Les specs sont et Chapter tool (Mac) qui permet de faire des fichiers aac chapterisés et illustrés est . Pour faire un fichier son sur n’importe quelle plate-forme, je vous conseille audacity comme outil de création de podcast, d’ailleurs Apple en parle ici en application dans l’éducation. Itunes permet lui de convertir en AAC les fichiers mp3.



[composed and posted with
ecto]

Technorati Tags:

Logo-Next En 1993 Steve Jobs doit prendre une terrible décision et admettre son échec avec NeXT Computer : les ventes n’ont jamais décollé. Il renomme la société pour effacer « computer » tout en abandonnant la fabrication du hardware Next, les NextStation et NextCube (mais également les imprimantes, écrans, clavier, souris, lecteur CD).

Très tôt NeXt avait démontré (dès 1989) que NeXTStep pouvait passer d’un environnement hardware à un autre, notamment en vendant une licence à IBM.

En 1993, Steve Jobs prend la décision contrainte de passer sur une autre plate-forme et de se focaliser sur le software, comme seule voie, en choisissant de travailler avec Intel :

Nextworld-Expo Steve-Jobs-Andy-Grove

Parallèlement NeXT préparait une démarche similaire et plus ambitieuse avec Sun et HP : OpenStep. Anecdote du passé, juste après le rachat de 1996 de NeXT par Apple, Apple a officiellement distribué OpenStep en 1997 !

D’ailleurs dès son arrivée, Steve Jobs et son équipe posent les pierres de la stratégie Mac OS et notamment le fait que MacOS fonctionnera sur la plate-forme x86, et jusqu’en 98, Rhapsody (devenu par la suite MacOS X Server) sera livré sur Mac et X86 (2 version DR seront livrées). A l’époque cela n’a choqué personne.

Alors, 12 après, presque jour pour jour, Steve Jobs prend sa revanche sur l’histoire : il retente l’aventure avec Intel « tranquillement » ET il garde le hardware. Il est en pleine forme (et devra gérer une dure transition) !

Technorati Tags: , ,

Avec le temps j’ai appris à ne jamais jeter un matériel Apple. Un peu par habitude pour constituer un petit musée, par habitude de brocante, et aussi parce qu’au fil du temps je constate que 20 ans après un Apple II fonctionne toujours ! Bien sûr rares sont les occasions d’avoir encore un Apple II en utilisation (bien que la jouabilité de certains jeux pourraient rendre bien des services lors de dimanches pluvieux en famille). Par contre on peut croiser beaucoup de Mac, notamment sur des trottoirs ou sur des brocantes.

Plus précisément je vous encourage à ne jamais jeter un mac, plus précisément un mac vendu depuis 1998, depuis que Steve Jobs est revenu comme CEO opérationnel d’Apple. Pourquoi ? parce qu’ils sont encore complètement utilisables (!), ceci le plus souvent avec un MacOS X.

Pour ceux qui veulent recréer ou utiliser l’adéquation entre système-applications et le matériel, surtout les mac depuis les années 1999-2001, il suffit de se caler sur Jaguar ou Panther et les applications compatibles, Classic fonctionnera lui de façon transparente, les pilotes pour imprimantes ou scanner existent et bon nombre de logiciels open source remettent au goût du jour ces mac. Ces machines bénéficient d’un lecteur de CD-rom, de l’usb, du réseau ethernet, d’un modem rtc, pour certaines du firewire et même de possibilités de réseau sans fil.

Pour les machines « avant » 98, la démarche est plus complexe, MacOS 9 et quelques applications peuvent transformer une machine poussiéreuse en un poste d’appoint pour une maison de vacances. Quelques recherches sur Internet et vous découvrirez pas mal d’abandonware (grenier du mac) qui peuvent rendre bien des services.

Ne jetez pas donc, donnez, offrez, revendez pour un euro symbolique, vous ferez des heureux qui pourront utiliser ces machines

Technorati Tags: ,

Choquant de voir la marque NeXT d’Apple reprise comme ça : France Télécom entame un sérieux tournant. L’opérateur historique a lancé NExT, son programme de transformation sur trois ans qui vise à faire de lui « un opérateur de référence des nouveaux services de télécoms en Europe ».

MacAlly, Belkin et Logitech se sont penchés sur le couple iPod et Bluetooth pour trouver des solutions pour la musique sans fil et les résultats sont très innovants puisque cela couvre à la fois la musique mobile mais également la musique sans fil dans un salon par exemple :

Bluewave-Macally-Bluetooth

Tout d’abord MacAlly avec son système BlueWave, produit méconnu pour lequel ma préférence ira, un produit pour la maison innovant : un casque bluetooth haut de gamme doté d’une prise de sortie qui sera également une base et peut être relié à un ampli : 2 produits en un. L’ipod (toutes générations !) pilote alors la diffusion de l’audio et les morceaux. Chaque élément a des piles.

Tunestage-Belkin-Bluetooth

Belkin avec le mystérieuxtuneStage: un dock de salon ou bureau. L’pod pilote une diffusion, à vous de brancher le dock tuneStage à l’ampli.

Logitech-Bluetooth

Et surtout Logitech qui devrait raffler la mise des solutions mobiles en devançant Hp, avec un casque bluetooth dotées de commandes de l’ipod intégrées au casque ! L’iPod restant au fond du sac ou de la poche.

Dans tous les cas un petit appendice est à connecter à l’ipod (que j’avais bien identifié dans mes open source ideas) et on est aux alentours des 150 euro, sans compter les piles…

[composed and posted with ecto]

Technorati Tags: , , , ,

Podcast-Itunes-video

ITunes 4.9 qui est sorti aujourd’hui gère dorénavant les podcast. J’ai tout de suite voulu vérifier avec mon flux podcast d’essai (http://www.ouvre.com/rubrique/ipod/podcast/rss2/), et cela fonctionne très bien, à condition de respecter quelques standards pour le son : mp3 , mp4 audio (par exemple un fichier wav ne sera pas lu par iTunes !). Et très vite j’ai vérifié que cela fonctionne pour les videos (cf l’icone de la video à coté du titre). iTunes est plus qu’un aggrégateur podcast audio mais bien un aggrégateur podcast AV ou multimédia et fait un pas de plus dans la direction de la définition de la vidéo personnelle ou disponible sur Internet. Prochaine étape on lit les fichiers de google ?

Petit regret le texte de l’article est réduit (comme Safari RSS) et ne profite pas des enrichissements, ni des images et bien sûr aucun ipod pour lire ces videos… (en faisant clic droit sur le podcast video on peut demander une conversion en AAC, audio donc…)

En rajoutant quelques tags au flux on peut s’inscrire sur le site d’Apple :

Enregistrement-Podcast

Todo : vérifier que cela fonctionne avec des fichiers quicktime streaming sur notre serveur perso, seule solution viable pour ne pas faire exploser les hébergeurs. Idée de business : streaming serveur for the rest of us !

Si ça marche je m’y mets sérieusement ? Je vais quand même regarder le droit de citation des musiques…

Technorati Tags: , ,

Global-Diagram-1

Après Free pour le FreePlayer qui s’interface avec la Freebox grâce à VLC, c’est google qui choisi VLC comme lecteur connecté à google video (et ouvre son code) ! VLC après avoir fait le bonheur des premiers utilisateurs des premières versions de MacOS X (en 2001, entre autres plate-formes puis windows) pour offrir un lecteur de video universel et fiable, s’impose donc comme plate-forme de client efficace pour la video en réseau, et assure un avenir à la plate-forme Mac pour assurer une alternative (ouverte aux développeurs indépendants) aux grosses solutions (Microsoft par exemple).

Technorati Tags: , ,

Chers clients de Brocanteo v1.0 et chers visiteurs,

Pour réagir efficacement à vos premières demandes apparues lors de vos premiers achats, nous avons souhaité mettre en place 4 nouvelles fonctions (la v1.1) qui sont immédiatement disponibles en Français et en anglais et qui devraient vous être très utiles :

– un simulateur de frais d’expédition

Simulateur-Prix-Expedition-Brocante

Le simulateur d’expédition est intégré dans le panier. C’est à dire que pour prendre connaissance des frais réels d’emballages et surtout d’expédition il suffit de cliquer sur « ajouter » dans la fiche d’un produit qui vous intéresse (à tout moment vous pouvez l’enlever). Le principe est qu’un panier est à destination d’une seule adresse et que celui ci a un poids. Pour rappel le panier permet de grouper vos achats et de minimiser les frais fixes d’une livraison, en effet les frais sont calculés en fonction du poids réel des objets, de leur encombrement, et de leur fragilité (emballage très spécifique mis en place) et des tarifs réels des services de Colissimo Suivi. Il vous permet également de voir le tarif pour expédier un cadeau à une connaissance dans un pays différent du votre.

– une possibilité de venir prendre les objets achetés sur rendez-vous dans notre société

Recuperation-Colis-Objet-Bureaux-Suresnes

Cette option s’active uniquement pour les clients en France. Clients principalement en région parisienne, de passage à une occasion ou nous croisant sur des vide greniers, nous avons plusieurs manières de nous organiser pour vous permettre de ne pas payer de frais de livraison en venant à nous. Au niveau du règlement il doit être préalable au rendez-vous (CB, Chèque, virement), la règle est quand même de soit payer intégralement l’objet, soit de le réserver en passant une commande complète et en versant un acompte. La garantie satisfait ou remboursé de 7 jours commence le jour où vous avez enlevé l’objet en nos locaux. Pour les clients hors France qui seraient de passage en France, nous vous demandons de prendre contact « manuellement » pour établir ce type de commandes et nous ne pourrons remettre l’objet à des tiers.

Dans la pratique c’est une occasion de faire connaissance !

– une fonction vous permettant de nous interroger en posant vos questions sur un objet

Questions-informations-brocante Interface-Question-brocante

Cette fonction intégrée à la fiche du produit, nous transmet vos questions en rapport avec l’objet, comme la nécessité d’avoir plus de détails sur l’état, des photos complémentaires, des conseils, avec la précision d’avoir un objet en référence, nous vous répondons très vite et enrichissons les fiches des produits. Plus besoin d’aller dans le formulaire de contact ou de téléphone : le petit « ? » vous indique l’endroit où cliquer pour poser vos questions !

et comme une brocante n’existe pas sans négociation, nous vous proposons en exclusivité :

– une fonction de négociation, basée sur notre prix initial et une possibilité de faire une contre-proposition de prix !!

Interface-Offre-Negociation-1

Cette fonction n’est disponible que sur des objets dont nous estimons que le prix pourrait être matière à discussion. Il y a malheureusement des objets (principalement du domaine de l’antiquité) dont nous savons pertinemment que le prix est justifié car bien en dessous des barèmes du marché. Lorsque nous tombons d’accord nous vous envoyons une proposition individuelle de prix final, valable uniquement sur votre compte client. Par sécurité le système interdit de proposer des prix trop bas et vous avertira en vous proposant de refaire une proposition.

L’interface de création de proposition est accessible quand vous voyez le bouton :

Faire une offre - negocier qui est présent sur la page du produit sur lequel on peut négocier.

Nous espérons que ces idées de développements et améliorations vous conviendront et vous donneront envie de faire découvrir notre site à des connaissances (par exemple avec la fonction « envoyer à un ami » qui est disponible dans la barre de droite dans une fiche d’un objet).

Dernière information à destination des clients réglant leurs commandes par CB : Si vous ne possédez pas de compte Paypal, lors de la confirmation de votre paiement l’interface vous propose de continuer sur le site paypal (pour créer un compte) ou de « revenir sur le site du vendeur ». Il est indispensable pour la bonne confirmation de votre commande sur notre site que vous cliquiez sur ‘revenir sur le site du vendeur ». Si ce n’est pas le cas nous recevons uniquement un email de Paypal mais pas de confirmation technique. Nous travaillons sur ce point.

A se rappeler : si vous recevez un email de confirmation de Paypal seulement et aucun email de Brocanteo c’est que votre commande n’a pas été prise en compte. Nous connaissons le problème et travaillons sur ce point afin de le résoudre dans tous les cas de figure. En attendant, nous pouvons intervenir après votre commande, systématiquement nous vous contactons et voyons avec vous ce que l’on peut faire : soit nous vous remboursons immédiatement sans frais et vous assistons pour repasser la commande en quelques minutes (la commande est encore dans votre panier), soit nous vous demandons de nous devancer et reprendre votre panier et le transformer en une commande par virement ou par chèque par exemple, nous la modifierons avec le bon moyen de paiement et la traiterons immédiatement.

Pour info : A ce jour 100 % de nos premiers clients sont satisfaits de leurs commandes, à la fois sur le site brocanteo et ebay, voici quelques extraits des témoignages : « super emballage », « livraison très rapide » « rapidité et sérieux » « livré en bon état » « emballage soigné » « Fast communication, totally honest » « objet parfaitement emballé », comme quoi ça compte la qualité de l’emballage ! C’est aussi ça la brocante maline et les prix doux : assurer votre sérénité lors d’un achat à distance. Faites passer le mot ! Pour ceux qui aiment les enchères nous avons ajouté une 5ème fonctionnalité disponible dans la colonne de droite qui vous permet de consulter les objets en vente sur ebay.

Technorati Tags: , , , ,

Chers clients et visiteurs de la brocante Brocanteo.

Depuis le départ, nous voulions utiliser la technologie RSS : une fois que l’on y a gouté on ne peut plus s’en passer. Le RSS est un moyen technique (on parle de « flux » ou « feed » RSS/xml) de mettre à disposition (on parle de syndication) tout ou partie du contenu d’un site afin que des logiciels ou des utilisateurs « captent » ce contenu (on parle souvent de parser ou reader rss ou encore aggrégateur). De notre point de vue c’est la manière la plus simple et naturelle de vous donner accès à une newsletter non agressive complète sur les contenus du site au moment même où les objets sont mis en vente sur le site. De la même manière, lorsqu’un objet est vendu et si il était unique il est immédiatement retiré du flux RSS (à moins que nous n’entrevoyions d’obtenir à nouveau ces objets).

Voici pas à pas, 3 manières d’utiliser le RSS, le fameux « comment ça marche » :

– Dans FireFox (navigateur gratuit et open source)

– Dans Safari (navigateur intégré à MacOS)

et

– Dans des aggrégateurs comme NetNewswireLite (une version gratuite pour Mac, lien en bas de page du site ranchero) et FeedReader ou RSSreader (gratuits, pour windows), les aggréagteurs sont des applications indépendantes des navigateurs.

Et comme exemple commun, nous avons opté pour le flux Rss de la boutique brocante (il est bilingue rançais / Anglais), mais nous aurions pu choisir la partie magazine Esprit brocante ou carnet de route de brocante (qui là ne sont que Français pour le moment).

FIREFOX —

Firefox gagne tous les jours des nouveaux utilisateurs. Issu du travail conséquent de Netscape et surtout d’une communauté de développeurs indépendants, ce logiciel opensource est redoutable. Il fonctionne parfaitement et existe sur la plupart des plate-formes. Il est doté en standard d’un « fameux » lecteur rss. Voici comment l’utiliser :

1 – Détection du flux RSS

Naviguer sur le site que vous avez l’habitude de consulter, par exemple votre site préféré de brocante, Brocanteo, et notamment la partie boutique :

Firefox-Decouverte-Flux-Rss-Brocanteo-2

En bas à droite, dans la barre dite « d’état », Firefox indique par un petit icône qu’un flux dynamique est disponible. Il l’a détecté en analysant la page qui dans son code les indications nécessaires pour le diriger vers un ou plusieurs flux (par exemple multilingue). Le plus dur vient d’être fait : rien à taper.



2 – Intégration en tant que marque pages

Firefox-Ajout-Flux-Rss-Brocanteo

En sélectionnant une des propositions, Firefox nous demande après d’indiquer « où » nous voulons intégrer le flux, nous conseillons la barre personnelle

3- Utilisation du marque Page RSS dans la barre personnelle

Firefox-Lecture-Flux-Rss-Brocanteo-1

On voit que FireFox se connecte tout seul et charge les nouveautés du flux rss au lancement. Il affiche les titres (nous avons essayé de faire complet). Il suffit de sélectionner un titre pour être orienté sur la page du produit.

4 – Utilisation de l’extension Sage – détection des flux RSS

Après installation de l’extension Sage depuis Firefox, il suffit de l’appeler dans « Outils », une barre à droite apparaît alors avec quelques flux déjà intégrés.

Firefox-Sage-Detection-Flux-Rss-Brocanteo-2

En utilisant le « + » lorsque l’on est sur un site avec un flux RSS, Sage va détecter tous les flux présents sur la page et vous propose de les intégrer. Voilà le plus difficile est fait, il suffit maintenant de cliquer sur le titre du flux.

5- Lecture du flux RSS dans Sage – Intégration du contenu dans une seule page

Le bénéfice de l’utilisation de l’aggrégation RSS apparaît immédiatement : on voit sur une seule page toutes les nouveautés sans avoir eu à lire chaque page.

Firefox-Sage-Affichage-Flux-Rss-Brocanteo-1

Attention, Firefox ne conserve pas la mémoire des flux qu’il a lu. En effet, une fois déconnecté vous n’aurez plus accès au contenu. Peut-être pour de prochaines versions.

Même si les captures d’écran sont « Mac », cela fonctionne de la même manière sur windows ou Linux.

SAFARI —

Safari est le navigateur préféré des utilisateurs Mac sur OS X. Depuis l’apparition de Tiger, la version 4 de Mac OS X, Safari regagne encore plus, tous les jours, de nouveaux utilisateurs qui auraient pu délaisser les précédentes versions. Issu du travail conséquent du projet Konqueror (Khtml), Apple a placé ce projet au coeur de sa stratégie et l’a rendu tout récemment open source à la communauté de développeurs indépendants sur les parties spécifiques développées par les ingénieurs Apple. Ce logiciel maintenant entièrement opensource est redoutable : stable, rapide, innovant. Il fonctionne parfaitement sur Mac et devrait vite faire bénéficier Linux de ses progrès. Il est doté en standard d’un « fameux » lecteur rss ultra puissant. Voici comment l’utiliser :

1 – Détection du flux RSS

naviguer sur le site que vous avez l’habitude de consulter, par exemple votre site préféré de brocante, Brocanteo, et notamment la partie boutique de la brocante :

Safari-Detection-Flux-Rss-Brocanteo-1

Rss-1

On voit l’icône « bleu » du RSS s’afficher dans la barre d’addresse : il suffit de cliquer dessus.

2 – Lecture du flux instantanément

Safari-Parser-Flux-Rss-Brocanteo-1

Safari permet de vraiment travailler avec le flux, notamment en réduisant ou augmentant le texte disponible en filtrant par un moteur de recherche ou en fonction d’actions. Ces actions sont disponibles dans la barre de gauche.

3 – Intégration en tant que marque pages

Au début de la barre d’adresse un « + » permet de rajouter en tant que favori ou marque page n’importe qu’elle adresse. L’adresse un peu spécifique d’un flux rss est utilisable en tant que tel comme pour FireFox. Il suffit de se laisser guider par l’interface : nous conseillons de le mettre dans la barre de signets (équivalent de la barre personnelle de Firefox)

Safari-Barre-Signets-Flux-Rss-Brocanteo-1

il apparaît alors dans la barre en fonction de l’ordre d’intégration (le plus récent à gauche).

Safari-Vision-Du-Flux-Barre-Flux-Rss-Brocanteo-1

4 – Affichage des nouveautés

Dès que le flux sera mis à jour Safari vous avertira par un comptage des nouveautés entre (), comme par exemple pour le flux « informations » présent dans la barre. Lors de l’affichage cette précision sera à nouveau présente. Les nouveautés sont en haut de page.

Par exemple ici 9 nouveautés depuis la dernière consultation – indiqué dans le bandeau bleu de titre de flux.

Safari-Affichage-Flux-Rss-Brocanteo-2



5 – Organisation et réglages

A régler dans les préférences.

Les flux lus et aggrégés par Safari peuvent être conservés longtemps et sont disponibles pour le moteur de recherche intégré Spotlight. On peut régler la fréquence de mise à jour.

Safari-Reglages-Flux-Rss-Brocanteo-2

et vous pouvez tout à fait organiser les flux par dossiers.

Safari-Reglages-Dossiers-Flux-Rss-Brocanteo-1

Ce dernier point est très pratique : Safari vous permet alors de lire dans une page de flux tout un dossier ce qui a l’avantage de permettre une lecture de plusieurs supports sur la même page en une seule fois et de bénéficier du moteur de recherche local. Il suffit de créer un dossier (petit « + » en bas de page) et d’y glisser les flux (reconnaissables à l’icone rss à coté du nom).

AGGREGATEURS



Sur Mac, essayez NetNewswire Lite :

Netnewswire-Flux-Rss-Brocanteo

et sur Windows, FeedReader :

Feedreader-Flux-Rss-Brocanteo

Le principe est simple : il faut ajouter un flux en recopiant par copier/coller l’adresse du flux.

Le flux Brocanteo en Français : http://www.brocanteo.com/boutique/rss.php

et le flux brocanteo en Anglais : http://www.brocanteo.com/boutique/rss.php?language=en

Technorati Tags: , , , , , ,

Ah : Je ne m’en lasse pas de ce widget !

Tiens Nathalie tente un nouveau type d’objets, les chaises longues qui ont vécu réhabillées avec les célèbres Toiles du Soleil (Toiles catalanes).

Widget-Chaise-Longue2 Widget-Chaise-Longue-1

Il faut aller les voir ou brancher le widget !!!

Ps : je me demande si pour les utilisateurs windows la même chose ne pourrait pas être développée en Flash.

Technorati Tags: ,

Brocante-Widget-Rss

Enfin disponible et totalement indispensable, le widget (web gadget ?) pour Brocanteo et le flux Rss optimisé sont terminés et fonctionnent bien. Ce doit être à notre connaissance une innovation de plus dans le monde de la brocante et de la deco !

Le plus gros travail est en fait le flux rss/xml que nous avons voulu complet c’est à dire bilingue et contenant toute la description (la fiche produit) ainsi qu’une image à taille optimisée générée dynamiquement coté serveur pour ne pas alourdir les échanges.

Le flux et donc le widget affichent les produits les plus récemment mis en vente – on doit pouvoir étendre le nombre car initialement était publié l’intégralité du catalogue à rajouter comme option au dos du widget ?

Dès qu’un produit est vendu et n’est plus disponible il est retiré du site en temps réel et donc du flux. Bien évidemment, le widget se suffit à lui même pour dcouvrir les objets, mais en cliquant dessus vous pourrez commander (et avoir une simulation des frais de port) !

Le voilà, tout frais, le premier widget « Brocante » à télécharger sur Brocanteo.

Une nouvelle façon de découvrir le site et notre offre.

Enjoy !

Bien sûr, il est tout à fait possible d’utiliser de façon « traditionnelle » le Rss de la boutique.

Le rss de la brocante en Français : http://www.brocanteo.com/boutique/rss.php?language=fr

Le rss de la brocante en Anglais : http://www.brocanteo.com/boutique/rss.php?language=en

Par exemple en utilisant un aggrégateur comme NetNewsWire et en s’abonnant au Rss :

Brocanteo-Rss-Netnewswire

Pour ceux qui utilisent Safari ou Firefox, la détection est automatique, par exemple pour Safari, on voit bien l’icône RSS apparaître :

Url-Rss

Technorati Tags: , , ,

Xcode, l’environnement de développement construit par Apple pour développer pour MacOS X est l’évolution de Project Builder, Interface Builder, couplés à un compilateur (GCC aujourd’hui), permettant de travailler avec Cocoa (Objective-C/C/C++) et Carbon ou Java.

Au moment du rachat de NeXT par Apple jusqu’à il y a peu, cet environnement existait et était maintenu pour Windows NT/2000, permettant notamment de développer pour WebObjects.

Bien que le projet YellowBox, permettant de faire fonctionner des Applis Mac dans cet environnement, c’est à dire « au dessus » de Windows, soit bloqué, on peut tout à fait imaginer qu’Apple pourrait offrir un outil de développement et de test (openstep windows) pour développer des applications Mac directement dans Windows. Il manque cependant quelques passerelles technologiques aux développeurs pour faire passer leurs applications de windows à Mac, notamment les jeux.

Aujourd’hui le développement cross platform est une réalité, il y a pour cela plusieurs astuces :

– développer une e-application, utilisable dans un navigateur (.Mac par exemple)

– développer une e-application, utilisable avec un client lourd (iTunes Music Store par exemple)

– développer en Java

– développer avec RealBasic

– développer en Quicktime ! (iTunes)

– développer en Flash ou Shockwave

– développer via X11 et par extension avec QT

– développer un Front cocoa, java ou carbon, dialoguant avec des process d’une application cachée en C/C++ Unix

etc…

Technorati Tags: ,

Freebox : Digital Hub Client Free joue une nouvelle carte à nouveau tournée vers les technophiles en modifiant encore sa Freebox (les premiers clients de Free) en lui assurant encore plus sa place dans le salon, branchée à la télévision et au Home Theater. Après avoir lancé le 5.1 (la freebox est équipée d’une sortie audio numérique optique), Free annonce la toute prochaine possibilité d’utiliser la Freebox comme client Media Center, c’est à dire connectée sur le réseau local. Free met immédiatement au rebut tous les boîtiers dédiés qui offraient ces fonctions (Eye Home par exemple). On devrait donc pouvoir lire images, musique et flms des ordinateurs du cercle familial (ce que faisait ma platine DVD Kiss Ethernet-wifi). Le Mac ou le PC qui sera le serveur pourra être n’importe où connecté en Wifi. Ceci gratuitement !

On comprend bien que la prochaine étape c’est que la Freebox ne lit pas les contenus sur nos disques durs et notre réseau, mais bien sur le réseau Free, comme de la TV, à la demande.

Par ailleurs, Free ouvrirait aux développeurs cette architecture : Je propose qu’une des premières applications soit de pouvoir se servir de la Freebox comme client de fonctions de magnetoscope numérique du serveur (envoit au serveur un flux enregistré de la TV par exemple), la deuxième soit que la Freebox utilise des fonctions du PC comme l’accès Internet (par exemple pour programmer via Internet la Freebox ou faire du web et de la visio sur la Freebox).

Enorme avantage sur un pc media center : le silence de la FreeBox : indispensable dans un salon.

Technorati Tags: , ,