Le bilan écologique : une bonne excuse pour ne pas commander de fleurs en ligne ?

Suite à une newsletter, je lisais une fiche d’information sur un site qui vend des roses…
Bilan : Pas très développement durable finalement d’acheter des fleurs en ligne. Jugez vous même !

Depuis l’Afrique : après la coupe, les roses passent (camion ?) par Nairobi ou Addis-Abeba (1 journée de voyage) où elles sont expédiées par avion à Aalsmeer (Hollande, près d’Amsterdam). Elles voyagent ensuite en camion vers notre Atelier (France) où nos fleuristes confectionnent vos bouquets. Au total, leur voyage entre le champ et votre vase aura duré entre 3 et 4 jours (vous avez déjà coupé des roses, vous voyez dans quel état elles sont au bout de 4 jours… il doit y avoir un petit traitement pour éviter ça…). La suite (après votre commande) : je suppose que de l’atelier il y a un transport vers le centres de tri des colis, puis transport entre centres de tri et enfin transport de proximité jusqu’à vous… (Ce doit être à peu près la même chose pour les fleuristes de proximité).

Il vaut peut-être mieux préfèrer offrir un rosier d’un horticulteur (proche, déjà fleuri), mais c’est moins pratique et ça créé moins d’emplois (en Afrique, en Hollande…). Bon, j’y vais quand même un peu fort… leurs roses sont particulièrement belles et sentent très bons et j’aime bien leurs boutiques.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis