Après avoir lu la biographie de Steve Jobs je me suis dit que je me devais de parler des autres livres sur Steve Jobs car même si n’ont pas tous été traduits ils sont très bons.

Pendant très longtemps le seul ouvrage a été « Steve Jobs the journey is the reward » traduit en… « Steve Jobs, un destin fulgurant » de Jeffrey S Young (oui un titre qui fait très « lancement à la capital/m6). Les deux versions se trouvent d’occasion, parfois à payer chèrement et c’est bien dommage, c’est un super livre sur le début de la légende Steve Jobs, jusqu’à son départ d’Apple.

stevejob-book-I.png

Le style très journalistique et presque romancier de Young sera copié pour tous les autres livres. Personnellement je trouve dommage qu’il ne soit pas mis dispo en pdf quelque part, même si lire la version « vieux » papier est un vrai plaisir.

Ensuite il y a eu une vague de livres sur Apple (Apple confidential, Apple the inside story, insanely great (très très intéressant), cult of mac, etc) qui parlaient de Steve Jobs, ils sont bons, il y a de la lecture, mais je les déconseille car ils traitent de plein d’autres choses et seulement un peu de Steve Jobs.

Mais en fait il faut pousser un cran plus loin, car il y a juste après une série de très bons livres sur Steve Jobs revenu chez Apple après ses aventures NeXT (racheté par Apple et à l’origine du sauvetage d’Apple).

stevejobs-books.png

The second coming of Steve Jobs de Alan Deutschman
iCon Steve Jobs : the greatest second act in history of business
Steve Jobs & the NeXT big thing
3 indispensables 🙂
et Return to the little kingdom (malheureusement seul le dernier chapitre évoque les années post Apple mais racontent très bien les années avant 1984/85)

Là on a du très très bon, avec notamment ces 2 phases très peu médiatisées pendant 12 ans avec NeXT et Pixar. L’aventure de ces deux entreprises, NeXT (hardware et software, échecs successifs, licences) et Pixar (management, créativité, échecs successifs, et accords acteurs audio visuels – Next présenté à disney permettra de faire découvrir Pixar à Disney). Grâce à ces 24 ans d’expérience Steve Jobs apprendra beaucoup et aura les clés du futur d’Apple avec le virage du rachat de NeXT, le succès de Pixar quelques semaines plus tôt, la réussite à imposer les personnes et technologies de NeXT dans Apple (pourquoi l’avoir acheté sinon?), la prise de contrôle d’Apple comme une évidence, la révision en profondeur de la stratégie de 97 à 2001, puis les virages iPod, iPhone, iPad, mais aussi le retour du Mac « All in one » avec l’iMac et toujours toujours le design et la simplicité utiles, jusqu’aux Apple Store, une chaîne de magasins pensée par Steve Jobs.

Finalement il n’y aura donc eu que le premier et le dernier qui auront été traduits. Ce qui est bien dommage, mais finalement c’est comme les séries US, il vaut mieux avoir la vo.

Vous allez me dire « oh t’es vache tu ne parles pas des quelques livres écrits par des Français »… et non… des livres avec des aproximations issues d’un remix d’articles de presse écrits par des personnes ne l’ayant pas rencontré ou les personnes qui ont collaboré avec lui ou avancé à coté ou contre lui. Bon si vous le mes offres je les lirai.

De ce que j’ai pu voir d’autres livres sont en préparation (et oui… c’est maintenant que ça se réveille et que des langues vont se délier ou tenter de réécrire l’histoire secrète), j’ai noté « iSteve » et « inside Apple » et il faut que je me plonge dans un achat qui date d’il y a quelques mois « inside steve’s brain »

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis