La fin de l’année et ses fêtes, c’est toujours l’occasion de penser un peu « bilan » ou de se reposer entre 2 bons repas ou lors d’un voyage (2 A/R vers les Landes m’ont donné du temps). Alors je vous livre les quelques trucs (un bundle de notes inachevées aussi et des tremplins pour d’autres) qui m’ont marqué cette année et que je peux partager ici :

Le coté geek d’abord (hardware / sotware) :

Il y en a qui arrivent à déterminer ce qui leur plait le plus, je n’y arrive pas. Ça a commencé avec l’ iPad 32go/3g/Wifi, ça a continué avec iPhone 4 qui a remplacé un 3gs qui était très bien (mais je n’ai pas pu avoir de modèle 32go et je le regrette encore), pour finir avec ce superbe MacBook Air 3ème génération qui est vraiment très très bien (je relisais le bench de MacGénération d’ailleurs ce matin devant mon café).
En fait de ces matériels je vais choisir celui que j’ai sur moi tout le temps, l’iPhone 4 (en attendant le 5 bien sûr). Assez résistant (il est tombé méchamment une fois et a survécu), avec un écran superbe, des photos un peu moins ratées et des vidéos hd, oui si je dois choisir un seul truc de l’année c’est bien celui là. Surtout Facetime, une fois qu’on y a gouté on a envie de l’avoir partout vers tout le monde. Ne pas oublier le petit film protecteur, 2 faces en verre c’est fragile. iPhone est le truc que j’utilise le plus toute la journée. iPad a provoqué 2 choses : la poussière sur mon macbook et l’envie de passer au macbook air. Steve Jobs est vraiment très fort (presque un 100%).

Mais ce serait oublier plusieurs choses, notamment l’AR.drone de Parrot (c’est vrai que je n’en ai pas parlé ici mais plutôt sur twitter, d’ailleurs tout s’est fait sur twitter…). Et ce drone… quel énorme jouet (pour le grand enfant que je suis resté) ! D’ailleurs j’ai fait un parallèle avec un jouet de il y a 30 ans, le bigtrak (j’en avais parlé il y a 4 ans). Moi qui ait toujours voulu un hélicoptère et trouvant les petits hélicoptères radioguidés très limités ce quadricoptère a été pensé pour nous (auto stabilisé, vol en intérieur et extérieur, caméra vidéo, pilotable par iPhone/iPad). Le drone permet beaucoup plus de choses, mais a une autonomie limitée (autour de 10 minutes de vol pour une batterie). Quelques chutes dont 2 sévères, une réparation qui a nécessité de… tout démonter et remonter (une après midi sympa) et c’est reparti. Une application est sortie qui permet de réaliser des petits films, mais la météo n’était jamais de la partie (ni les horaires). On publie ça prochainement.

Au niveau logiciels, rien ne m’a vraiment beaucoup marqué. Enfin si… :
Sur iPad : Flipboard (pour l’intégration de twitter/facebook), reeder (pour les rss), Keynote, Djay. Quelques applis graphiques.
Sur Mac : Tweetie que l’on continue à utiliser mais qui n’évolue pas alors que twitter oui, Sparrow pour le mail trsè prometteur (mais incluez twitter !), reeder, evernote, parallels.
Sur le web : PrestaShop qui évolue tranquillement mais sûrement (mais nous n’avons pas réussi à commencer à l’utiliser pour Indémodable comme nous voulions par manque de temps). Je ne vois toujours pas de remplaçant à wordpress (la flemme de chercher), pourtant parfois n’arrivant pas à trouver ce que je veux (ou à le faire fonctionner) je me dis qu’il faudrait à nouveau regarder ailleurs.

2010 est quand même l’année Android (oui c’est du logiciel). Comment ne pas en parler ? Enfin si facile de ne pas en parler… puisque c’est le remplacement de ce que fait Apple : Pas un instant sans que Android soit mis en opposition à Apple. IPhone ? Android Phones. iPad ? Android Tablets. MacBook ? Netbook avec Android (ou Chrome c’est pas clair). Il doit même y en avoir dans les googletv à la place d’Apple TV. Facile de ne pas en parler parce que je n’ai pas eu l’occasion de tester, à part les tablettes en demo à la fnac (et je n’ai pas compris les prix de la tablette Samsung… plus chers ?!). De ce que j’ai compris (parce que pas eu le temps de tester non plus) il manque encore un AndroidLife et AndroidTunes. Pour le moment je n’ai pas encore vu ce qui me ferait regretter d’avoir choisi Apple et je trouve très bien qu’Android progresse parce que Google nous met des solutions à disposition, expérimente, tente. Et puis, il faut toujours remplacer Microsoft à un moment et il vaut mieux que ce ne soit pas Apple qui prenne ce rôle là. D’ailleurs je suis très content de l’achat de mes actions Apple en début d’année (pas de quoi être riche ni me rembourser ce que j’ai dépensé).

D’ailleurs à propos de Microsoft, moment historique cette année : j’ai acheté Microsoft Office ! Si si ! Pour une fois une version 2011 avant une version PC, ça se fête. En même temps j’ai acheté iwork sur iPad et la version 2011 d’iWork devrait être disponible sur le Mac App Store début Janvier (et je l’achèterai je pense). Du coup je me permettrai d’en reparler une fois que tout le monde aura atterri sur mon disque ssd.

Et Facebook…? un film au cinéma entier sur son créateur et l’histoire de ce site. Impressionnant, c’est autre chose qu’un téléfilm ou un reportage tv, même Steve Jobs ni Bill Gates n’ont jamais eu ça, ni les Google.

Et coté… « Life » ? Le coté « famille » (mais y’a de la geekologie dedans utilisée par la famille) :

Motivé comme pas possible, au moment de la sortie de l’iPhone 4 et à part la queue sur les champs elysées à 3h du mat, je me suis décidé à faire passer Nathalie sur iPhone ET en même temps de « tester » Bouygues Ideo qui est un des rares forfait quadruple play abordable. Et c’est Nathalie qui a tésté (et qui est passée à l’iPhone 4 par la même occasion), le tout en remplacement de la freebox (elle était déjà sur Bouygues pour le mobile). Et bien à part le wifi free qui n’existe pas chez Bouygues (mais que l’on peut utiliser…) tout fonctionne. Ah non si un truc, jamais vraiment réussi à faire de la visio en 3G (facetime a vite été bloqué, tango et fring jamais réussi). Nathalie m’envoit des mms par mail, je ne désespère pas donc de la voir utiliser twitter et facebook un de ces jours.

Enfin la fin de l’année a annoncé la Freebox revolution et je l’ai aussitôt commandé. Appels gratuits vers les mobiles ? Lecteur Dvd (j’espère multizonable facilement), cd, bluray ? Navigateur web, probablement des widgets ou applications ? un peu moins de wifi dans le salon avec le cpl, bref j’ai commandé le jour même et j’espère enlever quelques trucs connectés à la tv. Alors que l’apple tv… comment dire ? pas du tout envie de la connecter. Pourtant Apple a baissé le prix et a conservé le silence mais… y’a pas de disque dur ! pas d’applications, pas de dashboard !?! Mais quoi Steve… ! Faut écouter les utilisateurs (par exemple ceux qui mettent un mac mini dans leur salon… !!) Bon allez je passe à autre chose (quand je disais presque 100%…).

Et puis… sorti pour aller en dessous des sapins des gamers, Microsoft Kinect me semble être LE produit « détournable » comme je les aime, un peu comme l’iPhone sans applications qui une fois dans les mains des hackers et développeurs force Apple à admettre qu’il faut des applications pour son succès. Cette manette de jeu apporte une « touche d’interfaçage à la minority report » là où on ne l’attendait pas. Je me demande si du fait des multiples applications sorties pour Kinect, Microsoft ne sera pas amené à sortir ses propres applications pour windows, mac etc. A cette heure là nous ne l’avons pas encore déballé.

Nathalie est aussi passée de la souris mighty mouse au… Magic TrackPad. Gain de place, design, praticité, pas d’utilisation des mouvements spéciaux mais très pratique. Elle a aussi eu un petit Berlingo qui lui permet de se garer plus facilement en ville et en même temps faire ses livraisons sans problèmes.

Et on s’est (tous !) remis au ping pong grâce à notre fils (ils ont des tables au collège, il accroche), déjà l’année dernière une table avait rejoint la maison de vacances, là c’est père noel qui a amené une table pour la maison. D’ailleurs si vous êtes en voyage ou n’avez pas de place mais une grande table, on a testé à noël un produit de chez Decathlon très sympa qui permet de tendre un filet sur à peu près toutes les tables, avec 2 raquettes « remises à l’échelle ».

Il y a eu c’est vrai notre voyage aux usa annulé à 24h près (merci le nuage… ce qui a rassuré notre famille…), que nous avons avantageusement remplacé par un périple vers le 66 et surtout l‘Andalousie avec Grenade (depuis je n’ai qu’une envie… y retourner pour continuer la visite). Quelques jours en Juillet et le mois d’août passé ensemble dans notre sud et dans l’eau nous a fait du bien. Enfin et c’était il y a quelques jours, la découverte coup de coeur pour nous de l’architecture de Franck gerry en vrai avec le musée Guggenheim de Bilbao.

Il y a eu pas mal de rugby (du bon et du moins bon, c’est la vie), en vrai sur les stades en famille ou avec des amis, et même du social rugby (sur twitter ou des blogs), à la tv et à la radio (voiture/stream) quand il n’y avait plus de couverture compatible (et je ne parle pas que de l’internet illimité mais limité à « ailleurs que dans les tribunes et pendant le match » mais aussi à la dispersion sur les différentes chaines tv…). Il y a eu aussi quelques toros qui ont réussi à passer dans le planning et il y a eu ce petit stage de golf avec un « super prof qui m’a compris » pour me mettre à niveau et taper des balles sans avoir honte à coté de mon fils (et utiliser le matériel avant qu’il soit vintage).

Bon il y a d’autres choses en famille mais je vais pas tout vous livrer hein. Le truc bien c’est qu’on a passé pas mal de temps ensemble.

Coté travail, pour moi il y aura du changement en début d’année mais c’est une résultante d’idées proposées en 2010, je pense en reparler un peu prochainement. Pour Nathalie c’est une autre année, pleine de jolies choses et de bons moments, qui s’est écoulée avec sa boutique, mais aussi des mauvaises surprises « logistiques » en plein rush de fin d’année (dégâts des eaux, quelques livraisons pas assurées). On a ravivé certaines idées, de nouvelles cartes sont arrivées « juste à temps » pour accompagner les paquets cadeaux, bref on relance au dernier moment mais on relance.

Il y a 2 jours j’ai aussi acheté un grand cahier, plus qu’à retrouver un bon stylo et je pourrai à nouveau démarrer des petites idées, tout à fait en phase pour faire la transition avec la période des bonnes résolutions. D’ailleurs… j’ai toujours un peu plus de mal à blogguer, mais maintenant que j’ai un nouveau macbook en main je n’ai plus d’excuses :-) Faut juste trouver l’inspiration et les sujets et si vous avez tout lu, je viens d’en évoquer une bonne poignée.

On se retrouve pour la traditionnelle carte de voeux du blog !

Be good

Alors voilà la recette de mon meilleur achat de l’année (mais que je n’ai pas le droit de le dire parce que c’est pas encore noël, même si j’ai déballé mon jouet), le MBAIR enhanced :

  • Prenez un MacBook Air
  • Prenez la version à droite dans l’Apple Store, la version 13″ qui est à 256 go de SSD (miam)
  • Prenez bien l’option du core 2 duo à 2,13 ghz
  • Prenez l’option de 4go de ram
  • Oubliez l’option de clavier éclairé il n’y en a pas, oui je sais…
  • Ne pensez même pas à une option clavier aluminium (alors que cela aurait été génial !) ou télécommande, oui je sais…
  • Et voilà !

mbair-is-next.png

Mais seulement voilà pour avoir ça il n’y a que 3 possibilités :

  • le commander en ligne sur l’Apple Store (et attendre la livraison – mais c’est pas le moment si vous le voulez en dessous du sapin)
  • le commander (ou en prendre un dispo) dans un Apple Store (2 à Paris ou Montpellier)
  • le commander (ou acheter un pré-commandé) à la Fnac Digitale (Boulevard Saint Germain à Paris) – ce que j’ai fait et je l’ai eu en… 5 jours car ils pré-commandent une série de machines avec les options (et pas que le mbair mais toute la gamme).

Ça le rend spécial mais c’est un vrai bonheur, surtout après 4 ans avec la même machine le sweet 17 « exigez la performance ».

Et l’iPad alors ?
Comme avec l’iPad je redécouvre la portabilité, mais aussi la performance (le ssd est vraiment un gain de performance), l’autonomie et puis le bruit du clavier est très sympa, ça manque parfois sur iPad :-) Car autant l’iPad concurrençait le 17″ pour les usages à la maison (principalement internet et la découverte de toutes nouvelles applications), autant le mbair concurrence l’iPad pour… travailler (même si les applis iPad que j’utilise ont toutes vraiment bien évolué).

mbairenhanced.png

Et puis c’est simple : si j’additionne le poids du mbair et l’iPad, je suis encore en dessous du poids d’un macbook et j’ai le meilleur des 2 mondes et je ne parle même pas de connectivité ou d’autonomie, mais bien des applications. Un petit mot sur l’écran… ? ok il est top tout à fait à mon goût c’est à dire légèrement compressé (ils ont mis la résolution du 15″ : 1440×900) et bien lumineux mais pas trop brillant.

#mardiconfessionboite-mbair.png

mac_app_store.png

Moi cette photo ça me donne envie. Steve, lors du dernier keynote qui est devenu au fil des minutes une wwdc accélérée, a jeté les bases du futur de MacOs en expliquant qu’ils allaient injecter du iOs dans ce bon vieux MacOs (NeXTSTEP relooké), le tout pour 2011. Mais… c’est demain !

La première brique qui sera dispo dès le début de l’année, sera l’App Store, une appli type « holy grail » des éditeurs qui permet d’acheter (même gratuitement) d’autres applis, de les installer, de gérer les mises à jour et les licences pour une famille. J’attendais – franchement – la mise en oeuvre de cette idée depuis des années parce que maintenir un fichier texte avec les numéros de versions et les numéros de série c’est nul. Et puis j’attendais ça pour la visibilité apportée aux développeurs et de leur permettre d’être, en quelques sorte, édité (et hébergé) par Apple.

Plus je regarde les dernières applications qui sortent et plus je me dis que l’on va être étonné par le Mac App Store : il y a aujourd’hui d’un coté les « petites » applications pour lesquelles on craque facilement, que l’on teste facilement, qui sont bien pensées en termes d’installation, de prix, d’interface. Et d’un autre coté les mastodontes aux prix exorbitants (je n’évoque même pas celles avec lesquelles je rencontre des messages d’erreurs avec le dernier système et des mises à jour). Et on n’a probablement pas encore vu les prochaines applis, hybrides elles aussi de macos et ios.

J’ai tout de suite pensé « mais que font-ils des développeurs qui ont appris à développer pour iOs ? »(et qui ne le faisaient pas avant ni sur MacOs), vont-ils pouvoir développer facilement vers MacOs. J’avoue que je ne sais pas si ils feront ce « pas » ou pas. Pourtant le mac a toujours été un marché intéressant pour les développeurs. Est-ce qu’Apple faciletera les choses (en mettant du iOs dans MacOs) ? Est-ce que la communauté le fera (en développant des librairies spécifiques pour porter des applications iOs sur MacOs) ? Qui sait.

Je sais aussi que l’on va parler du coté obscur d’Apple. On va se marrer donc. En attendant j’ai hâte de pouvoir acheter iwork là dedans.

Très belle initiative d’Olivier Marone d’envietrenprendre.com qui a réveillé en moi plein de souvenirs, surtout lorsque j’ai du aller me plonger dans les albums de photos de famille, en famille parce qu’avec le numérique… je vous le donne en mille, je n’avais aucune photo de moi enfant…

Donc le principe de l’idée d’Olivier était de demander à des bloggeurs de continuer la phrase « Quand j’étais petit je croyais que… » – et pour l’idée j’ai dit oui rapido, et là, en y réfléchissant… j’ai vraiment eu le choix.  Je me suis arrêté sur celle ci qui évoque un truc « vraiment vrai » et que je vis encore aujourd’hui pour partie (un petit clin d’oeil qui va dans le sens de ceux qui pensent que j’ai gardé un esprit de « grand enfant »… que j’assume, et je pleins ceux qui l’ont perdu !) :

Quand j’étais petit je croyais que les parents étaient punis car ils n’avaient pas droit à des jouets à Noel ou aux fêtes et même pour la télé, ils avaient leurs émissions. En même temps leurs trucs sérieux me fascinaient presque autant que les jouets (à part le film du dimanche soir que j’ai jamais vu). J’arrivais à désirer autant une montre à led, le pola, la caméra vhs, une vraie calculatrice, un photocopieur (famille d’early adopters), que le grand goldorak, les legos et le char lunaire que l’on programmait.

La photo est sur le site dédié http://www.quandjetaispetitjecroyaisque.com (vous verrez j’ai presque résolu au fil du temps mes problèmes avec mes cheveux).

Du coup je vais vous faire le making off et bétisier de tout ce que je n’ai pas dit (parce que oui quand j’étais petit j’étais bavard et c’est toujours le cas) :-)

  • Quand j’étais petit je croyais ou je faisais croire qu’en se mettant sur le coté de la télé on pouvait voir de l’autre coté ce qui n’était pas affiché, idem en dessous  ou au dessus (essayez avec les matchs de tennis féminin, ça marche !)
  • Quand j’étais petit je trouvais tout à fait extraordinaire que Goldorak dans RécréA2 passe exactement à la bonne heure, juste après la sortie de l’école (mon fils connait goldorak, obligatoire, mais quand est-ce que ça passe sur Gulli ?)
  • Quand j’étais petit je ne comprenais vraiment pas pourquoi il n’y avait pas de télévision l’après midi (à part le mercredi), alors que le soir je n’avais pas le droit (c’est toujours pareil, mais on a la télé sur iPhone).
  • Quand j’étais petit je trouvais assez sympa d’être malade, pour rester à la maison et pour retourner à l’école (pareil pour le boulot mais je suis jamais malade à part en vacances)
  • Quand j’étais petit je n’imaginais pas du tout ce que serait ma vie ou la vie (genre en combinaison dans l’espace ?), trop loin comme futur, par contre en feuilletant les catalogues de VPC j’étais tout à fait capable de faire une liste pour le père noel pour plusieurs vies et m’émerveiller d’en avoir 1% (ça n’a pas changé, éducation)
  • Quand j’étais petit j’étais très attaché aux objets, fasciné par des détails, même si des jouets désirés longtemps ont souffert d’expériences pires que dans ToyStory (testeur infatigable)
  • Quand j’étais petit il y avait 2 chemins pour rentrer de l’école et il y en avait un qui passait devant une droguerie avec un rayon jouet et je trouvais que c’était le meilleur endroit du monde, c’était LE bon chemin (drogue rie), mais c’était pas toujours celui choisi… allez savoir pourquoi…
  • Quand j’étais petit j’étais bavard, je racontais des histoires que l’on m’avait raconté ou que je continuais… et je faisais aussi des dessins. Je n’ai jamais compris pourquoi on nous le reprochait alors que pour communiquer c’est essentiel.
  • Quand j’étais petit j’avais énormément de respect pour les maîtres et maîtresses et un des plus grand jour de ma vie c’est quand ma maîtresse préférée est venu diner à la maison (et que je lui ai fait voir mes légos) !Autre époque.
  • Quand j’étais petit je croyais que oui on pouvait tenter de faire une partie de billes à 1000 contre 1000… et on l’a fait (quel spectable, toute la cour autour de nous), mais on ne sait toujours pas qui a gagné… ça a mal fini…
  • Quand j’étais petit je ne comprenais pas pourquoi les profs nous faisaient refaire les fiches de début d’année scolaire, pourquoi les précédents profs ne les donnaient pas aux nouveaux profs ?
  • Quand j’étais petit j’adorais la rentrée des classes et la rentrée des vacances, l’effet restart/redémarrage sur de bonnes bases on passe l’éponge sur le passé et on a des nouvelles affaires.
  • Quand j’étais petit je croyais que c’était mieux ailleurs alors qu’en fait même de façon modeste mes parents et ma famille m’ont offert énormément de choses (je suis sûr que c’est pareil avec mon fils)
  • Quand j’étais petit je croyais que les 2 enfants les plus géniaux du monde c’était Sébastien de Belle et Sébastien et Heidi (beaucoup moins zora la rousse) ! Du lourd hein !

Je m’arrête là et j’espère que cela vous a donné le sourire. Vive les années 70/80 – génération X power :-)