Back to Bureau. Et oui…
Après 4 jours d’immersion (et de marche… ! et aussi quelques bouchons, de la pluie, du vent…) intensive (visite de 3 salons pro, un break samedi), je sors de mon sous-marin (j’y ai pensé en marchant à coté du sous-marin de La Vilette) et suis remonté à la surface ce matin. Pour les curieux ou les nouveaux, pour en savoir plus sur la notion de gratter en sous-marin, je replace un petit lien sur un ancien post.
Une petite pensée pour Nathalie qui y est encore aujourd’hui.

Plein de belles choses entrevues et plein d’idées qui se concrétiseront dans les semaines et mois à venir. C’était aussi une période pendant laquelle notre sud a été touché par la tempête et compte ce qui est encore debout. Arbres arrachés, tuiles envolées, électricité remise en état progressivement… les nouvelles ne sont pas excellentes…

Bien reçu le nécessaire pour upgrader les machines mais j’ai été naïf, on ne peut pas swapper le disque dur des iMac aluminium « comme ça », ça sent l’échange contre un disque externe…

J’ai rayé quelques trucs sur mes listes de choses à faire, une bonne partie encore pour ce soir et demain, parce que les idées sont mûres. Je vous en reparle bientôt.

Voilà voilà.

voeux09
Chers amis, chers lecteurs, chers visiteurs, nos voeux sont dans cette image. Cette année c’est un travail d’équipe qui est derrière cette photo (Nathalie) et à nouveau de la simplicité pour nos voeux. 
Soyez heureux !

Quelques réflexions des jours passés :

« Mini PC/Netbook » :
J’ai passé un tout petit peu de temps à tester les netbook (je persiste à penser qu’Apple pourrait faire un effort pour viser ce marché), ces mini pc portables pas très chers. Et… ben… la seule critique que j’aurai c’est que je me demande comment on peut dire que c’est utilisable… les trackpads sont très très en dessous de ce à quoi je m’attendais : La surface est petite, les boutons sont minuscules, voir mal placés (compaq). Il y a quelques fonctions Touch chez Asus, mais pas réussi à les utiliser concrètement.
Un marché créé par Asus avec ses eeepc (alors que le marché ce devait être les UPMC, beurk). Un marché sur lequel on redécouvre Windows en dominant, un windows XP qui a été amené par des hacks (au début c’était un Linux bien habillé) puis rapidement officialisé, forçant Microsoft à le « supporter » (alors que Vista…) faisant oublier Windows mobile ou Tablet. Quelques machines supportent des installations de Leopard (Les Medion semblent les mieux bâtis pour ça). Il y en a même qui sont 3G (on insère la carte sim dédiée au lieu de greffer une clé usb). Pas mal d’innovation là dedans.
Cela me rappelle mon ancien powerbook 12″, en allégé, mais en moins bien (design, matières). Les prix et l’autonomie, par contre, sont très très (très !)  biens. A l’usage je ne sais pas… je ne suis pas client.

« Upgrade du Parc de la famille » :
J’ai lancé la commande de 4 go de ram (à la bonne vitesse) et 1 to de disque dur pour l’ iMac aluminium et 320 go/7200tr pour booster le Macbook de nathalie (qui est bien rempli dans ses 80go d’origine)… le tout commandé chez MacWay (de bons prix vraiment), pour pas cher. Les prix ont vraiment bien baissé et les capacités bien augmenté. Va y avoir de la migration de disque à disque au programme ce week end (je sens que je vais râler…).

« Xbox 360 » : on a profité de la promo pour utiliser un reste de tirelire de notre petit gamer. Vous allez me dire que je ne compare que sur des points qui ne sont pas au coeur du besoin, mais… cela n’a rien à voir avec la wii, on les a mise l’une à coté de l’autre et la wii est minuscule en comparaison ET silencieuse. En fait la Xbox c’est un pc (ou plus précisément un G5), mais probablement mal refroidi… ? Et puis bien que le style de l’interface soit très joli, il a fallu se créer un compte (un vrai formulaire web…) sur un service en ligne pour télécharger des mises à jour, redémarrer, retélécharger une mise à jour. Je ne sais pas du coup ce qui va se passer à l’expiration de l’abonnement gratuit du démarrage (xbox live). Par contre au niveau 3D et beauté des graphismes, on a testé en sortie video (déjà pas mal du tout) et en hdmi et là c’est terrible pour la wii (branchée en composantes). Mais sur la wii, il y a des points attachants, les wiimote, le coup du browser web, de la météo, des news, des messages pour les mises à jour. Les bande annonce des films à télécharger se chargent plus vite que sur iTunes (doit y avoir moins de monde).

Sinon un truc super perso, mais j’aimerais bien transformer notre vieille et vaillante PS2 en PS2 japonaise, pour pouvoir jouer à « un » jeu (NTSC), le Sega Ages volume 10.

Et… on a un petit programme chargé dans les jours prochains, il y 2 ou 3 salons pro qui nous intéressent, et on doit absolument démarrer et roder l’utilisation du logiciel de gestion du point de vente (et comprendre son système de chèque fidélité…).

indemodable ril shoppingComme promis, c’est avec une vraie présence et des animations (comme dans un grand magasin) que la galerie marchande RIL Shopping ouvre ses portes dans Second Life ce Jeudi 22 Janvier à 20h.

Concert, soirée avec DJ, jeux concours par la suite lors de soirées évènementielles, venez vous initier à Second Life et découvrir le nouveau concept. 

Vous pourrez ainsi découvrir notre nouvelle sélection de produits à des prix intéressants (le plus dur c’est se restreindre dans le choix), avec un petit peu de tout (et toujours du « remade in France »). Avec des prix moins chers qu’en magasin et des frais de ports réduits, cela revient à acheter sans vous déplacer et avec un accueil personnalisé.
Vous ferez également connaissance avec les commerçants et surtout la « personnal shopping assistant(e) » qui pourra vous accueillir par la suite, ou que vous pourrez appeler à l’aide (skype, téléphone).

Souvenez-vous il vous faut un compte Second Life (et le plus simple est d’utiliser le module de création de compte de RIL) et… l’application Second Life (Mac, Windows, Linux). Je vous renvois à mon petit guide de l’autre fois.

pub-ril

Chronique écrite pour enviedentreprendre.

Je voulais démarrer en présentant des excuses à Olivier d’enviedentreprendre pour avoir plusieurs fois été absent au rendez-vous de la remise d’une chronique (malgré des relances cordiales et pro). Ces absences c’est en même temps des symboles, symbole de l’emprise de l’activité de cette petite boutique de déco sur notre vie (est-elle trop proche de notre domicile ou sommes nous trop passionnés ?), symbole de notre volonté aussi de conserver du temps pour nous, et probablement une baisse de l’envie de nous exprimer en ligne qui s’installe au fil des ans. C’est vrai qu’un mail ou twitter c’est plus simple, et que parfois nous n’avons « pas grand chose d’exceptionnel » à dire ou à raconter (un dégat des eaux dans l’arrière boutique c’est pas super super intéressant), ou tout simplement pas le temps d’en tirer une synthèse ou bien qui a été traité par d’autres bien mieux.

Pour mémoire, même si nous pensons pas mal de choses à 2 quand nous nous croisons (genre le soir sur le canapé… tard et fatigués), l’entreprise c’est Nathalie et moi j’écris (enfin j’essaye) et j’ai appris à m’occuper un peu du reste (puisque l’entreprise s’est déplacée de la maison dans une vraie boutique en 2007). Et pourtant…

En redémarrant les machines, en relevant le store, en finissant l’inventaire, en faisant les premiers pas dans cette nouvelle année, même si on n’a pas vraiment le temps ou l’envie de se retourner sur l’année qui vient de se clôturer et plutôt regarder la nouvelle année bien en face, il y a des étapes qui nous y ramènent (comme par exemple la compta, tva).

Pour partager avec vous où en sommes nous ?

– C’est une année qui a vu l’activité prendre un rythme de croisière mais aussi confirmer que nous avions du mal avec certains points à mettre en place (humm comme par exemple le soft de gestion du point de vente ou le nouveau site internet… pas facile de se « bloquer »).

– C’est une année complète riche d’enseignements et pleine de satisfactions sur l’activité du point de vente. Nathalie a fait plein d’efforts pour toujours enrichir la boutique et sélectionner de charmants nouveaux produits et de nouvelles gammes qui nous faisaient envie. Le plaisir c’est d’avoir toujours une nouvelle clientèle agréable à laquelle présenter ces beaux produits et le plaisir immense d’avoir des retours positifs immédiats. Et puis c’est aussi le site internet qui même si il n’a pas évolué, est toujours une activité relais qui peut s’avérer prenante : le pire bien sûr c’est de vivre 2 pics (genre noël), on et offline (je pense que je vais faire faire une médaille à Nathalie. Pour évoquer 2009, nous pouvons parler d’innovation avec cette étincelle de fin d’année que nous avons eu le plaisir de vivre à 2 ( et qui va se prolonger), avec cette incursion dans le monde virtuel Second Life (une découverte pour nous) sous la forme d’une virtuelle mais réelle vente privée déco et art de vivre. Ce petit « boost » (et les félicitations des clients) en plein mois de Décembre nous a rapproché et remotivé pour les activités en ligne mêlant proximité et service client et nous avons tout de suite accepté la proposition de l’équipe RIL de continuer l’expérience tout en remettant en oeuvre nos projets (j’aurai l’occasion d’en reparler).
Expérience, apprendre, innover si possible, et mieux travailler parce que c’est ce que nous avons au « programme » sous une forme pragmatique : renforcer les liens en ligne avec nos clients distants et leur mettre à disposition des offres du magasin et renforcer la proximité avec les clients physiques fidèles. Et puis c’est aussi la volonté de passer une année « humaine » où nos vies ne sont pas continuellement à fond et que nous consacrerons du temps à nos proches (famille, amis et même notre mascotte canine qui s’est assagi), et nous occuper de notre « chez nous » (ah les cordonniers et leurs chaussures… et le passage de la mascotte canine…). A vous aussi, nous souhaitons une belle et heureuse année (il n’est pas trop tard).

Toute la planète ou presque en parle, le cours de bourse en a été immédiatement affecté, tout le monde a un avis, Steve Jobs a envoyé un mail à ses employés indiquant qu’il suspendait ses activités de pilotage d’Apple pour des raisons de santé. Boom, amazing. Sad.
Et tout le monde y va de son « Apple sans Steve Jobs c’est mort » (en gros, hein). Bref, n’importe quoi.

Plusieurs choses me viennent à l’esprit : Oui Steve Jobs est emblématique et fait partie de la légende d’Apple, mais Apple peut fonctionner sans Steve Jobs, l’a déjà fait par le passé (avec des hauts et des bas) et Steve Jobs n’est rien sans son personnel, et j’irai plus loin, il lui même n’est pas beaucoup de choses sans Apple. Pourquoi je suis confiant ?

– J’ai acheté mon premier Apple il y a 25 ans et depuis cette époque j’entends toujours parler de la mort ou des faiblesses d’Apple, avec ou sans Steve Jobs, et sans Steve Jobs ils étaient très (très!) peus à évoquer son retour.

– Regardez Pixar ! La boîte roule très (très !) bien sans que Steve Jobs soit derrière les développeurs, les scénaristes et les designers 3D… !

– Regardez NeXT : Steve Jobs sans Apple cela donne, une machine (trop chère), un Os top mais jamais utilisé (trop moderne, trop tôt), un écosystème inabordable, bref un autre échec industriel qui meurtrit Steve Jobs et l’efface presque des mémoires, le tout sauvé par un collaborateur de NeXT qui contacte Apple qui cherche des solutions (windows NT, Solaris, BeOS) et par Apple qui rachète le tout avec au passage la légende qui mettra quelques années à recoloniser Apple.

– J’ai connu Apple au moment même où Steve Jobs était mis dehors parce que le Mac ne décollait pas dans les ventes (ceci après 2 échecs, l’Apple III, le Lisa), effaçant ce qu’il avait réussi à apporter et son succès du projet Apple IIc. Et pourtant avec le pilotage de Sculley, Apple a connu le très très haut du Mac (en part de marché) ainsi que la diversification vers des machines abordables. Puis sous d’autres management Apple a continué à innover (premier appareil photo numérique avec le QuickTake, visio conférence, Newton/eMate), mais s’est pris le tsunami windows 95 dans la tête. C’est bien la preuve qu’Apple sait faire des choses (bonnes/pas bonnes, quoi que) du fait de son patrimoine et de ses clients. Ne croyez pas que Steve Jobs ait sauvé seul Apple lorsqu’il est revenu chez Apple. Et Apple a beaucoup appris de cette chute et de la remontée.

– Apple a déjà vécu récemment l’absence de Steve Jobs. Comme il le dit dans son mail et comme la précédente fois, il sera connecté (la dernière fois il évoquait son powerbook 17″, je pense qu’il doit avoir un nouveau Macbook Pro 17″ maintenant) et informé (iPhone) et continuera à décider (le cerveau est dur à arrêter), mais probablement pas à se pencher sur tous les détails, quoi que.

Enfin ses collaborateurs les plus proches savent regarder loin, recruter, inventer avec des partenaires. iPod, iTunes, FinalCut, MacOS X Intel, Darwin, iPhone ne sont pas des innovations purement créées par Apple mais bien sous influence (collaborateurs, technologies, partenaires). Je dirai même qu’un peu moins de Steve Jobserie chez Apple cela peut faire du bien, peut-être que comme ça on aura un jour des souris aussi bien que celles de Logitech/Microsoft et pas des daubes.

Update : une autre vision par Cringely !

C’est une très encourageante nouvelle qui nous a accueilli pour démarrer l’année : RIL shopping a invité Indémodable et 3 autres commerçants à avoir un espace dans leur espace e-commerce sur Second Life.
Dans l’annonce sur leur blog ce que j’y vois c’est qu’en fait RIL / Stonfield In World importe le « Personnal Shopping »  pour créer de la proximité dans un espace de vente ouvert, avec la présence d’un avatar, ainsi que le fameux  « genius bar » d’Apple avec des évènements ponctuels de rencontre et d’échanges avec les commerçants… le tout dans une galerie marchande Second Life !

C’est un ensemble de convergences entre commerce de proximité, intéractivité et vente en ligne qui nous plaît et nous motive (on a adoré participer à la vente privée de Décembre ou revenir pour d’autres). J’espère que vous viendrez et que l’on s’y croisera (stay tuned pour la programmation des évènements), ne serait-ce que pour nous donner votre avis.

RIL shopping invited our little shop Indémodable (concept store by Brocanteo) to participate to the project. RIL shopping brings « In world » the two concepts of « Personnal Shopping » and « Genius Bar » from Apple to his online commerce mall  in Second Life, for more « life » into Second Life, and a better shopping experience. Very innovative and exciting for retailers like us, we hope our selection of products will enjoy the future visitors and clients. « Rendez vous » here for the news !

Désolé, le come back est pour bientôt – stop – Bonne année bien sûr, pleine de joie et de bonheur (et tout ce qui va avec si possible) – stop- twitter (follow me « bigdjim ») va-t-il tuer ce blog (j’espère pas, I like this old place…) – rendez vous ce soir autour d’une bière virtuelle (ouais y’a keynote pas live) ? – stop – plein de choses en tête – stop – oui je suis en retard pour la carte de voeux -stop. Stop ou encore ? Encore !

PS : sympa le coté village dans la neige, non ?