Les émulateurs ou virtualiseurs open source devraient booster l’attractivité des nouvelles machines Mac avec des puces Intel, précisément pour les geek. Ces émulateurs, petits gagdets pour certains, qui sont des prouesses techniques appréciées et développées par les geek, favorisent le capital sympathie de la plate-forme Mac.

Tout d’abord, les applications permettant de virtualiser l’utilisation de la puce Intel (sans émulation matérielle) et de lancer soit dans une fenêtre soit de faire exécuter nativement les OS (Windows) et/ou les applications, devraient permettre de faire une transition vers le monde Mac à tous ceux qui veulent conserver des applications spécifiques.

Visiblement le buzz s’organise autour du fait d’installer Windows XP, mais de mon avis le plus intéressant a toujours été de virtualiser Windows (enfin surtout le PC en lui même) et de l’avoir dans une fenêtre, d’OS X.

Le plus célèbre et le plus complet est Virtual PC. Le produit de Microsoft, Virtual PC, racheté à Connectix puis intégré dans l’offre Microsoft, semble dépassé par l’avance d’Apple et seule la version Pc de l’émulateur (qui n’en est alors plus) serait intéressante. Cela fait changer considérablement le fonctionnement du logiciel « Mac » qui émulait tout. Est-ce que Microsoft fera ce geste, rien n’est moins sûr.

Heureusement, du coté des applications Linux/open source, les équipes ou des passionnés travaillent déjà sur le portage. Darwine/Wine, Qemu, Bochs, Xen etc…

ET pour les switchers nostalgiques du monde Mac il sera toujours possible de continuer à lancer un système classic, grâce au portage de Sheepshaver.

Depuis plusieurs années, MacOS bénéficie de portages très importants, signes que la plate-forme a réussi à convaincre ces développeurs et utilisateurs qui voient dans le Mac un Unix bien fait et un Hardware très correct. Et bien évidemment, l’apport d’une ou plusieurs distributions Linux serait indéniable. Logiquement Darwin, le coté open source de MacOs, devrait permettre aux distributions Linux de voir le jour rapidement.

2 thoughts on “Open Source et Mac Intel : l’attractivite couplee pour les geeks

  1. Pingback: Ludovic's weblog

  2. perso j’attends de voir, mais j’ai peur qu’un mac sous intel se rapproche bigrement d’un pc sous intel : a voir donc pour la suite.
    tout fout le camps !

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis