apple-watch-jean-marc-ouvre

Apple Watch : same player shoot again, l’occasion de faire un restart du blog parce que pour une fois avec Apple : il y a du nouveau !! 1 an d’arrêt du blog, l’Apple Watch arrive au bon moment.

Bon :

Pour faire simple : j’ai tout de suite craqué lors de la première présentation de l’Apple Watch, confirmé lors de la 2ème et juste pour le principe d’avoir quelque chose de vraiment nouveau de la part d’Apple, de vraies notifications, une montre à qui parler et applis réinventées pour un si petit écran.

D’ailleurs la première fois que j’ai dicté un truc à ma montre, ma commerçante qui aime bien me taquiner me demande « Tiens, tu parles à ta main ? » voilà voilà.
ALORS QUE JE LUI AI DÉDIÉ MON PREMIER APPEL TÉLÉPHONIQUE AVEC L’APPLE WATCH !!
Pfff.

Reprenons :

Avec un peu moins d’une semaine de décalage sur les premiers qui ont eu la chance de la recevoir, j’ai déballé mon Apple Watch un peu avant 11h ce matin. Un petit email dans la soirée m’avait prévenu, un peu au dernier moment messieurs d’Apple. Bon… ça démarrait mal entre l’Apple Watch et moi, et pourtant j’étais prêt, j’avais fait la commande sur l’appli Apple Store (parce que le site… c’était le piège). et j’ai du la faire quelques minutes trop tard pour être dans les tous premiers. Du coup, vous pensez : JE N’AI PRESQUE PAS LU CE QU’IL SE DISAIT au déballage. Encore moins les vidéos. Quelques minutes passées à tester les versions de démos, mais rien de tel qu’une vraie prise en main (enfin au poignet plutôt). DONC JE DÉBALLE, je connecte, ça tourne. Je fais un appel téléphonique. ça… marche. Je fais un tweet, je reçois des tweets (sur la watch), je fais une photo avec l’iPhone pour Instagram, je reçois des likes (sur la watch).

Bref : elle est là, et… elle fonctionne, tout de suite ! CONTENT. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu un doute plusieurs fois. Bref il n’y a rien à faire du tout.

Mais en vrai ?

Donc c’est comme dans les vidéos (je me doute). On allume, quelques minutes pour que l’appli Apple watch de l’iphone paramètre la watch. Hop c’est bon. Quelques instants pour comprendre les différents types d’interactions avec écran, mollette (et constater qu’il n’y a pas de multitouch) et… ça roule. A un moment j’ai eu l’impression d’avoir la montre du capitaine Flam (la vraie ici) :

Yes ! #applewatch

A photo posted by Jean-Marc Ouvré (@jmouvre) on

Niveau design : bah j’étais déjà conquis, mais c’est encore mieux en vrai. Niveau interface et applications, je me suis dit que je revivais la sortie de l’iPhone et l’iPad : ça sent le décoffrage récent et des applis pas finies.  Au point même qu’au bout de quelques minutes qu’en mélangeant les 2 infos je me suis dit que la version sport devrait suffire, en attendant des évolutions (j’ai la version en métal, mais suis curieux de la version en aluminium).

Niveau Applis… ou bien ce sont des limitations du système je ne sais pas (mais pourquoi je ne pourrai pas tweeter une photo !!)  je suis moins conquis. Comme pour l’iPad il manque un ou deux appareils photo (allez imaginez un FaceTime !! ou prendre des photos avec sa montre). Comme pour l’iPhone il manque peut-être un peu de puissance.

Un moment amusant : quand on pilote l’appareil photo de l’iPhone :

Inception 🙂 #applewatch

A photo posted by Jean-Marc Ouvré (@jmouvre) on

SIRI et moi c’est toujours le grand amour. Il me reconnait, je le reconnais.

Par contre je n’ai pas du tout trouvé comment mettre de la ponctuation ou des smileys dans un texte.

Ah oui on peut faire des captures d’écran. C’est comme sur un iPhone, les 2 boutons (oui 2 boutons).

Piloter son Apple TV ou ses lumières HUE c’est assez marrant.

Et Niveau Batterie ? Je l’utilise à fond depuis un peu moins d’une dizaine d’heures, je reçois plein de motifs vu que je teste tout et il me reste 20%.

 

J’updaterai un petit peu plus tard cette note.