A quelques jours de la fin de l’année et surtout du démarrage de la nouvelle, c’est l’occasion de souffler et écrire quelques bonnes résolutions pour penser à (se) développer.

C’est indispensable, vital. Prenez un petit cahier ou un bloc note, un petit crayon à papier avec une gomme au bout et notez tout. Notez tout ce qui vous traverse l’esprit au moment même où cela vous traverse l’esprit, justement pendant que vous l’avez à l’esprit, notez toutes vos impulsions, tous vos sentiments, toutes vos idées et écoutez vos clients. C’est dans ces notes que vous aurez vos axes de développements.

Et d’ici la fin de l’année, il y a de quoi en noter de bonnes idées et résolutions :

Développer

C’est l’étape réflexe, se tourner vers les outils et essayer de voir ce qui pourrait être fait au niveau de notre petit commerce de brocante et décoration par correspondance. Pour développer, nous avons noté pas mal de choses, de quoi repartir pour quelques jours en mode projet, principalement autour du site et des outils de communication. Tant qu’à faire autant grouper les développements.

Nous avons noté des besoins autour de la prise en main (fonctionnement du site) et du développement de la « confiance », probablement en favorisant une transparence par des retours affichés des clients (comme des notes ou messages comme pour accusé réception des commandes).

Nous aimerions aussi dynamiser le service client (probablement en étant un plus innovant en développant la vidéo conférence, le vidéo podcasting) d’une part. D’autre part il nous semble indispensable de penser à un dispositif pour favoriser les clients fidèles et les référents qui nous permettent de nous faire connaître.

Nous aimerions permettre plus d’intéractivité autour de nos rayons, le tout en restant adapté à notre marché de niche.

Voilà on dépasse vite la page remplie d’idées et de choses à faire pour les clients, la votre doit l’être tout également.

Se développer

Se développer c’est noter de rechercher des pistes de partenariats et penser à comment travailler avec eux car nous nous confrontons à la difficulté qu’est de trouver en série des objets.

Nous avons noté de trouver un nouveau type de complément d’emballage pour utiliser des éléments toujours plus écologique et réutilisable, et de mieux introduire de nouvelles offres (par exemple en développant une offre suivie d’objets d’antan réédités et les objets déco détournés, les objets d’artistes qui nous contactent et qui nous plaisent). Très récemment nous avons noté qu’il fallait adapter les système d’expédition pour prendre en compte les expéditions simples de livres (moins cher).

C’est aussi regarder les nouveaux contrats pour l’expédition des colis, analyser les nouveaux tarifs et voir ce qui peut être fait sur l’étranger, notamment au niveau tracking et assurance. Nous savons aussi qu’il faudrait traduire plus et mieux, mieux référencer et communiquer sur cette clientèle.

Et voilà une nouvelle page de choses à faire, là aussi pour les clients.

Et puis il faudrait des idées pour soi même. Mieux s’organiser, mieux travailler, y voir plus clair, mesurer le temps travaillé.

Bien sûr il faut aussi mieux communiquer. Remercier ceux qui ont été les premiers relais. Penser à favoriser la communication par d’autres relais, systématiser l’envoi d’informations à la presse spécialisée. Analyser les erreurs, analyser les succès.

L’étape de changement d’année va être l’occasion de vrais bilans, financiers et d’activité notamment. On n’a pas fait tout ça pour être riches, mais il va falloir savoir apprécier la rationalité des chiffres par rapport à l’activité (trop) passionnante.

Cette période où l’on va croiser de la famille et des amis et de fêter de bons moments est l’occasion de noter plein de bonnes idées, de tester ces idées sans risque (surtout ne pas avoir peur de les dévoiler à ces cercles).

C’est aussi l’occasion de mesurer le chemin parcouru en un an, où le projet était bien dans nos têtes, cela réfléchissait beaucoup et les premières étapes du projet se dessinaient très précisément. C’est aussi mesurer le vrai chemin parcouru depuis six mois de pleine activité.

Alors, à vous (et nous) de jouer.

Nathalie pour enviedentreprendre.com

Technorati Tags: ,

5 thoughts on “Noter ses bonnes résolutions

  1. Hello,

    Bon courage pour tous les projets, il va en falloir je suppose. Une remarque, le site enviedentreprendre.com renvoie vers imp.ovh.fr, alors qu’en mettant un « www », cela fonctionne. Un petit probleme de DNS ?! 😉

  2. Tout le soutien de la Barros family à Brocanteo et aux divers projets de la Ouvré family. Nous sommes à votre disposition pour en discuter, échanger pour faire avancer les projets. Nous croyons en vous car les projets dont nous avons discuté jusqu’à présent ont toujours eu de bons fondements.

  3. Sur le site entreprendre.com vous parlez de votre choix OSCOMMERCE.

    Avez vous regardé les autrres (par ex EZ Publish,…)

    ou est ce le choix qui vous a semblé techniquement le meilleur ? le plus simple ?

    cordialement

  4. Bonjour,

    OSCommerce m’a semblé très ouvert et c’est ce que j’ai constaté au fur et à mesure. De plus j’ai regardé l’activité des forums francophones et j’ai vu qu’il y avait beaucoup de contributions (plug-ins, modifications) qui apparaissaient quotidiennement et qui étaient compréhensives. En regardant de plus près j’ai trouvé que je comprenais facilement le fonctionnement. Ce n’est probablement pas la solution la plus simple, mais c’est robuste et avec un peu de bonne volonté on lui fait faire plus que le minimum. J’avais regardé « les autres » en 2002-2003.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis