Impressionnant Steve Jobs. Pendant 10 ans il a investi dans une petite société au succès d’estime, Pixar (issu d’une équipe rachetér à un certain Georges Lucas). Puis lors de cette période de vache maigre, pendant d’une prise de contact et une démonstration des technologies NeXT à Disney et ses logiciels Pixar (TypeStry et RenderMan) où Disney  s’est plus été interessé par les animations que par les logiciels et les machines, un accord s’est mis en place qui a propulsé il y a 10 ans Pixar sur le devant de la scène avec des succès mondiaux et une entrée en bourse fulgurante ET un attachement très particulier du public aux oeuvres produites.

Aujourd’hui Disney « rachète » Pixar. Comme Apple a « racheté » NeXT. Pour ceux qui connaissent l’histoire Apple depuis cette fin 1996, le scénario Disney-Pixar a des similitudes avec la prise de contrôle de l’équipe NeXT sur l’équipe Apple. Steve Jobs a placé des pions (les hommes clés) et prend un degré de contrôle non négligeable.  La différence est que les clients de Disney ne peuvent percevoir (ou n’ont désiré/patienté) l’impact de la personnalité de Steve Jobs sur l’entreprise. Comme préssenti dans le livre « The second coming », une partie de l’équipe de Pixar va intervenir à la fois sur les création des films et sur les parcs d’attraction. Steve Jobs devient un des plus importants actionnaires de Disney et siège au conseil d’administration. Piloter Pixar et vivre un succès public et boursier est un succès à la ipod : il a fait confiance à des équipes douées et autonomes sur le sujet. Piloter Disney devrait favoriser des synergies incroyables sur les contenus numériques et la place d’Apple dans l’audio-video. Lorsque Steve Jobs a présenté l’achat de video en ligne sur iTMS c’est avec Disney qu’il ajoué la carte de vendre des séries TV – « I know this guys » avait-il précisé quand il expliquait la recherce de contenus pour les clients d’iTMS . A coup sûr Disney a compris que Steve Jobs était une force de vente impressionnante et que l’équipe Pixar avait une fibre naturelle pour produire des succès où le numérique et la créativité fusionnaient.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis