Amusant que de constater qu’une loi à l’origine pour lutter contre la musique illégalement mises à disposition et téléchargée, fasse se tourner les regards de tous les analystes vers Apple et sa solution de téléchargement légal. Mais comment en est-on arrivé là ? Tout simplement grâce au lobby des concurrents. La preuve avec ceux qui au lendemain s’en félicitent (Virgin qui avait échoué en France lors d’une attaque directe vers Apple) et ceux qui détectent les vrais risques (Apple – reuters / nouvelobs)… Apple pointe du doigt que l’interopérabilité est possible à condition de baisser la garde car la firme est bien consciente que Microsoft sera contraint de proposer la même chose et que le point commun à toutes les solutions est soit un nouveau format de fichier soit un format sans droit car on est loin d’avoir des solutions qui marchent entre tous les univers… A ce jour seul Apple avec iTunes (et avec succès) a proposé une solution Mac / PC de grande envergure en laissant de coté le monde libre de Linux et ne proposant pas de déposer et lire les fichiers proposé sur autre chose qu’un ipod car les concurrents ont opté pour la solution de Microsoft ou développé une solution propre (Sony).

On peut dire merci aux vendeurs à la rancune tenace et aux puissants lobbys (Fnac, Virgin).

Cela cache pourtant énormément de risques pour d’autres acteurs, notamment les hébergeurs (réaction de Loïc), notamment les portails, les moteurs de recherches, les auteurs de blog etc… qui soient permettent de mettre à disposition des fichiers soit conseillent sur les moyens d’utiliser le droit à la copie privée.

16 thoughts on “La france, la loi DADVSI et les regards vers Apple / ipod

  1. Je me demande seulement si la FNAC et Virgin pourront encore vendre des CDs avec cette stratégie. Qui achètera des CDs dont la copie et l’encodage seront interdits? Pas moi, grand rippeur devant l’éternel…

  2. Leur stratégie c’est maintenant de rentabiliser leurs investissements colossaux dans leurs plate-formes de ventes de fichiers musicaux (et bientôt videos). Ils se sont apperçus qu’il n’y arrivaient pas et donc se focalisent sur ce point. Ce qu’ils ont aussi constaté c’est que les ventes de CD ne baissaient pas. Donc ils visent le coup double sur 2 segments de clientèles différents. En clair celui qui achète un titre sur iTunes n’achète pas vraiment le CD parce qu’il a sélectionné LE titre qu’il voulait et a décidé de ne pas le télécharger.

  3. QUestion d’un ignard en apple mania :
    j’ai une question, concernant l’IPOD que je compte m’acheter :
    pouvons nous passer les video sur les IPOD nano, ou juste sur l’IPOD

    En fait ce qu’on appelle « podcast video » çà marche uniquement sur les IPOD ?

  4. Malheureusement l’ipod nano ne fait pas video.
    Seuls les ipod « 5G » font video.
    Les podcast video sont très souvent au format mpeg4 et se destinent presque exclusivement à l’ipod et aux psp, mais logiquement fonctionnent sur d’autres qui font video.
    La gamme ipod n’a pas évolué depuis longtemps, cela devrait bouger prochainement.

  5. Oui mais si j’ai bien compris, la copie privée est aussi remise en cause, non? J’entends par là que je ne pourrai plus me faire des compilations audio à partir de CD audio que j’aurai rippé? C’est là aussi que le bas blesse, si j’ai bien tout compris.

  6. Bien évidemment la copie privée était le maillon faible et le frein aux stratégies de ventes croisées. Mais ça réfléchit lentement à notre place. Ils ont d’abord réfléchi au CD, ensuite ils vérouillent. Aujourd’hui c’est le numérique, ça vérouille. Bien sûr que ça les embête que tu achètes un CD et que tu l’encodes pour le mettre dans ton ipod et ton téléphone alors qu’une offre légale existe. A moins que… il y en ait qui ait rêvé en écrivant cette loi que tout ce beau monde qui n’a JAMAIS travaillé ensemble à UNE solution se dise que les DRM commencent sur le CD ou le DVD ou Internet et accompagnenet le morceau lors des usages dans le cercle familial… Bien sûr, « a rêvé »…

  7. Pingback: The Blazouf Blog

  8. Je ne pense pas qu’Apple ferme itms en France, à moins qu’il y ait un véritable choc d’entreprise pour trouver une solution d’interopérabilité avec Microsoft.

  9. franchement je ne vois pas trop d’inconvenient a favoriser l’interoperabilite, un peu de concurrence dans ce monde de monopole ne fera pas de mal.

    deplus apple n’a pas grand chose a perdre, le succes de l’itunes est du a l’ipod pas l’inverse ;on achete pas un ipod pour l’itunes mais pour ses qualite/look/fashion et apple ne fait pas de profit avec itunes donc au pire c’est plus d’ipod vendu et plus de choix pour acheter de le musique. Cela permettra peut etre un acces plus facile pour les independants, ils trouveront plus facilement une plateform d’acceuil.

    interoperabilite devrai etre la norme pour tout, videos, VOIP etc… vive l’europe 😉

  10. Bien sûr que l’interopérabilité qui amène de nouveaux clients avec leurs fichiers musicaux intéresse Apple, mais pas celle qui va « casser » l’image des DRM d’Apple qui a su créer le climat de confiance avec les majors. Je ne suis pas certain que les grans principes et les détails aient été discuté avec Apple et les majors US. Alors comment fera Apple ? un itunes pour la France et un autre pour le reste du monde ? ou bien plus d’iTunes comme on le connait ? Bref : pas simple.

  11. Hello all
    Anybody here know about XRumer soft?
    Give me some info or link to description…. thanks.

    Also, do you know when XRumer 4.0 Platinum Edition will be released?

    P.S. Sorry for my post in this folder…

  12. Hello
    Thank you so much for allowing me the opportunity to visit this site. I actually fit in this category much more than you can know.
    G’night

Les commentaires sont fermés.