Vu à la Fnac La Défense, l’Apple TV en demo sur un écran LCD…
Contenu affiché un podcast video… ben c’est pas beau !
Vivement du contenu… ! ou une évolution de l’architecture pour supporter soit des plug-ins, soit l’amélioration de l’outil de conversion intégré à iTunes.

Depuis l’annonce officielle du retard de Leopard Apple devrait utiliser la campagne I’m a Mac / I’m a PC autrement et notamment pour en rire, se moquer de soi même tout en continuant à comparer Tiger à Vista (parce que cela tient la route) et jouer du fait que personne n’a encore vu (surtout PC) Leopard. Au passage il y a encore de nouvelles pubs get a mac qui sont sorties.

Apple Statement
iPhone has already passed several of its required certification tests and is on schedule to ship in late June as planned. We can’t wait until customers get their hands (and fingers) on it and experience what a revolutionary and magical product it is. However, iPhone contains the most sophisticated software ever shipped on a mobile device, and finishing it on time has not come without a price — we had to borrow some key software engineering and QA resources from our Mac OS X team, and as a result we will not be able to release Leopard at our Worldwide Developers Conference in early June as planned. While Leopard’s features will be complete by then, we cannot deliver the quality release that we and our customers expect from us. We now plan to show our developers a near final version of Leopard at the conference, give them a beta copy to take home so they can do their final testing, and ship Leopard in October. We think it will be well worth the wait. Life often presents tradeoffs, and in this case we’re sure we’ve made the right ones. [Apr 12, 2007]

De la part d’Apple qui s’est moqué un bon nombre de fois de Microsoft sur les retards l’excuse est bien tournée. Mais parler de « some key software engineering » pour excuser un tel retard… Bref on va attendre.

La lettre ouverte de Steve Jobs ce n’était pas que du vent et de la com, mais bien un appel au changement d’approche du marché. Impossible de lutter sur les prix ou en prenant la loi à témoin pour punir tous les potentiels clients, autant lutter sur… la qualité (l’encodage, la vitesse de download, la légalité) et l’interopérabilité (au moins pas d’entrave dans le cercle « familial » et sans abuser) ! Bravo.
Je copie/colle une partie de la news vue sur macbidouille.com :

L’utilisateur aura le choix entre des fichiers avec DRM de qualité standard, ou des fichiers sans DRM de qualité annoncée deux fois supérieure. Un album précédemment acheté avec DRM pourra être mis à jour sans DRM.
Les clips musicaux seront également proposés sans DRM.

Tarifs:
Avec DRM: 0,99 e / titre
Sans DRM: 1,29 e / titre
MàJ sans DRM: 0,30 e / titre
Le prix d’un album reste inchangé pour une version sans DRM (il faut donc acheter des albums)

Disponibilité en Mai, format AAC 256 kbps (!!)

 C’est une très bonne réponse à tous ceux qui hésitaient entre iTunes et Fnac Music, iPod et Créative, etc… Là on est certain qu’un titre (d’eMi) acheté (chez iTunes) sera réutilisable.

Bien ! (la honte sur les autres en attendant… 🙂