessible : tout le monde doit en avoir un et l’utiliser (pas de quoi se soucier de l’utilisabilité)

• Pas cher : tout le monde peut en avoir un (autant prendre le moins cher, de toutes façons il ne vaudra plus grand chose dans 6 mois)

Malheureusement, ce n’est pas tout, les utilisateurs de PC sont à leur insu ou en pleine connaissance les propagateurs des problèmes suivants :

• Plate-forme de prédilection pour les Virus (invention & propagation) (60 000 virus)

• Malware (spyware, adware, chevaux de troie, logiciels de surfacturation de services ou pilleurs de documents, mots de passe, carnet d’adresse, ) – 62 % des connectés à Internet ont été victimes d’intrusions par virus ou chevaux de troie

• Attaques d’internet (les failles de sécurité exploitées à l’insu des utilisateurs afin d’effectuer des attaques ciblées)

• Failles de logiciels ayant fragilisé tout le système de mail (spam, mail bombing/flooding)

• Plate-forme de piratage de logiciels (quand on commence avec un système « pas cher » et la nécessité d’utiliser des logiciels comme la suite Office, comment peut-on sérieusement envisager un eco system pour les autres logiciels.

• Plate-forme ayant vulgarisé le P2P et donc le piratage audio – tellement facile ou facilité – comment empêcher son enfant de « voler » de la musique ou un film

• Plate-forme ayant inventé et vulgarisé les Divx (mais pas la plus optimisée)

• Plate-forme à frustration des utilisateurs qui une fois ayant constaté la somme des échecs des problèmes ici listés et des solutions personnelles à mettre en oeuvre pour soigner, ils n’auront qu’un système moins performant qu’à l’origine et des nouveaux coûts.

Au final, pour préserver Internet, la confiance en l’utilisation de technologies connectées, l’utilisation professionnelle de PC, le développement de logiciels innovants et performants, les eco systems des industries musicales et cinématographiques, il faudrait imaginer une solution innovante :

Il ne faudrait pas filtrer et solutionner les problèmes les uns après les autres, mais tous d’un coup : envisager d’interdire les PC ou en réduire les possibilités d’usage, notamment du système d’exploitation !

Et il faudrait enfin regarder les capacités d’Apple, de MacOS X, des compagnies de développements indépendantes sur cette plate-forme et principalement de l’OpenSource (voir y participer…).

Nos choix de plate-forme sont en rapport avec cette perspective :

• Pas de virus, donc pas de coûts d’anti-virus – nos échanges mails sont également filtrés coté serveur par des solutions OpenSource

• Pas de MalWare – un quoi ?

• Pas de propagation d’attaques ou pas de subissement des attaques – du bonheur

• Les solutions logiciels intégrées à OS X, les solutions OpenSource / FreeWare, et les tarifs intéressants des logiciels des compagnies indépendantes font que vous pouvez consacrer votre budget à l’acquisition de licences concrètes en fonction de vos besoins professionnels (voir prochain article « mon entreprise open source tous les jours ».

• Plate-forme ayant inventé le véritable modèle économique du téléchargement payant sur Internet

• Plate-forme de plaisir pour les utilisateurs qui vérifient au quotidien le bien fondé de leur investissement

Get a Mac !

2 réflexions sur « Faut-il interdire les PC ? »

  1. il n’existe pas de malwares sur mac car aucun programmeur digne de ce nom ne possède de Mac. De plus, vu le taux d’équipement en macs, les dommages seraient trops minimes. De même pour les virus. Il faut arrêter le corpor-activisme pro mac ou PC : cela ne bénéficie absolument personne!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *