tesla-superchargers-at-eclipse-park-maidstoneLe principe de Tesla est de concevoir, fabriquer des voitures électriques modernes et attirantes mais surtout de les confier à des clients, ça ne suffisait pas, pour rassurer les clients Tesla a créé un système de recharge rapide ressemblant à des stations services et des bornes Autolib, et c’est gratuit. Bon à 80 000 euros le premier modèle c’est quand même encore un peu compliqué d’en livrer des wagons entiers, mais Tesla en a vendu 140 000. Aujourd’hui Tesla, tout comme d’autres constructeurs qui se calent sur ses pratiques, pousse à louer le véhicule, en location / bail (location longue durée avec option d’achat) et non posséder le véhicule.

Un détail, les Tesla sont des voitures connectées, wifi et surtout 4g, Tesla fournissant la connectivité permanente. Connectées aux services My Tesla, chaque voiture (modèles S et X) peuvent être commandées par l’appli Tesla (pour par exemple se pré-conditionner ou bien sortir du garage, ouvrir les portes etc).

A coté de cela il y a Autolib qui permet en quelques clics sur son appli de louer une voiture (Bluecar) bien chargée et réserver sa place dans une station à l’arrivée du trajet (ce que je trouve être le super service, mais parfois pas de place là où on veut), ou réserver une place pour charger sa voiture électrique (bluecar ou tout autre voiture électrique). Mais Autolib s’arrête là : pas de possibilités ou options de partir en voyage avec ce service, on doit rester en ville, pas de versions haut de gamme (et c’est bien dommage).

Lors de la conférence de presse de l’ouverture de la giga factory Elon musk a évoqué le « Tesla master plan 2 (vers 13:45 mn)

Il est très riche et dans la vidéo il passe très très vite sur ce que pourrait être un service de partage de voitures Tesla. Mais il a même été un cran plus loin en le décrivant plus précisément sur le blog de Tesla :

Sharing
When true self-driving is approved by regulators, it will mean that you will be able to summon your Tesla from pretty much anywhere. Once it picks you up, you will be able to sleep, read or do anything else enroute to your destination.

You will also be able to add your car to the Tesla shared fleet just by tapping a button on the Tesla phone app and have it generate income for you while you’re at work or on vacation, significantly offsetting and at times potentially exceeding the monthly loan or lease cost. This dramatically lowers the true cost of ownership to the point where almost anyone could own a Tesla. Since most cars are only in use by their owner for 5% to 10% of the day, the fundamental economic utility of a true self-driving car is likely to be several times that of a car which is not.

In cities where demand exceeds the supply of customer-owned cars, Tesla will operate its own fleet, ensuring you can always hail a ride from us no matter where you are.

Ainsi donc, Tesla permettra d’un coté à ses clients de « sous-louer » sa Tesla depuis leur appli et smartphone et d’un autre coté à plein de conducteurs de gouter aux Tesla, le tout complété par une flotte de Tesla. Concrètement tesla proposera donc aux possesseurs de rentabiliser ou financer leur Tesla quand ils ne l’utilisent pas. En fait c’est plus un modèle airbnb qu’uber, mais c’est très malin et j’ai hâte que cela existe vraiment, pour les deux services !

Tesla rentrera en compétition avec une multitude de loueurs de véhicules, dont certains très innovants se sont focalisés sur la location de Tesla et un Autolib qui ne permet que de louer sa propre flotte et pas une bluecar à soi.

Dans la vidéo, Elon Musk explique que le possesseur pourra décider d’utiliser sa voiture et que celle-ci lui sera ramenée, et là j’espère qu’il ne va pas attendre que cela soit en pilotage autonome, mais uniquement du partage automobile.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis