Pourquoi ne seriez-vous pas followé ou seriez vous « unfollowé » ?
Lorsque l’on démarre sur Twitter on a une petite fenêtre qui invite à tweeter en écrivant. Vous pouvez naviguer sur internet et partager ce qui vous semble intéressant (copier/coller d’url et vous indiquez un titre. Et puis via votre navigation web, votre timeline, le moteur de recherche, l’interface de twitter proposant des comptes, vous pouvez suivre (follower) d’autres comptes twitter et les engager (en les @mentionnant ou les retwittant RT, retweet), en parlant avec les autres. Tout ça c’est ce que j’appelle le tweet artisanal.

Mais tout le monde ne voit pas twitter de la même manière et parfois on peut être « unfollowé » (quelqu’un qui vous suivait arrête de le faire) ou avoir à se demander si vous followez de bons comptes (quand vous lisez ce qu’ils tweetent).

Je me suis basé sur justunfollow et thetwitcleaner (ce dernier est très complet et permet même de faire un bilan de son propre compte), ce sont des outils qui permettent de unfollower selon plusieurs critères que j’ai trouvé intéressants et qui peuvent vous aider à réfléchir à votre manière d’utiliser twitter :

  • Nothing but links : ce sont des comptes qui sont probablement alimentés automatiquement (ou manuellement) mais ne proposent que de sortir de twitter via des urls et donc ne sont pas ou plus dans la conversation ou le partage humanisé. Ce sont des taux de 70 à 80% de liens, too much retweets Few RT, no @ : bref ce sont des comptes qui oublient de lire leur timeline et poussent trop de liens vers leur site ou des sites de news.
  • Repeating the same urls (plus de 25% des tweets comportent la même url) : link spamming
  • Self obsessed (citation de la marque ou compte plus de 50% du temps
  • Snob (moins de 10% de follow back),
  • Posting identical tweets (trop souvent les mêmes tweets)
  • App Spam : plus de 50 % des tweets proviennent d’applis comme paper.li, blip, foursquare etc ou qui utilisent des @spamming apps
  • Les comptes qui ne sont pas interactifs
  • Absence de tweets (souvent plus de 50 jours) : comptes de surveillance ou abandonnés / faites un effort
  • Pas encore actifs (moins de 10 tweets, oui c’est possible)
  • N’interagissent avec personne ou robots (ce sont souvent des comptes de flux rss, sites de news ou de blogs), à ne prendre que si vous voulez des news.
  • Hardly follow anyone (un peu snob, le compte reçoit des mentions mais ne suit pas ses fans)
  • Egg Heads : pas de personnalisation de l’avatar, allez un peu d’humain
  • All talk all the time : plus de 24 tweets/jour sans @réponses ni dm (bref le compte parle tout seul)
  • Contenu peu original (plus de 70% de retweets : contenu produits par d’autres)
  • Not so interesting : plus de 50% parlent d’eux mêmes (twitter de marques)

Pourquoi arrêteriez-vous de follower un compte twitter :

  • Vous ne le connaissez pas dans la vraie vie ou n’avez plus d’affinités avec celui-ci me semblent 2 bonnes raisons
  • Le compte parle politique trop souvent et ça va…
  • Il ne vous follow pas et auriez voulu être dans l’échange (vous l’avez mentionné plusieurs fois, vous l’avez retweeté ou RT, mis en favori etc)
  • il vous a unfollowé (boom représaille 🙂
  • le compte ne follow personne
  • le compte follow tout le monde et a bcp bcp de followers, pourquoi ferait-il attention à vous ?
  • N’utilisez pas d’applis comme Metwee / tweetadder ce n’est pas bon. Les liens fb.me goo.gl scoop.it ne montrent pas que vous partagez « à la main », ils sont moins engageants. Regardez vos réglages Viadeo.
  • Attention aux outils de dm automatiques. Surtout si on le reçoit à 5h du mat avec un push qui réveille tout le monde.

Il y a d’autres pratiques sur twitter qui ne sont pas top mais qui semblent moins détectables par les outils, ce sont pour moi les tweets automatiques qui reprennent un contenu sans citer la source (en gros le RT moins la mention) et qui semblent être écrits à la main et issus de la navigation mais qui ne le sont pas. Dans les tweets perturbants il y a aussi les tweets programmés, ce sont des infos réchauffées publiées à des heures qui sont dites « actives » et les personnes ne sont pas forcément derrière leur clavier.

Moi même je me laisse dériver facilement mais toujours derrière le clavier : ne voyant pas les retweets je ne remercie pas assez ceux qui le font, lors d’un match de rugby ou une émission de tv marrante ça dérape fort, et puis parfois je pars en mode tchat et je sais que cela peut être pénible.

Bref, soyez humains sur twitter. Faites signe, partagez des contenus en évoquant ce que vous en pensez, aidez et remerciez, si une conversation vous intéresse et que vous pouvez apporter quelque chose allez-y.

Bons tweets !

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis