Ceux qui ont besoin d’afficher une video en ligne et souhaite en maitriser le contenu et l’héberger soi même sont obligés d’avoir ce que l’on nomme un FLV player d’une part (un fichier flash – swf – sachant lire les vidéos FLV) et un fichier FLV (issu d’une compression quicktime ou ffmpeg). L’objectif est simple permettre au fichier flash d’afficher la video dans un navigateur web ou rss et d’éviter à l’utilisateur de sortir l’arsenal itunes et téléchargement (podcast everywhere).

Pour le podcast video de Brocanteo j’utilisais une version de jeroen wijering (découvert après moultes recherches et essais, il supporte les bons codes de Flash 8/9). J’ai remarqué qu’il y a eu une mise à jour. Celle ci permet d’effectuer des zooms, d’avoir une très jolie « pause », une jolie roue « MacOs » de progression du chargement. Cela devient presque du même niveau que le player de Dailymotion (et hop un lien sur « fous ta cagoule » qui fait mourir de rire mon fils). Un plug-in pour wordpress existe et le player peut être intégré à podpress (jamais vraiment utilisé). Il intègre un affichage par Javascript pour contourner toutes les nouvelles limitations d’Internet Explorer/windows.

Petite précision, tout cela ne permet pas d’égaler google vidéo qui permet d’avoir accès à un du vrai flash streamé, ce qui permet de se ballader dans une vidéo sans l’avoir chargé en entier et qui offre une option de téléchargement à la demande en mpeg 4 (ipod/psp) en plus de son format propriétaire.

Technorati Tags:

Voilà un sujet qui me passionne depuis hier soir, le format des videos de l’iTunes Store.

En voyant que les films achetés sur iTunes Store comprennent des chapitres, illustrés (sympa hein), cela rappelle furieusement le format de podcast audio.

Il est donc logique que le format m4v ait évolué pour intégrer ces marqueurs et d’autres informations (vignette, texte, url) comme le m4a et donc cela permettrait d’avoir (enfin) des podcast vidéos un peu plus interactifs par l’accès direct à un chapitre.

J’espère que ce sera documenté prochainement et que cela sera permis dans iMovie ou GarageBand bientôt.

Netvibes a une interface sympa (passe partout sans installer de logiciels) pour lire les podcast audio !

Netvibes-Podcast

J’aime bien le fait de pouvoir écouter avant de télécharger, dans netvibes il y a bien 2 boutons, Ecouter qui affiche alors un player en flash très bien fait et Télécharger qui vous donne accès au fichier, à vous de le rajouter dans iTunes ou là où vous voulez. C’est une limite d’iTunes (mais aussi de NewsFire, NetNewswire etc…) que je n’aime pas – écouter après téléchargement – et qui force à faire le ménage après avoir téléchargé. Attention cela ne fonctionne pour le moment que pour le mp3 (donc exit le M4A – alors qu’un appel à quicktime permettrait de le lire en ligne).

Netvibes-Podshow

L’intérêt est moindre pour les podcast video, tout simplement parce qu’il n’y a pas vraiment de solution pour lire le fichier video. Sur ce plan Netvibes pourrait améliorer les choses et proposer le lien vers le fichier video. En attendant on met un player flash pour le fichier flash video et un lien vers le fichier video dans le post en plus du lien dans le RSS pour les aggrégateurs.

Je n’ai pas regardé les autres aggrégateurs, il y en a qui font mieux ?

Je me demande si Apple pourrait mettre en place un ecosytem « à la google » rémunérant les contributeurs videos à base de podcast. Aujourd’hui si un podcast est publié et référencé chez iTunes il n’est pas protégé, tout le monde y a accès. Il n’y a ainsi pas de podcast payant. Je vois bien des services émerger où le contenu (à valeur ajoutée) podcasté serait payant (par abonnement ou à l’achat unique) – cela demanderait quelques aménagements techniques (le système utilisé aujourd’hui est trop simple, puisqu’iTunes n’est qu’un aggrégateur de flux rss ouverts). Google permet (et héberge les vidéos) ce modèle économique, mais pas sous la forme de podcast, tout simplement par l’usage du site google vidéo.

Pour une prochaine version (iTunes / iTunes Music-Video Store) ?

Ce reportage de France 2 et visible sur la webtv de l’Université Lyon 2 (Quicktime / Streaming) est très impressionnant. On y voit la démonstration d’un iTunes U « à la française », totalement opérationnel. Et ça fait envie !!

Ipod-Cours-Podcast Ipod-Micro

Cela fonctionne probablement sur des serveurs internes avec flux rss 2 et surtout la bonne différence entre un podcast audio « normal » et celui enrichi de notes, schémas, textes, liens etc… La démonstration du possible.

Le tout est à utiliser dans iTunes (beaucoup de machines mac ou pc en libre service, connectés, serveurs intranet) et un peu moins lisiblement sur un ipod (pas connecté) ou une PSP (et oui c’est possible c’est évoqué dans le reportage avec l’avantage de pouvoir permettre la lecture et l’écoute en ligne / wifi).

Le projet semble tout à fait mûri (il semble avoir fait ses preuves pendant les grèves du CPE) et visiblement il a évolué depuis une première idée : en effet on retrouve que le projet était évoqué dès 2003 à travers un reportage d’Apple sur cette université dont l’équipe a fait le choix argumenté des technos Apple (Mac et… ipod) (page 2 sur le site d’Apple). Bravo (et les étudiants bénéficient d’une offre « apple on campus » avec un store dédié et des réductions) !

Pour les pros : On y voit aussi le professeur qui pendant son cours produit le contenu du podcast avec un ipod et un micro. Sur ce point les micros et les ipod (video) doivent considérablement s’améliorer (format/fréquence d’échantillonnage) – où on peut se lâcher et utilise linux ipod et un micro sur la prise casque- des modèles vont être lancés et se sont adaptés aux derniers ipod en utilisant dorénavant le connecteur Dock. Par exemple XtremeMac commercialise MicroMemo qui utilise les fonctionnalités avancées des iPod 5g (16 bits – 22-44 khz, Stereo) et Belkin TuneTalk. Très clairement avec ces spécifications on peut imaginer que c’est applicable à plein de domaines notamment artistiques ou linguistiques.

Cet enregistrement de cours qui permet de donner un support pour compléter la prise de notes, la réduire, pallier l’absence, et surtout le prof évoque de le transformer en pré requis pour favoriser l’interaction pendant le cours (mais pourquoi pas en ligne…).

Enfin la vidéo est évoquée, mais ce n’est pas aussi simple à produire qu’un podcast audio, mais c’est comme tout il suffit de s’y mettre (une bonne caméra, un bon micro, un pied et ça roule).

Technorati Tags: , ,

macbook Macbook = Mac iPod.

Pour résumer ce que je pense depuis quelques jours et qui s’est confirmé : Apple a sorti avec Macbook un Mac iPod, c’est à dire presque pro, très sympa, pas très cher en comparaison de la concurrence, très bien pensé, très attachant, un peu limité mais pas tellement. On a la qualité « Mac » pour un prix « iPod ».

allez c’est parti pour 7 mn de découverte en réel !

Pour avoir la video en Mp4, lancez iTunes ou téléchargez avec ce lien (31 mo)

La vidéo en Flash utilise Flash 8, cliquez ici pour mettre à jour Flash.

La vidéo a été faite avec un Nokia N70 en 320×256.

Dans ce podcast, vous verrez les 2 Macbook, en Noir et en Blanc, la qualité de l’écran brillant, très brillant, les reflets (mais sachez qu’il y avait en moyenne 6 à 8 spots au plafond et des rampes de néon !), l’utilisation du clavier en gros plan pour entendre le son des touches, ichat AV en plein écran, iphoto et FrontRow ainsi que la lecture de film en HD (720 et 1080 – enfin presque) et puis une vue de l’emplacement de la batterie qui donne accès au disque dur et aux mémoires, ainsi que la conclusion qui dit « je vais acheter les 2 ».

Très bonne ambiance hier samedi à la Fnac Digitale pour découvrir ces MacBook abordables et qui permettent de s’offrir MacOS X Intel et d’avoir Windows au cas où sur une partition, ceci nativement et dont le prix et les performances forcent la comparaison avec les Dell ou Lenovo, Acer etc… !! Et bine sûr beaucoup de passionnés, spécialistes un peu beaucoup venus pour avoir des réponses à leurs questions (carte video, qualité écran) qui ne trouvent pas de réponses sur le site d’Apple. Apple devrait vraiment publier des vidéos en situation et non pas en « salle blanche ».

Alors donc hier je suis allé à la Fnac Digitale à Paris qui avait en exclusivité 2 Macbook, un noir et un blanc (mais il y a toute la gamme Apple dont des machines préconfigurées comme sur le Store Apple) – Apparté la Fnac Digitale est la seule Fnac de France à avoir un espace Apple de cette taille et de cette qualité et je l’exclus de mon jugement sur la Fnac en général. Pour résumer l’ambiance c’était un peu « bar de l’apple expo », tendance « on refait le monde », très sympa vu le nombre de responsables produits ou marketing en herbe présents et qui m’ont permis de filmer tout ça tranquillement. Conclusion : il manque vraiment un apple store à Paris mais une fois qu’il y en aura un il va y avoir une faune de passionnés qui auront toujours quelque chose à dire ou redire, ça promet de bonnes discussions !

Bon le vif du sujet, le MacBook :

D’abord la version blanche : excellente.

C’est la même chose qu’un ibook, mais avec tous les avantages de ce qu’aurait été un powerbook 12″ dernière génération et même plus. Tous les extérieurs sont comme un ibook ou ipod blanc, seul le contour du clavier est gris mat (le seul point « bof » du design).

Les specs vous les connaissez, rien à redire. Impossible de vérifier l’autonomie, les batteries n’étaient pas en place. Pas grave en théorie ils donnent 6 heures, et en réalité cela va de 4h30 à 5h20 (test ars technica), avec l’écran qui fonctionne bien.

Au passage on gagne une isight, un port inrarouge et la télécommande pour FrontRow, une entrée et sortie son analogique ET optique/numérique, bluetooth et wifi sont installés de base. Rien que ça c’est sympa et ça créé une bonne différence avec pas mal de concurrents !

Et comme sur les grands un port dvi (mini dvi) pour piloter jusqu’à un 23″, 2 ports USB, ethernet Giga ethernet et un port Firewire 400. On perd le modem qui passe en option USB. Ce petit modem m’a toujours dépanné en province pour me connecter en RTC à internet, snif. On peut acheter des adaptateurs vers VGA, DVI, et Video/Svideo.

Ah j’oubliais : j’adore le nouveau système de fermeture par aimant – plus de crochet et bouton d’ouverture bizarre !

Je voulais voir 2 trucs : le clavier ET l’écran (enfin l’écran et la video).

Le clavier : rien à voir je pense avec le clavier d’un aluminium, mais pas nul du tout. Il est très sympa et « claque » juste un peu moins. C’est une sorte de clavier apple de bureau dont les touches auraient été coupées au 2/3 pour ne garder qu’1/3 de hauteur et rendues un peu moins molles. Il semblerait que le clavier soit protégé par une membrane qui rend chaque touche indépendante et isolée des autres, donc des projections d’eau ou autres. LE trackpad est TRES bon et de bonne taille, il y a une option pour faire un clic droit en utilisant 2 doigts. Je pense qu’avec un peu d’habitude les gens vont adorer ce clavier. Mais le top ça reste « l’aluminium » pour moi même si ce n’est que du plastique peint aussi. Il faudra-(ait?) que je me déshabitue de 3 ans de clavier aluminium… snif.

La partie Ecran-Video : L’effet brillant est impressionnant : les couleurs claquent fort, la luminosité est impressionnante, les contrastes sont forts. C’est un petit home theater portable ! La bande annonce de Cars (le prochain pixar 14 Juin, merci Steve, oui on y va et on va adorer) « sort » carrément de l’écran. Cet écran c’est du bonheur pour regarder ses photos ou dvd ou divx mpeg4 en plein écran sur le canapé ou le lit. Il y a une énorme différence avec les écrans mat qui du coup paraissent TERNES. Pourtant ceux qui travaillent sur des petits caractères (texte, lignes, chiffres) n’y verront aucun intérêt, pire ils subiront l’effet inverse qui est qu’effectivement l’écran subit les reflets d’une lumière ou réfléchissement de lumière rasante. Du coup si vous n’êtes pas bien en face de l’écran vous subissez 2 choses : les reflets et la parte de lisibilité du fait que l’écran n’offre pas des angles de vision haut/bas aussi bon que des écrans de bureau. Cela a TRES peu d’incidence pour quelqu’un qui travaille en face (à cause du clavier), mais que se passera-t-il dans d’autres situations… on n’arrêtera pas de repositionner l’écran ou dévier les sources de lumières. Avec un écran mat cela est atténué c’est vrai. Là où je pense que cela a un avantage caché c’est que l’effort pour afficher du lumineux doit être moindre et sur une surface plus petite, du coup l’autonomie doit y gagner. Cela me semble être la seule explication car la batterie est même si elle est grande débite moins que celle d’un 15″ et le MacBook est annoncé avec une meilleure autonomie qu’un MacBook Pro 15. Je pense qu’en extérieur ni l’écran mat ni l’écran brillant n’ont d’avantages l’un sur l’autre, les 2 rentrent en difficulté de lecture très vite. Peut-être qu’en se mettant à l’ombre un écran brillant plus lumineux fera la différence.

Quelle conclusion : si vous regardez un film sur votre canapé et que vous allumez une petite lumière derrière vous, vous vous verrez dedans, voilà. C’est comme une télé, il faut faire l’inverse. idem quand on travaille, on se met un peu « contre » la lumière la plus forte et non pas en biseau.

Bon et la carte vidéo ?

Pour aller plus loin sur la video, des videos Hd étaient présentes sur les disque dur et malheureusement on voyait nettement la perte d’images sur des videos dites 720 ou 1080 (bandes annonces HD présentes sur le site). De quoi se dire argh, raté. MAIS juste à coté il y avait un PowerBook 17″ 2.16, 2 go de ram, Disque à 7200 tr/mn, carte ATI 256 mo de ram et LUI aussi subissait des pertes d’images. Alors que conclure ? tout simplement que tant que les machines n’auront pas une puce dédiée au décodage Mpeg4/HD dédiée on aura ce type de problème. Alors vous allez me dire pourquoi se focaliser sur ces videos HD, je ne sais pas cela a l’air de s’instaurer comme une sorte de bench. Et je pense qu’il est faux.

En clair ces MacBook ont le même processeur que le deuxième MacBook pro, 0,16 Ghz, la même ram, le même cache, le même bus etc… le tout pour un prix très abordable. Oui c’est vrai que les applis « Pro » ne sont pas supportées par contre tous les effets Core Video/image sont supportés, il faut voir Dashboard se lancer… ! il faut voir iphoto zoomer dans une photo ou scroller dans la bibliothèque d’images. Sur les applis ilife je ne vois pas de grandes différences entre le PowerBook 17″ maxiconfig et les petits Macbook. Donc la carte video des MacBook ne s’appréciera que dans des conditions extrêmes qui sont les effets des applis pro et les jeux en 3D, pour tous les autres usages on ne verra pas de différence. Disons que pour un utilisateur qui veut un 4/4 décapotable rapide c’est à dire une machine qui fait tout (par exemple qui sous windows… fait bien tourner les jeux PC et qui sur MAc permet de faire tous les effets de Motion sans broncher) mais qui n’aura pas vraiment à les utiliser mais qui sera rassuré d’avoir tout ça et bien il payera le supplément pour avoir un Macbook pro et non le MacBook « de tout le monde ».

Donc en résumé, la seule différence entre les Macbook et les MacBook Pro c’est :

– Les tailles d’écran

– Le design aluminium (plus fin, plus beau – de mon avis)

– le clavier rétro éclairé (quelle frime mais sympa)

– La possibilité d’avoir l’écran mat (et oui)

– Le port Express Card

et que pour le 17″:

– Le Firewire 800 sur le 17″

– Le graveur double couche pour le 17″ (mais bon dans 6/7 mois ce sera généralisé sur les MacBook j’espère)

Donc au final il n’y a QUE les tailles d’écran qui font la différence et la carte vidéo (mais dans des situations rares pour le commun des mortels) !!!

Bon j’en arrive à la version noire : j’aime et j’aime pas.

J’aime parce que le clavier et son contour sont très beaux, bien noir mat et qui donne un look très pro, très « ibm » (mais carrément mieux…) ou NeXT (c’est presque la même matière – mais NeXT c’est une légende et de l’histoire).

J’aime pas parce que le dessus et le dessous sont mats et non brillants comme un ipod ou le MacBook blanc du coup j’y vois moins d’intérêt. Ah si, contrairement à un ipod cela s’abimera moins. Mais on verra les traces de doigts (on ne voit que ça au bout d’un moment).

Surtout j’aime pas parce que plus cher sans plus value réelle. donc out, quoi qu’il y a déjà des gans.

Je ne comprends pas Apple sur ce point. Il y a quelques années les iMac et les ibook se vendaient en plusieurs couleurs, au même prix. Aujourd’hui l’ipod se vend en 2 coloris, au même prix. Alors pourquoi lancer un MacBook noir plus cher… ? Il y a même une époque où il a existé des Mac (Performa) noirs. Et bien sur la version bureau Apple avait poussé le détail à avoir tous les accessoires en noir (clavier, souris, télécommande). Là on s’aperçoit que tout l’environnement accessoires est blanc, à commencer par Magsafe et la télécommande.

Bon alors et moi je fais quoi (réflexion perso donnée à quelques proches mais que j’ouvre ici) ? Ben je ne sais pas…

Si j’étais raisonnable je ne ferai rien, j’attendrai Leopard, mises à jour, baisses de prix. Tout simplement parce que mon PowerBook G4 me convient et que j’utilise des logiciels qui ne sont pas universels tout de suite, et que tout changer pour un Macbook 15 me laisserait sur ma faim (pas de grande différence avec un 15 hormis la puissance, perte du pcmcia, pas de graveur double couche, pas de différence de perfs avec un Macbook qui coute 600 euro de moins, obligation d’attendre les logiciels en Universel). Il y aurait un vrai gain à passer au 17″ grâce à la résolution d’écran mais je me vois mal le trimballer tous les jours comme je fais avec le 15.

Par contre Nathalie pousse le Mini un peu dans ses retranchements avec seulement 512 mo (en ayant d’ouverts le soft de compta (qui repose sur une base de donnée), Firefox et Safari, excel, iphoto avec BCP de photos, mail, ichat, amsn etc…) et aurait parfois besoin d’un portable, cela pourrait remplacer le mini. Mais je fais quoi du mini ? et moi je joue avec quoi ? 🙂

Oui mais c’est sympa la portabilité, la puissance brute, la isight, frontrow, le tout pour un petit investissement comparé à un 17″…

Ah là là…. merci Apple pour le jeu des questions sans réponses, ah si… en acheter un de chaque (entendu sur place plusieurs fois : « moi je me prends le MacBook Pro et pour toi chérie je te prends le MacBook » – sous entendu je jouerai aussi avec)… bravo !

Ps: ne pas tenir compte des dialogues (ou de ce que je rajoute) s’extasiant ou en rajoutant (la télécommande avec Keynote, la télécommande qui s’accroche à l’écran etc…), nous sommes un peu (trop) fous de notre marque préférée.

La video sur Dailymotion :


Macbook black white glossy
Vidéo envoyée par JMO

Technorati Tags: , , ,

Brocante-Podcast-VideoHier nous avons tourné le premier podcast video de Brocanteo.com – probablement une innovation sur le marché de la brocante et même de la décoration en ligne. Le principe étant de faire découvrir avant leur mise en ligne les objets et d’essayer de mêler objets chinés et objets d’aujourd’hui avec l’esprit brocante et déco, sous la forme d’un « petit déballage entre amis ».

Retour d’expérience : Amusant, fait en une seule prise, ça nous plait, et vous ? Mais… ça prend du temps !!! Je vous mets une copie d’écran pour voir ce que cela donne. Le podcast s’articule entre la page (le post) et la vidéo. Certes j’ai rajouté des titres et un jingle et un effet tourne page, mais entre le montage, la compression, la mise en ligne ce n’est pas du tout optimisé. Nous avons du utiliser finalement notre camescope DV parce qu’utiliser la webcam isight et le portable n’est pas du tout adapté (pas de solution du type pied de prise de vue…). Et je ne suis pas très content du résultat de la compression en mpeg 4, beaucoup plus de celui en Flash. Mais là aussi je bloque sur le fait de mettre la video en flash en pause et que l’utilisateur déclenche lui même la vidéo et que cela fonctionne sur tous les navigateurs et lecteurs rss. Bref : pas simple du tout en fait. Je me demande si filmer en mpeg4 directement et publier tel quel ne serait pas plus simple. En tout cas il y a un réel intérêt à utiliser une solution qui héberge (les fichiers font 30 mo) et encode la video aux bons formats (MP4 et FLV) en fonction de n’importe quelle source.

Technorati Tags: , , , , ,

C’est quoi un podcast ?

Un podcast est un fichier son placé sur un site du type blog pour pouvoir le mettre dans son iPod.

Cela résulte d’une série de processus dont la finalité est de permettre une lecture du fichier son dans la page web et d’en permettre le téléchargement, soit par lien direct, soit par lien dans le flux rss, directement dans iTunes pour le lire sur iTunes ou son iPod, à tête reposée.

Comment faire un podcast ?



C’est une question que l’on m’a posé plusieurs fois et autant il est facile de répondre à « comment écouter un podcast » (télécharger iTunes et s’abonner au flux ou explorer les flux – soit en fonction de nos propres découvertes soit en utilisant le portail de iTunes Music Store), autant pour créer et publier un podcast c’est une autre approche.

Faisons simple, il y a 2 choses à expliquer :

1/ Obtenir le fichier son – le plus simple ou le plus compliqué pour certains

2/ Publier un podcast – mettre en ligne le fichier son – le plus compliqué ou le plus simple pour certains

En effet tout dépend de savoir si dans la première partie vous avez du matériel et des sons ou bien dans la deuxième partie si vous avez un logiciel de publication rss2 ou un blog. On y va :

1 / OBTENIR (ou créer) le fichier SON

Fabriquer le fichier son



Il y a 2 types de podcast, les podcast « normaux », principalement basé sur le mp3, et puis le podcast « amélioré », introduit par Apple avec des chapitres illustrés et enrichis (liens) – basé sur le aac ou mp4 audio (m4a). On va dire que l’on arrive à la même chose : un fichier son (pour le moment on va juste parler du son).

Créer : Pour y arriver il peut y avoir plusieurs voies :

GarageBand Audacity-Macosx

Créer un fichier son à partir d’un micro : il faut un micro (un micro branché en entrée, le micro intégré aux mac (powerbook, imac) ou portables pc, micro d’une webcam (isight par exemple), téléphone portable avec fonction memo etc…. On peut également si on est passionné tendance radio, s’équiper « semi pro » ou « pro ». Il faut alors regarder du coté m-audio qui a créé une offre spécifique avec un micro et une interface audio. Coté logiciel on peut utiliser GarageBand (que sur Mac), Quicktime Player Pro (payant) ou Audacity (très simple qui reconnait le matériel, open source, gratuit) et bien sûr tout logiciel de production audio, pro tools, Logic). L’intérêt de logiciel comme GarageBand ou Audacity est de pouvoir améliorer le son, le mixer, l’enrichir. Mais un simple fichier son issu de votre téléphone portable, de votre messagerie vocale, ça peut fonctionner. Apple donne quand même quelques conseils sur cette page d’utilisation avec GarageBand et en utilisant quicktime pro (ça marche aussi sur PC/windows). Les podcast parlés ne sont pas mes préférés (je préfère la video).

Créer un fichier son mixé à partir de fichiers musicaux et des commentaires : On atteint déjà un certain niveau.

Là il faut mixer une production – là encore on retrouve GarageBand ou Audacity (bien sûr tous les logiciels de traitement du son peuvent faire l’affaire, je cite 2 logiciels soit intégré à l’offre de base d’Apple, soit open source et multi plate-forme). Pour arriver à un bon résultat, il faut quand même jongler entre plusieurs logiciels. iTunes vous permet d’encoder des CD. pour récupérer le fichier, il suffit de cliquer sur un morceau, demander clic droit – afficher le fichier du morceau, le copier ailleurs pour le travailler (idem pour les autres morceaux). Essayez de ne pas utiliser plus de 30 secondes d’un titre commercial et privilégiez la citation et surtout les artistes en licences ouvertes ou morceaux gratuits. N’oubliez pas de citer vos sources. Une fois trituré et mixé dans vos logiciels, le fichier son doit être reconverti en mp3 ou mp4a (AAC) ou même WAV (l’ipod le supporte). Vous pouvez également brancher votre clavier midi et utiliser GarageBand pour jouer quelques notes pour dfaire un jingle ou utiliser les boucles intégrées ou dispo dans les JamPack.

Créer un fichier son interview à partir d’une communication en voix sur IP ou Chat Audio. C’est le plus complexe. C’était l’option prise par pour le podcast de MacGénération où j’avais été sympathiquement interviewé pour parler de ouvre.com et Brocanteo.com (et moi j’ai fait l’erreur magistrale de ne pas brancher ma isight qui a un meilleur micro que le powerbook…). Pour cela il faut rediriger et capter l’entrée et la sortie du Mac (ne me demandez pas sur PC…) ou bien utilisez la fonction d’enregistrement de votre logiciel de messagerie instantanée (et je crois que ce n’est possible sur microsoft messenger et asmn). Sur Mac il fallait Wiretap Pro ou… GarageBand 3 (iLife 06) qui a une fonction spécifique pour enregistrer les chat audio d’iChat.

Finalité : On doit dans tous les cas aboutir à un fichier audio, que l’on doit compresser en mp3 (Audacity par exemple si vous avez bien pris la peine d’installer la librairie de compression lame encoder) ou m4a (le cas de GarageBand). Si c’est compliqué, de toutes les manières rappelez vous que dans iTunes vous avez le choix de l’encodage (AAC ou MP3, dans préférences puis avancé, puis importation) et qu’à tout moment vous pouvez convertir un morceau, podcast vers le bon format (clic droit sur le fichier titre puis fonction « convertir la sélection en… »).

Bien sûr rien ne vous empêche (à part les lois) si vous avez un fichier son que vous aimez bien de le publier tel quel, directement (par exemple sur un blog privé nécessitant une authentification).

Enrichir le fichier son.

Quand Apple a inauguré son entrée fracassante dans le monde des podcast, iTunes a aussi de facto instauré une extension de ce qu’étaient les fichiers des podcast, à 2 endroits dont notamment le fichier son. En passant sur le format mpeg 4 audio et en ajoutant un chapitrage, des illustrations affichables en fonction des marqueurs, la possibilité d’avoir des liens internet.

Bref un enrichissement complet qui apporte beaucoup car on peut rendre interactif et « autonome » le podcast.

Podcast-Macge-Brocanteo

Par exemple dans l’interview de MacGénération, ont été placés une illustration de Brocanteo (le logo) et un lien vers le site au moment où dans l’interview on a commencé à en parler. Je trouve que c’est un plus énorme.

Ceci a été permis en modifiant iTunes qui est le seul aggrégateur de podcast à supporter ce format (à ma connaissance) et à faire bénéfichier l’utilisateur de ces enrichissements.

Enrichissements qu’il faut pour le producteur ajouter au fichier son et avant c’était un peu compliqué.

J’étais certain que ça se produirait, lors de mon brouillon de note j’avais écrit « Je suis prêt à penser que la prochaine version de GarageBand intègrera les fonctions d’exportation en podcast riche », boom, c’est fait. Le GarageBand de iLife 06 est un studio à Podcast (enrichi ou pas).

Avant GarageBand 3 le plus simple était d’utiliser ChapterToolMe ou Podcast Maker. J’en avais déjà parlé ici, parce que le logiciel fourni (en ligne de commande d’Apple était trop… rustique ?). Maintenant on n’a plus d’excuse, c’est trop simple.

2 / Publier le podcast sur Internet (mise en ligne)

Mettre en ligne le fichier son

Il faut ensuite le publier. Tout seul le fichier ne peut pas être publié, il faut qu’il soit associé à un blog. En effet un blog possède un flux qui dissocie chaque article en xml et ce à quoi s’attendent les lecteurs de flux de podcast. Ensuite il faut un flux Rss 2.0 qui gère ce qu’on appelle les enclosures. L’enclosure c’est votre fichier mp3 ou m4a. C’est ce qui sera reconnu par iTunes. Vous pouvez utiliser un petit fichier flash, dew player qui permettra au lecteur de votre site de vous écouter.

Mais pour qu’au final ça atterrisse dans iTunes et l’ipod 3 solutions à vous conseiller :

– vous installer une logiciel de blog sur votre site (wordpress, dotclear par exemple) qui va gérer le RSS2 et qui permettra de déclarer le fichier son que vous aurez au préalable uploadé sur votre site (par ftp ou par téléchargement de fichier joint), tout en vous fournissant un site complet. Pour cela vous devrez utiliser l’adresse du fichier son dans le champ « enclosure ».

– utiliser un logiciel qui va publier depuis votre ordinateur (par exemple RapidWeaver ou iWeb) à la fois les pages html nécessaires à l’affichage du site et le fichier son ainsi que le flux RSS requis.

– enfin vous avez tout simplement la possibilité d’utiliser un service hébergé (Typepad, viabloga, etc…). A noter que les pages perso (gratuites) de Free fournissent en standard wordpress et jusqu’à 1go d’espace disque.

A noter qu’une plate-forme internet comme ODEO.com vous propose de créer et publier en ligne votre podcast audio. Pour cela vous aurez à utiliser en ligne votre micro intégré ou celui de votre webcam. Laissez vous guider et trouvez des choses à dire. Vous ne pourrez pas par contre y glisser de la musique.

Technorati Tags: ,

Je fais des essais de podcast video, le tout en hebergement sur notre serveur a la maison. Merci de nous dire comment vous trouvez cela (qualité, vitesse). La video est également disponible sous forme de fichier MP4 via le flux RSS Podcast : http://www.ouvre.com/rubrique/ipod/podcast/rss2/

Cela faisait quelques temps que je voulais vous faire partager quelques impressions supplémentaires sur la PSP qui pour moi est un produit très innovant (une console dans un ipod ou un ipod dans une gameboy !) au même titre que l’ipod.

N’ayant presque pas réussi à « mettre à la main » des videos dans la PSP (bon répertoire, bon format (format .MP4 commun à l’ipod et à la PSP mais limité en résolution plus fortement que l’ipod), fichier complémentaire), j’ai opté pour un logiciel de conversion et synchro.

Pspware

Après quelques essais, j’utilise PSPWare pour synchroniser la PSP avec un Mac (le logiciel existe également pour Windows) et surtout adapter les médias à la PSP (les vidéos et les images à la bonne taille, le bon format). Je le trouve très bien fait et stable. Je regrette que la PSP ne supporte pas des tailles de vidéos supérieures à ce que permet à la fois l’écran mais surtout le logiciel intégré et ne puisse s’adapter. PSPWare a une fonction sympa, il arrive à « assembler » une vidéo complète même si le contenu du fichier video quicktime est « distant’ , cela me permet par exemple de regénérer en local une bande annonce. Au final ça permet de bien convertir les vidéos que vous avez déjà pour la PSP et de gérer les bookmarks de navigateur à « passer » à la psp (pour éviter de les resaisir) et les sauvegardes de vos jeux. Ah oui ce n’est pas limité au 320×240, puisque cela peut pousser au 368×208 (format 16:9). Il faudrait que je compare avec Forty-Two qui a un format PSP et la possibilité de faire 2 passes d’encodages.

Le logiciel reconnaît les librairies iLife (iphoto et iTunes), parfait.

Et Internet ? Ça roule ! (enfin ça surfe)

brocanteo sur psp macbook pro sur psp

A l’usage le navigateur web intégré et le wifi c’est vraiment fonctionnel. ci dessus 2 photos de Brocanteo et le site d’Apple.

J’ai testé tout Brocanteo.com (la partie boutique) et c’est fonctionnel du début jusqu’au passage de commande. On ressent le manque d’un écran tactile ou d’un petit clavier rétractable lorsqu’il faut utiliser la saisie de caractères.

Quel dommage que Flash ne soit pas supporté et que les vidéos Mpeg 4 intégré aux pages ne soient pas lisibles directement (il les télécharge et ensuite on ne sait pas comment le lire, il faut les déplacer en connectant en USB la PSP).

Et la musique ? toujours taillée pour !

J’ai vu que les AAC sont supportés par la PSP (ceux que vous encodez d’après vos CD ou les MP3 que vous avez converti), mais pas l’illustration (!) alors que celles des mp3 s’affichent. La navigation par album me semble la plus appropriée. sony pourrait même enfoncer un clou en proposant des effets graphiques en fonction de la lecture de la musique.

podcast paris dj sur psp

Le lecteur de podcast est impressionnant. Ça fonctionne terriblement bien sur les podcast en Mp3 (La preuve en image avec le ParisDjs Podcast de Djouls et co) et… en AAC (sans les illustration ni le chapitrage) ! Encore un peu de mise à jour et on aura les videopodcast en ligne ?

Divers…

Je n’ai strictement rien compris ni testé avec les programmes HomeBrew (pourtant cela semble terrible : il existe des émulateurs de GameBoy, des lecteurs divx, des logiciels de dessin), Sony protège quand même un peu trop sa plate-forme.

Technorati Tags: , , , ,

Je réfléchis à un podcast video (videos assez courtes) « VideoCast » et je me demande quelle solution mettre en place :

1 / Peu de solutions d’hébergement de site (traditionnelles) sont compatibles

2 / Une solution dédiée comme .mac est à écarter au niveau budget.

3 / Je cherche que du coté fonctionnel l’utilisateur ait le choix de visualiser en ligne (dans la page et avec le minimum de plug-in) et de télécharger.

J’ai vu podemus, dailymotion, vpod… Je sais qu’on peut héberger sur un site mais alors pas de streaming pour la visualisation en ligne. Je sais que pour l’ipod et autres le MP4 est requis et semble être la meilleure solution. Je vois bien comment le réaliser avec isght et imovie.

Je vois bien un player flash (mais je ne sais pas si on peut y faire un lire un MP4) ou quicktime tout simplement pour la page et un téléchargement en enclosure via un flux spécifique (pour iTunes par exemple). Tout en conservant la possibilité de télécharger le fichier depuis la page (le fameux « enregistrer sous »).

Qu’en pensez vous ?

Technorati Tags: ,

On avait demandé « Go Djouls, Go !« , il l’a fait : Paris Djs

Parisdjspodcast Only

Paris-Dj Loïk Dury, du label Kraked, ancien programmateur de Radio Nova, et Djouls, du label TIMEC, assument depuis quelques années à Paris un rôle d’incubateurs pour de nombreux artistes et Djs (ils seront probablement rejoints par d’autres, c’est évident). Abonnez vous et découvrez leur(s) musique(s) à travers un podcast d’une qualité énorme (Probablement le prochain puit d’inspiration pour Béatrice Ardisson) !

De notre point de vue, pour Djouls et ses partenaires cette entreprise est une suite logique, c’est la continuité d’un énorme travail déjà entrepris avec Djouls.com et Saounds.com (dont je vous avais déjà parlé, avec 2 autres projets aujourd’hui fermés), un besoin normal de se publier d’inventer son média et un virage vers le weblog comme technologie de publication et communication vers sa clientèle ET une boutique de CD en ligne, le timec shop (enfin !). Bravo. Je lui demande depuis 1996 (nous avons commencé à publier sur Internet à peu près au même moment) !

Timec

Encore un qui comme Nathalie a pris un virage particulier dans ses projets d’entreprise. Parfois je me dis que rien ne peut l’ (les) arrêter ! On a très vite envie de voir ce podcast dans iTunes et Yahoo, au top, et si possible au format avancé d’iTunes (illustrations, chapitres).

Ps : à noter le clin d’oeil dans le logo Timec, après New york…

Technorati Tags: , , ,

De en plus de radios mettent à disposition des podcast de leurs émissions. Je pense maintenant que c’est probablement l’avenir court terme de la radio, voilà pourquoi :

  • La technologie employée correspond bien à notre génération de consommation (gratuit) et « d’archiviste » (terme employé par jean-Michel Jarre à propos des stockages numériques que nous n’arrêtons pas de pratiquer)
  • La techno permet aux auditeurs de retransmettre les émissions et développer des liens viraux et pour la radio c’est aussi mettre à dispostion sans retransmettre ou rééemmetre, donc sans bloquer de plage horaire
  • Sans avoir d’antenne radio, de processus d’enregistrement, en quelques clics on peut avoir son émission de radio dans son ipod, sans le perdre
  • Apple s’évite de greffer une radio fm à ses iPod et greffe ainsi une antenne fm mondiale
  • Pour la radio c’est encore l’occasion d’illustrer (photos, videos) les propos, pusque l’on peut synchroniser des images avec des moments clés du fichier son ou bien avoir une video en lieu et place du fichier son.
  • Elle peut aussi utiliser des liens affiliés et gagner de l’argent sur les ventes en ligne de titres

Les 2 dernières raisons étaient pour moi le chaînon manquant indispensable à un écosystème de la musique numérique, Apple l’a fait. On va le voir, les radios vont toutes s’y mettre, enfin pas toutes en même temps.

Allez, promis, je vais en faire un petit peu. Tiens BFM va s’y mettre : ça va cartonner.

Technorati Tags:

Podcast-Itms-Ouvre.Com

Je ne m’en étais pas aperçu, mais l’équipe de l’itms / podcast a validé mon flux Podcast, il faut maintenant que je réfléchisse à ce que je vais y mettre, si je veux qu’il y ait des abonnements un jour (je pense alterner videocast et podcast vu qu’itunes fait les 2) !

Impressionnant et pressenti (les radios ONT du contenu), RTL met en ligne une offre de podcast d’émissions. Je ne suis pas super client de RTL (cela me rappelle trop l’avant « FM » des années 80).

Cette nouvelle me fait penser à 3 choses :

  • Mon avis est que le principe actuel du podcast, plusieurs abonnés téléchargent chacun le même fichier sur un même site qui souffre alors d’une consommation excessive de bande passante, n’est pas destiné au plus grand nombre. Tous les hébergeurs limitant la bande passante utilisée ou le nombre de requêtes (selon différents quotas, le plus souvent quotidien et mensuel) des offres spécifiques devraient voir le jour (je ne comprends même pas qu’Apple ne propose pas ça dans .mac… il serait tellement facile d’activer un serveur de weblog, spymac le fait…)
  • La législation est inconnue sur la musique en ligne : puis-je citer une musique ?
  • Même si la manipulation via iTunes est simplissime pour prendre une émission et la mettre sur son ipod, on arrive quand même à penser qu’un ipod wifi pourrait directement lire les flux podcast et les télécharger via un abonnement et une connection. Tiens c’est amusant le seul produit concurrent sérieux de l’ipod qui pourrait faire ça cela pourrait être la PSP de Sony qui vient de mettre à disposition une mise à jour officialisant le navigateur web sur PSP

Technorati Tags: ,