Chronique (envoyée tardivement hier soir) pour enviedentreprendre.com

Après avoir raté quelques rendez-vous avec la chronique, me revoilà avec l’idée et l’envie de remodeler notre intervention à base d’entretiens et rencontres avec des entrepreneurs de plusieurs domaines différents (web et pas web !) avec qui nous sommes en contact.
Mais avant de démarrer cette nouvelle série de chroniques, quelques nouvelles des activités :
Sans faire trop attention entre mai et juin, la petite entreprise Brocanteo fête ses 5 ans, la boutique Indémodable 3 ans, ce que l’on ne manquera pas d’organiser avec les clients et amis de la boutique, en vrai, comme chaque année au mois de Juin.
Pour l’occasion quelques bonnes nouvelles :
Le nouveau site est prêt et passe d’ici 15 jours en test « réel » (version beta ?) avec (enfin !!) une solution « connectant » réellement le logiciel de gestion de la boutique physique et le site web (en clair fini le bricolage! et les erreurs de stock entre les 2 circuits de vente), que ce soit les commandes pour que les stocks soient bien unifiés, mais aussi les clients.
Comme nous allons découvrir cette solution de l’éditeur du logiciel de point de vente (qui devrait piloter le site web) et que sur certains produits le stock n’est pas extensible, on doit quand même roder la solution et vérifier que cela fonctionne avec quelques clients. Le coté crayons de couleurs (le template / look and feel) « fonctionne » bien sur la plupart des navigateurs (oui même… IE6), il y aura une version « mobile » (enfin iPhone), une partie réservée aux vrais clients, et ce devrait être bien optimisé et agréable au niveau du processus de commande. Entre open source (Prestashop) et solutions payantes il y a bien un mix de solutions (parfois hybrides) et de bonnes surprises pour arriver à du commerce multicanal.

Du coup on y va progressivement et on va par exemple reprendre une partie de l’existant et une partie des nouveaux produits dont certaines photos sont à refaire, des fiches à modifier et des quantités à vérifier. Logiquement d’ici Juillet ce sera « migré » et donc opérationnel pour la rentrée. Les moments de libre seront aussi le moment de tester la création d’étiquettes et… le lien vers la compta (brr). Bref, à notre rythme.
En attendant une période charnière de l’année se profile pour le petit commerce de proximité (à la fois intense et devant passer le creux de lété puis réfléchir à la rentrée et aux étapes d’après), donc n’oubliez pas de passer une tête dans vos magasins préférés, les commerçants adorent ça !
A bientôt.

—-
Le premier interview dans une semaine ou deux.

4 thoughts on “Evolution(s) – à notre rythme

  1. Wenn man die Stadt auf dieselbe Weise behandeln würde wie Gareth jetzt, müsste die Box in zwei Teilen kommen (weil 4 Mio Zeichen). Aber würde jemand dafür 120 Euro bezahlen? Ich vermutlich schon, denn immerhin hat Greifenburg auch keine Probleme mit der Wasserversorgung, liegt es doch am Bommel, dem größten Fluss Aventuriens, der dort auf seinem Weg zur Mündung in der See der neun Orkane vorbeifließt.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis