Interrogations et pensées d’un soir d’hiver.

J’adorerai « voir » ce qui se passe dans les canalisations d’eaux, le mouvement de l’eau, pouvoir regarder une caméra amphibie. Je me demande si dans ces tuyaux (verticaux, horizontaux) c’est vide ou rempli, bref, comment ça marche une fois qu’on vide la baignoire ? (je crois que c’est vide et que l’eau est un véhicule, mais le chemin complet ce serait amusant à suivre).

Je me demande où sont « produits » les noisettes et les pignons. Je me demande qui fait ça. C’est petit et ça prend énormément de temps à pousser et à « cueillir ». Ça me fait penser qu’à l’école il y avait une carte de France et on y voyait les productions locales de fruits et légumes, par spécialisation. Ça a du bien changer.

J’aime bien les clémentines, c’est une des odeurs de l’hiver que je préfère. Vivement la neige et le sapin qu’on va rentrer au salon. J’adorerai avoir une petite cheminée (en fait on pourrait on a le conduit), ça sent super bon une cheminée.

Je trouve la ville de plus en plus bruyante, je ne sais pas si ce sont mes oreilles mais je découvre (dans le mauvais sens du terme) le bruit des avions, des voitures de police, des bus qui klaxonnent, des gens (djeunes) qui « hurlent » en se parlant, etc…

Il faut absolument que je regarde une carte de la région parisienne parce que j’ai une vraie difficulté à placer les villes les unes par rapport aux autres sur les grands axes et dans les bonnes directions, je crois que ça vient du fait que les cartes de la ratp ne sont pas super précises.

Suite à l’annonce, pas très relatée, que Google lançait en France son Local Business Center, son annuaire « pages jaunes » qui permet aux sociétés de mettre gratuitement leurs services en ligne, nous avons testé, et ça marche !

Brocanteo Sur Google

Si vous avez un besoin de vous référencer sur votre zône de chalandise ou d’activité, utilisez ce service, vous serez alors visible dans google local et maps, sans passer par les pages jaunes.

Probablement pour éviter du « spam géographique », vous recevez ensuite à l’adresse indiquée un coupon qui vous guidera pour confirmer en ligne l’enregistrement.

L’adresse pour s’inscrire, ici.

Je viens de m’apercevoir (il y a des fois où je suis lent à découvrir les choses) que les morceaux achetés légalement (iTunes par exemple) n’offrent pas les paroles, alors que l’option est prévue dans le logiciel et même sur iPod (menu obtenir des informations sur un titre, onglet paroles). Qui pense que l’on va taper nous même les paroles ? Une honte ! Obligé de passer par des recherches google en rajoutant « lyrics » et des sites plus ou moins « contrôle parental ok » pour avoir quelque chose. Nul !

Apple parle de la fonctionnalité sur son site ici et ici.

Technorati Tags: , ,

Steve Jobs a présenté iTV comme sa solution élégante de maillon entre internet, son offre de vente de contenu en ligne (iTunes Store), nos Mac ou PC (et oui…) et notre salon (audio video), sous la forme d’un tout petit boitier avec ou sans fil. Good. Mais Apple a un coup à jouer avec iTv : offrir par la même occasion… une borne Airport Extreme Video ! Tout simple, même principe que Airport Express : le port ethernet sera la liaison avec le réseau IP et son wifi 802.11n intégré sera « ouvert » aux ordinateurs le supportant. On en voulait tous une, on voulait tous aussi une borne audio temps réel, ITV répondra à la demande, mais ce serait tellement bien si c’était aussi une borne.

Tout simplement parce qu’iTV est vraiment en concurrence avec les box des fournisseurs triple play et leur intégration de solutions media center sans fil (exemple Freebox HD + VLC ou Homeplayer), mais aussi les Xbox 360 (surtout) et PS3. Et racheter un router sans fil uniquement pour iTV… moyen comme stratégie.

Un dernier truc : pour l’adhésion de tous ce serait vraiment bien qu’une offre internationale des contenus vidéos arrive en même temps ! Steve si tu me lis avec google translator…

Ps : comme le dit Apple « * iTV is the project’s internal code name and will not be the final product name. » Pourquoi pas Air Video après Air Tunes ?

Je lis régulièrement le site Maxfixit et je ne peux que constater que tous les modèles Apple rencontrent des problèmes dans leurs premières versions. Alors bien sûr on se dit que du coté utilisateur c’est l’horreur, mais je pense que du coté Apple cela doit l’être aussi.

Imaginez Steve Jobs apprendre ça le matin avant ou après un café, « encore un défaut trouvé par les premiers clients », détecté par la communauté d’utilisateurs et pas par les ingénieurs ou le service qualité. Il doit hurler (ou alors il a méchamment vieilli), parce qu’il doit hurler comme un client et doit savoir gérer les coûts associés.

Or les clients sont durs à gagner pour Apple. Les insatisfaire à chaque achat et c’est mettre en danger tout une échelle de valeurs. Notamment parce que Apple doit lutter avec une appréciation qui porte sur les prix (si c’est plus cher c’est plus fiable) – même si les prix ont considérablement baissé il ne faudrait pas que la qualité baisse. Il ne faudrait pas non plus que les premiers acheteurs deviennent des beta testeurs.

Bien évidemment il ne faut pas se leurrer, tous les constructeurs rencontrent ce type de problèmes, mais leurs communautés n’existent pas ou bien ne s’expriment pas et cela est noyé dans les différents médias qui permettent de donner son avis sur un produit.

Un moyen simple serait de détecter des « key users » volontaires (un peu partout, un bon nombre), dans ces communautés, pour tester « durement » les produits avant qu’ils ne soient « publics » mais des produits en bout de chaine de production et pas des « pré-productions », non pas sur des bancs de tests, mais bien en situation réelle (incluant le « handling » et le transport). De cette manière ces « ambassadeurs-testeurs » seraient sous contrat moral pour conserver l’effet de « secret révélé » qui accompagne un lancement de produit et surtout devancer les problèmes pour préparer la riposte – ou bien les expliquer.

Je suis volontaire, pas vous ?

Bien vu !

Ne laissez pas vos ipod branchés en votre absence de votre siège car dans ce cas j’espère que les iPod ne subiront pas le sort des petites cuillères (en argent) du Concorde : les voyageurs les volaient… !

Bon sinon je me demande qui franchira le pas et fournira des ipod à rendre après le vol (ou le trajet / train).

Même si l’adresse est approximative, le contenu est important et après de longues hésitations et découpages/collages sur plusieurs feuilles, « LA » lettre est prête :

Lettre-Noel

Ce qui est amusant c’est qu’il y croit encore tout en ayant des doutes (les copains d’école ou de colos ont semé le doute, eux même ayant eu les révélations des grands frères ou grandes soeurs). Très intéressant, il lutte contre une sorte d’avis général et en même temps il veut que le contenu nous soit secret comme pour essayer de savoir si c’est nous ou pas… A ce propos ce doute c’était la base du très bon film en 3D Pôle Express.

Et vous, vous l’avez fait votre lettre ? (moi j’hésite encore).

Depuis longtemps je me demande pourquoi Apple n’offre pas la fonctionnalité d’animation visuelle qui existe sur iTunes dans l’iPod. Au moins on aurait « quelque chose d’animé » à « afficher » et pas simplement la pochette du CD. Mais non… En option à utiliser lorsque l’on branche un ipod sur un écran video ce serait bien non ? Certes on peut faire un diaporama, mais bon… rien d’automatique.

Ce sera ma prochaine contribution à enviedentreprendre. C’est un sujet que j’aime bien et sur lequel beaucoup de choses sont déjà écrites. Mais je souhaite avoir vos avis tout en écrivant le texte, voici quelques questions qui peuvent servir de base.

Peut-on innover dans tous les domaines ?

L’innovation a-t-elle un prix ?

Faut-il canaliser l’innovation de chacun dans l’entreprise ?

Quand une entreprise doit-elle innover ?

Le « chef » doit-il être celui par lequel l’innovation doit venir ?

Faut-il innover systématiquement, comment ?

Quels sont les outils de l’innovation ?

Faut-il se faire aider des clients ? Faut-il développer l’innovation en secret ?

Vous m’aidez ?

Hello

Suite à une discussion dans les commentaires sur la HD, j’ai vérifié avec la galerie « HD » Quicktime sur le MacBook de Nathalie, le MacBook Core Duo (faut préciser maintenant) 2ghz (avec un peu de ram) est suffisant pour décoder la Full HD (1920×1080), par exemple affichée sur un écran 23″ qui est full HD (on entend un peu le ventilateur quand même mais il y avait des applis ouvertes en même temps). Comme quoi cette machine est pleine de ressources, le tout est rassurant pour le futur (bien sûr aucun problème pour les résolutions inférieures).

Aviez vous remarqué que dans Safari il y avait un moteur de recherche dans les bookmarks (signets) et surtout que cela cherche aussi dans votre historique de navigation (url et titre) !? Moi non et je trouve ça très pratique, j’ai une fâcheuse manie à systématiquement fermer les fenêtres une fois que j’ai lu et avoir besoin d’y revenir pour approfondir, sans toutefois me souvenir où j’étais quand j’ai lu ce qui m’intéresse… bien après avoir fermé toutes ces fenêtres.

Si vous aimez les Playmobil Nathalie en a mis en vente (dont certains assez anciens), sur ebay dans la petite boutique qui sert de vide grenier à Brocanteo , en perspective de Noël. Ils ont été testés et approuvés par notre laboratoire familial bien sûr.

Esteban a ramené à la maison le catalogue Lego et il y a un dépliant avec toute une ville recréée, ça fait rêver et ça rappelle vraiment de bons souvenirs, je me demande ce qu’il va choisir.

Ah sinon je suis tombé sur la fin de la première saison de Prison Break complètement par hasard… c’est pas mal du tout… (une sorte de 24h sur plusieurs jours…) !

Bertrand, Nicolas, c’est pour vous (mais aussi à tous ceux à qui j’ai conseillé de voir comment il met tout le monde en perspective avec le futur pour que chacun trouve son « rôle »). C’est le speech en intégral de Steve Jobs invité à parler à Stanford. Personnellement j’aime beaucoup les 3 temps et surtout le premier.

Pour une fois qu’il parle de lui, ouvertement… tout en évoquant son éviction d’Apple en 85 qui a été à la base de NeXT, puis à la base de sa reprise d’Apple en 97 et sa force pour imposer ses visions instinctives (et donc c’est pour ça qu’on a un MacOS X tel qu’on le connaît).