iPod Hifi, Apple TV, iPod U2, iPod Photo 2g, les premiers iPod firewire only. Comme quoi le succès n’est pas systématique.

Au passage je suis curieux de voir le résultat du match entre iPod Touch (qui n’est pas un iPhone) et iPhone (qui n’est pas aussi fin qu’un iPod Touch).

Ps : promis dès que j’ai un iPhone j’arrête d’en parler par écrit et je me remets à utiliser un téléphone.

Prenez un iPhone, enlevez le phone, il reste… ? un iPod de folie (touch, safari, wifi), comme prévu à la sortie d’iPhone : le iPod Touch. Superbe.

Au passage le nano devient video (et un peu moche), le video devient « classic » et passe à 160 go (boom!). Le shuffle est toujours aussi beau.

Le touch remplace les Phone importés des US utilisés en « super iPod » et au passage iPod Touch étant Wifi, il gagne une application permettant d’acheter en ligne sur iTunes Store, bientôt en mise à jour d’iPhone (oui c’est annoncé) ?

Pas de mention de synchronisation via Wifi par contre il ne faut pas rêver, c’est réservé aux téléphones bluetooth bas de gamme et isync…

Je suis très content qu’iPod atteigne enfin le stade que j’attendais, celui de vrai outil mobile grâce au wifi / safari (et rattrape les Archos par exemple), par contre c’est mesquin :

– il n’y a pas d’application de mail ou les widgets…
– la version « mobile » d’iTunes Store est réservée à la musique à acheter, exit les podcast en direct…

Mon iTunes widget

« Mon iTunes » est un widget en flash (étonnant de la part d’Apple qui sur ce coup là ne se risque pas à pousser quicktime…) qui permet d’afficher tout ce que vous avez « fait » sur iTunes (achats, favoris, critiques) sous forme d’affichage de morceaux et bien sûr de liens.

Tout comme les nouvelles galeries photos de .Mac, le web 2.0 donne des idées à Apple.

Bien évidemment tout se passe depuis iTunes et votre compte pour paramétrer tout ça (peu de paramètres quand même) et récupérer (via une page web) soit un code html à coller sur votre site ou un forum ou bien un flux rss :
publication-monitunes.png

C’est très sympa mais ils auraient pu intégrer directement leur proposition de lien rémunéré… ça se passe ici : http://www.apple.com/fr/itunes/myitunes/

IPhone supportera-t-il ou intègrera-t-il un lecteur Flash ?

Depuis que YouTube a été annoncé sur iPhone et que cela est basé sur le réencodage en H264 des vidéos de YouTube, tout le monde s’accorde à tirer sur l’iPhone en précisant qu’il ne supportera pas Flash. Ok, peut-être mais quel smartphone le fait ?

J’avais eu un doute lors du keynote d’introduction vu les sites démontrés ou certaines banières sur les sites auraient pu être en gif, mais en fait en regardant la pub sur Safari et le NYTimes on peut vraiment douter de l’absence de flash. En effet dans la homepage du NY Times, il y a une zône de vidéo avec un lecteur flash qui… s’affiche correctement dans la pub iPhone et qui est TRES similaire à celui que l’on a avec un navigateur supportant flash (plug-in). En effet si on supprime le plug-in flash, il y a un affichage incitant à télécharger Flash.

La preuve en image :

Iphone-Flash

Sauf qu’en comparant l’affichage actuel et ce qu’il y a dans la vidéo on peut encore douter (le lecteur video n’est pas tout à fait le même). Alors est-ce le vrai « Flash » d’Adobe / Macromedia, un Flash limité (Quicktime intègre un lecteur flash 5 ou 6) ou un flash fonctionnant partiellement développé (comme l’a fait Sony) sur lequel Apple ne veut pas communiquer ?

Si c’est opérationnel ce sera une des bonnes surprises du lancement et si non ce sera un passage obligé pour Apple vu le nombre d’applications web supportant flash (même la PSP y est passée partiellement) et un passage obligé pour… Adobe. Ce serait également très beau si un support du flash de Microsoft (Silverlight) était dans les cartons.

Encore une semaine pour avoir l’avis des utilisateurs.

Ps : Au passage on appréciera le mode horizontal sur le navigateur web

Multipage

et le (superbe !) mode multi page/multi site !

Technorati Tags:

J’aime beaucoup.
A peine reçue et déballée, l’Apple TV, la box multimédia wifi d’affichage déporté des contenus de vos mac et pc (via iTunes), est déjà modifiée. Pour faire simple je vais parler de « la » Apple TV.
Un site est déjà bien en place et actif (Apple TV hacks) : augmenter la taille du disque dur interne étendre les possibilités de support de format vidéo (divx, xvid, wmv etc…)… Ce sont ces modifications qui vont attirer une autre clientèle qui était probablement réticente à n’avoir que la solution d’Apple (aac, m4V, quicktime). En fait l’Apple TV est un petit Mac avec un petit MacOS X…
Quelques points intéressants :
– la jolie application d’affichage principal de l’Apple TV se nomme Backrow. Pourra-t-on la faire fonctionner sur des Mac normaux ?
– certains utilisateurs arrivent déjà à lancer VLC ou iTunes, pourquoi pas Safari ou Firefox !
Je suis persuadé que c’est très bien, ce sont ces petites astuces qui font tout l’intérêt de la xbox ou de la Psp.

Le meizu M8 devient le mini one. Et l’aspect extérieur évolue… pour encore plus se rapprocher de celui d’iPhone d’Apple.

Iphone-Mini-One

Regardez bien les photos avant et après sur ce blog français consacré à Meizu. On en apprend un peu sur les fonctionnalités (windows 6, enregistrement vidéo) et les caractéristiques techniques (résolution écran, apn, sortie tv). Le produit est donc en construction. Ce qui est très étonnant c’est d’avoir 2 produits présentés simultanément qui se ressemblent autant, à un détail près : personne n’a vu fonctionné la copie…

Meizu cela ne vous dit presque rien, pourtant ils sont à l’origine du mini player, une sorte d’iPod nano vidéo avec un plus grand écran 10 euro moins cher (mais qu’il aura fallu attendre très longtemps en France et qui a un peu raté les ventes de fin d’année), qui se distingue des zik play par le design « apple ». Je parie sur le fait qu’en vérité Meizu se glisse dans le sillage d’iPhone et développe très vite son iphone, comme cela a été fait pour d’autres produits.

Si le téléphone de Meizu arrive un peu avant ou un peu après iPhone cela a un intérêt, préparer les clients à une sorte d’iphonisation du marché, ensuite face à face les clients feront leur choix, Apple gagnera les clients naturels des produits Apple, les fous de design, les aventuriers early adopters, un meizu gagnera les anti apple et les économes (si le produit est moins cher que celui d’Apple). Mais je me demande qui sera le mieux mis en avant par les opérateurs…

Et si on avait une bonne surprise sur les prix d’iPhone une fois les accords avec les opérateurs mis en place

Je ne sais pas combien de fois on m’a demandé ou on en a parlé dans les commentaires ici même, vous êtes nombreux à m’avoir demandé une solution simple pour windows pour transformer des dvd au format ipod. Simple = quelques clics dans une seule application.

Et bien, à partir du code de Hanbrake, Mediafork a été développé et vient juste d’être mis en téléchargement. Ce n’est pas encore une solution universelle pour transformer tous les autres formats de video, mais cela permet à tous ceux qui sont sur windows de bénéficier d’un logiciel de la qualité d’Handbrake. Handbrake permet d’encoder en dvix ou mpeg4 tout ou partie d’un film. Un pré réglage « iPod » permet de compresser aux formats iPod. MediaFork existe pour Mac, wIndows, et… linux.

Si vous souhaiez compresser des vidéos téléchargées ou compressées (mpeg, wmv), essayez XviD4PSP.

Une fois compressés les fichiers vidéos des films doivent être intégrés dans iTunes (Mac ou windows). Pour cela, il faut faire « Fichier – Ajouter à la bibliothèque » et choisir votre fichier. Ensuite une synchronisation de l’iPod et vous devriez pouvoir « enfin » voir vos films sur iPod sans trop d’efforts.

Impressionnant et très rare, Steve Jobs s’exprime sur son blog (ben oui les keynotes en vidéo c’est un peu du podcast) et hotnews est en RSS : apple.com pour une lettre ouverte où il se positionne sur les DRM. Pour rappel au tout début l’ipod ne supportait aucun DRM et le lancement d’iTunes avait soulevé une bonne polémique avec le fameux « rip, mix, burn » qui incitait à ripper ses CD et à… les utiliser autrement.

Au passage il évoque les récentes attaques en europe sur les drm iTunes et propose de voir directement avec ses partenaires, les 4 plus grandes majors, dont 2 ont leurs origines et management sur le sol européen.

Apple attaque au printemps le marché Européen et prend de court un “système qui marche” ou lobby fort, surtout un système pas encore adapté aux mutations des usages des consommateurs et qui ne sait pas quoi faire face à la baisse des ventes ni le piratage.

Approche calquée sur les délais des Etats Unis, Implantation au Luxembourg, catalogue de succés des USA au début, attaque vers la VOD et le DVD en même temps : Apple iTunes a décidé de répliquer son modèle musical sur la vidéo à 2 exceptions près : Les films pourront être achetés 3 mois après leur exploitation au cinéma et on ne pourra pas se graver un DVD vidéo. DVD et séries TV dématérialisés, à lire sur iPod, Apple TV, iTunes, et… iPhone un jour. Tout ceci alors que la VOD actuellement disponible est une réplique du marché de location de DVD, en décalé. Là avec Apple on va ganer en délai. Séries TV dans la foulée de leur diffusion en Angleterre et films après 3 mois.

Apple contourne les “règles” des marchés locaux et a de quoi énerver tous les pros et ne va pas se faire des amis (déjà qu’ils n’en avaient pas beaucoup…).

Je trouve personnellement que de casser la limite des 6 mois est très bien et luttera contre le piratage, freiner la rematérialisation est par contre une limitation (même si Apple en profitera pour vendre des iPod et Apple TV), là où Canalplay propose d’évoluer.

Cela devrait faire évoluer considérablement le marché. En tout cas je me sens presque déjà client.

Apple TV, voilà un produit pré-annoncé par Apple, pas encore disponible et qui va décevoir.

Tout d’abord 2 remarques sur les ces produits apple « autour de l’iPod » :

iPod HI-FI qui faisait partie de la famille iPod est « déclassé » et ne fait plus partie de la navigation sur le site d’Apple. Ce bon produit grand public d’Apple fait encore partie des pages iPod puisqu’on le trouve… à coté du Kit iPod / Nike.

Apple TV dont je présumais qu’il rejoigne la famille iPod n’a pas été nomme comme un iPod (lorsqu’on parle d’iPod on ne parle plus « Apple ») mais fait partie de la famille iPod ! Les iPod sont toujours en retrait par rapport aux attentes et encore plus depuis que l’on a vu l’iPod qui se cache dans iPhone !

Bref on sent qu’Apple tâtonne vraiment avec cette gamme.

Mon avis sur Apple TV :

Apple TV est un produit « à la iPod » : limité. Apple positionne le produit à mi chemin des hub que sont les Xbox 360 et PlayStation 3 (et on peut pousser jusqu’au Mac Mini) et au même prix que la Wii (Nintendo). Mon avis est très négatif sur ce produit. Je ne me sens pas du tout client.

Il suffit de comparer et surtout de sortir du contexte des USA, seul pays à faire bénéficier les cliens d’iTunes Store de films à la demande. Permettre de regarder des clips payants mal encodés et des podcast est insuffisant : un iPod peut faire ça avec le cable AV, un Mac aussi. Si il faut reconnaître une chose à Apple TV : il évite de devoir bouger son mac et le connecter au système AV pour pouvoir bénéficier d’une interface « à la FrontRow » (nom de la solution de media center d’Apple) ET apporte la prise HDMI (mais tous les Mac actuels ont du DVI et la conversion DVI > HDMI ne coûte pas cher. Apple a fait le pari de la dépendance complète d’Apple TV avec un itunes (qu’il soit ouvert sur un Mac ou un Pc sur le réseau).

Tout comme iPhone, Apple TV ne permettra pas de capter du contenu sans devoir le faire par iTunes. Etonnant !

Les 2 grands concurrents d’Apple TV chez Apple sont donc FrontRow et iPod. Au delà de cette concurrence directe, les « box » adsl (freebox HD, neuf Box par exemple) sont des concurrents « gratuits » d’Apple TV. Enfin une console nouvelle génération est concurrente directe et apporte les fonctions de jeux où d’ouverture sur le net (portail, fonctions météo, navigateur) que n’offre pas Apple TV.

Heureusement, comme toujours, Apple a laissé une place à l’évolution (ou à l’espoir… qui pourrait être contrarié…) : le coeur d’Apple TV est fourni par Intel, il y a un disque dur, le réseau (par exemple pour les bandes annonces) pourquoi ne pas y placer du logiciel qui apporte vraiment un petit Mac OS X on TV et notamment l’indépendance de fonctionnement ? D’ailleurs ce serait plutôt l’OS X mobile d’iPhone qui aurait sa place sur Apple TV et non OS X complet.

Etonnant Steve Jobs – avec lui, tout sera possible chez Apple

toujours en rebond, toujours captivant, qui mûrit toutes ses actions et qui nous a fait une iPhone Keynote en lieu et place d’une Apple Keynote ou MacWorld Keynote. Transformant Apple encore et toujours, mettant l’innovation au coeur de l’entreprise au même niveau que la finition exemplaire des produits, Steve Jobs met Apple sur de nouveaux rails, aujourd’hui.

Cette Keynote de Macworld 07 de Steve Jobs à san Francisco est historique car elle annonce une évolution très profonde du métier d’Apple. Au passage on notera que cela a entièrement éclipsé le Mac (pour une fois). D’ailleurs Apple change de nom et passe d’Apple Computer, Inc à Apple, Inc. C’est un jour énorme. Apple cible de tous nouveaux clients, un tout nouveau marché, l’ultra mobilité et la téléphonie à valeur ajoutée. Mais j’y reviens après.

Tout d’abord premier produit qui marque l’évolution du métier d’Apple : Apple TV

La moitié d’un Mac Mini comme Hub Media Center. Moitié prix, moitié des fonctionnalités, moitié de hauteur. Depuis sa pré-présentation, Apple Tv a gagné un disque dur indispensable pour assurer une qualité de stream et stocker.

Je suis déçu de cette première version, alors qu’il y aura à peu près tout d’un Mac à l’intérieur ce sera un énième produit passif et peu interactif. Pas de lecteur RSS, pas d’effets iTunes graphiques pour la musique, pas d’achat en ligne simplifié, pas de dashboard pour la meteo ou des petits jeux, pas de version jeux ipod… un simple hub video pour lequel nous aurons en définitive que peu de contenus. Un Mac mini peut être plus amusant (même pour jouer) et une adsl box permet tout ça (freebox par exemple) avec une interface utilisateur améliorable.

Nouvelles bornes Wifi Apple Airport Extreme qui permettent de partage un disque dur… Ok, super.

Attaquons le vrai bon morceau qui fait plaisir, l’iphone. Enfin !!!

iPhone : wifi + gsm + ipod + OS X : du délire.

Le tout n’étant pas un produit bridé.

Iphone-Dashboard Iphone-Interface-Saisie-1 Iphone-Google

Apple ose se lancer sur le marché du téléphone musical et intelligent, avec panache, pas mollement. Et contrairement à l’iPod qui a toujours été limité sur des fonctions basiques (lire de la musique, lire de la video), là la connectivité permet tout. C’est iPod mobile, OS X mobile, le tout sur 4 ou 8 giga.

Apple évolue et tue un des derniers tabous et joue LA carte pour se venger de l’aventure Newton. On ose à peine prononcer le mot PDA qui n’existe plus, Steve se moque du mot smartphone, et apporte l’utilisabilité réelle.

Enfin, la conjonction que Steve attendait est là (attente du marché, technologies, maturité, effet porteur ipod, maturité offre mac, intel), avec le bon angle, après avoir probablement résisté à tenter de multiples projets moyens : Apple attaque sur un terrain où les constructeurs ont du mal à faire du logiciel et ceux qui font le logiciel n’osent pas faire le hardware… D’ailleurs on regardera à peine ce qu’il y a dans ce téléphone. On fera confiance parce qu’un Mac ou un iPod ça marche, mieux.

Une attaque sur le marché haut de gamme

Iphone extension du marché iPod, pénétration sur le marché du smartphone/pda « à disque dur », ultra mobilité connecté. C’est donc comme un iPod haut de gamme et pro et en même temps l’ultra mobilité qui a toujours fait défaut dans la gamme Apple / Mac sans trop de diminution des usages : mail, sms, google earth/maps, safari et surtout un écran qui permet de basculer dans une toute autre type d’interface pour un téléphone ou un iPod. On remarquera qu’en parlant de Newton, Apple n’a pas sorti Inkwell qui est la partie reconnaissance d’écriture pour ne pas être attaqué là dessus et parce que tout le monde sait qu’un clavier c’est le meilleur moyen de saisir. Le clavier virtuel tactile multi touche résout tous les problèmes de design. Inkwell arrivera peut être après, mais avant il y aura de la manipulation à l’écran, tout simplement.

iPhone c’est probablement le vrai iPod II et le newton qu’aura toujours voulu faire Steve Jobs lorsqu’il s’était rapproche de Palm – même si Apple le place en dehors de la famille iPod sur son site, c’est la convergence logique entre OS X et iPod.

iPhone absorbe un iPod et met enfin un Mac dans un téléphone. C’est donc bien plus qu’un ipod phone. c’est l’esprit Mac moderne dans un téléphone.

Passionnant !

Une continuité au bénéfice des utilisateurs d’iPod :

D’abord iPhone reprend 2 éléments essentiels d’iPod pour la continuité : la prise Jack 3.5mm Stéréo ET le dock connecteur. Vous avez investi dans un casque que vous adorez et un dock audio, tout va bien.

Ensuite vous n’avez que des gains :

Une nouvelle interface iPod et OS X

Apple tue en même temps l’interface de l’iPod. Il y aura un avant et un après iPhone dans plein de domaines. iPod devra évoluer, ne serait-ce qu’en incorporant la navigation coverflow. Il est étonnant de voir que le graphisme de la partie ipod de l’interface est très éloigné de l’interface ipod d’origine.

En même temps Apple a du lever le voile sur les secrets à venir d’OS X. Les zooms et effets font penser à ce que pourrait être OS X dans quelques mois sans changer les applications ! Il doit y avoir de la R&D de Leopard là dessous.

Vous gagnez une intéractivité sans limite (via les widgets et Safari) et une offre logicielle déjà riche.

Des partenaires logiciels

Apple part accompagné de grands, très grands : google et Yahoo (et probablement aol avec ichat) que des anti MS…

Un hardware au service de l’expérience utilisateur

Ne cherchez pas le clavier il est virtuel et si vous connaissez un peu l’histoire d’Apple, il suffit de se dire que Steve vient de s’inventer un nouveau tabou après la souris à 2 boutons : la notion de « vrai » clavier de l’iphone 🙂

Je suis très curieux de voir comment a été « virtualisé » la molette (click wheel) et comment cela va se positionner avec les molettes concurrentes (RIM BlackBerry, Sony Ericson).

L’engin est bourré de fonctionnalités et de petits détails, comme les détecteurs de mouvement pour par exemple tourner l’écran sans avoir à le faire par un clic ou bien réduire la luminosité de l’écran et bloquer la sensitivité lorsque vous portez le téléphone à l’oreille. Bluetooth et synchronisation wifi, écran tactile multi touche (on va pouvoir taper avec 2 doits au clavier virtuel), os multi tâche (stable !).

D’énormes différences avec le monde actuel des smartphones : Apple va apporter le plaisir de la simplicité d’interface et le confort de l’efficacité dans l’utilisation du monde ipod et mac au monde de la téléphonie. Un pas de géant qui signe un bilan de windows mobile peu glorieux si ce n’est en part de marché.

Un tout petit regret sur la partie Mail, il n’est pas fait mention de push mail et d’interçage aux serveur d’entreprise : ce n’est pas la cible je sais, mais pourquoi ne pas licencier une partie de la techno RIM comme l’a fait Sony je crois.

J’allais oublier, c’est un des premiers téléphones à permettre de disposer des médias légalement achetés : clips, films, musique, livres audio.

Le prix, la dispo (500 ou 600 dollars, milieu et fin d’année si tout va bien). C’est pas grave. Au passage Apple a gagné des concurrents aigris, pas certains que leurs ventes se maintiennent du fait d’une attente programmée pour l’iPhone.

Bravo Apple. Avoir placé OS X, DashBoard, Safari, le wifi au coeur de l’ipod phone, iPhone, est stratégique et verra l’apparition de plein d’applications, par exemple FireFox et donc des applications comme google Docs et spreadsheets.

Grande question, quels seront les opérateurs en France, innovants, qui coupleront l’iPhone à de nouveaux types d’abonnements mixant gsm, data, wifi outdoor et pourquoi wifi phonie indoor (le tout à prix raisonnable).

Iphone

Mais

On aura noté l’absence d’annonces attendues :

– Pas d’iTunes 8 alors que ce soft majeur de la part d’Apple souffre d’une interface qui a besoin d’être revu et des fonctionnalités à compléter (rss, podcast, lyrics). Personnellement je n’accroche pas vraiment à l’interface d’iTunes, je préfère celle d’ipod et FrontRow.

– Pas d’iLife 07, c’est la première fois depuis 4 ans qu’il n’ya pas de mise à jour d’iLife.

– Pas d’iWork 07, alors que tout le monde attend cette mise à jour pour voir ce qu’Apple prépare pour compléter un Microsoft Office qui baisse les bras et ne suit plus du tout la roadmap de la version Windows.

– Le plus inquiétant, pas de mise à jour sur ce que l’on sait de lepoard, et pourtant c’est un enjeu majeur, à quelques jours de la sortie mondiale de Vista pour tout le monde. Même pas une date.

– Pas d’annonces autour des nouveaux processeurs Intel

Steve jobs aime aller à contre courant des attentes. iPhone va au delà des attentes.

Faire le soft et le hard en même temps : très fort et en continuité totale avec l’histoire d’Apple. Laisser rêver aux multiples possibilités, merci. En attendant Microsoft fera la même chose avec Zune, il y aura une riposte car Microsoft a tout le code nécessaire, mais n’a pas

une bonne guerre où Apple démontre son style et la capacité d’innovation réelle

Enorme.

Technorati Tags: , , ,

Un truc simple qu’Apple aurait pu (mais n’a pas voulu) sortir depuis 5 ans : Un autoradio iPod.

C’est Alpine qui travaille depuis plusieurs années sur l’intégration avec iPod (mais tout ce qui est MP3 et USB également).

Auto-Radio-Ipod-Alpine

Surveillez le iDA-X001, ça a l’air d’être « LA » version ultime.

Support de tous les supports de l’ipod, pilotage, podcast, couverture d’album ou titres…

Il est probablement trop tôt pour le dire, surtout que Microsoft est un coureur de fond.

Windows CE, windows mobile et la Xbox n’ont jamais « remué » les foules et pourtant leur progression est constante.

Et on ne peut pas acheter un Zune partout…

Et… on n’en parle pas beaucoup.

Etonnant.