Logo-Next En 1993 Steve Jobs doit prendre une terrible décision et admettre son échec avec NeXT Computer : les ventes n’ont jamais décollé. Il renomme la société pour effacer « computer » tout en abandonnant la fabrication du hardware Next, les NextStation et NextCube (mais également les imprimantes, écrans, clavier, souris, lecteur CD).

Très tôt NeXt avait démontré (dès 1989) que NeXTStep pouvait passer d’un environnement hardware à un autre, notamment en vendant une licence à IBM.

En 1993, Steve Jobs prend la décision contrainte de passer sur une autre plate-forme et de se focaliser sur le software, comme seule voie, en choisissant de travailler avec Intel :

Nextworld-Expo Steve-Jobs-Andy-Grove

Parallèlement NeXT préparait une démarche similaire et plus ambitieuse avec Sun et HP : OpenStep. Anecdote du passé, juste après le rachat de 1996 de NeXT par Apple, Apple a officiellement distribué OpenStep en 1997 !

D’ailleurs dès son arrivée, Steve Jobs et son équipe posent les pierres de la stratégie Mac OS et notamment le fait que MacOS fonctionnera sur la plate-forme x86, et jusqu’en 98, Rhapsody (devenu par la suite MacOS X Server) sera livré sur Mac et X86 (2 version DR seront livrées). A l’époque cela n’a choqué personne.

Alors, 12 après, presque jour pour jour, Steve Jobs prend sa revanche sur l’histoire : il retente l’aventure avec Intel « tranquillement » ET il garde le hardware. Il est en pleine forme (et devra gérer une dure transition) !

Technorati Tags: , ,

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis