Comme je ne terminais jamais ce brouillon de billet sur mes vieilles machines et comme certains connaissent mon goût pour les vieilleries d’Apple et autres, j’ai décidé de faire un inventaire de mon musée (petite collection perso) et de vous faire une première illustration. Surtout je vais aussi essayer de compléter, de faire des photos « in use ». Personnellement j’ai commencé il y a bientôt 15 ans, avec les premiers vrais salaires, mais en dilettante.

jm-musee.png

Une précision : même si un soin particulier a été apporté à systématiquement recréer une configuration homogène au niveau design de la gamme de l’époque (clavier, souris, lecteur de disquettes), les plastiques de l’époque ne vieillissent pas de façon homogène (y’a du boulot).

  • Apple IIe : complet (lecteurs de disquettes les plus vieux, duo disk, joystick) – quelques cartes d’extension (dont l’appleTel par la société de Roland Moreno…), une tablette graphique.
  • Apple IIc : complet (deuxième lecteur de disquettes, écran IIc avec son pied (design Harmut Esslinger FrogDesign), souris, joystick, l’imprimante, le modem).
  • modem Apple 2400 (sectrad)
  • Apple IIc avec écran LCD portable (ultra rare)
  • Lecteur Unidisk
  • Apple III : complet (deuxième lecteur de disquettes, écran Apple III)
  • (Je cherche un Apple IIc plus)
  • Apple IIe avec pavé numérique Platinium
  • (Je cherche un Apple IIe upgradé en Apple IIgs)
  • (Je cherche un beau clone d’Apple II comme le Laser128)
  • Apple IIgs : complet (2 lecteurs 800k externes, moniteur couleur
  • Lisa (disque dur intégré, ne démarre plus – problème d’alim)
  • Macintosh 512/800 complet (carton d’origine, manuels)
  • Mac Plus (complet, lecteur supplémentaire de disquette, disque dur externe)
  • Mac SE (plusieurs)
  • Mac classic (disque dur intégré)
  • Mac IIcx
  • Mac IIci (faut juste que je retrouve le moniteur 13″…)
  • Mac IIsi
  • Mac 630 Dos compatible (une carte émulateur PC/windows…)
  • Mac LC complet (écran 12″, micro)
  • Carte émulateur Apple IIe pour Mac LC complète
  • Joystick et souris Apple IIe / IIc
  • Macintosh Portable (2 modèles – matrice active).
  • PowerBook Duo 270c, avec modem, lecteur de disquettes
  • PowerBook Duo 280c, idem (Les duo étaient des « macbook air » des années 90).
  • DuoDock II avec carte video nubus et réseau
  • PowerBook 100
  • PowerBook 170
  • PowerBook 180c
  • PowerBook 180
  • Powerbop 180
  • PowerBook G3 bronze
  • Powerbook G4 15″ 🙂
  • Quadra 700
  • Quadra 900
  • Carte upgrade PowerPC 601 pour Quadra 700/900 + accélérateur Newer
  • Quadra 660 AV moniteur Apple Vision
  • PowerMac 7100 AV 
  • NeXT Station noir et blanc complète avec imprimante NeXT laser – écran NeXT 17″ N/B
  • NeXT Station couleur complète (merci Christophe Droulers) – écran 17″ NeXT couleur, soundbox.
    NeXTStep 3.3 / OpenStep 4.2 /
  • Lecteur cd rom next / modem / logiciels (emulateur Mac))
  • Quicktake 100
  • PowerCD
  • Spartacus Twentieth Anniversary Macintosh complet (avec le son système Bose j’adore) !
  • Newton 2100 (avec clavier, modem, carte wifi)
  • eMate
  • Atari 1040 STF complet (vais chercher un moniteur noir et blanc)
  • Spectre GCR pour Atari STF
  • Un cube G4 complet, airport, bluetooth et écran 23″ et le caisson de basses les enceintes boulle.
  • iPod Hi-Fi
  • iPhone 1
  • oreillette bluetooth Apple
  • iPad 1
  • Macbook Pro 17″
  • MacBook Air (ssd 128 go)

Et puis des trucs sympas :

  • Une BeBox Dual 66
  • Tout l’intérieur d’un prototype de Bebox (merci à Hubert)
  • Un geek port player (on est combien à en avoir dans le monde ? 3/4 ?)
  • Un disque dur beos Mac/PowerPc avec un émulateur mac jamais diffusé (VirtualMac – FredLabs)
  • Un disque dur beos Mac/PowerPc avec le runtime MacOs Sheepshaver !
  • Un pc bricolé avec un pentium, plusieurs systèmes, une carte 3dfx et BeOs pour 3dmix et une demo d’un soft en 3d développé utilisant la 3dfx 🙂
  • Un disque dur d2 par starck – un coq de d2
  • Un Amiga 500 complet
  • Un Amiga CD 32 !
  • Un Atari Portfolio
  • Un prototype d’Atari PC de l’usine de Suresnes détruite par un incendie
  • Un véritable IBM PC (écran énorme, avec un disque dur sur carte AT)

Et…

  • Quelques trucs étranges (un atari 800xl, un sanyo phc 25, un canon X-07 (!), un ZX-81) – Mais rien au niveau console de jeu. Ce n’était pas mon truc. Mais finalement on a… toutes les PlayStation, et… une bonne partie de toutes les Gameboy
  • Une ImageWriter (qu’est-ce que j’ai pu l’utiliser cette imprimante), une ImageWriter II (design digne de la nasa), une StyleWriter, une LaserWriter IIg (celle là aussi je l’ai rentabilisé…).
  • Je vous passe l’évocation des centaines de disquettes pour faire tourner tout ça, les boites de programmes et de jeux, les kilomètres de câbles et les prises multiples ou mes parents qui râlent de voir ma chambre chez eux inutilisable.

J’ai mis en gras les machines que j’ai vraiment beaucoup (beaucoup beaucoup) utilisé et surtout que j’ai « voulu ». Ce sont mes préférées.
C’est pas grand chose comparées à certaines collections d’autres passionnés français par exemple, mais cela prend de la place et nous n’en avons pas beaucoup.
Malheureusement j’ai parfois revendu des machines « pour faire le vide » (la bebox), pour financer l’achat d’une autre (atari, powerbook 100, powerbop, etc…), pour passer à autre chose (powercomputing, le tout premier imac). C’était une époque où les Mo de disque dur ou de ram coûtaient chers. Aujourd’hui je le regrette un peu. Ce n’est donc pas le reflet de ce que j’ai acheté, mais je reconstitue un petit peu ce parcours initiatique, un petit peu pour ne pas trop regretter. Avec les années je n’ai pas avancé tant que ça sur ma collection, il faudrait que je me remette en mode recherche/acquisition de quelques machines que j’ai apprécié et me mette à les faire fonctionner. Ce n’est pas du tout la même chose de voir tourner un émulateur que de toucher le vrai clavier, la vraie souris, le vrai joystick.

Ps : Depuis quelques dimanches je me suis retrouvé à replonger dans le passé, cela a commencé par quelques vidéos sur youtube, visionner quelques demos (incroyable la passion), télécharger des soundtracks, refaire fonctionner des émulateurs. Ça fait un bien fou, de temps en temps. Et cela fait plaisir de voir que l’on peut retrouver sur le net tant de choses, pour ne pas oublier.

Apple Stores ! Ils arrivent sur notre partie du continent.
Gardez un ou deux RTT en stock, préparez vos sacs de couchage et ne rangez pas vos doudounes (on sait jamais), on va bientôt pouvoir camper (le reste du monde l’a fait, pourquoi pas nous ?) devant des (oui… DES !!) Apple Store en France. Combien ? peut-être une vingtaine ? Quand ? On ne sait pas !! Au moins un ou deux cette année !

Pour être informés, soit Macgénération, soit Macbidouille – désolé pour les autres sites mais je n’ai pas temps de tout lire.
Promis, je serai réactif sur l’info de l’ouverture du premier. Des années que j’attends ça, que je milite pour ça (même si je crois ils n’ont pas gardé le principe du polo noir – Bertrand si tu me lis, tu vois tout à fait de quoi je veux parler).

Je vois qu’Apple est en phase avec la nécessité d’une relance (emploi, immobilier d’entreprise, commerce) en France.

L’occasion de repenser à un bon moment passé lors de l’ouverture du premier en Europe (un bien grand mot pour parler de Londres). On peut peut-être rêver à une visite de Steve (take care steve)?

J’ai hâte de voir le résultat (architecture, agencement intérieur).

Dans quelques mois cela fera 3 ans que je m’étais égaré à écrire que je n’y croyais pas (ici). Free avait du annoncer « qu’ils y allaient » et j’aurai dû m’en réjouir et réagir dans le bon sens sans analyser l’info. Derrière eux tous (les autres opérateurs adsl) ont commencé à gesticuler et ont acheté des opérateurs qui avaient déjà de la fibre. Et puis… la cata politico businessisée qui était prévue est arrivée : rien, ou presque. Elle est où la fibre promise pour un internet multiple play de folie ?

J’écris ça en souriant où dans ma toute petite rue (avec ses je ne sais combien de réseaux wifi ont rejoint celui que j’ai mis en place en 2000 – Airport monsieur, Airport on disait, pas wifi) ils viennent de nous dé-fibrer ! J’ai moi même coupé le câble de ma maison(une gaine rigide opaque avec de la vraie fibre optique dedans mais plus du tout de signal lumineux), je ne sais même plus si c’était encore fonctionnel (j’ai résilié la télé il y a 6 ou 7 ans), et la ville enterre nos réseaux qui étaient encore en aérien (6 mois de travaux, 6 mois que l’on a les pieds plein de sable et de terre des travaux). Mais je me demande qu’est-ce qui va remplacer. C’est pas clair. Aucun des opérateurs ne répond. Et pour l’anecdote, ma commune fait partie des tous premiers plans câble des années 80 (je répète : années 80 !).

En même temps, j’ai à la fois le bonheur de constater que le haut débit (au moins de 2Mbits, et même beaucoup plus en théorie) est dispo dans de plus en plus de villes (preuve qu’on peut améliorer l’existant, quand même un peu) et villages (oui, même dans nos petits coins presque préservés, 480 habitants…), que l’on a skié avec une super 3G (Orange pour ne pas le citer) en montagne ou au bord de la mer, tout en sachant qu’il y a en France des endroits ENCORE oubliés par les opérateurs (un fournisseur de Nathalie est obligé de passer par du satellite… !). Quand je vois la HD passer par les petits fils dénudés et à l’air libre (oui les techniciens du sous traitant qui nous reconnecte ont laissé ça comme ça) jusqu’à la freebox…

Je n’ose évoquer le wimax, je serai incapable de dire où c’en est…

Et puis… les opérateurs ont surtout investi à se racheter les uns les autres (avec les clients qui vont avec).

Je n’ose évoquer la cata dans les landes avec les lignes électriques dévastées comme la forêt.

Bref, à l’heure où il y a un plan de relance, ou en tout cas il y a besoin de relancer de grands travaux pour demain, je ne comprends pas que l’on ne se mette pas autour d’une table tous les acteurs qui tirent des câbles dans ce pays (je n’ose évoquer les liaisons avec les autres pays), tracent des lignes de train, des routes, et même EDF et les opérateurs électriques, pour bâtir un vrai plan fibre/cable/réseaux.

update : j’étais inspiré ou bien ? Voilà ce que je lis dans mes rss

En fait il n’y a que 40 000 foyers qui sont vraiment reliés à la fibre à domicile
et NKM fait des points d’avancement
L’Australie investit 30 milliards de dollars dans un plan fibre !

Y’a vraiment de quoi être déçu. Mais on a la TNT et l’adsl… (et la 3g). Enfin presque…

Le café le matin ou le midi, pour nous c’est important. Donc écrire ce post un matin avec l’odeur de café autour de nous c’est tout à fait adapté.

Il y a presqu’un an, notre (deuxième en 10 ans) machine a café magimix (réparée par le copain bricoleur Thomas pour éviter qu’elle fasse disjoncter la maison) nous faisait peur, on se prenait des petites chataignes électriques… La première qui datait du début de notre mariage avait bravement traversé plus d’années que la seconde (on a une eau du robinet avec très « dure »). Du coup, j’ai proposé à Nathalie de prendre une cafetière magimix Nespresso pour la boutique, pour elle et les client(e)s. En même temps on nous a donné un bon de réduction/remboursement pour l’achat de la cafetière. Je crois que ça a commencé comme ça. La bascule dans le déraisonnable. Ultra pratique, rien à nettoyer, juste mettre de l’eau et choisir/faire choisir le café. Allez. Du coup on en a pris une aussi pour la maison (avec un autre bon de remboursement…) : quel engrenage (ou l’impression d’un engrenage). Et puis je l’avoue, le « cube » m’a fait craquer :

cube-nespresso-paris.JPG

Coté maison : c’est très pratique. Surtout après des années à mettre du café dans, serrer le porte-filtre et surtout le déserrer et… le vider coté poubelle, le nettoyer, re remplir. Idéal pour les matins « brûmeux »… : une séquence simple > De l’eau, capsule, bouton (prérequis : mettre une tasse…).
Et bonne surprise : Parfois (parfois) on a la surprise d’avoir les cafés tout prêts (préparés avec amour par notre boutchou, vu que c’est très très très simple) le matin. Et même une fois il nous a monté ça sur un plateau avec du pain grilllé : faut que je le motive pour enchaîner et sortir le chien… !

Coté boutique c’est parfait, petite cafetière discrète qui ne prend pas de place, les capsules utilisées vont proprement à la poubelle, une bouteille d’eau à proximité pour remplir le réservoir.

Donc, retour sur expérience : Très bien, très pratique, de jolies cafetières, un bon bilan « design experience » à part un truc .. le prix de revient du café dans la tasse (qui a explosé, j’en suis sûr). Difficile à dire de combien (presque pas envie de savoir, mais je le sais). 30 centimes la capsule… Bon ça fait moins cher et moins loin que d’aller prendre un café au coin de la rue, il y a une jolie mousse, le café est bon. C’est le même prix que la machine à café du bureau (mais pas le même café, là j’en suis sûr aussi). Bon même si le design c’est important pour moi, je ne peux m’empêcher de penser que ce n’est pas le même prix que mes pots de café Malongo « d’avant ».

Pourtant il y a plein de trucs qui auraient du nous mettre la puce à l’oreille : les offres régulières de remboursement sur les cafetières (pourquoi ne pas les donner gratuitement… ?), le coté « club » pipeau, georges clooney (il doit couter cher celui là avec son what else), le super store sur les champs élysées (ils auraient pu y faire un bel Apple Store quand même, car il est à coté de celui d’Orange qui a lancé les ventes d’iPhone). Et en s’habituant on utilise qu’une ou deux types de capsules (nous c’est les noires et les dorées), du coup l’avantage de pouvoir changer à chaque fois de type de café… (on achète quand même d’autres variétés de temps en temps, histoire de…).

Bon allez, je voulais en avoir le coeur net, j’ai calculé, le prix du confort c’est : en café moulu il faut 7g pour une tasse. Le pot de 250 g doit couter moins de 4 euros : donc 11 centimes la tasse. Bref, 3 fois plus cher. what else ? Je ne parle même pas du bilan écologique (si on reprend ma réflexion de comparaison commerce/e-commerce, il se trouve que cette marque a un circuit de distribution qui lui est propre et qui ne peut presque pas être optimisé en couplant l’achat avec autre chose…).

Du coup… je me demande… si on ne va pas resortir la cafetière « normale » pour la maison (non pas possible elle est moche)… ou regarder ce qui peut exister d’autre, ou regarder les robots café (à 2 compartiments, grains de café et café moulu). Et puis ils sont pas bien futés, ils pourraient pas faire des cafetières « mixtes » ? Bref, comme l’impression que c’est du déraisonnable jusqu’au bout (on peut pas faire machine arrière facilement, la cafetière est là), à moins de tout bazarder (ou attendre le décès pour repartir sur de bonnes bases ?).

En même temps, on aime bien le café et il est bon. au moins 3 fois bon (meilleur ?).

Et vous ? Vous avez basculé dans le déraisonnable ?

10 méthodes « à la française » (merci Olivier, via twitter).

Personnellement, j’aime bien les principes de la 2ème méthode, mais… il y aurait très peu d’effets, quoi que…

Ps : j’ai hésité à titrer « bon père de famille cherche place libre sur proxy offshore et crypté »…

NB : je déconne hein ? Je ne me sens pas du tout concerné. J’ai suffisamment écrit tout le bien que je pensais de l’offre iTunes pour la musique, non ?

mini-design2En lisant cet excellent test du Mac Mini version 2009 sur Macgénération (ici) qui évoque bien une partie importante pour moi, le silence en « réelle » utilisation (je pense à l’iMac, au MacBook pro), je me suis dit que c’était l’occasion de dire ce qui lui manque : une option à 7200 tr/mn pour le disque dur.

Juste ça : un disque dur rapide (c’est vraiment mieux que les 5400 tr/mn et mieux que les 4200 tr/mn du mac mini d’origine ou du macbook air).

Oui, on peut se dire que l’on upgradera après, mais comme pour un Apple TV ou un MacBook Air, cela fait sauter la garantie car c’est une opération qui n’est pas dans le maintenance.

Je suis attaché à cette machine. J’adore le concept. J’aime les designs mini.

Et c’est vraiment dommage. Cette version du Mac Mini a été vitaminée, tout en gardant le même format, et ferait donc une très bonne machine de bureau (peut-être le prix est à revoir un peu, quoi que 500 euros…) – il y a même du firewire 800 (!) et 5 ports usb (5!!).

Et pour le mettre dans un salon, le silence c’est important (là je pense très fort à la Xbox 360 qui est vraiment bruyante). Je n’ai pas vraiment creusé pour trouver un adapteur vers hdmi pour le mini dvi, mais le display port a maintenant une possibilité d’être converti en hdmi. L’entrée sortie numérique est là aussi. Un joli concurrent à l’apple tv (plus ouvert). Ah… la télécommande est en option maintenant.

Non, cette année, je déroge à la tradition, pas de poisson d’avril.
Il y a des sites qui font ça très très bien (le journaldunet avec sa page d’accueil d’aujourd’hui par exemple).
Et l’ambiance actuelle n’est pas à la franche rigolade.

Non en fait je voulais juste évoquer un sujet important : mon changement radical d’activité.

Je vais quitter mon boulot pour rejoindre Nathalie.
Ce qu’elle fait et ce qu’il y a à faire me passionne et il y a vraiment de beaux projets en gestation.
On sent que c’est le bon moment.

On en reparle prochainement. 

Lire l’article