Une  TV connectée tactile c’est déjà possible – It’s a révolution. Boom. et c’est iOs5 qui en à la base.

Hier midi en achetant un jeu vidéo hors de prix pour mon boutchou, j’ai aussi craqué pour l’Apple TV II avec une petite idée en tête (humm la fnac…).
Alors que la freebox V6 (server et player) commence à intégrer AirPlay (quoi vous savez pas ? uniquement l’audio)  et qu’accessoirement je n’ai plus un seul port hdmi de libre sur mon écran tv cela peut paraitre superflu, mais ce qui m’intéressait réellement c’est l’intégration d’iCloud et AirPlay Vidéo et AirPlay mirroring. Ah ça y est « il » parle technique, bon j’explique : iCloud (gratuit 5go, 1000 photos) se paramètre sur votre Apple TV et votre iPhone en iOS 5 et est pour le moment cantonné au flux photos (de ce que j’ai vu), mais c’est top, vous prenez une photo, hop elle est visible sur l’Apple TV (et les voir en grand sur la tv c’est top).

Mais le AirPlay vidéo (une appli peut envoyer un flux vidéo) et le Airplay mirroring qui consiste à pouvoir afficher en temps réel l’image de votre iPad II ou iPhone 4S (et seulement ces 2 appareils) c’est vraiment ce que je voulais tester. Donc… hier un peu tardivement dans la nuit, mise à jour iOs5 de l’Apple TV puis… activation du mode miroir sur mon iPhone 4S (je n’ai pas d’iPad II) et là…

Et là… c’est impressionnant (d’un point de vue « geekologue » bien sûr) :

  • même si certaines applications peuvent d’ores et déjà envoyer un affichage vidéo spécifique (et des jeux ont déjà été pensés) là on peut afficher toutes les applications, tout l’iphone ou l’iPad
  • même si ce n’est que  l’ interface de l’iphone affichée en plus grand c’est impressionnant, je me doute qu’avec un iPad II ce doit être encore plus agréable
  • Et oui tout ce qui est faisable sur un iPhone est faisable sur sa tv : twitter, météo, bourse, plans, achats d’appui, musique, vidéo, commerce
  • Tout ce qui est faisable sur un iPhone 4s est faisable sur sa tv :
    • Siri (oui Siri on tv : on parle à sa tv !!)
    • FaceTime (de la visio sur la tv) – techniquement je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas aussi avec un iPad II du coup
  • Alors que l’on parle de plus en plus de tv connectée, de tv apple, etc… je me dis qu’on y est presque déjà si on veut.

Du coup ça donne envie d’un iPad II… (oui je sais… ils sont forts). Ah, à propos de Siri, vu que je m’étais posé la question sur Twitter, alors pourquoi ne pas se la reposer ici : tiens vous trouvez pas bizarre que Siri soit dispo sur iPhone 4s et pas sur iPad II (même processeur, même système) ? Prochaine mise à jour ?

Donc google+ a lancé les « pages Google+ » comme une sorte de dernier coup pour retrouver de l’audience (il y a probablement eu un pic évident entre l’annonce avant hier soir et aujourd’hui pour découvrir les fonctions…) alors que quelques semaines auparavant on parlait surtout du non démarrage public de Google +. Donc après la phase « perso » (les profils de vraies personnes) voici la phase « pro » (pages de marques, entreprises, blogs, pseudos ce que vous voulez, et même usurpation d’identité).

Au fait c’est quoi Google+ : un mix entre « micro »blog (on parle de posts), twitter et facebook hébergé chez Google, le réceptacle de vos « +1 » sur le web et des liens vers picasa et youtube.

Si on récapitule :

  • pas + : Cela s’adresse à ceux qui ont des comptes gmail ou qui utilisent google apps pour domaine, ce qui permet de créer un compte perso Google+ qui lui permet de créer et gérer un profil mais surtout une ou plusieurs pages. Pourquoi faire simple ?
  • pas + : Contrairement à Facebook mais comme twitter (un seul mail et mot de passe) une page Google+ ne peut être gérée que par un seul compte Google+ (qui rappelons le est nominatif).
  • pas + : Comme aux débuts de Facebook pas d’ URL propre pour une page, une superbe série de 21 chiffres – ça va être très classe, vive les liens raccourcis, les redirections de domaine, mais franchement.
  • pas + du tout : Ma grosse déception : autant une URL de page est unique (les chiffres) autant les noms des pages sont multiples… et là ça ne me plait pas du tout. Tout le monde (il n’y a aucune vérification) peut créer une page avec le même nom, la même description, la même adresse physique, numéro de téléphone etc : bravo et merci… A regarder si il y a un service de vérification, certification, suppression…
  • pas + : Pas de gestion de la page via le site mobile ou l’application mobile. Et je me demande où arrivent les notifications.
  • pas + mais presque du + : Pas d’interconnexion aux flux ou apis (facebook, twitter, urls courtes etc…) – mais je suis pour les publications humaines et manuelles.
  • du + on peut gérer les utilisateurs et leurs commentaires
  • du + : pas de publication en direct des utilisateurs sur la page, seul le profil google+ peut bloguer. Par contre un utilisateur peut partager un contenu et « rajouter » son analyse, ce qui fait un commentaire ingérable par le profil google+
  • du + : Les diaporamas sont jolis et avec des posts et des follow (cerclage) c’est à peu près tout ce que l’on peut faire.
  • du + : Ah si de puissants outils tout en ligne d’édition des photos.
  • du + Les posts sont éditables après publication (pas comme Twitter et Facebook)
  • du + Pas bien vu la dimension privée/public mais ayant eu des échanges privés sur google+ je pense que c’est tout à fait possible.

bref… un bilan mitigé et peut mieux faire (vite si possible avant abandons) même si on ne sait pas vraiment combien il peut y avoir d’utilisateurs (en France par ex) de cette nouvelle possibilité de publication et lieu de conversation,  même si au bout de quelques heures ce n’est pas LE lieu de discussion (qui reste Twitter).

à suivre, euh follow, euh cercler, wait and see ou do 🙂

En attendant la page d’indémodable 🙂 >

 

Cela pourrait être une lettre ouverte à @Nk_m (notre ministre actuelle de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement depuis le 14 novembre 2010 et encore pour quelques mois, mais comme même quand elle s’occupait du numérique on avait l’impression qu’elle s’occupait de l’écologie, je me permets de lui dédier ce petit bilan.

Si vous n’avez pas le temps de lire, pas grave le résumé est simple : ce n’est pas normal que la voiture soit moins chère à utiliser que le train !

Version longue (uncut)

Bonjour

J’aime beaucoup le train, j’aime beaucoup la sncf de manière générale, j’aime les trains, le fait qu’ils soient rapides, sécures, ne polluent pas et aussi les gares. Bien sûr j’ai joué au train électrique mais c’est plus pour moi l’image de progrès durable qui est véhiculée par le train que j’ai en tête. Ah oui bien sûr je ne parle que du train électrique, du train nucléaire donc. En parallèle je précise aussi que j’adore conduire (de jour, sans pluie ni brouillard et si possible sans bouchons) et que j’ai assez peur en avion.

Donc, mon problème c’est que j’aime le train, mais le train ne m’aime plus… financièrement parlant. Et parfois (conclusion) je suis bien obligé de prendre la voiture, et j’y gagne… Et là il faut faire quelque chose pour que le train redevienne un concurrent à la voiture. Je ne sais pas comment (du vrai TGV partout à un prix repensé !!!) mais je vous donne juste comme indicateur une comparaison avec la voiture, le tout pour 3 personnes (et un chien), sur un week end.

Donc démonstration : pour moi partir en week-end « coupure » cela veut dire un cauchemar sur plusieurs niveaux (je laisse de coté volontairement tous les aspects « organisation » parce que sinon on va me dire tu n’as qu’à t’y prendre à l’avance, laissez tomber ça ne change pas grand chose) :

  • D’abord trouver un billet aux horaires qui vont bien. Il se trouve que pour rejoindre la ville que je veux je n’ai pas droit à tous les horaires (à cause des liaisons TER pour 2 gares seulement depuis la gare de la ville principale la plus proche où s’arrête le TGV), il se trouve aussi qu’en bout de ligne on est donc plusieurs à acheter des billets dans le même train mais pas descendre dans la même ville donc potentiellement sur le début du trajet il y a une grande concurrence d’acheteurs.
  • Bon je vais dire qu’en faisant des efforts de partout je peux arriver à trouver un trajet un vendredi de 6h avec 2 changements : 16h20 (ah oui plus tard pas possible… plus de TER ou alors ajouter 40€ minimum de taxi!)) > 22h25 j’en ai pour (accrochez vous) 345€ (sans compter le chien (c’est une autre histoire*)
  • ou 340 € en train de nuit (on adore : on se couche et on arrive le matin (moi je ne dors pas, l’impression d’être dans un train fantôme montagne russe)
  • et un retour à 340€ à 23h50 (dimanche) (toujours 6h)
  • Donc sans compter le chien (hmmm 90€ A/R), on est à… 700€, donc 800 avec le chien… OUTCH
  • BREF… (vu que les tarifs du week end dernier m’ont énervé j’ai regardé ceux du week end prochain…11/11)

Environ 880 kilomètres de voitures, 9h porte à porte ou presque (Mappy ou GPS disent 8h mais nous on fait des fauses comme c’est indiqué sur les panneaux), ou 6h de train dans le meilleur des cas (et une demi heure de transport en commun pour rejoindre la gare (ah oui j’ai oublié de parler du prix des billets rer…), je passe sur la halte à la librairie et sandwichs) :

  • En voiture : durée 9h / Distance : 873 km dont 833 km sur voies rapides (avec respect limitation)
  • Carburant :135.68 € (86L) / Péages :FRA : 49.2 € – j’ai mis le plus cher, du 98, histoire de bien alourdir le bilan (mais le diesel je n’aime pas ça sent pas bon).

Donc bilan du week end Environ 880 kilomètres de voitures, 9h porte à porte ou presque (Mappy ou GPS disent 8h mais nous on fait des fauses comme c’est indiqué sur les panneaux), ou 6h de train dans le meilleur des cas (et une demi heure de transport en commun pour rejoindre la gare, je passe sur la halte à la librairie).

  • 18h de voiture au lieu de 13h de train
  • 185€ x 2 (donc 370€) au lieu des 700€ et même 800 parce que le chien ça compte
  • Ça dépanne (pour la petite histoire tous les trains étaient complets et l’avion je n’en parle pas, 300€ le billet…) c’est certain et on part à l’heure que l’on veut (sauf que moi la nuit je n’aime plus)
  • bilan écologique désastreux et donc coup au moral
  • du risque d’accident tout du long, de la fatigue, tout ça au lieu de jouer avec l’ipad dans le train
  • arrivée sur Paris le soir désastreuse, brume, bouchons, refatigue, énervement, etc. (rien que de voir les bouchons avant et après le dernier péage… on visualise bien la pollution, vu que l’on ose pas ouvrir la fenêtre)
  • Ah si encore un truc dans les deux cas : les tarifs des cafés et croissants (1 café et 1 chausson aux pommes 5€ ça pique !) dans les haltes (aires d’autoroute ou wagon restaurant) sont exorbitants !

Donc oui j’exagère parce que je prends le cas d’un week-end et qu’en s’y prenant 6 mois à l’avance en pleine nuit, en maraboutant ma ligne adsl et en brulant un cierge je peux avoir un prem’s, oui j’exagère parce que je parle encore de mon chien et oui que je ne me suis jamais demandé si je pouvais prendre un prem’s pour le chien, oui j’exagère parce qu’il y a des cartes de réduction (mais là on est largués, notre fils a 12 ans et on ne sait plus quoi prendre). Oui dès que l’on peut on essaye de trouver des places moins chères et oui on essaiera de comprendre quelle carte il nous faut pour tous avoir des réductions (mais que ce soit rentable).

Bien sûr je sais qu’il y a plein d’autres problèmes, mais c’est franchement dommage… d’avoir les clients potentiels, les lignes de train, les trains et presque les horaires adaptés, les gares et de pas relier tout ça avec une offre bien concurrente de ces voitures qu’on aime bien aussi mais qui polluent.

C’est tout. Faites quelque chose (et appuyez sur le bouton qu’il faut pour la ligne grande vitesse Nimes > Perpignan ou mieux). Merci.

Et puis comme j’aime bien, je mets la vidéo de la pub de RFF (les rails)