Chronique pour enviedentreprendre.

J’avais expliqué que ces derniers temps je me retrouvais devant une page blanche pour écrire les chroniques sur enviedentreprendre (et je plantais Olivier malgré les relances). Pour bien démarrer l’année j’étais parti pour évoquer le champs incroyable de métiers que doit apprendre à maîtriser un commerçant ou un e-commerçant « solo » (acheteur, photographe, communicant, merchandiser, vendeur, livreur, diplomate etc…), un sujet que je voulais traiter (sans vouloir faire peur mais bien sous l’angle où l’opportunité d’apprendre et expérimenter beaucoup de choses nous est donnée) : ce sera l’objet d’une autre chronique probablement ouverte à d’autres. Le temps nous manque ou l’étincelle. C’est pour la prochaine fois.

Partant de là c’est bien de l’envie (d’entreprendre) dont j’ai envie de parler – c’est quelque chose qui monte progressivement, une envie perso : L’envie d’apporter plus, l’envie de refaire aussi bien qu’en 2007 où on a tout changé, l’envie aussi de rejoindre Nathalie (mais pas la remplacer, j’ai essayé un samedi, ce n’est pas simple) et aller plus loin dans l’aventure.

Quand je parle de « refaire aussi bien » c’est bien le tour de force d’avoir réalisé et décidé tout le monde qu’il fallait changer et avoir tout changé en un temps très court (2 mois), en passant du virtuel au réel. On a vraiment tout changé, en admettant les erreurs et en capitalisant sur ce qui a fonctionné :
Cela a consisté à changer le « format » et les moyens de la société (plonger dans la paperasse, trouver des sous), lieu de travail et horaires (avec les travaux et l’implantation), modèle économique, fournisseurs, méthodes, développer un vrai commerce en voyant de vrais clients, changer aussi notre organisation personnelle et familiale quotidienne (bien que la boutique ne soit pas loin de chez nous).

Mon envie c’est de m’impliquer pour développer dans la continuité et redémarrer de bonnes habitudes : Satisfaire à nouveau la clientèle existante web, développer le fonds de commerce web et réel, créer des synergies, formaliser des initiatives qui sont porteuses, expérimenter de nouveaux produits, établir des partenariats, communiquer avec nos moyens.

Cette année encore il faudrait changer des choses ou en améliorer, sur les 2 tableaux :
Du coté web est ouvert un chantier pour un nouveau site vraiment représentatif de la boutique physique, l’occasion de repenser les choses pour le site existant qui n’a pas eu de révision de son moteur depuis trop longtemps.
Du coté physique il y a des petits détails importants à corriger. Cela va de la porte d’entrée dont le système d’ouverture a subi des défaillances en plein rush de Noël et qui a bien vieilli, à une fenêtre qui doit avoir plus de 50 ans, en passant par trouver un système permettant de gérer les ventes, les clients, le stock si possible interfacer avec une base web (pas simple à trouver…).
Pour arriver à réaliser tous ces projets il faudra donc que l’on trouve l’organisation adéquate, les bonnes ressources au meilleur prix, les bons moyens, les bonnes solutions, le temps, l’organisation perso (penser à rajouter ces composantes métiers dans la fiche du bon commerçant pour la prochaine chronique).

Finalement ce seront mes bonnes résolutions pour 2008.

Merci Olivier de la confiance

Commentaires ouverts sur enviedentreprendre.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis