Chronique pour enviedentreprendre

Quelques conseils pour démarrer sans trop de moyens

Quand vous souhaitez lancer un produit ou un service faites le d’abord pour vous et vos proches (il faut que vous ayez envie de l’utiliser et l’acheter… aux prix envisagés) cela vous économisera du temps et de l’argent en études. Vous pensez avoir détecté une niche ? Le produit ou le service ou la marque sont totalement inconnues ? Ce sera probablement plus difficile à le faire connaître.

Si vous vous posez des questions sur comment faire quelque chose, copiez les réussites, copiez les meilleurs, avec vos moyens, avec vos sentiments, mais si des leaders ont mis 5 ans à établir un standard, vous allez économiser 5 ans d’études. Il est possible que d’autres ont travaillé à adapter ces concepts dans des solutions accessibles (c’est ce qui s’est passé dans l’e-commerce ou les systèmes de publication). Rassurez vous si vous êtes copiés c’est bon signe c’est que vous apparaissez comme un leader.

Utilisez tout ce qui peut être utilisé du monde de l’open source (outils web ou outils sur le poste de travail) et des services en ligne, notamment les outils google (apps, docs, mail, calendar) et les médias sociaux, il est possible que vous soyez tout de suite en avance dès que vous allez les utiliser, même si ces outils vous paraissent simples, ils sont utilisables de partout et permettent de travailler à plusieurs. Un outil open source vous plait et vous rend service, faites un don, cela peut aider le jour où vous aurez besoin d’aide. Vous avez appris quelque chose, répondez à votre tour aux questions.

Identifiez très vite vos outils, vos appuis. Si vous ne connaissez rien lisez les forums et blogs qui parlent du sujet qui vous intéresse, questionnez sur twitter, il vous faudra apprendre et savoir de quoi on parle avant de signer des devis. Essayez de trouver de vrais partenaires, les techniques et les technologies évoluent vite. Pensez efficace, plutôt que très très beau. Démarrez, améliorez ensuite (si vous avez du succès il est possible que n’ayez pas le temps d’améliorer, c’est bon signe).

Identifiez ce que n’arrivent pas à faire les meilleurs et les plus grands et faites le, avant eux (notamment les services en ligne et les médias sociaux), même en copiant vous vous retrouvez sur une niche, probablement pour pas très cher.

Vous n’avez pas de budget marketing ? devenez votre propre ambassadeur et personnifiez votre communication et vos actions, identifiez bien ce que font les autres acteurs avec un peu de budget. Ne faites pas n’importe quoi avec les emails ni dans vos contacts. Soyez respectueux de l’éthique, les erreurs se voient. Soyez patients, ceux qui sont visibles ou appréciés le sont avec beaucoup de travail, apprenez, faites, participez maintenez.

On vous promet des solutions et des résultats. N’hésitez pas à tester, à comparer, ramenez chaque coût à celui du coût par client et ce que peut vous rapporter un client. Ne vous faites pas abuser par les notions d’audience, de position et de transformation, il y a beaucoup de monde. Même les plus grands négocient durement, le test vous fait gagner des points dans la négociation.

Ne soyez pas orgueilleux. Un salon ou une place de marché a des millions de clients et visiteurs ? Votre bureau est inconnu et votre site n’en aura que quelques centaines si tout va bien au début, allez là où sont vos futurs clients, vous pouvez gagner du temps et testez vite votre idée.

Soyez rapides et sympas, surtout avec vos clients. N’essayez pas de grossir vite et d’écraser vos concurrents, laissez faire vos clients. Lâchez prise envers les aigris, les statiques et vos concurrents qui tenteront de vous décourager.

Consacrez le plus gros de votre budget à vous occuper de vos clients, cela peut prendre plusieurs formes, services web rapides et efficaces, produits disponibles, services plus rapides ou sécurisés, plus proches, disponibilités, conseils de qualité avec du recul, vos clients le ressentiront et une bonne partie seront fidélisés. Capitalisez sur vos clients à moins que vos clients ne soient des clients à « tirage unique ».

Sachez trouver votre alter ego, passer de 1 à 2 est un énorme passage qui peut tout changer, surtout si vous êtes côte à côte. Le meetic des entrepreneurs n’existe pas vraiment mais si vous avez démarré quelque chose vous avez des atouts et des besoins. Passer à la vitesse supérieure cela passe par du complément de compétences, une capacité d’exécution et pas forcément un financement.

Inspiré par Guy Kawasaki

One thought on “Démarrer sans trop de moyens

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis