Découvert grâce à freemac, un site de spécialistes de Free et du Mac, Vous pouvez maintenant gérer intégralement vos messages vocaux de votre ligne téléphonique Free via une interface visualisable sur votre TV (écouter / effacer). Sur le site vous trouverez également toutes les applications du type media player ou magnetoscope numérique pour créer des ponts entre votre Mac et votre freebox : excellent.

Je n’ai pas hésité longtemps à écrire ça : Je suis outré par la position d’Adobe qui explique que du fait d’une partie du code vieillissant les équipes ne peuvent fournir rapidement, prochainement une version de la suite Adobe Creative Suite sur MacOS Intel et se contente de préciser que tout fonctionne du fait de « l’émulation » du code PowerPC.

Tout ceci paraît logique… sauf que ce bilan était LE MÊME il y a 10 ans lorsque Be avec BeOs avait un besoin vital et le potentiel d’accueil de ces mêmes logiciels et qu’Apple subissait aussi le passage des Mac 68000 aux puces PowerPC (avec une bonne dose d’instabilité ce qui a fait vaciller Apple sur son propre marché).

Cela veut aussi dire qu’en 10 ans il n’y a pas eu de travail en profondeur, pas de d’écoute de la stratégie de la plate-forme d’origine, pas de collaboration. Etonnant !

Alors que presque TOUS les petits éditeurs de logiciels font ou ont déjà fait les efforts nécessaires pour permettre une utilisation universelle seuls les éditeurs qui vivent sur leurs acquis ne peuvent aujourd’hui coller au marché. Mais où passent les budgets de maintenance (que je distingue bien de la R&D, quoi que…) ?

Ceci pour dire qu’il y a un couloir pour des solutions open source ou innovantes, comme le match Indesign / xpress, des solutions simples et adaptées aux OS modernes et que je soutiendrai ces applications (Inkscape, Seashore, Gimpshop (excellent !)).

Cette analyse vaut également pour Microsoft qui bien évidemment est dans une situation proche avec les produits Office et Virtual PC… (OpenOffice, Vmware).

Et de glisser à Apple et à ses meilleurs partenaires qu’entre les retards de vista et ces annonces d’absences de sorties de versions à jour de ces logiciels stratégiques, il y a de quoi bien structurer le lancement de la version 2006 de MacOS et pourquoi pas se lancer dans des acquisitions ou projets stratégiques pour combler les lacunes du marché ou innover (ce qui avait été fait avec FinalCut, Logic, DVD Studio).

Je publie cette note en mode « brouillon », je la mettrai à jour au fil de l’eau car je voulais l’écrire il y a déjà quelques temps. Ça parle de design et d’une expo des années 90.

A la suite de la réouverture du Grand Palais de Paris, j’avais fait quelques recherches sur l’origine de la fermeture (causes techniques) parce que je suis assez friand des making off. Et en cherchant je suis en fait tombé sur plusieurs articles qui parlait de l’exposition, Design Miroir du siècle de 1993, lors de laquelle un rivet s’est détaché de la nef et qui a signé l’arrêt du fonctionnement du Palais et sa mise en travaux longue durée.

Et bien j’y étais à cette expo !! Déjà je vibrais pour le design et notamment celui de ce siècle bien précis et j’étais parti curieux sur le chemin du grand palais. Et quel bonheur de retrouver tous ces objets dans une expo (avec un Apple II, un mac 128 et un resto McDO « d’origine » qui fonctionnait parfaitement).

A propos, je vous mets 2 liens qui sont pour moi comme « des suites » à cette expo : un diaporama du journal du management sur les prototypes des objets de la vie courante, et je vous renvois à une note de 2004 pour aller voir le film EDF qui illustre tout à fait le reflet que donne le design de ces objets (que l’on peut télécharger sur le site de la société de production l’ayant réalisé).

J’avais passé une excellente après midi ensoleillée, dans un grand palais baigné de lumière et donc une très bonne expo de mémoire, mais… je n’ai rien conservé de cette expo (juste la mémoire remplie des allées qui parfois ressemblaient à une brocante).

Design-Miroir-Du-Siecle

Alors j’ai cherché un ouvrage en parlant, le catalogue et… là échec, introuvable, il n’est plus édité ni vendu d’occasion sur Amazon ou Ebay.

Et puis finalement google l’a trouvé sur price minister.

Après quelques euro bien investi et une expédition rapide par une charmante vendeuse et j’ai découvert cet ouvrage, et quel ouvrage.

Je m’attendais à un petit recueil de photos mais c’est un travail énorme. D’ailleurs il n’y a pratiquement aucune photo de l’expo.

Je l’ai placé juste à coté du livre Apple Industrial Design.

Pour aller plus loin, une excellent page sur le design (visite de la brocante htéorique du XXe siècle) qui m’a aiguillé sur le titre de l’ouvrage, un article de l’expansion qui retrace la carrière du grand palais et évoque le problème survenu lors de l’exposition.

Mais cette expo a visiblement connu la polémique.

Brocante-Podcast-VideoHier nous avons tourné le premier podcast video de Brocanteo.com – probablement une innovation sur le marché de la brocante et même de la décoration en ligne. Le principe étant de faire découvrir avant leur mise en ligne les objets et d’essayer de mêler objets chinés et objets d’aujourd’hui avec l’esprit brocante et déco, sous la forme d’un « petit déballage entre amis ».

Retour d’expérience : Amusant, fait en une seule prise, ça nous plait, et vous ? Mais… ça prend du temps !!! Je vous mets une copie d’écran pour voir ce que cela donne. Le podcast s’articule entre la page (le post) et la vidéo. Certes j’ai rajouté des titres et un jingle et un effet tourne page, mais entre le montage, la compression, la mise en ligne ce n’est pas du tout optimisé. Nous avons du utiliser finalement notre camescope DV parce qu’utiliser la webcam isight et le portable n’est pas du tout adapté (pas de solution du type pied de prise de vue…). Et je ne suis pas très content du résultat de la compression en mpeg 4, beaucoup plus de celui en Flash. Mais là aussi je bloque sur le fait de mettre la video en flash en pause et que l’utilisateur déclenche lui même la vidéo et que cela fonctionne sur tous les navigateurs et lecteurs rss. Bref : pas simple du tout en fait. Je me demande si filmer en mpeg4 directement et publier tel quel ne serait pas plus simple. En tout cas il y a un réel intérêt à utiliser une solution qui héberge (les fichiers font 30 mo) et encode la video aux bons formats (MP4 et FLV) en fonction de n’importe quelle source.

Technorati Tags: , , , , ,

Google-Finance

Google, moteur de recherche qui un devient un portail aux services de plus en plus nombreux (et donc se prend l’image de « tentaculaire », « dangereux », etc…) ouvre un service en version beta (et anglaise) d’infos boursières. Mais que ne va pas proposer google ? Boursorama, SIte d’information qui est devenu une banque, mais qui n’aurait pas l’idée de devenir un google, quoi que là aussi les services se développent (magazine).

Formidable video (Loose Change) d’une récente enquête (2005) sur les crash du 11 septembre, que je découvre grâce à Agoravox. Intéressante car troublante, et parce que le niveau de détail est très poussé avec un gros travail de recherche de videos, de textes, de photos A voir avec du recul sur DailyMotion : http://www.dailymotion.com/video/66298

Je trouve la « forme » et le média (relais par blog) utilisé terriblement efficaces, pour pousser à douter. La musique rythmée, la voix hautement « sûre » et qui met en doute en questionnant à base de rebonds et d’évidences pour toujours pousser douter encore. Du très bon montage.

Mais le fond est très polémique bien sûr.

La démonstration de la puissance des médias et des images, et nous qui doutons de tout et de tous ceux qui doutent.

Amusant que de constater qu’une loi à l’origine pour lutter contre la musique illégalement mises à disposition et téléchargée, fasse se tourner les regards de tous les analystes vers Apple et sa solution de téléchargement légal. Mais comment en est-on arrivé là ? Tout simplement grâce au lobby des concurrents. La preuve avec ceux qui au lendemain s’en félicitent (Virgin qui avait échoué en France lors d’une attaque directe vers Apple) et ceux qui détectent les vrais risques (Apple – reuters / nouvelobs)… Apple pointe du doigt que l’interopérabilité est possible à condition de baisser la garde car la firme est bien consciente que Microsoft sera contraint de proposer la même chose et que le point commun à toutes les solutions est soit un nouveau format de fichier soit un format sans droit car on est loin d’avoir des solutions qui marchent entre tous les univers… A ce jour seul Apple avec iTunes (et avec succès) a proposé une solution Mac / PC de grande envergure en laissant de coté le monde libre de Linux et ne proposant pas de déposer et lire les fichiers proposé sur autre chose qu’un ipod car les concurrents ont opté pour la solution de Microsoft ou développé une solution propre (Sony).

On peut dire merci aux vendeurs à la rancune tenace et aux puissants lobbys (Fnac, Virgin).

Cela cache pourtant énormément de risques pour d’autres acteurs, notamment les hébergeurs (réaction de Loïc), notamment les portails, les moteurs de recherches, les auteurs de blog etc… qui soient permettent de mettre à disposition des fichiers soit conseillent sur les moyens d’utiliser le droit à la copie privée.

C’est certain, avant l’achat d’un objet soit nous savons exactement ce que nous cherchons, soit nous découvrons un objet. Dans le cas de la découverte nous avons parfois besoin de toucher, évaluer, mesurer, vérifier l’objet, d’en juger le véritable aspect, la qualité, les dimensions, les volumes.

Dans le cas de Brocanteo qui est principalement une boutique en ligne et vend par correspondance et à part quelques rares occasions où je destine des objets à des vraies brocantes ou que des visiteurs me rencontrent directement, mon activité principale repose sur le principe de bien vous présenter des objets pour lesquels j’ai eu des coups de coeur. Je souhaite faire partager ces coups de coeur et les présenter de la meilleure façon possible et j’essaye donc de faire des photos et des fiches produits très explicites et de préciser les dimensions (en les convertissant pour les anglophones). Comme les objets sont un peu uniques, plusieurs clients nous ont expressément demandé de vérifier des points de détail sur des objets, d’autres plus rarement ont même fait l’effort de se déplacer pour nous rencontrer. Leur objectif était de « mieux » voir l’objet sous toutes ses coutures.

Je souhaite aller donc plus loin et annoncer « Brocanteo 2.0″ qui sera plus « social » grâce à l’usage de la vidéo. Et pour cela nous allons utiliser du vidéo podcast et la vidéo conférence !

La première brique, Brocante’s PodCast, le Podcast Vidéo de Brocanteo, est une idée que nous avions eu il y a quelques temps mais qui a mûri récemment. Ce sera pour nous l’occasion de créer tout simplement une rubrique dans le blog magazine pour présenter par des vidéos en ligne des objets sous toutes leurs coutures. L’idée nous est venu en voyant un court extrait réalisé pour la télévision sur Brocanteo, où je présentais un objet insolite dans l’émission « tous à la Brocante » de France 3 (dont l’équipe a eu la gentillesse de nous repérer et de faire un sujet sur Brocanteo qui passera au mois d’Avril), et que nous avons voulu le mettre à disposition de « nos fans de la première heure ».

Brocanteo-Tv-France3

Clairement je n’y parlerai pas de la météo : Dans notre cas nous allons dédier ces podcast aux objets pas encore en ligne, pour permettre à nos clients de découvrir nos objets avant qu’ils soient véritablement en ligne car même avec toute la meilleure volonté, entre le moment où je trouve les objets qui me plaisent et le moment où ils sont en ligne il peut se passer beaucoup de temps et mon véritable stock est loin d’être aujourd’hui en ligne, à regret.

Station-Podcast-Video

Beaucoup de podcast se sont lancés autour de thèmes « perso » (interviews, humour), ou bien très marketing (conseils d’utilisation, publicités) et de notre coté nous avons une matière prédestinée, nos objets avec leurs qualités et leurs histoires, et ce qu’ils donnent avec d’autres objets autour d’eux, dans nos mains, pour les mettre en perspective. Les inconvénients sont le temps passé à réaliser les vidéos (enregistrer / monter / compresser) et à le stockage en ligne. La réalisation sera assez sommaire, mais efficace grâce à des logiciels simples comme iMovie ou IveZeen et la webcam Isight, car centrée sur les objets déballés ou découverts. Nous serons attentifs aux réactions pour ensuite mettre en priorité en ligne les objets « chauds ». Le stockage se fera d’abord sur un petit serveur sur notre connexion adsl Free et si il y a des ralentissements nous les mettrons sur un site externe dédié (sachant que Free offre la meilleure offre… gratuite). Les fans d’iPod et d’iTunes pourront tout à fait placer les vidéos dans leur ipod. Ce sera donc un peu artisanal mais cela fonctionnel de bout en bout, et le podcast vidéo devrait me permettre de publier facilement et rapidement une série d’objets, même si la partie intégration dans le blog ne semble pas très « naturelle ». Tant qu’à innover nous suivrons les standards qui se profilent, nous essaierons de publier sous 2 formats en Flash video pour la lecture en ligne (rss et dans la page) et MP4 pour les utilisateurs d’iPod ou PSP.

Tous les points de vente traditionnels le savent bien. Il est habituel de voir défiler des clients intéressés, qui se renseignent, puis qui achètent en ligne au plus bas prix. Dans notre cas cela vaut l’occasion de tenter l’expérience car à un instant « t » il est difficile de trouver le même objet disponible sans délai et nous avons un réel besoin d’accélérer ou dynamiser la publication.

La deuxième brique de Brocanteo 2.0 repose sur la dynamisation de notre relation avec les clients qui repose aujourd’hui presque intégralement sur le mail (90 %) et le téléphone (10%) : « Rendez-Vous @ Brocanteo« .

Pour les objets déjà en ligne ou pas, nous allons proposer de se « rencontrer virtuellement », car se voir c’est toujours mieux, et permettre de prendre rendez vous pour vous faire voir mes objets… à distance ! Confiez moi vos recherches ou vos questions et j’organiserai une sorte de vente privée, par vidéo conférence, en bloquant l’achat de l’objet souhaité ou en présentant des objets complémentaires pas encore publiés. Pour cela nous utiliserons 2 messageries instantanées, Msn Messenger et Aol Instant Messenger / Ichat car je suis sur Mac et je ne souhaite pas jongler d’une machine à une autre et aujourd’hui ces 2 là fonctionnent parfaitement. Lorsque Skype sera disponible sur Mac je l’utiliserai également. Ces 2 messageries (msn, aol) permettent la vidéo conférence entre 2 utilisateurs qui ont une webcam ou bien à un utilisateur de recevoir l’image de la webcam de Brocanteo pendant un chat audio ou en texte. Je suis certaine que je vais beaucoup stresser mais vous avez un artisan de l’art de vivre en face de vous, pas une multinationale, je suis certaine de votre compréhension et que ce sera l’occasion de vous faire partager ma passion et… négocier ! Un lien spécifique sur chaque page du site permettra de demander ces rendez-vous. On prend un peu d’avance sur ebay et leur association avec Skype !

Nous devrions rajouter très prochainement 3 nouvelles fonctions :

- publier les objets recherchés par nos clients ou par nous même

- proposer à des clients de nous faire parvenir des photos des objets achetés et publier ces photos d’intérieur ou d’extérieur sur notre site

- permettre à nos clients de témoigner en ligne sur leur contentement du service offert.

Nous espérons que ce sera apprécié, car pour les clients incertains cela devrait rassurer tout en présentant « véritablement » les objets et cela devrait créé un lien de proximité avec nous.

Nathalie et Jean-Marc pour www.enviedentreprendre.com

Ps : Encore un peu de patience pour la mise en place des vidéos, cela prend vraiment du temps.

En lisant une analyse sur la loi DAVSI sur Yahoo, et les répercussions potentielles pour Apple iTunes on croit deviner que cela devrait arriver Apple à forcer son format de fichiers et les DRM associés à pouvoir interopérer avec d’autres balladeurs et/ou logiciels. Je pense que c’est une erreur et que la véritable cible des lobbys opérant autour ce projet de loi c ‘est d’ouvrir l’iPod aux fichiers des autres plate-formes. Car l’appétit des vendeurs (Fnac, Virgin, etc…) repose sur vendre des titres sur leurs plate-formes pour ce balladeur à succès. Un peu comme l’a souhaité Real avec Rhapsody en essayant de forcer et de « s’incruster » sur ipod. Sauf que la plupart des solutions reposent sur du Microsoft et que rien n’est fait sur la plate-forme d’origine de l’iPod et l’iTunes, le Mac. Apple réagira contraint et forcé ou pas du tout. Un choc en perspective.

Apple pourrait tout à fait ouvrir via iTunes cette possibilité, le logiciel est fait pour ça, tout en « signant » les fichiers pour qu’ils soit détecté qui a acheté et « partagé » un morceau ou une video. Mais je ne vois pas iTunes convertir ses musiques et videos au format Microsoft. Et bien sûr je ne vois pas Microsoft développer la partie manquante à sa solution pour permettre aux ipod de lire les fichiers PlayforSure de WMA… Bref, je sens que la France va se ridiculiser avce une loi moyennement applicable ou va passer à la postérité pour avoir légalisé… le mp3… qui est le format de fichier commun à toutes les solutions ?

Sony attaque fort sur le marché qu’il maîtrise en précisant des dates de disponibilité et en confirmant des rumeurs (via le journal du gamer)

La Très attendue PlayStation 3 sera disponible en Novembre, sera compatible avec les jeux PSOne et PS2 et incorporera un disque dur de 60 go. Le Lecteur sera probablement un Blue Ray et il devrait y avoir une sortie TVHD. Le prix devrait être calqué sur celui de la Xbox 360.

Notre chouchou portable, la PSP, va évoluer : Une nouvelle version de la PSP accueillera prochainement un GPS, un EyeToy, un lecteur Flash, un lecteur RSS mais aussi un émulateur PSOne permettant aux joueurs de télécharger d’anciens titres … histoire de recycler et revendre à nouveau les jeux PSOne ! Recycler le catalogue PSOne c’est pas bête parce que cela va doper le catalogue actuel de la PSP. Par contre si l’émulateur PSOne ne permet que de jouer à des jeux téléchargés / Payants cela va irriter tous ceux qui ont déjà ces jeux !!!

Presque tout à fait d’accord avec cet article. Oui pour le fait que le blog donne une image très concrète des compétences d’analyse et d’écriture, va plus loin sur les opinions, favorise le développement personnel. Je rajouterai que c’est aussi et surtout un support pour les passions et pour « l’effort de mémoire » personnel, un outil développant le contenu d’un site. Ensuite on accroche ou pas. On sait ce que l’on va publier, on sait de quoi on va parler/écrire, on y pense pendant la journée, on prépare des brouillons qui nécessitent plus de travail qu’un réaction à chaud, etc…

Bon, back to work, now.

Technorati Tags: