Bien évidemment j’ai vu passer pas mal de critiques du nouvel album des Daft Punk. Faut-il en rajouter à quelques heures de pouvoir faire ça :

… je ne pense pas.

Mais juste en passant, un petit partage de sentiment : Je comprends les critiques, personne n’aime le changement. En ayant eu pendant des années le gros son des derniers albums remixés ou live pas simple de passer à autre chose. A commencer par moi. Et oui, personnellement je mets systématiquement des mois pour aimer les morceaux des Daft Punk et parfois un par un, à force de les écouter ou en y revenant sous une autre forme. Je me souviens très bien les « déçus » de HomeWork ou Discovery (enfin une voix, jour spécial d’ailleurs aujourd’hui), ou les pas d’avis de Humans after all (alors que) et les  bof des Alive (sans parler des morceaux du lable roulé, je viens de retrouver mon vinyle de Trax on da rocks…).

Bref, ce que je voulais partager c’est laissons ces morceaux s’installer, ne les écoutez pas n’importe comment (dans de bonnes conditions, bon casque, basses, ampli etc), laissons la radio « picker/éditer » les morceaux et les mixeurs officiels ou pas s’amuser avec, bref laissons le temps agir sur nous et les morceaux. En attendant je trouve l’album plaisant, et j’ai déjà entendu de très beau mashup sur soundcloud (allez-y le moteur de recherche est très bon), de quoi espérer de bonnes choses en live.

En attendant, enjoy !

Ce petit Raspberry me fait de plus en plus penser au Zx81 et notamment le prix ! ou le fait de devoir compléter l’appareil avec des accessoires pour l’amener à un niveau utilisable, et puis un point commun : designed + made in england (Lors Sinclair et David Braben)

Je me disais pourquoi ne pas partager ça ici mais à quelques jours près une personne l’a déjà fait ici. Première fois que je m’intéresse « aux ordis » c’est 1982, et là cela peut paraitre étonnant il y avait un très vaste choix de marques et donc de systèmes, mais il y en avait un tout simple que je recroiserai très vite en classe d’emt branché sur un tv noir et blanc : le Zx81 (wikipedia) à 500F (75 €) en kit ou déjà monté, qui n’avait pas beaucoup de mémoire, un clavier et auquel il fallait adjoindre un magnétophone pour lire et écrire des programmes. Tiens d’ailleurs à cette époque il fallait des magnetophones à k7 avec 3 prises, in, out et telecommande, ça n’était pas donné de mémoire (plus de 1000 F).

Ps : il y a des petits génies notamment un qui a converti un vrai Zx81 30 ans après en un Raspberry.

Je ne suis pas du tout critique de cinéma mais dans les années 90 il y a bien un réalisateur qui m’a marqué avec quelques films (et laserdisc…) c’est aussi Danny Boyle : Petits meurtres entre amis (Shallow grave), Trainspotting (dans lequel on avait découvert Leftfield) et Une vie moins ordinaire (a life les ordinary).

La musique, les images, les personnages, la zik, le scénario qui nous tient jusqu’au bout : Paf, la même chose avec Trance avec un soupçon d’inception : très très bon cocktail 🙂 On retrouve Vincent Cassel et surtout James McAvoy (vu dans Wanted ou X-men). Je ne suis pas bon pour raconter les films :

On était 2, la salle presque rien que pour nous (dernière séance jour de « pont »), et en sortant l’envie de réécouter et revoir.

Et si en le regardant vous vous dites, wow sympa les fauteuils dans le cabinet de l’hypno-thérapeute

trance-1-paulin trance-2-paulin

sachez que ce sont des fauteuils Tulip designés en 1965 par Pierre Paulin (designer français, moins connu que les eames) 🙂