Acheter dès aujourd’hui un iPhone et le desimlocker aujourd’hui cela vaut-il la peine ? Je n’en suis pas certain et pourtant c’est tentant et intéressant (même si l’iPhone n’est pas officiellement en vente sur le continent et que l’offre existe pourtant) et cela invente une autre voie (probablement pas prévue « aussi vite » par Apple et les opérateurs en discussion avec Apple).

Je pense qu’il vaut mieux attendre (à moins que vous ayez largement les moyens) pour deux raisons : le prix final et pour voir ce que va proposer l’opérateur car les seules différences vont se porter sur les applications spécifiques disponibles avec l’opérateur (le « visual voice mail ») et le forfait adapté (data illimité, wifi en roaming sur les hotspot, email push illimité, portail avec contenu, etc…).

En quelques jours, au delà de déprotéger l’iPhone pour y installer des applications « homebrew » en plus des applis d’Apple, 3 méthodes de déprotection sont apparues : une hardware (sortez le fer à souder et la loupe de précision et cessez de respirer, adieu la garantie), une semi hardware (méthode autour de la carte SIM avec une carte TurboSim (qui deviennent rares et hors de prix), plusieurs par voie logicielle (homologuées par engadget, mais non disponibles car leurs auteurs souhaitent les commercialiser).

Très tentant d’accéder à ce produit qui est déjà utilisé, donc commercialisé, alors que son véritable lancement local n’est pas fait et que l’on est dans un environnement qui l’attend.

Un marché parallèle (achat sur ebay déprotégé ou protégé et à desimlocker dans une arrière cour d’apprentis ingénieurs ou outillés (outils sim) et aware des astuces trouvés par de vrais hackers) va se développer pour les personnes en situation de transition ou qui ne souhaitent pas « adopter » la politique dictée par Apple et par l’opérateur et qui veulent un modèle économique intermédiaire :

  • Est-ce qu’Apple va permettre l’achat d’iPhone en direct (AppleStore) en France et continuer à permettre d’activer par la suite l’abonnement (donc sans vente forcée d’abonnement) ? si ce n’est pas le cas, out le desimlockage
  • Les forfaits prévus par l’opérateur seront-ils intéressants ?
  • Les opérateurs vont-ils faire pression sur Apple pour « bloquer » toutes ces bidouilles et sur les places de marché pour retirer les ventes en ligne nourissant ce marché
  • Apple pourrait souffrir dans ses négociations avec les opérateurs au niveau du modèle économique.

Intéressant à observer. Wait and see.

7 thoughts on “iPhone today : Cela vaut-il le coup / la peine ?

  1. salut JM,

    en effet, il va etre franchement difficile pour Apple de de continuer la vente directe sans signature prealable d’abonnement, les montants en jeux sont important (10% de l’abonnement)

    perso je vais attendre
    1/ la version europeenne qui devrait etre une version amelioree
    2/ de voir si Apple va proposer une meilleur offre logicielle (SMS + PDA )

  2. Je doute qu’Apple ne révolutionne son nouveau bébé rapidement, de plus cela ne leur ressemble pas beaucoup d’avoir des cycles de rafraichissement très rapides. Et pourtant il y a à faire (ne serait-ce qu’en proposant de la synchro sans fil…).

  3. Je ne pense pas qu’Apple révolutionne son appareil pour la sortie européenne. J’ai commencé à regarder l’offre Orange et elle n’est pas si mauvaise que cela. Je pense que le point de bascule d’un opérateur vers Orange sera la grille tarifaire. Aujourd’hui, chez Orange, un bon forfait data est à environ 25€ si j’ai bien retenu la leçon du service clients. Si l’on couple à cela une offre voix de 6h en pro qui est à 70€, je pense que les offres avec data ilimitées en incluant le surf et l’e-mail commenceront à 60-70€ pour environ 3h de communication. Je ne pense pas que l’offre voix soit énormément retouchée, sauf à définir une offre spéciale iPhone, ce qui reviendrait à ne pas le considérer comme un téléphone comme les autres : un terminal Internet avant tout. A suivre…

  4. A condition que les services, les contenus et les prix soient au rendez-vous. Si l’offre n’est pas là et que seul l’appareil compte, autant attendre la disponibilité de l’appareil seul.

  5. Techniquement l’appareil seul est dispo… mais pas utilisable « pleinement ». Pour cela il faut juste « le » forfait (enfin 2 ou 3 à différents prix). Pourquoi pas plusieurs palliers :
    – voix
    – data mail
    – data full

  6. Ce qui serait fort est que les applications Apple puissent tourner quel que soit l’opérateur.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis