Je me souviens d’un des travaux que nous avions à réaliser en spécialisation création d’entreprises en Ecole, en dernière année “Gestion des PME”, tout simplement monter tout le business plan d’une création d’entreprise, de l’étude de marché jusqu’aux tableaux financiers. Nous étions deux à plancher sur notre sujet, un hôtel proche de la mer dans le sud de la France.

Et en tournant et retournant toutes les possibilités il apparaissait que les notions de premiers investissements lourds sont parfois incompatibles avec le besoin en fond de roulement nécessaire pour capter la clientèle, nerf de la guerre de la rentabilité à atteindre, vite, et à maintenir dans la durée. Au tout dernier moment, nous étions quand même tout à fait incertain de nos taux de remplissage en moyenne saison ou hors saison, et les plus grandes idées jaillissaient pour sécuriser nos tableaux (séminaires, semaines à thème pour les familles, découverte du pays, etc…). C’était sans compter l’idée géniale donnée par une entreprise de construction contactée pour évaluer les travaux de construction : racheter un commerce existant. Et justement il a m’a indiqué un hôtel qui n’allait pas bien du tout et qui avait beaucoup de mal du fait de ses charges financières (et non d’exploitation), le coût était alors de moins de la moitié de la totalité des investissements nécessaires sur 5 ans, sans négocier. Ce qui changeait complètement l’approche, à quelques heures de présenter le dossier. Ce “bon conseil”, bien ciblé, bien trouvé, valait de l’or.

Cette simplification de la présentation (“Pour bien créer, il suffit de parfois de racheter ce qui a mal été créé”) associée à une solidification du business plan (avec des charges financières réduites à la fois dans les montants mais la durée et surtout “l’intensité”), nous a valu une très bonne note.

La cession et la reprise d’entreprise (PME ou Commerces) sont souvent une solution de prise en main rapide, facilitée par des phases de transmission de savoir faire entre le cédant et le reprenant, avec une étude de marché réelle, une étude financière sur de véritables documents et bien souvent une réalité de présence sur le marché qui permet de démarrer très vite, sans incertitudes.

Les revues économiques ou traitant du management sont remplies de ces exemples de cadres de grandes entreprises lassés de leurs activités qui rencontrent des succès par la reprise d’un commerce ou d’une entreprise. Les commerces créés par des passionnés ont bien souvent besoin de coups de pouce de spécialistes de la communication, de l’encadrement, de la législation, etc… qu’ils ne peuvent se payer : mixer les 2 et on obtient des performances et des changements de vie étonnants.

Je vous parle aujourd’hui de ça parce qu’un ami change de vie et réalise son projet d’entreprise, un site dédié à la cession d’entreprises : “Pme à céder”. Mon petit coup de pouce est de vous parler de lui et société. Vous avez une affaire à vendre, ou vous recherchez à acheter un commerce, une PME, un pas de porte, un droit au bail ou à louer un local, un entrepôt, un bureau ? Ce site de vente de PME et commerces permet de s’inscrire pour déposer une annonce ou une fiche de recherche, pour l’achat ou la vente d’un commerce ou d’une PME, du fonds de commerce à la petite entreprise.

Pme-Commerces-A-Vendre

La société “Pme à céder” fera le nécessaire pour trouver et analyser les offres relatives à vos critère de recherche. Son service de sélection d’entreprises va plus loin et diffuse chaque semaine une sélection d’annonces dans la presse des petites annonces (vérifiées et mises à jour ). Point intéressant pour faire une bonne affaire : Les visiteurs ont accès à l’ensemble des annonces de PME et commerces, qui ont été vérifiées par des rencontres, y compris les coordonnées des cédants, ceci sans scruter de multiples sites aux annonces incertaines.

Si vous vous sentez l’âme d’un “Repreneur” il est possible de remplir un cv et d’être ensuite contacté, mais bien sûr de chercher et analyser les offres. En tant que cédant vous sentez que votre entreprise a atteint un point intéressant pour la céder et le service vous guide pour la mise en avant et l’évaluation de votre bien.

Un bon point de départ est de parcourir ce portail de la cession d’entreprise et la reprise de commerces. Les tarifs pour la vente d’un commerce ou d’une pme sont plus intéressants que les grands acteurs du marché ou les agences immobilières et le service comprenant une analyse financière est beaucoup plus professionnel, notamment pour évaluer l’oportunité ou le fonds de commerce. N’hésitez pas à rentrer en contact avec le service client (par téléphone et web ce qui est à noter) et peut être trouver votre projet d’entreprise à développer rapidement.

Bonne chance Thomas !

3 thoughts on “Cession de PME, Fonds de Commerce a vendre, Vente et reprise d entreprises

  1. Merci Jean Marc.

    Ce qui est agr?able c’est la nouvel rubrique de ton blog « entreprendre ».

    On pourra ici conter de belles aventures entreprenariales.

    crdt,

    Thomas.

  2. Bonne chance ? la nouvelle entreprise car le service, tel qu’il est con?u, est plus qu’utile. Je suis dans une p?riode o? je me dis qu’il va peut-?tre falloir que je me cr?e mon propre boulot pour appr?cier le fait de me lever t?t le matin et me coucher tard le soir. Je n’ai pas forc?ment envie de partir de z?ro mais si je peux prendre progressivement un train en marche, cela m’arragerait. Et quand on se pose la question du train en marche, on ne sait pas de quelle gare il part. D’o? la n?cessite de services propos?s par Thomas. Je lui souhaite bonne chance, en esp?rant que je trouverai chez lui le train que je dois prendre.

  3. Bonjour Francisco,

    Je me suis lanc? sur ce secteur, rien ? voir avec ce que l’on a pu connaitre ? MDEO, ou chez EGG. J’ai voulu quitter le secteur, pour aller prendre un train en marche, qui se nomme « papy boom ».

    Mais je ne regrette pas l’exp?rience v?cue chez Mdeo avec Jean Marc, et apr?s chez Egg.

    Thomas.

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis