« On » en a parlé la semaine dernière : le constructeur Citroën envisage (de réutiliser la marque DS) faire revivre les DS avec une future gamme de voitures. Pourquoi pas… ! Après BMW et la Beetle, BMW avec la Mini (et coopers), Fiat avec la 500, c’est bien d’aller puiser dans le passé et ses marques ou emblèmes, mais pas seulement la marque, il faut s’inspirer du design global de l’époque. Tiens à propos j’avais essayé d’avoir des photos de face et de coté de chaque version pour faire voir avant/après et bien c’est pas simple de trouver, surtout avec les dimensions (Etonnant, j’aime bien ces voitures… anciennes comme nouvelles).

Bon et Citroën ? Bof, bof, du peu que j’ai vu, pas certain que l’esprit soit conservé et un peu persuadé que cette gamme n’aura probablement rien à voir avec la forme ou l’esprit DS (pas de suspension hydraulique, pas de version spéciale avec Maserati), tout comme la C3 est moins abordable qu’une 2cv dont on aurait pu penser que c’était la réincarnation, personnellement j’aime bien la C3 pluriel, mais Citroën ne l’a pas vraiment présenté comme un 2cv…

Même si mes propres souvenirs persos de la DS sont négatifs (le mal de mer à l’arrière est un truc unanime dans ma famille) la DS a eu le mérite d’oser au niveau design, à une époque ou aux USA cela osait à tout va, par des constructeurs avec des designers franchement inspirés par la science fiction.

Pour preuve, on voit de temps en temps une DS dans des films américains, notamment un où il y a « LA » version de la DS du futur : retour vers le futur II, l’épisode de la trilogie des années 80 dont une courte partie se déroule dans un super futur et on y croise plusieurs fois ce taxi à base de DS :

rtlfII-DS1.png

rtlfII-DS2.png

On a bien le nez, la « fin » du toit très caractéristique avec les clignotants en fusée, les roues arrières cachées

A propos de ce film, un passage amusant est la brocante où Marty cFly trouve et achète l’almanach des résultats de sport. On peut y repérer 2 autres objets : un Mac de 1984 et une lava lamp 🙂

mac-rtvlfII.png

Oui Steve a bien repioché dans le passé pour lancer iMac en 98 (en virant le lecteur de disquettes au passage) – et ce « design » est toujours bien en place 10 ans après, l’iMac aluminium est une réussite. Comme quoi…

back-delorean.jpgEt petit truc perso, je me suis promené avec mon fils boulevard Saint Germain il y a quelques temps et on a fait quelques emplettes de fans (star wars, simpsons) dans une boutique sympa (Pulp’s), avec au passage une trouvaille sympa : de belles Delorean en métal en réplique de chaque version des films (donc 3), à 15 euros pièce très abordables. Pour les amoureux des détails, sur la première version il y a la perche pour toucher le filin et prendre l’énergie de la foudre et il y a bien le convecteur temporel.

Pour revenir aux DS du futur, un petit conseil, il faut pas simplement reprendre la marque (un peu le coup raté de la beetle) et tenter quand même de se « rapprocher » du passé quand on l’évoque, surtout en matière de design. Allez, on peut rêver, parce que dans le passé, il y a eu une version cabriolet de la DS… 4 vraies places.

Mise à jour : en me demandant si on ne voyait pas une DS dans le film « Le cinquième élément », je suis tombé sur une page du site du groupe PSA et comment ne pas faire un lien sur la page wikipedia de la DS qui évoque son apparition dans 2 autres films que j’ai vraiment aimé : Brazil et Bienvenue à Gattaca (je sens que je vais ressortir les DVD).

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis