Et oui à quelques mois près, c’était il y a 10 ans – Internet débarquait chez les early adopters, et mes premières (couteuses) connexions mettaient à mal mon compte en banque et les oreilles des copains “attends je vais te faire voir il y a plein de trucs sur Internet, regarde il y a un super serveur à Stanford, des photos de Pamela Anderson et Sherilyn Fenn et on peut voir le louvre et… les plans des catacombes”, etc… quelques mois auparavant, fin 94, un ami m’avait fait découvrir Mosaic sur une station Sun et la connexion Internet de Dauphine, j’avais ensuite trouvé Mosaic sur Mac via des articles de Wired, puis un essai avec Francenet et une connexion chez Worldnet (tarif spécial… 240 f/mois),puis oleane etc… Quelle époque. A la rentré de l’année 95 j’avais mon premier site web, j’ai appris en décortiquant le html du premier site de la fnac parce qu’il avait des “table” et que cela permettait une mise en page.

Très vite je suis quand même passé à Internet via Numeris, plus rapide, connexion silencieuse, facile car à l’époque j’avais la chance de jouer avec une carte de visio conférence et d’échanges de fichiers (j’adorais la caméra video, déjà posée sur le haut de l’écran du PowerMac AV, comme dans Harcelement) à la maison pour me connecter au travail et vice versa. L’abonnement était cher mais comprenait 2 lignes RTc en plus du numeris, on pouvait donc téléphoner et surfer, comme aujourd’hui avec ADSL, mais bon, les factures de l’époque…

L’occasion donnée par le blog de Pascal Mercier de Aelios finance de parler de ces petits moments. Le son est enclosure de ce post, donc podcastable. Mais pour le retrouver “en live”, il suffit d’activer une connexion RTC avec un accès gratuit free par exemple, très utile pendant les vacances.

4 thoughts on “internet 10 ans et moins de bruillants modems

  1. Eh oui, cela fait 10 ans aussi. Mon premier abonnement, je l’ai pris chez Easynet mais je ne me souviens plus du tarif. Le dialogue entre deux ordinateurs, je l’ai d?couvert en 1991, avec des amis qui ?taient au Maroc et qui voulaient monter une soci?t? de vente d’ordinateurs. Tout se faisait par des interfaces sous DOS et il fallait un certain temps pour avoir la r?ponse de l’autre ordinateur. Mon premier projet Internet fut une campagne de banni?res pour le Cr?dit Lyonnais, sponsor du Tour de France, avec une soci?t? qui s’appelait Worldmedia Live. J’ai d?couvert le HTML gr?ce ? Web Weaver, un WYSIWYG. Cela m’a ?t? utile quand j’ai d?barqu? dans ma premi?re web agency en 1996. Je pouvais faire des maquettes pour les clients, je ma?trisais l’art des formulaires … La technologie me donnait des ailes et j’ai pu m’envoler. Que de bons souvenirs …

  2. hmm, Easynet est arriv? en 96 je pense. Si tu veux on peut remonter plus loin, en fait en 84 quand j’ai achet? mon Apple IIc, j’ai surtout achet? un… modem, ? cause du film « War Games ». Et l? j’ai pu me connecter sur CalvaDos qui est devenu par la suite Calvacom, puis…
    J’ai moi aussi un moment craqu? sur le html ? la main et j’ai achet? World Wide Weaver – c’est tr?s amusant car j’ai retrouv? le week end dernier la doc et la disquette originale, il n’?tait pas wysiwyg, il permettait juste de ne pas connaitre les balises absolument, c’?tait mon premier achat sur Internet via l’anc?tre de paypal, Kagi. Bon apr?s il y a eu Adobe PageMill, Claris HomePage puis golive (ah quand j’ai vu la version 1.0 ? San Francisco, ils ?taient allemands et pas encore achet?s par Adobe, et Deamweaver, splash puis Flash, etc…

  3. de rien 🙂
    bonne co?ncidence de parler de cette ?poque car je suis en plein rangement de mat?riels, documentations, revues… et j’ai donc retrouv? les fameux « kits » internet…

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis