A l’occasion de notre retour un post un peu perso, apaisé par une nuit fraîche et une journée passer à écouter la pluie douce. Qu’il est loin le Sud…

Cela me fait toujours un peu ça les vacances. Quelques mois ou semaines avant j’ai envie d’y être, juste avant je n’ai plus envie de partir, une fois que j’y suis je suis heureux d’y être tout en pensant à « avant », au bout de quelques jours (environ 10) je pense au retour, à l’approche du retour je ne tiens plus et voudrais déjà être rentré (idem sur la route), une fois rentré je suis bien content de retrouver ma maison (et ce coup ci retrouver une petite pluie bien fraîche) et puis ensuite je repense au bon temps et à tout ce que j’aurai du faire en passant l’aspirateur dans voiture pour enlever le sable glissé un peu partout. Bon heureusement tout le monde n’est pas comme ça autour de moi.

Moins remplies que les précédentes, moins entrecoupées de kilomètres, ces vacances ont été reposantes tout en étant très chaudes et pleines de petits bobos pas graves pour chacun. Au quotidien quelques unes de mes pensées étaient ici, tournées vers notre « base ». De retour tout va bien, pas de bouchon, pas trop de chaleur (quand même) et le plaisir de rentrer, et les idées pour repartir qui germent ainsi que pour les semaines qui viennent. Finalement j’ai l’impression d’avoir moins quitté mon quotidien (j’étais connecté et nous avions activé le renvoi du téléphone sur portable, merci free) et on a eu le temps de faire quelques devoirs de vacances pour Brocanteo (un dossier de presse de 4 pages sur lequel nous n’arrivions pas à travailler auparavant). Nathalie retrouve une étonnante liste à traiter de commandes (la boutique annonçait une semi fermeture, mais cela n’a pas visiblement pas trop bloqué nos clients) et quelques mails laissés en suspens. Je commence une todo liste pour Août. J’ai 2 nouveaux t-shirts souvenirs et la flemme de les photographier. Esteban a ramené 2 nouveaux ballons pour sa collection : Ballon de foot du Barça – Club de Barcelone – offerts par les cousins catalans de Barcelone et ballon de Rugby aux couleurs de l’Usap (Perpignan). Nathalie a rempli la voiture et ses recoins de pleins de surprises chinées pour Brocanteo.

Bon et les technos ?

En faisant une mise à jour de Newsfire j’ai cassé les préférences (qui devaient être en mauvais état) du coup j’ai perdu tout l’historique archivé et la liste des fils rss. J’ai bien une sauvegarde en opml mais je crois qu’il fallait que cela arrive, pour faire le ménage et en lire moins, et garder un peu moins d’historique. Je referai cette liste et la publierai, ce sera plus simple.

J’ai réussi à tester mon caisson étanche pour Lumix FX01 (je l’avais évoqué en raison d’achat du Lumix, j’ai craqué avant les vacances dispo chez Digibao), en video c’est impressionnant, un peu moins en photo – j’ai du trop bouger pour le stabilisateur ou alors la profondeur de champ ne se réglait pas très bien – il faudra que je m’entraîne un peu plus et promis (oui je sais…) l’année prochaine je fais un stage de plongée en bouteilles.

Et puis je commence à ressentir une certaine attente des annonces de la Conférence Développeurs du 7 Août (penser à mettre quelques bières au frais pour suivre à distance la conf – et ne pas les boire avant). J’arrive à tenir sur mon objectif d’attendre les prochaines versions des Macbook (pro ou pas), pour attendre que les défauts des premières versions soient corrigés (apple a reconnu la plupart d’entre eux et a communiqué sur des dispositifs pour en bénéficier).

Il faudrait aussi que je me décide pour un téléphone un de ces jours, mais je sens que ce n’est pas le moment.

Est-ce que vous pourriez dire que dans vos achats, mais aussi dans votre vie de tous les jours, vos réflexions, vos goûts, vous ressentez une influence du design Apple ?

Et question complémentaire liée à l’interface du système (icônes, couleurs, objets….) et des applications, est-ce que cela vous influence (par exemple dans vos projets ou développements ou idées) ?

Vous devinez mes réponses, plutôt positives et j’ajouterai que c’est encore plus à l’usage qu’à la découverte que je suis influencé. Mais (il y a toujours un mais) il y a tellement de choses à observer chez les autres (que ce soit windows et certaines « versions » de Linux et certains fabricants de pc).

Presque 5 ans jour pour jour après Apple et son iPod de première génération (5go), Microsoft se lancera symboliquement dans une bataille anti iPod où tout le monde l’attend, même Apple. C’est confirmé.

Avec une stratégie très proche de la Xbox ou de Live, Microsoft signe en même temps un décret de l’échec de tous les compétiteurs de l’iPod qui, pourtant, utilisent et mettent en avant… les technologies Microsoft. Microsoft craque donc et se lance (enfin) sur le marché (lucratif, normal microsoft s’y intéresse c’est que ça doit rapporter) du hardware « mp3 » et l’eco system qui va avec : plate-forme de téléchargement, logiciel pour communiquer avec le hub microsoft (Xbox, PC etc…), accessoires (un dock connecteur of course). LE truc intelligent est de permettre d’être compatible avec iTunes et iPod et de faire migrer les morceaux déjà possédés (à voir en live) et bien sûr de proposer dès le départ une expérience connectée via le Wifi.

Bravo Microsoft !

Les analystes financiers vont apprécier ce nouveau pas vers le hardware, avec un succès au moins aussi fort (mais pas homogène) que la Xbox, et les fonctionnalités de Zune devraient dynamiser la listes des spécifications (features) des prochains iPod. Attention Apple, Microsoft rajoutera probablement une pincée de windows mobile ou ce/tablet/etc… et n’aura pas un retard « à la Vista » et saura tout à fait s’acclimater d’une promesse de simplicité à la « It’s all about music » et notamment d’une expérience utilisateur au moins égale à celle de l’iPod mais probablement plus connectée et mobile (wifi oblige + expérience de windows mobile). Et si ils rajoutaient… des vrais jeux ? Microsoft ferait coup double et s’attaquerait au passage au marché des consoles portables.

A lire sur Génération MP3 et Engadget.

Ps : si j’étais mauvaise langue je glisserai que le wifi est nécessaire pour les mises à jour de sécurité et différents patchs à venir… mais je ne le ferai pas.

Technorati Tags:

Alors que nous prenons un petit repos mérité en famille, ensoleillé et connecté, nous avions envie de parler ensemble de l’envie de faire d’autres choses dans la continuité de l’activité de Brocanteo démarrée il y a un peu plus d’un an, l’idée d’une autre boutique en ligne ou de créer un espace bien particulier, distinct, l’envie de refaire ou refondre certaines choses que nous avions mises en place.

En fait sur notre marché nous sommes assez atypiques et mêlons plusieurs genres, un peu comme nous les vivons ou sentons, pas forcément de façon rationnelle pour une boutique ou e-boutique.

Nous avions au final l’envie de fusionner plusieurs univers et leurs perceptions, par exemple des objets anciens et des objets fabriqués aujourd’hui à l’ancienne, le tout sans dénaturer l’image des objets réellement anciens appréciés des collectionneurs et sans casser l’image de qualité des objets fabriqués aujourd’hui traditionnellement. Pour les connaisseurs il ne peut y avoir de confusion entre traditionnel ou artisanal, ancien et les rééditions industrielles , pour ceux qui découvrent, la confusion peut brouiller les pistes et notamment au niveau de la perception des prix.

Nous percevons que cette équation de positionnement est difficile. Peut-être que cela fonctionne sur certains objets et sur nos clients – probablement constitués de connaisseurs, mais est-ce que cela est compréhensible par tous ceux qui nous découvrent la première fois et ce à quoi ils s’attendent ? C’est comme ça que nous arrivons à nous questionner sur l’idée de développer un autre espace (au moins un) – peut-être avec un autre nom, peut-être avec une autre « ambiance » et d’autres produits, peut-être avec d’autres technologies, pour adresser des ambiances proches mais distinctement (« déco actuelle » et « déco à l’ancienne ») ? Même si bien conscients que l’effort de communication, le travail de référencement de fournisseurs et de création des fiches, de l’effort financier pour le stockage nécessaire, et les efforts pour lancer un site en propre sont conséquents, on a envie de quelque chose de simple et direct, comme un nouveau canal d’expression pour une autre offre, vers de nouveaux clients et au final de rationaliser un peu plus le site d’origine.

Mais d’où vient cette réflexion ?

En fait nous étions tellement excités à l’idée de parler de nouveaux produits que nous distribuons, que j’en ai fait un hors sujet (trop publicitaire) par rapport au site enviedentreprendre (Pour une fois où j’étais bien en avance pour fournir à Olivier du site enviedentreprendre.com un article sans ses rappels…). En fait nous aurions du témoigner de comment nous en étions arrivés là, depuis un an, à essayer une nouvelle piste, et le plaisir que nous avions eu à réaliser ce projet. Mais il n’y a pas tellement de matière : C’était tout simple. Nous avons pris contact avec le fabriquant, avons présenté le projet et il a dit oui. Cette démarche est toute nouvelle et nous avons fonctionné tout simplement en expliquant notre envie, avec nos sentiments, nos idées ont fait le reste. C’est vrai que nous débutons aussi dans cette démarche et nous savons qu’il peut y avoir des refus. Et plein de questions se posent.

De cette étape nous sentons bien que nous passons à autre chose, et que nous devrons vraiment bien réfléchir à la façon de le présenter à nos clients dans le futur. Nous nous essayons à une intégration directe dans le catalogue et voir ce qui se passe, c’est le plus simple, nous savons le faire mais nous savons que ce n’est pas suffisant. Nous en parlerons probablement dans une de nos rares newsletter (vers nos clients et membres enregistrés). Mais nous réfléchissons à éclater les univers et ambiances, car même si les produits vont bien ensemble à nos yeux ils ont des origines, des marchés et clientèles différents. Nous ressentons aussi le besoin d’avoir un autre déclic, d’avoir toujours un retour de nos clients et leurs envies et peut-être d’avoir une solution simple comme un blog et non un site de commerce complet ou l’inverse, et peut-être de réduire les options de navigation dans le site. A ce stade nous n’avons pas encore la solution pour scinder les activités liées à l’ancien et le nouveau, l’idée est quand même là, la volonté, des idées de financement, peut-être déjà un nom, juste des idées en maturation, et votre avis nous intéresse !

Nous reprendrons les podcast video pour la rentrée, on sent bien l’effet de saison, l’été est chaud et les esprits sont lointains. Bonnes vacances à tous si vous pouvez en prendre !

JM et Nathalie pour enviedentreprendre.com

Technorati Tags: , ,

Ebay augmente ses tarifs : Avertissement reçu par mail aujourd’hui, ebay augmente un peu tous les tarifs, ceci sera effectif au mois d’Août. Boutique (frais mensuels, + 5 euro – le prix d’un site web…), insertion d’un objet (en prix fixe ou enchères) et les commissions… Sont visés les petits prix (5,25% du prix final en dessous de 50 euro par exemple, 5 % pour une boutique).

vous pouvez retrouver ces annonces ici et ici pour les boutiques.

Ce qui est très étonnant c’est la volonté d’optimiser ebay en réduisant le nombre d’objets mis en ligne, ceci après avoir longtemps communiqué sur toutes les possibilités attrayantes et la professionnalisation possible des boutiques !

L’objectif prioritaire d’eBay est d’optimiser en permanence les expériences d’achat et de vente de notre Communauté. Ainsi, nous veillons constamment à rendre le site et les annonces aussi attractifs que possible pour les acheteurs.

Nous avons constaté que pour maintenir l’efficacité de notre place de marché, il est essentiel de garder un bon équilibre entre les enchères, le prix fixe et les objets proposés au sein des boutiques. Cependant, les commentaires de notre Communauté et plus particulièrement des acheteurs nous ont démontré que l’actuelle structure de prix ne soutient pas assez cet objectif.

Par conséquent, pour maintenir à la fois la qualité des objets mis en vente et cet équilibre entre Enchères, prix fixe, et objets boutiques, nous allons procéder, sur eBay.fr, à des changements tarifaires relatifs aux Boutiques.

Le nombre de boutiques a considérablement augmenté au cours de ces dernières années grâce notamment à des frais d’inscription particulièrement bas. Cependant, les acheteurs et les vendeurs que nous avons écoutés ces derniers mois nous ont régulièrement fait part du fait que toutes les boutiques ne proposaient pas la même qualité d’offre et de service. C’est pourquoi, il nous semble nécessaire aujourd’hui d’augmenter les frais d’inscription pour accroître la sélection et permettre aux propriétaires de boutiques d’avoir plus de visibilité et donc encore plus de succès dans leurs ventes.

Pour les objets c’est pareil :

Les faibles frais de mise en vente des boutiques ont conduit à une surabondance d’objets. Or, de nombreux acheteurs, nous ont fait part du fait qu’ils n’arrivaient plus à trouver les objets qu’ils cherchaient. De fait, il nous a semblé important de rendre l’offre Boutique plus attractive pour les acheteurs. Nous avons donc décidé d’augmenter à la fois les frais d’insertion et la Commission sur le prix final. Cette plus grande sélection de l’offre va permettre aux acheteurs de mieux trouver leurs objets et donc de permettre aux vendeurs d’être plus efficaces.

Etonnant. En effet les boutiques avaient une voie d’accès assez proche d’une nébuleuse, un classement par catégorie ou alphabétique (un annuaire en fait) et lors d’une recherche les objets en vente dans une boutique sont affichés distinctement mais isolés dans une liste à part, qui arrive bien après les résultats des enchères. Bref, c’était un peu nul, alors ebay va améliorer en conditionnant l’affichage :

Nous vous prions de noter qu’à partir du 2 août 2006, les résultats de recherche des objets mis en vente en Boutiques vont être modifiés. Par défaut, les objets des Boutiques n’apparaîtront dans les résultats de recherche que si le nombre d’objets disponibles aux formats enchère et prix fixe est peu important. De plus, les objets au format boutique qui apparaîtront dans les résultats de recherche incluront la galerie photo si le vendeur y a souscrit dans sa boutique. Toutefois, les acheteurs pourront toujours choisir d’afficher les objets prix fixe Boutique depuis les options de recherche. Ce changement a été fait afin de faciliter la recherche pour les acheteurs et ainsi d’optimiser leur expérience d’achat.

Je reste toujours partagé sur ebay… et coïncidence, on venait juste d’ouvrir une boutique pour du discount sur ebay et déstocker les invendus de Brocanteo.

J’aime bien ce service « web 2.0 » de gestion de projets et travail collaboratif de 37signals, très utile, fonctionnel, et qui a fait la renommée de 37signals (qui développe le framework Ruby on rails, mais je m’éloigne du sujet)

Un article sur Cuk en parle très très bien et évoque le mode gratuit mais limité.

A noter qu’un clone open source (en php/mysql) – pas aussi complet mais qui s’améliore – existe depuis peu : ActiveCollab.

Ce matin, levés très tôt après une nuit au bord de la mer et au restaurant avec de la bonne musique, petit café en face du soleil qui se lève sur la terrasse en lisant les flux rss de la nuit, frâicheur du petit matin qui va s’estomper et douceur des premiers rayons qui vont être très forts dans quelques heures, calme. Puis départ pour la mer pour avoir la mer à nous tous seuls, cheveux au vent et retour pour 11 heures tout salés sous un soleil de feu et un plouf dans la piscine rafraîchissante.

Et comme une envie que cela dure, un petit peu, pour pouvoir revivre ça plusieurs fois.

Voilà une nouvelle comme je les aime :

Le fondateur de La Fraise, site de vente de t-shirts très graphiques, a cédé son entreprise à Spreadshirt, un site qui vous permet de créer vous même vos t-shirts ou d’acheter des t-shirts avec des graphismes d’autres clients. Je ne sais pas pourquoi ni comment exactement (je crois via MacGénération ou Smartphony), mais je me suis trouvé à suivre et admirer à distance l’aventure de ce site et de ce commerce, bien avant les coups de projecteurs de la blogosphère. Puis depuis l’année dernière, suite à un repas arrosé et un constat que je ne trouvais pas les t-shirts ou polos que je voulais, je me suis intéressé à spreadshirt.

Cela ne m’étonne pas tellement.

Tout d’abord cela a été évoqué à plusieurs reprises dans le blog et spreadshirt avait monté en en 2005 un bureau Français (à lire sur le journaldunet) – Spreadshirt est à l’origine un site allemand – et même un blog, le derbz. J’étais persuadé que Spreadshirt allait tirer ver le haut son modèle où ce sont les clients qui seront les éditeurs rémunérés des graphismes pour les t-shirts ou autre (Spreadshirt propose un foule d’objets à dériver). Pour La Fraise, c’était soit un rachat par une grande marque, soit par un concurrent. Là l’univers est très proche (geeks, graphistes), cependant la touche spécifique qui mélange le ton propre et celui de la communauté est une recette à prolonger.

Bravo, bravo, même si le ton de Patrice sur son blog va me manquer.

Ps : c’est amusant, comme par coïncidence, demain sera publie un petite réflexion à propos de nos projets sur enviedentreprendre et ici (et non ce n’est pas une boutique de t-shirts !).

Technorati Tags: ,

Du wifi dans l’ipod ? Vous connaissez mon avis, cela manque cruellement à l’iPod qui sur certains plans s’est fait complètement dépassé par des produits comme la PSP de Sony et parce qu’en 2006 sortir ses câbles pour synchroniser 2 ou 3 titres et un podcast cela n’a pas de raison de continuer.

Apple devrait donc lancer un ipod wifi. Enfin !

Pourquoi ? Surtout parce que Microsoft est rumeuré pour le faire à la fin de l’année.

Mais tout de même on pourrait aussi imaginer que l’iPod devienne réellement un produit sans attache, qui pourrait aller chercher ses musiques ou vidéos directement sur le net, comme le fait presque entièrement la PSP. On peut l’imaginer aussi un peu plus interactif et non plus statique, ou apportant la radio par wifi (netradios) et la synchronisation et pourquoi pas un peu plus, un SIP phone, un client mail (écran tactile) ou ichat audio…

Apple devrait donc aboutir sur l’abandon de ce énième tabou.

Dommage que ce soit fait après les autres. Apple devrait donc essayer de la faire « mieux ».

Technorati Tags: