14 thoughts on “Coup de vieux

  1. Vu sur Twitter que tu aimerais bien un p’tit commentaire…

    Rien à voir avec le sujet, mais tu as du nouveau pour une version en Français de Checkout ?

    Il va sans doute falloir que je m’équipe d’un petit point de vente mobile pour le salon du livre, alors je fait le tour, je teste, et je regarde le coût global du truc (avec imprimante à ticket, caisse, etc…)

  2. Effectivement un commentaire fait toujours plaisir (d’ailleurs dans les 2 sens et je vais me remettre à commenter, un peu comme sur twitter) .
    Pour ton truc :
    Je pensais que checkout était maintenant traduit…
    Pour ton besoin es-tu certain d’avoir besoin d’un logiciel et de tout recréer. Il y a des petites solutions de caisse dédiées, tu comptes vendre combien de références et souhaites-tu lire les code barre ?

  3. Ben pour être franc je suis dans le flou complet pour ce truc et cela me gonfle un peu d’ailleurs…

    J’avais dans l’idée de rentrer maxi 1000 références de façon spécifique et non lié au stock réel de la boutique en ligne. La lecture du code barre n’est pas indispensable.

    Maintenant si tu as des pistes, c’est avec plaisirs 😉

    Dans l’absolu, une caisse métallique, un carnet de tickets et une étiqueteuse et en avant…

  4. Nathalie utilise encore dans les coups de bourre son petit cahier, un stylo, et le calcul mental 🙂
    Il y a des petites solutions caisse/ticket pas cher chez Metro / retif et autres.

  5. Rien a voir également avec le post.

    Mais lorsque vous etes sur un salon, et que vous tes uniquement des pure player informatique, c’est à dire que vous n’avez pas de terminal de paiement vous faites comment pour prendre la carte.

    Celà dit, de mémoire, à vérifier, il me semble que dans le hall dédié au salon du livre il y avait un distributeur de billet, je dit bien à vérifier.

    çà peut etre un bon truc pour dire aux clients : le DAP est à coté. je suis déjà tombé sur des petits éditeurs qui ne prenaient que les cheques et le liquide

  6. au fait dans mon comment il fallait lire DAB, pas DAP¨ : ce sont des billets que çà distribue , pas des planches …

  7. @ thierry

    Justement, je suis en train de voir avec ma banquière pour un TPE GPRS (lol) pour le salon… Dire au client d’aller retirer de l’argent, j’ai pas trop envie 😉

    @Jean Marc
    Je viens de voir les solutions de caisse de Retif et Metro, je crois que c’est pas mal et un peu plus « raisonnable »

  8. Oui Cédric, sur un salon, avoir un TPE est important. Sur le coté GPRS autant cela semble logique en mobilité autant sur un salon fermé il y a un risque de couverture. A voir avec le salon si ils ne fournissent pas de base une liaison téléphonique pour basculer les transactions.
    Je suppose que c’est en rapport avec les livres ce salon donc on reste à peu près dans le sujet du post tout va bien.
    Merci des commentaires, ça fait TOUJOURS plaisir : vous vous êtes lachés là 🙂
    PS : les comportements avec l’argent entre un marché et un salon ne sont pas tout à fait les mêmes. Envoyer les « presque clients » au dab est un facteur d’aggravation du taux d’échec de transformation.
    Prévoir un fond de caisse pour la monnaie et d’étiqueter tes livres avec les prix.

  9. en fait c’est souvent que les commentaire n’ont rien à voir avec le sujet 🙂

    çà parlait de quoi au fait :))

  10. Thierry, pas faux sur le prix des salons, places etc… mais parfois l’électricité et une ligne tél sont compris dedans, internet c’est effectivement plus compliqué (on est France, hein…).

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis