PivoinesPivoines

Chaque année depuis 3 ans, nos pieds de pivoine poussaient, bien verts, mais ne fleurissaient pas. Cet hiver je n’ai pas coupé « à ras » comme chaque année, je l’ai fait au tout début du printemps. Résultat ? De superbes fleurs qui ont orné notre jardin-jardinière au beau mileu des violettes, des fraisiers et de la vigne – et notre intérieur (et donc un peu de Brocanteo).

Ps : Elles ont eu chaud… j’étais à 2 doigts de les faire disparaître, persuadé qu’on s’était fait vendre (dans le sud) des pivoines qui ne fleurissaient pas en région parisienne.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis