kickstarter

Aujourd’hui Kickstarter a annoncé son application iPhone, l’occasion de parler de ce service en ligne pas comme les autres, levée participative de fonds pour la réalisation et la commercialisation de projets.

Ces services de crowdfunding ne sont pas nouveaux, mais ce que j’aime beaucoup dans Kickstarter c’est que les projets sont souvent « concrets » et associés à quelque chose de matériel et selon votre niveau d’investissement vous pré-achetez ce que vous financez (y compris la livraison) mais vous pouvez aussi juste donner un coup de pouce.

Un peu comme si en même temps que vous achetiez une action Apple vous aviez un iPad (et vice versa), mais sans l’action, pour financer le développement de l’iPad. Et tout ça va être possible depuis votre iPhone intégrant toute l’expérience utilisateur du site.

A quoi ressemblent les projets Kickstarter (2 exemples qui m’ont marqué) :

glif pebble

Deux exemples à base de technos très éloignées : Un exemple que j’ai vécu en finançant et en recevant le produit c’est The glif (à revoir ici) tout en suivant pas à pas le projet sur le site, l’idée me paraissait tellement simple et la vidéo « proof of concept » a fait le reste (et le prix pas « risqué »). Un autre que je suis depuis quelques semaines c’est Peble (ici) mais que je n’ai pas eu le temps de « backer » : une montre connectée à votre iPhone, à base d’e-ink et donc une interface entièrement personnalisable !

Je ne sais pas pourquoi je regarde plus les projets de Kickstarter que d’autres plateformes, probablement parce qu’on y trouve des projets « geek » et design sous influence « silicon valley ». J’aurais bien 2/3 idées de projets (farfelus rassurez-vous) mais il me manquerait aussi une option pour pouvoir intégrer/attirer les bonnes personnes pour le mener et paraitre « sérieux » aux investisseurs (tiens un vieux projet ça aussi). Si vous me demandez c’était un petit boitier à connecter sur les connecteurs dock, utiliser des designs vintage de téléphone avec du dect et du bluetooth,  un boitier/appli pour sauvegarder les iPhone/iPad etc…

Chercher (ou trouver) son financement et ses clients au même endroit : Passionnant !
Je remarque également que l’on peut y trouver une audience d’influenceurs à la recherche de nouveautés technologiques.

C’est bien évidemment totalement inadapté si vous êtes convaincu de devoir garder secret toute idée (un peu comme un Steve Jobs, mais Steve Jobs une fois passées le premières ventes de l’Apple I avait les moyens de ses développements).

Ps : Même si vous trouverez des projets en France sur Kickstarter, il existe des plateformes similaires pour la France comme Ulule, KissKissbankbank à creuser et peut-être à choisir en fonction de votre audience ou tester sur plusieurs plateformes + un dossier à lire sur Maddyness sur le sujet.

 

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis