Cette partie de notre site est basée sur un weblog ou journal web. J’ai toujours eu une difficulté à lire autrement qu’avec un flux rss un weblog mais lorsque je le fais en naviguant, j’ai vraiment un problème pour « tout » voir/lire. Pour ça j’ai intégré 2 types de lien :

– le premier se situe systématiquement en bas de page et permet de « tourner » les pages du weblog et donc de remonter dans le temps. La même chose se trouve dans les rubriques et permet de lire une rubrique puis de passer à une autre.

– le deuxième se trouve dans un article, et permet de naviguer d’articles en articles.

et il y a toujours le lien « tous les articles » que google doit utiliser !

guide ipod et itunes

ipodlounge, site de référence très souvent mentionné par Apple sur son site (notamment on le voit dans le videos de Safari Tiger par exemple), va refondre et mettre à jour son excellent guide iPod et iTunes (tellement bien fait qu’Apple l’a même fait imprimer en asie) et organise un concours autour de sa sortie le 28 Mars prochain. Pour rappel ce guide d’utilisation avancée de l’ipod et itunes est gratuit, disponible en pdf, et passe en revue systématiquement tous les produits annexes à l’ipod, toute la gamme ipod et les accessoires, mais également itunes sur Mac et PC (windows). Personnellement ce site me laisse rêveur à chaque fois et la qualité de la mise en page de leurs éditions place la barre très haut. Les photos des accessoires sont bien détaillées et ne sont pas des reprises des photos des fournisseurs, l’ipod est toujours bien mis en situation : très classe.

Apple de son côté a localisé son guide ipod « premiers pas avec ipod » dont je vous parlais pour sa version anglaise comme le guide ipod pour les nuls mais qui m’a rendu de bons services dans l’utilisation d’itunes, notamment pour synchroniser de la musique entre plusieurs machines et autoriser de la musique d’itunes music store sur plusieurs machines. Et pour rappel : il faut toujours lire la partie sur les batteries !

Lors de la présentation de ses résultats France Telecom a présenté ce qui pourrait être la feuille de route de ses concurrents et des fonctions dont on a tous rêvé :

France Télécom a annoncé avoir de nombreux projets d’équipements périphériques à associer à son terminal multimédia (LiveBox) pour les années à venir. En premier lieu, le lancement d’un LivePhone est prévu dans le courant 2005. Ce terminal DECT permettra de téléphoner en VoIP et de bénéficier de fonctionnalités de base associées à la LiveBox, sans utiliser un ordinateur (relever des e-mails, vérifier le trafic routier, la météo, etc.).

A cela, devrait s’ajouter la la location ou la vente par France Télécom d’équipements en Wi-Fi ou Bluetooth (la LiveBox proposant les deux technologies) comme des caméras de vidéosurveillance, des terminaux pour écouter de la musique ou enregistrer de la vidéo diffusée par ADSL, etc. L’objectif étant de justifier l’augmentation des débits en proposant aux abonnés des services connexes, en sus de l’offre MaLigne TV.

Ceci s’ajoutant aux capacités des videophones de s’interfacer avec des mobiles 3g et des pc avec wanadoo messenger.

Au fait la TNT sera-t-elle redifusée sur les fournisseurs de TV adsl ? Visiblement 9 telecom pense que non puisqu’il faudra brancher l’antenne tv sur la neuf box !

En cliquant tout à l’heure sur le site sncf pour commander les billets de TGV (ça baisse toujours pas…), j’ai ressenti le soleil sur ma peau, le soleil du sud. Coïncidence ou pas, il faisait à cet instant précis un superbe soleil d’hiver, avec un lumière qui perçait la fumée du café, soleil qui se servait de la neige environnante pour rayonner encore plus fort.

Drapeau Catalan Ces billets vont nous ramener pour quelques jours dans l’extrême sud de la France, proche de l’espagne, notre bout du monde – la Catalogne Française – pour quelques jours de vraies vacances, au bon air marin et accompagnés de la Tramontane, et un peu plus avec les montagnes : la neige et le ski.

La prochaine fois ce sera l’été et ce n’est pas le même sud. Les 2 ont du charme.

Montage Carlit

Le pays Catalan a cette chance de pouvoir offrir à ces habitants ou ses visiteurs un dépaysement complet selon la saison qui oscille entre mer et montagne, la neige n’étant qu’à une (très) grosse heure de route. Fait peu connu et pourtant très utilisé pour les fins de semaine. Nous avions découvert ça en 2002, lorsqu’une station (Les Angles) avait amené de la neige dans Perpignan au mois de Novembre, nous étions alors montés faire de la luge « là haut », en face de Font Romeu.

Mer Fevrier Mais c’est aussi l’idée de reprendre des habitudes de là bas, nos habitudes, accompagné de cette lumière du sud. Une petite promenade au bord de la mer (ou plusieurs), une virée chez Maison Quinta, une ballade dans le vieux perpignan et le perpignan commerçant, un matin levé tôt pour les puces et quelques brocantes, probablement un peu de vent fort, un peu de marche, une lumière forte, les cheveux toujours décoiffés. Le « programme » ne peut être le même qu’en été, les restaurants ne sont pas les mêmes, les cafés non plus. Un peu plus de temps dans les librairies, un peu plus de temps dans les ruelles, mais pas assez de temps.

Ipod Camera Connector Shot

Tout simple.

L’ipod s’ouvre sur le monde extérieur.

La prochaine évolution sera de capter les videos mpeg ou avi réalisées avec les apn ou

la même chose pour capter les mp3 des autres lecteurs (switch ?) ?

Suresnes

Trop éphémère pour un bonhomme de neige, à souhait pour quelques boules bien lancées par les enfants, bien là pour faire 200 kms de bouchons autour de Paris, la neige est là (un peu tous les jours) avec une belle lumière. Photo prise le matin, avec la neige qui tombe à gros flocons.

Audacity Si vous avez connu le Mac dans les années 90 vous avez connu Sound Edit, remarquable produit abordable de Macromedia. Il permettait des choses simples : ouvrir un son, le modifier, copier/coller dedans, nettoyer, sauvegarder. Malheureusement le produit n’a pas été continué car concurrencé lors du passage à MacOS X par des produits plus élaborés, pour pros. Mais pour faire des choses simples ? Audacity est open source. A vous les joies des enregistrements simples, des petits effets, des mixages musicaux simples (cut), et par le biais de la librairie Lame, vous pourrez encoder en mp3. Un passage dans iTunes et vous pourrez encoder en AAC. Le fichier produit peut alors mis à disposition sur votre site et dans votre flux rss 2 (en enclosure). Mais vous pouvez tout aussi le joindre à un mail.

Step1 Productshot Np 0104 L’iPod n’en finit pas de devenir une gamme dans la gamme de produits Apple.

Cette gamme n’en finit pas de devenir abordable et s’adapte continuellement aux offres des concurrents en conservant l’essentiel des atouts. Quelques regrets :

Il n’y a toujours pas de capacités de lecture de films mpeg ou avi (Archos le propose). Il n’y a toujours pas de lecture de supports type compact flash ou SD (Archos le propose). Le support du format photo raw n’est toujours pas proposé au niveau des ipod Photo.

La gamme ipod vient d’être modifiée avec 3 points majeurs :

  • Baisse de prix : l’iPod mini (le chouchou super utilisable) passe à 209 euro, ce qui le rapproche de l’ipod shuffle 1go qui est lui à 159 euro. Pour 50 euro on gagne 3 go par rapport au shuffle. un modèle 6go apparaît, pour 50 euro de plus, soit 259 euro.
  • Démocratisation : l’iPod photo devient enfin abordable, le premier prix est un 30 go à 389 euro. Le haut de gamme 60 go est lui passé à 489 euro. Le dock n’est plus fourni.
  • Point majeur au niveau logiciel : l’iPod photo va enfin supporter de lire/afficher les photos importées dans l’iPod depuis un appareil photo ce que j’évoquais du fait des fonctionnalités de portal player. Il faudra pour cela un câble spécifique prévu pour le mois de Mars pour se connecter à l’appareil photo (prise universelle). Ce point permet à l’iPod de concurrencer tous les disques durs de récupération de photos qui sont la plupart du temps dotés d’interfaces pour les cartes des appareils. Cela complète plus avantageusement les fonctions photo de l’ipod et rejoint les fonctions pict bridge pour piloter une imprimante (mais bien souvent on ne va pas imprimer une photo sans la retoucher).

Gamme Ipod 0205

Résumé en image

« tape le nom des bouquins sur Internet t’auras le résumé »… phrase lancée dans le tramway avant la fermeture des portes, pour conclure un échange symbolique entre 2 jeunes. Cela m’a fait réfléchir… Faut-il juste comprendre un livre ou un thème ou une problématique ou faut-il savoir de façon plus complète ?

Brief, synthèse, vernis, faire le point, résumé, mise à jour, piqûre de rappel, rappels théoriques, démarche, survol, radar, contexte, perspectives : notre monde résume à tout va et ne va pas au fond des choses, démarches « good enough ».

En clair « t’as pas le temps de lire les bouquins, lis les résumés ». Je l’avoue je l’ai fait, ça remonte à la seconde et à la première, je lisais pas mal de résumés et de fiches de lecture. je les dévorai et je plongeais dans le livre en survol après. Là à force de « tape le nom des bouquins sur Internet » – et croise avec quelques mots clés bien choisi, cela incite à ne même pas aller jusqu’à acquérir le livre et prendre le résumé du livre. Il ne pourra jamais s’y remplonger, il ne lira pas, pas besoin, il lira en diagonale le résultat d’une agrégation de résultats des moteurs de recherche, et il aura compris, mais saura-t-il ?

Une publicité se promène actuellement dans la boîte à images, une incitation à utiliser les transports publics, les transports en communs, pour moins polluer. Je l’ai vu hier soir. Ce matin en allant au travail (j’ai la chance, le privilège, de pouvoir y aller à pied), j’ai croisé un train de banlieue (qui va vers La Défense et Saint Lazarre), à petite vitesse, bondé de monde, tout embué.

Effectivement les transports c’est bien, cela mutualise l’effort de véhiculation et donc l’énergie.

Mais, avez vous essayé de vous déplacer en pleine journée, en dehors des heures de pointes ? En effet autant cela semble assez facile aux heures de pointe (surtout si on ne souffre pas de claustrophobie ou de la chaleur), autant les temps sont extrêmement allongés lorsque le rythme des passages est modifié, considérablement modifié. Pas que les passages, la publicité montre de l’espace, des utilisateurs assis. Ce n’est possible qu’à certaines heures. Ce n’est pas compatible.

Or, c’est justement les points de rupture qui font que si on n’a pas “le” rythme global (heures de pointe), on ne peut pas avoir “confiance” et on préférera utiliser un moyen “certain” comme la voiture. Si on cherche à vivre mieux de façon globale (ne pas polluer et bien se déplacer), il faut décaler ses horaires. Malheureusement ce n’est pas tout à fait adapté à nos modes de fonctionnement “globaux”.

On peut rêver : des transports de plus en plus automatiques, avec plus d’hommes, à des heures de plus en plus accessibles à tous, avec plus de services de communication, avec plus de fréquences, pour tous les horaires de travail ou activités. On peut rêver, oui. En attendant, demain matin, marche à pied avec plaisir calée sur les heures de pointes encore bien en place.