Bientôt, enfin !

C’est Apple qui le dit :

« Nous sommes ravis que nos projets d’ouverture d’un magasin au Carrousel du Louvre aient été approuvés. Nos magasins rencontrent un énorme succès aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Italie et nous nous réjouissons de pouvoir faire profiter nos clients français de l’expérience unique de la vente au détail que propose Apple »

Précision : 2 niveaux sur 700m2 : on aura droit à un escalier de verre, la classe et vu le lieu cela pourra être ouvert tard et le dimanche.

La file d’attente virtuelle a commencé à se former.

Tiens je prends le temps de vous relater quelques bugs vécus dans la matrice ces jours derniers.

Lundi dernier, je me dis « Tiens je vais prendre acheter un « vrai » Time Capsule (un Mac Mini peut être reconverti en Time Capsule, mais un vrai c’est plus classe et c’est un disque dédié plus rapide et de plus forte capacité) : IMPOSSIBLE d’étendre un réseau wifi de Freebox… mode pont impossible (il faut le faire quand même), du coup je me demande si je ne vais pas le rendre ce Time Capsule.

Quelques jours après je me dis bon je vais ajouter une petite borne airport extreme (nouveau modèle) à la freebox histoire de passer à un réseau apple 802.11n<->apple 802.11n entre cette petite borne et le time capsule. Au déballage je branche… la borne est déjà morte !! Je la ramène demain, dingue.
Du coup pas loin il y a les 2 cadavres de mes anciennes bornes airport extreme, je teste la prise pour voir, et… une des anciennes refonctionne ! (l’autre est vraiment morte), cool non ?

Sinon vendredi en faisant mon choix d’un KitKat (N°21) dans la machine de la honte à trucs à manger (celle à coté de la machine à bonheur café) , je ne me doutais pas que je tomberai sur un bug de leur chaîne de production des kit Kat : il y a eu un oubli de la gaufrette, donc 100% chocolat. Et ben c’était génial : les gars vous avez inventé un nouveau Kit Kat avec un goût de chocolat Cadburry (le chocolat des fingers, on en trouve en angleterre), super dense (plus lourd). Ne changez rien !

Comme quoi quand la matrice elle buggue, il y a du bon et du mauvais et vice versa.

J’ai proposé à Francisco de nous dire pourquoi il a abandonné (il m’a accroché avec un mail me disant « débarrassé »… !) le MacBook Air et remplacé par un MacBook Pro.

Un mois d’essai avec le MacBook Air

Je suis un fan des portables Apple. Je les ai presque tous eus alors quand le MacBook Air est sorti, je me suis dit que je devais l’avoir. Un ami grand reporter chez 01 Informatique me l’a prêté le temps d’un week-end et le lundi suivant, je prenais la version 1,6 ghz avec disque dur de 80 Gb. Au diable l’absence d’évolution, je voulais un vrai portable qui ne me déboîte pas l’épaule. Le clavier et le trackpad sont géniaux. Souples, faciles d’usage, on redécouvre (surtout grâce au trackpad), une nouvelle façon d’utiliser son portable. La taille de l’écran? J’ai vécu deux ans avec un MacBook donc pas de souci. La taille du disque dur? Je me suis acheté deux DD USB 2.0 de 320 Ghz pour gérer ma musique. Mais où est donc le hic? Même si l’on ne fait que de la bureautique et du surf sur sa machine, on ne comprend pas que pour le prix investi, la machine ne réagisse pas plus vite. J’ai même testé la version 1,8 Ghz avec un DD de 80 Gb. Ma conclusion? Cette machine ne vaut la peine que si elle est livrée avec un SSD pour améliorer le temps d’accès aux données sur un disque. Mais là où le bas blesse, c’est que la configuration idéale pour un MacBook Air n’existe pas encore. Le SSD disponible n’embarque que 64 Go et ceux de plus grosse capacité ne sont annoncés que pour l’année prochaine. Bref, encore une machine qui est en avance sur son temps.

NDJM : Je ne suis pas certain que les disques SSD actuels du Macbook Air n’améliorent vraiment les perfs (surtout ça fait mal au porte monnaie). Il m’a quand même précisé « Je ne supportais plus la lenteur de la machine même si je regrette déjà son poids », comme quoi Apple sait y faire…

Posté dans Non classé.