28 octobre 2021

Dans les sillons de mes souvenirs d’enfance.

P1010583.JPG

Tout est parti depuis une discussion où il testait sa mémoire.

Amusant les effets du temps, de la mémoire, des lieux.

L’avantage d’avoir une maison de famille où l’on passe des vacances, c’est que cela permet de vivre sur les traces de mon enfance laissées 30 ans plus tôt (hier quoi), au même âge ou presque que celui de mon fils.

On déambule dans les rues du village. Le journal à la main. Superbe lumière. Une petite main dans la mienne, on marche l’un à coté de l’autre. « Tu sais ce que c’est un indien ? Non. Tiens, je vais te faire goûter et tu gouteras aussi mon Monaco. » Et nous voilà à profiter d’une terrasse de bar en plein centre de village pour un apéro improvisé (comme ceux où j’ai du boit un diabolo étant petit), un bar qui a toujours été là et qui est toujours un bon point d’observation de ce brassage multi culturel et européen qu’est le mois d’Août dans le notre Sud.

C’est sans compter avec ses souvenirs que l’on construit un peu chaque jour.

Ah… I feel good.

… que des choses simples en fait pour être heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *