Same player shoot Again ?  Apple a de quoi se réinventer sur la base d’un logiciel en repensant l’expérience utilisateur et en résolvant un problème : un Mac, un iPhone, m musique, mes photos, le cloud quel est le lien?

 

ITunes était, au début, un super logiciel, mais ça c’était avant et ce n’est pas valable si vous faites partie de ceux qui ont connu Apple avec l’iPhone, et donc iTunes. En fait cela avait un peu commencé avant avec les IPod photo/video mais le problème c’est accélèré quand il y a eu les iPhone et iPad. 

Et pourtant le couple iPod / iTunes fait partie du redémarrage d’Apple et meme de l’abandon du nom « Apple Computer ». L’encodage et la gestion des musiques était top « rip, mix, burn », il y avait meme (toujours mais dans un sous menu » un player graphique avec effets video.

  

iTunes est devenu en 15 ans une usine à gaz et je l’avoue je n’y comprends plus rien. Entre les achats d’applis, la gestion des iPod, iPhone, iPad et leurs sauvegardes / synchro etc on en a oublié une fonction essentielle : iTunes = player de musique ! En même temps on part de soundjam et 15 and plus tard on a un truc qui fait trop de choses et pas bien. 

Deux exemples : je sais à peine où sont sauvegardées les photos de mon iPhone (j’ai un doute quant à savoir si elles sont pas en double dans iPhoto/photo) et j’ai du mal à savoir si ma musique est dans mon Mac, le cloud ou à la transférer dans l’iPhone de ma femme. Je n’évoque pas AirDrop et iCloud Drive car ce serait à intégrer dans cette gestion. Si je veux envoyer un fichier sur mon iPhone il faut que ce soit aussi simple qu’un mail (qui est parfois la solution qui marche bien). Et bien sûr que cela puisse être ouvert à des tiers.

Apple il faut s’y mettre là ! Pourquoi ne pas créer 2 ou 3 logiciels, bien pensés pour chaque fonctionnalité ? 
Je pense qu’il faudrait avoir :

  • Des players : Un iTunes qui ne fasse plus que la musique et rien que la musique, un iVideo pour tout ce qui est en video (clips, locations, achats etc) qui supporte tous les formats. On retrouverait le plaisir de créer ses playlist, d’organiser sa bibliothèque, de lancer une lecture et de penser à celle d’après.
  • Un « iStore » qui gère tout ce qui est acheté à Apple : logiciels iPhone / iPad / Mac / médias / abonnements avec à cet endroit précis la gestion du groupe d’utilisateurs et machines qui ont des droits sur tout ce qui est acheté. Bon ok dans la partie iPlayer on pourrait avoir un bout de iStore pour bien voir ce qu’on a acheté / en stream, et 
  • Un iManager : un logiciel simple de backup, mise à jour, gestion des iPhone, iPad, iCloud, iCloud Drive, transferts et pourquoi pas Mac car Time machine gagnerait à être géré de la même manière.
  • Et ok hein ? tous ces logiciels doivent se parler et utiliser les iBibliothèques !

L’interface était simple elle est devenue ultra complexe et ce nom et l’icône qui ne disent pas 10% de ce à quoi sert iTunes.

Enfin des iLogiciels doivent avoir leur équivalent dans le cloud car finalement les applis doivent être dans les stores, la musique doit aussi y être pour ne pas avoir à tout emporter avec soi (et ça ça marche pas trop mal) et ensuite l’utilisateur peut choisir item par item ce qui est où et pourquoi.

A un moment Apple avait la solution avec iTunes Store et musique sur iPhone. Mais les dernières versions me perturbent. Il y a un boulevard pour avoir un très bon player.

Ps : dans quelques minutes je branche mon iPhone pour le sauvegarder. Et je ne saurai pas où et quoi il sauvegarde ou synchronise. iTunes m’affichera ça dans une sous interface sans me dire ou se soucier de ce qu’il y a déjà (ou pas) dans le cloud ou dans mon Mac.

re-engaging-maverick-twitter

Vous connaissez la scène finale de TopGun ? Allez je me permets, ça fait longtemps que ce n’est pas passé à la TV. Donc… Maverick n’a pas eu la coupe TopGun, il est quand même appelé sur une zône nécessitant des pilotes, mais est écarté de la mission et reste en backup avec un doute de celui qui a eu la coupe IceMan. Appelé en renfort alors que les autres (meilleurs) pilotes sont en difficulté, IceMan pleure de peur à la radio, Maverick se met lui même en double difficulté, et s’écarte du combat avouant sa faiblesse, puis après avoir réfléchi réengage en faisant preuve de créativité tout en ne lâchant pas d’une semelle le « leader » IceMan et éclate presque tous les ennemis devenant un héros.

Il y a quelques années c’était Facebook qui était en difficulté (« les jeunes quittent Facebook », « Facebook a raté le virage du mobile ») puis a refondu son appli mobile, simplifié, acheté Instagram, s’est développé. Mais… Facebook c’est IceMan, celui qui fait toujours très bien les trucs, un peu fayot, gagne parce qu’il a une super moyenne (à l’école / aux résultats). Twitter c’est Maverick, de la créativité, des effets whaou mais à la fin il n’a pas la coupe… donc on l’adore. Coté pro et donc « Communication / Marque » Twitter c’est simple, c’est de la big data, de l’info pro acessible, plein de possibilités, une possibilité chaque matin ou soir de faire un passage bas pour chatouiller les moustaches de la tour de controle. On peut y faire presque tout ce que l’on veut et on peut vraiment être réactifs, on sent qu’on a le même F14 que Maverick. Sur Facebook tout est compliqué, plein de règles contraignantes, des format qui évoluent fréquemment, des outils plus pensés pour le web qu’autre chose.

Cette semaine, Twitter m’a fait vraiment plaisir et je sens que… ce n’est pas fini. D’où mon Twitter c’est Maverick qui réengage !

Coup sur Coup 4/5 nouveautés Twitter presque toutes dédiées à l’interaction, l’engagement, la relation client qui vont forcément mettre du temps à toucher tous les utilisateurs et à être utilisées massivement, mais qui démontrent que Twitter a un bon outil, une bonne communauté, des fonctionnements qui n’ont qu’à être améliorés, pas refondus :

  • La possibilité de publier des gifs (info ici) issus de la bibliothèque de Giphy sans sortir de l’application Twitter (de façon native) et ceci en public comme en privé (!). Quand on voit comme c’est compliqué sur Facebook, je dis BRAVO TWITTER. On peut toujours préparer ses gifs à l’avance et les publier, mais pour répondre à la volée ou s’inspirer de giphy c’est parfait. Au passage on notera que Twitter fait ce que jamais aucun autre réseau n’aura fait : officialiser le gif dans les publications, les commentaires en le permettant à tous. C’est vraiment une belle observation des usages (comme le retweet ou le hashtag), qui met fin aux hésitations sur les droits (on a commencé par des liens, puis quand le gif natif est arrivé on a publié nativement mais quid des droits, là au moins c’est réglé, c’est dans twitter, donc c’est tweetable (giphy a des accords). On garde la barrière des 3mo, et Twitter continue à compresser en mp4 les gifs (au passage : clic droit on récupère le mp4 que l’on peut republier).
  • La possibilité de publier un lien qui génère un bouton « envoyer un message privé » (info ici) simple, efficace, clair, parfait. Idéal pour la relation client où depuis des années, pour les échanges un peu confidentiels on passe en privé et pour les nouveaux utilisateurs (ou même les anciens avec les évolutions d’interface web/mobile) il était difficile de comprendre si ou comment on pouvait envoyer un « dm », « mp », « message privé ». Par contre… le lien est compliqué (si si), autant sur facebook j’avais trouvé que c’était simple facebook.com/messages/ + le nom de la page autant là ça mériterait une fonction native dans les applis twitter (si si). J’en suis arrivé à dire à mes collègues « gardez ce lien en brouillon pour le copier/coller » tant il n’est pas intuitif, mais cela reste une très très bonne chose. Au passage on notera qu’il faut accepter des messages privés de tous. Il faut que l’inverse soit la règle : que celui qui ne veut pas en recevoir active l’option, mais que par défaut (comme sur facebook) on puisse recevoir des mp de tous.  je dis BRAVO TWITTER
  • La possibilité de générer des formulaires de satisfaction après un échange privé (info ici). je l’avoue je pense à la fois que c’est une très bonne chose (quand j’en reçois des marques, je me dis tiens il font attention à garder de la date issue directement de la vraie relation client et whaouh ils ont des outils pour ça eux) et en même temps faut que ce soit bien dosé, pas automatique, pas systématique alors qu’on en a déjà rempli un (moi je réponds « c’est bon je suis content vous êtes top et je l’ai déjà dit la dernière fois dans le formulaire »), c’est mon coté monsieur plus (un outil qui s’adapte).
  • La possibilité d’envoyer des vidéos en message privé (info ici) : tout est dit. Boom. Manquerait plus que Twitter se dise un jour tiens on a un fantastique outil de messagerie à plusieurs (oui vous vous souvenez que Twitter on peut faire des messages privés à plusieurs ?) et en fasse un messenger audio – hangout (quoi une sorte de periscope à plusieurs ? yes… miam).
  • Cette fameuse timeline personnalisée (info ici et ici) « à la facebook » pour ne rien rater des personnes importantes pour nous. Perso j’aimais déjà bien le « pendant que vous étiez absent », je l’ai activé pour voir si cela améliore ma lecture « en remontant le temps » qui est toujours possible.
  • Enfin un dernier petit truc : les conversations mieux affichées en un clic (info ici)

Mon conseil à Twitter : un email à tout le monde pour annoncer ces nouveautés et continuez comme ça, en afterburner !

et un petit PS spécifique pour l’application Twitter Mac : faites quelque chose pour en améliorer le moteur, ça patine, bug ou lag trop. j’ai perdu mon F14 et TweetDeck c’est très IceMan 🙂

  

 J’aime Twitter, mon réseau social préféré, cet ovni des médias sociaux. Twitter et moi c’est le mobile, un « truc » que j’ai adopté en 2007 grâce aux applis iPhone et qui a remplacé le rss, les blogs et leurs commentaires, mais aussi ma messagerie perso. Mais Voilà, ça y est, j’en ai marre de ces articles « Twitter va mal » « Twitter n’y arrive pas » « Rip Twitter ». 

MARRE. Comme les articles du type « Apple réussit mais n’arrive plus à innover, quel avenir pour Apple » ou je ne sais quoi qui ont remplacé les « Apple un avenir incertain, Apple va mourir ». Ces articles « négatifs » font du clic, tout le monde y va pour voir l’analyse qui n’en pas une. Tout ça dans un climat où une situation où il y a toujours un leader écrasant dont on ne dit pas le nom mais qu’on n’aime pas vraiment (facebook pour twitter, Samsung/Android pour Apple, Microsoft à une autre époque) et des situations où le fondateur charismatique est revenu mais les débuts du retour sont difficiles. Est-ce que Steve Jobs a sauvé Apple dès Janvier 1997, non il a fallu attendre de nombreuses années négatives pour voir Apple enfin aller de l’avant et marquer des points (je dirai jusqu’en 2003). Bref, stop. Ah oui, les trucs sur Google va racheter Twitter et les sauver etc, stop, Apple n’a pas été sauvé par un rachat par quelqu’un d’autre mais bien l’acquisition de NeXT et ses technos + ingénieurs. Donc il faudrait se demander ce que va créer Twitter pour satisfaire ses clients et aller de l’avant. 

Tout comme Apple, je le pense sincèrement que Twitter a besoin d’évoluer, doucement, pour ménager les power users et fan boy, mais surement pour avoir de nouveaux clients / utilisateurs (souvenez vous la campagne switch, c’est pas au début, mais avec un MacOS X sûr de lui et franchement agréable à utiliser même si vous vous êtiez perdu).

Visiblement ce sont toujours les compteurs qui font la vie de ces entreprises donc pour Twitter il faut plus d’utilisateurs.

Mes propositions pour que Twitter se réinvente :

  • Accélérer sur l’impact visuel des tweets. Imaginez Instagram sans l’obligation de publier une photo…
    Tout comme cela a été fait avec Vine et Periscope, élargir l’écosystème sur 2 axes et 2 nouvelles apps : la photo, la messagerie 3g+voip et même pourquoi pas une version de Vine qui fait du gif !
    Pour ça il faut lancer des apps du genre Twitter simplifié à l’extrême + bouton je partage sur twitter sans bavure (genre les 140 caractères tronqués, ahem), rachetées ou développées, bien intégrées avec le compte twitter pour publier des timeline uniquement de photos et une messagerie perso+groupe : TwitPhoto et TwittMessage tout ça basé sur le @pseudo + nom/prénom obligatoire. Twitter a une super messagerie à encore améliorer avec les messages privés.
  • On a vu passer un bout d’interface avec un bouton gif. BIEN. Ce serait très bien d’avoir un outil pour ça, Instagram l’a fait mais trop limité. Et un partenariat avec giphy ou autre serait bienvenu.
  • IL NOUS FAUT DES NOUVEAUX FORMATS SYMPAS qui vont buzzer, il faut repartir à l’attaque de l’innovation produit : On avait eu le 4 images, on a le 3 images qui est ok mais le 4 images qui ne fonctionne plus, on veut mini diaporamas, des carousel, des slideshow, des story (oui comme SnapChat, mixant de la photo et de la vidéo).
  • Stop les bizarreries sur l’image/photo : Tant que j’y suis sur les photos : que les déploiements des fonctionnalités soient enfin homogènes d’un pays à l’autre et sur tous les appareils. Je vais faire simple : RECOPIER INSTAGRAM et FACEBOOK. Twitter doit « afficher 100% d’une image dans les timeline » de la même façon d’un appareil à un autre. Stop le cropping qui buggue. Si je fais une photo verticale, je la veux verticale. Si je publie une infographie, je veux une miniature verticale et pas un truc bizarre.
  • Stop les bizarreries sur la vidéo : soit il y a de la vidéo, soit il n’y en a pas. Ok jusqu’à 30 secondes depuis un iPhone ou le web c’est sympa et 6 secondes aussi (d’ailleurs pourquoi ne pas choisir si c’est une boucle ou pas), mais pourquoi passer par une autre interface comme la publicité pour publier des vidéos longues ? Sur le web ou applis genre TweetDeck je dois pouvoir publier une vidéo. Ah ne pas oublier, affichez moi 100% du format publié. Si vidéo verticale ou carrée, c’est voulu, ne croppez pas.
  • Accélérer sur Lightning, « moments » et son intégration des TT. Je veux pouvoir continuer à utiliser Twitter pour trouver et lire du contenu, je veux aussi filtrer tout ça parce que j’aime bien Flipboard.
  • Enfin il y a une vraie page d’accueil sur le web et on y voit presque le moteur de recherche. Mais où est-elle sur le mobile ? Regardez la page d’accueil de google, la page d’accueil de yahoo. Un bon mix des 2 montrera tout l’intérêt de twitter et m’engagera à créer mon compte, mais que je ne sois jamais perdu si j’ai créé mon compte, je veux pouvoir être pris par la main par ces pages d’accueil simplifiées. La timeline est « dure ».
  • Continuons dans la suppression des bizarreries : je suis pour le maintien des 140 caractères, ou le passage à 250 caractères ou 500, mais tout simplement avec 2/3 choses obligatoires :
    • adopter les 3 lignes de contenu texte visible et un bouton « voir plus ». pour une raison simple : aujourd’hui mettre le complément de texte en image est nul en terme d’accessibilité. Google y arrive très bien dans les résultats de recherche depuis des années, Linkedin l’a fait, Instagram aussi. Bref, c’est pas le nombre total de caractères qui est important mais tout simplement les premiers 140 que l’on va lire.
    • Si on garde une limite au nombre de caractères il faut supprimer l’effet un lien web compte en caractères qui ne sont plus disponibles.Faites l’essai et cela devient incompréhensible : Twitter cache qu’une image ou une vidéo est un lien et se plante quand c’est un vine ou un periscope (puisque 140 – le lien ne fait pas 140). Il ne faut plus que les liens soient comptés en caractères consommés. Si je poste une vidéo ou une photo, ce n’est pas un lien, si je veux rajouter un lien en savoir plus, je peux, un seul. et voilà.
    • Twitter devra résoudre la question des « @ » qui comptent en caractères consommés. dans un tweet. Twitter a bien créé une fonction d’identification sur une photo, mais pas possible sur un lien, une vidéo.
    • Bref, il faut savoir comment une fois pour toute je peux mentionner des personnes dans un tweet et arrêter avec le problème de @ au début du tweet est une mention publique mais uniquement des followers communs. Si je le fais sur instagram cela apparait sur la timeline de tous mes followers. C’est juste un truc à faire sauter. Ou à traiter à part parce que ce n’est pas normal de mélanger des contenus et des conversations, les nouveaux sont complètement perdus, Facebook l’a resolu en faisant toujours remonter le contenu de la discussion, pas uniquement des discussions. Ou au moins filtrer.
    • Tant qu’on y est : pouvoir modifier un tweet (texte), comme facebook, comme instagram, comme google+. Linkedin y viendra quand ils s’attarderont à améliorer leurs outils.
    • Twitter a trouvé une solution pour faire disparaitre les « RT » inventés par la communauté qui copiaent/collaient pour citer mais qui parfois volaient le contenu sans citer, ceci grâce au retweet avec citation, mais il faut l’améliorer, notamment son affichage. Ils ne sont pas comptabilisés dans le tweet d’origine, ils doivent apparaitre dans la conversation du tweet, et que l’utilisateur cité le sache bien.
  • ARRÊTONS avec le follow/follow pour s’envoyer des messages privés. Voilà, c’est dit. c’est naze et personne ne comprend qu’on ne puisse pas envoyer un message (genre un email) à quelqu’un.
  • Comment ça « nom/prénom obligatoire », pourquoi pas le portable ? Oui STOP les pseudos partout. C’est LE truc raté de Twitter, on ne sait jamais qui est qui. Il faut pour voir trouver quelqu’un vite et bien : je tape son email, je tape son tel, je tape son nom/prénom, et l’univers Twitter me cherche dans les bios, les profils et me dit qui est la bonne personne. Il faut considérablement améliorer les relations one-to-one.
  • La liberté d’expression c’est très bien mais Twitter a trop cette image de défouloir de l’internet avec ce + tout est public.
    Pour la paix des échanges, mieux vaut séparer les belligérants : Inventer une vraie fonction de blocage. Si je te bloque, tu ne me vois plus, tu ne peux plus me trouver et tu ne peux plus me citer. Point. Pas de harcèlement possible, pas de dénigrement possible et tout le monde sera content. Et une hotline chez Twitter pour gérer ces cas