Ipod-Pro dock universel

Enfin Apple innove sur son propre marché ! L’iPod est devenu un ipod professionnel, sans rien changer à son prix et en améliorant encore plus le design.

Les pros y verront l’autonomie améliorée avec un design toujours plus fin, le design nano sur lequel tout le monde craque (blanc ou noir), l’affichage des photos plus grandes et un écran taillée pour une restitution splendide des vidéos « on the go », avec en plus la restitution vidéo sur écran Et enfin d’après les specs l’enregistrement sonore avec un encodage du son en 44 khz et stéréo (débridage de l’ipod évoqué ici – qui tuerait tous les mini discs ou DAT) – achats de micros en perspective !

Ceux qui rêvaient d’avoir des effets de transition du type keynote ou PowerPoint dans les slides photo ont enfin une solution pour leurs présentations « on the go » : exporter la présentation en video et la mettre sur l’ipod (ces fonctions sont natives dans Keynote et PowerPoint) : boom !

L’ipod devient un petit digital hub portable, dédié à restituer partout ce que vous aimez. Il ne lui manque que d’être connecté au réseau !

Apple poursuit sa démarche autour de la musique. Comme dirait steve Jobs, « It’s all bout Music » et le slogan frappe : « Watch your Music ». ET… avec cet ipod, Apple fait un coup stratégique majeur : une entrée fracassante sur le marché des baladeurs vidéo en devant probablement le leader incontesté du marché instantanément. Tout simplement parce que la fonction de lecture vidéo n’est pas greffée sur un produit particulier, mais bien sur l’ipod (qui représente 50 % des ventes environ) et les ventes de l’ipod ne vont pas fléchir. Apple a compris l’erreur de l’ipod photo de créer une gamme supplémentaire chère. Les analystes devraient apprécier, les concurrents beaucoup moins.

La montée en puissance du produit de base, l’ipod à disque dur, démontre une maîtrise complète de l’analyse du marché. On peut bien sûr comparer aux creative ou aux Archos cet ipod aux fonctions videos simples. Ces produits ne sont pas les mêmes. Creative apparaît alors comme très cher, et Archos reste un produit pour geek fans des couteaux suisses aux 25 fonctions car ce sont de véritables magnétoscopes ou camescopes (2 types de produits chez Archos). Seuls Creative et Iriver ont des produits avec du style, mais rien de comparable au design d’Apple Style. La gamme se sépare en 2 : ultraportable avec shuffle et nano et pro avec ipod.

Bien sûr il faut réencoder les videos (comme pour une PSP). Pour cela je fais confiance à Apple pour que IMovie soit mis à jour et permette très rapidement d’exporter les vidéos au format nécessaire. Mais aussi aux utilitaires (Handbrake le permet déjà) et qu’apparaissent les tutoriaux pour utiliser tous les outils de compression existants pour amener les videos sur les ipod. Apple a déjà intégré une fonction dans le nouveau Quicktime Pro. Cela devrait faire exploser les videoblog et les plate-formes associées : génial !

2 formats de video : 320X240 (cela nous ramène à la deuxième génération des videos quicktime, quand elles ont commencé à apparaître sur les CD-rom) et jusqu’à 480×480 (pour une restitution via la sortie video). Ce dernier format est très intéressant car il est très proche de certains divx. Une fois passé dans une puce de décompression et sortie video c’est tout à fait correct et proche du vhs/tv.

Avis aux entrepreneurs ou à Bose : Je serait tout à fait client d’un Soundock avec sortie video (dvi si possible), entrée son et télécommande avec navigation complète dans les menus, parce que je n’aimerai pas voir des câbles en plus sur le soundock.

Un signe ? L’inventeur de l’ipod, Tony Fadell, prend la direction de la division ipod.

Technorati Tags: , ,

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis